Le site de l'histoire érotique


LoveMeSex
Membre
15-02-2016
33 Messages

Anecdotes

Hey ami-e coquin-e ! wink

Racontez ici vos plus drôles et croustillantes anecdotes coquines ce qui vous est arrivé pendant l'acte ou pendant autre chose smile

À vos claviers :*

Hors ligne

 
Tilia TV
Membre
07-02-2013
387 Messages

Age : 30 ans
Lieu: Sud-Ouest

Re: Anecdotes

Salut,
une fois dans une soiré, je m'étais rapprochée d'une fille. Mais l'alcool fut en quantité trop absorber pour cette demoiselle. Je me suis allongé dans sa couche, et commençais des caresses sur son corps endormie. Mon intention était d'en rester la évidement, loin de moi l'idée de profiter de son état!
Cependant... une de ses amie, par vigilance, décida de s'interposer entre moi et ma douce endormie. En me disant "hun hun... tu ne la baisera pas!".
Bien... malheureusement, mes mains trop souvent baladeuse ont continuer leurs travail de caresse sur donc l'amie de mon amie. Au bout d'une paire de minute, elle se retourne et me déclare "okay, mais c'est que pour ce soir"
Soit... Me voila occupé pour la nuit. Ne voulant pas le faire a coté de son amie, nous nous mettons au pied du lit, ou un petit matelas se trouvait. Aussitôt, un couple d'amis prend notre place dans le grand lit et s'occupe également.
Lorsque nous avons racontés la soiré a la douce endormie -ou alcoolisée, elle en fut toute choquée d'avoir raté la nuit agitée!

Hors ligne

 
Fizwibiz
Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
07-05-2017
56 Messages

Sexe : Homme
Age : 24 ans
Lieu: Normandie

Re: Anecdotes

Bonsoir,

En ce qui me concerne, j’ai une petite anecdote assez sympa qui, je pense, est suffisamment drôle et croustillante pour avoir le mérite d’être racontée. Ça s’est passé au collège, lorsque j’étais en troisième. Plutôt décontracté, je marchais les mains dans les poches pour me rendre au cours d’anglais avec des amis et autres camarades lorsque j’ai dépassé une fille de ma classe. Une petite brune aux cheveux mi-longs et aux yeux noirs entourés, il me semble, d’eyeliner (je n’y connais rien en maquillage, donc je m’excuse si ce n’est pas le terme approprié). Celle-ci m’a joyeusement lancé qu’elle « kiff[ait] » ma démarche. Sur le moment, je n’ai pas vraiment saisi le message subliminal, mais après en avoir parlé à ma meilleure amie à qui je confiais tout, j’ai compris qu’elle aimait bien mes fesses. Nous n’étions pas forcément amis à ce moment-là, mais nous avons tout de même fini par sympathiser, jusqu’à nous entraider en technologie ou à s’arranger au self pour s’échanger entrées et dessert, mais ça n’a jamais été plus loin. La faute à ma grande timidité lorsqu’elle m’a attendu à la sortie d’un cours d’arts plastiques avec une amie à elle pour me demander si je la « kiff[ais] » et que j’ai répondu « Non » en tentant de masquer mon trouble… Parce que, au fond, cette fille me plaisait… Je me suis simplement laissé impressionner par la présence de son amie à côté et par la possibilité de prendre un râteau non pas devant une fille, mais deux. neutral

Hors ligne

 
pascaline46
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
09-01-2018
79 Messages

Age : 47 ans
Lieu: suisse

Re: Anecdotes

kikou,
Une fois, je suis montée dans une auto d'un mec pour le sucer tout en conduisant. Je me suis déshabillée pour être en tenue sexy, bas porte jarretelles soutif et talons. Je le suçais comme une folle quand une auto est venu percuter la nôtre.!!! J'ai dû sortir de l'habitacle en tenue de coquine devant tout le monde!!!!


