Le site de l'histoire érotique
  • Forum
  •  » Divers
  •  » Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité


pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
03-03-2013
4148 Messages

Sexe : Homme
Age : 66 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs
Site web

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

Après m'avoir ligoté aux barreaux, Maître!
C'est avec émotion que je vous ai senti, Maître!
Maintenant, il me faudrait des sous, Maître!
Pour acheter du café, un kilo, Maître!
Je passerai par le petit parc, Maître
Puis choisirai le meilleur déca, Maître!
Et vous en préparerai une thermos, Maître!
Cela vous réchauffera sous l'eau, Maître!
J'espère que vous serez applaudi, Maître!
Je sais, que vous n'êtes pas mon père, Maître!
Mais que vous aviez été para, Maître!


Qui voudrait jongler avec les mots pour faire un texte assez long sous cette forme ?

smile

PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...

Hors ligne

 
petikokin
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
05-04-2006
165 Messages

Sexe : Homme
Age : 74 ans
Lieu: Sud Ouest

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

Qui voudrait jongler avec les mots pour faire un texte assez long sous cette forme ?

Un grand malheur est arrivé à l'abbaye et j'ai la pénible mission de vous en faire part :
Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait les dernières grâces, l'abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé dans les bras du père Iscope.
Un seul restait joyeux : le père Fide.
Les révérents pères, en perdant l'abbé Quille, perdaient leur seul soutien.
Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien.
Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aide à comprendre ce qui s'était passé mais rien n'y fit.

Après l'accident de l'abbé Quille, on alla chercher le père Manganate et le père Itoine, les deux médecins de l'abbaye.
Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après.

Le lendemain fut donc célébré son enterrement. Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du père Sonnage.
La messe fut dite sur une musique de l'abbé Thoven.
Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du père Choir.
A la fin de l'homélie, le père Cepteur fit la quête et remit les dons ainsi recueillis à l'abbé N'Pé.

Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la bière :
l'abbé Canne et l'abbé Trave voulaient passer par les champs.
Le père Clus s'y opposa.L'abbé Casse en fut enchanté.
Le père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre.
Le père Vers et le père Nicieux semaient le doute dans les esprits.

Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, l'abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt.
Devant la tombe creusée par le père Forateur et en l'absence du père Missionnaire, l'abbé Nédiction donna l'absolution.
Le père Venche et l'abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe.
Celle-ci fut recouverte d'une belle pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse.
Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant.

Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin.
L'abbé Vitré était lui aussi plein de larmes. La Mère Cédès, invitée pour l'occasion, fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord.

A l'arrivée, le père Sil et l'abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du saint Doux.
Le père Nod et le père Collateur servirent à boire et chacun put se remettre de ses émotions.

Signé : L'abbé BICI

Dernière modification par petikokin (Le 09-04-2018 à 17h31)


Petikokin
Le sexe sans tabou. Le plaisir, rien que le plaisir

Hors ligne

 
pulzer
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
12-03-2013
464 Messages

Sexe : Homme
Age : 45 ans

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

Joli, petikokin... très joli.


Avant d'écrire une histoire, passez par la case présentation, ce serait bien.
Ensuite, allez consulter la charte qui est accessible par là

Hors ligne

 
megalosex
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
06-07-2017
316 Messages

Sexe : Homme
Age : 71 ans

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

On notait l'absence de l'abbé Résina ( resté de glace), du vicaire Ozène (qui n'avait su résister au plaisir des sens), du père Spicasse (qui n'avait pas le cerveau lent), du père Emptoire  (qui n'avait pas la langue dans sa poche), l'abbé Dah Long (qui avait la fièvre... jaune), de la mère Ovin- Gienne , du père Auxide - Dazott (qui avait quelques expériences en cours).


Le phare illumine les mers. Le fard enlumine les filles. (Alphonse Allais)

Hors ligne

 
pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
03-03-2013
4148 Messages

Sexe : Homme
Age : 66 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs
Site web

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

@ petikokin : Je recherche juste des phrases cohérentes que l'on termine par maître! afin d'allonger mon texte précédent.

Cette histoire sur les moines figure dans ce topic depuis quelques années..

@megalosex et pulzer

Vous pouvez lire ou relire dans mes histoires "Lioubov à l'Abbaye de Ker Ozen" précédée de "Divorce Lioubov - Borderline - le jugement"


PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...

Hors ligne

 
pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
03-03-2013
4148 Messages

Sexe : Homme
Age : 66 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs
Site web

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

-Vous n'avez rien ressenti lorsque vous avez coupé votre femme en morceaux avant de la faire cuire ? demande le juge au condamné.

-Si, si , et à un moment j'ai même pleuré.

- Ah bon! quand même, et quand ça ?

-Quand j'ai coupé les oignons !

smile

PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...