Lopette un jour, lopette toujours

Hors ligne

 
mollus
Membre
02-05-2015
2 Messages

Re: Anecdotes

Avec une copine de l'époque, nous avions l'habitude de faire des plaisanteries en faisant l'amour pour déstabilisé l'autre.  Un soir en faisant l'amour en missionnaire, ma copine était sur le dos et se mis a regarder dans le vide et ne participait plus, et 2 secondes plus tard, me dit tout bonnement "Il faut vraiment repeindre le plafond" Nous avons éclaté de rire tout les deux pendant plusieurs minutes. Non seulement elle m'avait déstabilisé, mais elle l'était aussi. Nous avons conclus notre partie de jambe en l'aire plusieurs minutes plus tard, le temps de reprendre nos esprits. Pendant quelques semaines, il suffisait que l'un de nous deux jette un regard vers le plafond pour voir apparaitre un sourire sur les lèvres de l'autre. wink

Hors ligne

 
Emprex69
Membre
31-01-2018
58 Messages

Sexe : Homme
Lieu: Mons

Re: Anecdotes

Moi c'était quand j'étais ado je dormai chez ma copine et le matin au réveil ont décident de faire un câlin en pensant que ces parents dormaient et je précise que la porte de notre chambre devait rester ouverte ordre du paternel donc nous voilà parti dans notre câlin quand soudain ma copine aperçoit ça mère qui passe dans le. Couloir pendant quel était sur moi occupé à me chevauchée et la se mère regarde en direction de la chambre vois la situation et va préparer son café comme si de rien était et quand nous nous sommes levé je me suis fait tt petit et n'osais rien dire et je suite vite reparti chez moi

Hors ligne

 
zooph34
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
14-06-2012
293 Messages

Sexe : Homme
Age : 71 ans
Lieu: Agde

Re: Anecdotes

c'était il y a pratiquement quarante ans, en 1979, nous venions de louer, ma compagne et moi, un nouvel appartement dans le centre de Toulouse. A l'époque je partais à Paris pour le boulot tous les dimanches soir, pour rentrer le vendredi vers minuit.

Ayant pris une semaine de repos après un mois complet en déplacement, comme je suis très bricoleur, j'ai fait une estrade dans la chambre pour accueillir le lit, une super estrade à plusieurs niveaux qui incorporait tables de nuit, support d'une chaine HIFI et de la télé.

Au bout d'une semaine, j'ai fini de positionner les planches et fait le montage à blanc de l'estrade et ne fixant que sommairement les éléments. J'ai mis le lit dessus pour voir ce que ça donnait. les vacances se terminent et je retourne à Paris pour une semaine.

Le vendredi arrivé chez moi, ma compagne me dit qu'elle a dormi toute la semaine dans la chambre et que c'est extra. nous décidons de passer la nuit dedans.

Evidemment, après une semaine de séparation, nous nous sommes déchainés, et au moment où elle a joui, l'estrade, trop secouée, s'est éfondrée sous notre poids. Ca l'a instantanément fait redescendre sur terre.

Comme nous n'avions rien, nous avons éclaté de rire, et une fois le lit stabilisé sur les ruines de l'estrade, nous avons repris nos ébats, la nuit a été longue et jouissive.

Dans le week-end, j'ai remonté l'estrade, mais solidement cette fois.

Dernière modification par zooph34 (Le 15-05-2018 à 10h03)


Sans tabous, donc sans peur du jugement des autres.

Hors ligne

 
megalosex
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
06-07-2017
454 Messages

Sexe : Homme
Age : 71 ans

Re: Anecdotes

pascaline46 :

kikou,
Une fois, je suis montée dans une auto d'un mec pour le sucer tout en conduisant. Je me suis déshabillée pour être en tenue sexy, bas porte jarretelles soutif et talons. Je le suçais comme une folle quand une auto est venu percuter la nôtre.!!! J'ai dû sortir de l'habitacle en tenue de coquine devant tout le monde!!!!

... pour le sucer tout en conduisant...
    Donc tu le suçais tout en conduisant ... bigrement dangereux, ça !  tongue


Le phare illumine les mers. Le fard enlumine les filles. (Alphonse Allais)

Hors ligne

 
scorpion1515
Membre
09-05-2018
45 Messages

Sexe : Homme
Age : 60 ans
Lieu: Bourges

Re: Anecdotes

Mon histoire c'est passé avec une copine au quelle je rendais visite une fois par semaine. J’arrive généralement chez elle au environs de 14 heure. J'arrive souvent un peu fatigué par le voyage sachant que je fais 200 km par train avec les changements et les attentes aux quais. Dès que j'arrive, elle me propose souvent d'aller dans la chambre pour se reposer. Le repos se passe souvent avec une relation approfondie. Une fois, après les préliminaires , je me mets sur elle en missionnaire et soudain son fils de 14 ans fait irruption dans la chambre sans taper à la porte. Heureusement on était sous la couette. son fils lui parlait sans se gêner et que nous somme en pleine besogne. je suis rester en elle durant toute la conversation qui a durée presque 10 minutes. j'avoue que c'est excitant d’êtres en elle surtout que qu'elle a posée sa main sur mes fesses et appuis pour ne pas sortir.


momo dominateur 58

Hors ligne

 
MLisà
Auteur
27-03-2015
145 Messages

Sexe : Femme
Age : 22 ans
Lieu: Région Parisienne

Re: Anecdotes

Anecdote brève, j'ai perdu un jeu avec des amies, je devais aller faire des courses avec un " tail plug " un plug anal avec une queue d'animal en l’occurrence c'était celle d'un renard, et je devais le faire en jupe très courte. Bien que c'était excitant un enfant très jeune a cru bon " d'attraper le pompom " il a donc tiré d'un coup sec sur la queue, au delà de la douleur j'étais plus que honteuse, personne n'a vu la scène ou ne m'a vu le mettre dans mon sac ( le plug pas le gamin yikes ) a part les caméras probablement.

Hors ligne

 
mylene94
Membre
22-04-2018
13 Messages

Re: Anecdotes

En club libertin j'avais lié connaissance avec Elsa jeune dominatrice pro ainsi que de ses charmes à l'occasion ! En fonction de la somme elle était prête à tout et notamment était une des rares à accepter de faire vivre à certains de ces sujets la scatologie : ce jour là chez elle me dit en revenant des toilettes "Putain qu'est ce que je peux perdre comme fric dans une journée ! Chaque fois que je vais pisser et c'est plusieurs fois par jour je me dis je viens de perdre 2000 balles!
Elle enchaine me disant qu'elle a eu la veille un sujet habituel de la scato sur lequel elle n'arrivait pas supposant qu'elle devait être constipée ? Puis soudain tout est venu :en fait elle avait la diarrhée ! MDR elle me dit le mec était repeint des cheveux à la taille !je lui ai dit si tu veux tu peux aller à la salle de bains mais c'est 2000 francs !
J'aurais aimé voir la tête de son soumis !!!
Par la suite elle s'est faite virer de tous les clubs pour racolage et devenait intenable quand elle avait pris une ligne de coke je crains qu'elle ait mal fini ...

Dernière modification par mylene94 (Le 19-05-2018 à 18h54)

Hors ligne

 
mylene94
Membre
22-04-2018
13 Messages

Re: Anecdotes

megalosex :

pascaline46 :

kikou,
Une fois, je suis montée dans une auto d'un mec pour le sucer tout en conduisant. Je me suis déshabillée pour être en tenue sexy, bas porte jarretelles soutif et talons. Je le suçais comme une folle quand une auto est venu percuter la nôtre.!!! J'ai dû sortir de l'habitacle en tenue de coquine devant tout le monde!!!!

... pour le sucer tout en conduisant...
    Donc tu le suçais tout en conduisant ... bigrement dangereux, ça !  tongue

Revenant d’un week-end passé à la mer, avec un ami, qui pour l’occasion avait loué une Ferrari à un copain qui l’avait en vente, d’un modèle un peu ancien (testa rossa) mais qui faisait son effet partout où nous nous stationnons..(il est un peu frimeur!)
J’avais la tenue que je portais sur la plage; juste un débardeur un mini short échancré découpé dans un vieux jean’s des socquettes et chaussures de tennis et mini culotte en dentelle.

Vers 21h ou un peu plus à tombée de la nuit j’ai eu soudainement une très grosse envie de pipi!
Nous nous sommes arrêtés sur un parking sur l’autoroute mais ne possédant pas de station service donc devant aller aux toilettes « publiques »

Si pressée que je me suis trompée et suis entrée dans celle des hommes m’en rendant compte en voyant 2 ou 3 hommes aux urinoirs, mais je suis allée à la cabine la troisième la plus au fond d’une sorte de couloir.
C’était relativement propre, mais les murs étaient avec pas mal de graffitis et d’annonces …!

Quand j’entendis des bruits de voix d’hommes de plus en plus distinctement?
J’ai eu vite compris qu’ils parlaient de moi, donc qu’ils avaient dû me voir entrer ou que c’étaient ceux des urinoirs?

Leurs paroles devenant de plus en plus grivoises je n’osais pas sortir ! Puis carrément salaces et obscènes commentant leurs fantasmes ou désirs que provoquaient ma présence !

Je n’allais pas rester la nuit ici à attendre mon ami ne m’ayant pas suivie, il ne devait pas se douter que j’étais dans les toilettes pour hommes ?

Donc profitant d’une « accalmie » j’ouvrais la porte et me trouvant face à 2 types le sexe à la main qui se masturbaient…je n’ai pas eu le temps de refermer la porte qu’un avait mis son pied pour que je n’y parvienne pas, et fut de suite saisie par ces 2 plus un autre que je n’avais pas vu !

Immédiatement leurs commentaires ont repris disant que j’étais une très belle salope pour oser venir les narguer dans les « chiottes » pour mecs que j’allais être récompensée!

Un me tenait dans le dos les deux autres étaient face à moi relevant mon débardeur avant de me faire lever les bras pour le retirer ( de toutes façon avec ce genre de vêtement les seins sortent ou sont visibles sur les cotés sous les bras)

Celui dans le dos me pousse sur les épaules pour me faire pencher en avant en me faisant m’accroupir devant les deux autres qui l’un pris ma main pour le caresser l’autre guidant son sexe sur mes lèvres en poussant ma tête pour le sucer…quelques secondes plus tard j’avais la bouche remplie, et il commençait par aller et venir ses deux mains tenant mes cheveux pour me guider!

Pendant ce temps l’autre dans mon dos fait descendre la fermeture éclair et avec l’aide du 3ème  le font venir sur les chevilles, soulevant un pied puis le suivant ma culotte ayant suivi le même trajet car le short était trop moulant!

J’étais donc à poil la tête guidée sur un sexe les doigts des autres fouillant mon intimité ce qui déclenche leur paroles disant que ma chatte est trempée que la salope que je suis a envie de se faire baiser, ce qui fait jouir celui que je suçais conservant son sexe en moi afin que je sois obligée de tout avaler et de suite remplacé par un autre tout aussi dur et en érection, dont je puis comprendre que ce devait être un routier étant donné le goût de gasoil de son sexe !

Les deux autres me font écarter les jambes avant qu’un sexe me pénètre sans trop de mal car en effet j’étais mouillée, et se met à me pilonner à toute vitesse tout en disant que j’étais super bonne que ma chatte était un délice semblant avoir été faite que pour être remplie et ramonée !
Bien que ce soit très rapide presque fugitif ,deux hommes sont entrés et sont tombés sur nous !
Du coup ils se sont arrêtés ,un m’a prise sur ses épaules comme un ballot de paille ((46kg) et m’a emportée dehors se dirigeant vers les fourrés suivi par les autres !

Là nous avons commencé par déranger deux ou trois types copulant entre eux!
Ils m’ont amenée plus loin dans un espace un peu dégagé…
Deux d’entre eux m’ont prise par les cuisses et un 3ème est venu me pénétrer de face ,il m’était impossible de savoir lequel il s’agissait n’ayant pas eu le temps de  bien les voir dans cette semi obscurité ,et moins encore avec la nuit qui avait commencé à tomber…
le 1er a vite éjaculé inondant ma chatte et mes cuisses avant qu’on me fasse mettre à 4 pattes pour à la fois devoir sucer et être baisée là aussi leur jouissance a été assez rapide avant qu’ils me remettent debout une jambe relevée un autre venant encore me sauter sous le chuchotements des autres pour l’encourager et encore un dernier avant de me tendre mes vêtements me laissant seule dans ce bois !

J’ai enfile le tout au plus vite non sans sentir leurs spermes successifs me souillant entre les cuisses et  y compris sur le visage qui commençait à coller!

Je me suis dirigée vers la voiture où mon copain fumait un cigare assis sur le capot..je suis entrée et quand mon copain m’a rejointe après qu’il ait démarré je lui ai expliqué ce qui m’était arrivé ce qui l’a intensément excité au point qu’il a stoppé sur l’aire de parking suivant, me conduisant à son tour dans les fourrés pour me baiser comme rarement je l’avais été me faisait très vite avoir un orgasme délirant sans même pouvoir retenir mes soupirs risquant d’alerter d’autres utilisateurs de l’autoroute et du parking…

Nous sommes rentrés à Paris si excitée que je n’ai pu me retenir de lui faire une fellation en arrivant au péage où nous sommes tombés sur une jeune femme qui n’a pu éviter un sourire pour tout commentaire i

Chaud week-end avec des imprévus !

Le lendemain au réveil je me suis demandé si j'avais rêvé ou si tout cela était réel ?

Hors ligne

 
mylene94
Membre
22-04-2018
13 Messages

Re: Anecdotes

J'ai au moins dix fois fait une fellation (la nuit) en arrivant au péage :réactions assez différentes selon que c'est une femme ou un homme dont certains osent faire une remarque les femmes elles soit détournent la tête soit font un grand sourire !

Hors ligne

 
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
01-01-2012
15700 Messages

Sexe : Homme
Age : 71 ans
Lieu: Périgord
Site web

Re: Anecdotes

Cela s’est passé il y aura bientôt 30 ans. J’avais emmené mon épouse dans une boutique des Champs-Élysées pour lui offrir une superbe tenue en vinyle : pantalon, débardeur, blouson et même une casquette, pour un montant excédant 5000 Frs (c’était juste avant le passage à l’euro).

Quelques jours plus tard, après avoir terminé la soirée (j’étais DJ dans un night-club) et que nous rentrions vers 4 heures du matin à la maison, madame a entrepris de me gratifier d’une fellation alors que je conduisais mon coupé Volvo 480 ES. Dans la nuit, un jeune homme s’est placé au milieu de la route en m’adressant des signes. Je me suis arrêté (mais pas mon épouse…) et ai abaissé la vitre pour lui demander ce qu’il voulait. Il m’a expliqué que sa voiture était en panne de batterie et m’a demandé si je pouvais le dépanner ; c’est alors qu’il a remarqué ce que ma femme était en train de faire. Loin de me démonter, j’ai refermé ma braguette et suis allé chercher dans mon coffre le câble qui permet de shunter des batteries, et je l’ai dépanné.

La fellation s’est terminée à la maison.

Hors ligne