Hors ligne

 
petikokin
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
05-04-2006
165 Messages

Sexe : Homme
Age : 74 ans
Lieu: Sud Ouest

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

megalosex :

On notait l'absence de l'abbé Résina ( resté de glace), du vicaire Ozène (qui n'avait su résister au plaisir des sens), du père Spicasse (qui n'avait pas le cerveau lent), du père Emptoire  (qui n'avait pas la langue dans sa poche), l'abbé Dah Long (qui avait la fièvre... jaune), de la mère Ovin- Gienne , du père Auxide-Dazott (qui avait quelques expériences en cours).

Bonjour,
Étaient également absents :

Les Abbés
L'Abbé Bé, arreuh arreuh, - L'abbé Bêtekimonte, alpiniste, niais- L'Abbé Cassine, idiot de village.- L'Abbé Cédé, ne vaut pas très cher.- L'Abbé Cheuse, jardinier quelque peu efféminé.- L'Abbé Dé, amateur de petits mickeys- L'Abbé Gnade, interdit si le drapeau est rouge- - - L'Abbé Liqueuse, fofolle et bagarreuse- L'Abbé Mol, Musicien mou- L'Abbé MW,chauffeur de l’évèque - - L'Abbé Néfisse,- L'Abbé Névole, toujours prêt.- L'Abbé Nitier, reste dans son coin, attendant la main de Ma Soeur - L'Abbé Ration, responsable de la cantine.- L'Abbé Rébask, qui a fait la guerre - L'Abbé Relue, responsables des visions - L'Abbé Rkaille, part mais reviens toujours.- L'Abbé Tabondieu, ami des coccinelles.- L'Abbé Thon, pêcheur, assez cool

Les Pères
Le Père Cutant, une force de la nature.- Le Père De Kouye, parfaitement monsieur !- Le Père Demenotte, geôlier.- Le Père Dent, vaincu, il montre les crocs- Le Père Dition, porté disparu.- Le Père Dro, Le Père Huche, disciples de Saint François d'Assise, - Le Père Du et le Père Dudevue, portés disparus.- Le Père Huquier, doté d'un humour qui décoiffe - Le Père Imé, ne pas consommer de préférence avant  le...- Le Père Iphérique, tourne en rond.-  Le Père Méable, s'il se prénomme Alain devient Alain, Père Méable - Le Père Midechasse, se croit tout permis.- Le Père Missionnaire, toujours en balade. - Le Père Muté, manipulateur génétique.- Le Père Oxyde de Permanganate, alchimiste
- Le Père Pétuel, encore là !- Le Père Plexe, dubitatif.- Le Père Quisition, fouille partout- Le Père Riscope,: voyeur.- Le Père Sécuteur, inquisiteur- Le Père Siffleur, mauvaise langue.- Le Père Sonne, se demande s'il existe vraiment ? - Le Père Soreille, artisan en piercing - Le Père Spicace, gros malin.- Le Père Tinent, qui ne dit pas que des conneries lui ! - Le Père Turbé, très susceptible.
- Le Père Uvien, croit que Lama est la capitale du Pérou,- Le Père Vert, ...polymorphe

Les Mères des couvents
La Mère Cédesse, consomme beaucoup - La Mère Cerie, pleine de boutons. - La Mère Cibeaucoups, je vous en prie ! - La Mère Creudi, travaille à temps partiel - La Mère Curochrome, infirmière - La Mère Deuse, berk. - La Mère Diè, en met partout - La Mère Guez, patauge dans la semoule - La Mère Hique, ancienne pom-pom girls des Chicagos-bulls -  Mère Houx s'tond,- la Mère Houx pète  - La Mère Idionale, bloque le port de Marseille avec une sardine - La Mère Veille, gardienne du musée du couvent. - La Soeur Ingue, infirmière - La Soeur Ise qui conserve  les queues dans un bocal pour faire des tisanes.


Petikokin
Le sexe sans tabou. Le plaisir, rien que le plaisir

Hors ligne

 
pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
03-03-2013
4148 Messages

Sexe : Homme
Age : 66 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs
Site web

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

Il parait qu'un présentateur de la télé s'est fait virer pour une blague de ce genre :

Trois femmes parlaient de leurs disputes avec leurs maris,

La française: le premier jour je n'ai rien vu, le deuxième jour je n'ai rien vu, le troisième jour il m'a offert un bouquet de fleurs.

L'italienne: le premier jour je n'ai rien vu, le deuxième jour je n'ai rien vu, le troisième jour il m'a invité au restaurant.

L'algérienne: le premier jour je n'ai rien vu, le deuxième jour je n'ai rien vu, le troisième jour j'ai commencer à voir un peu avec mon oeil gauche.

smile

Ben quoi on ne peut plus rire!

Mais c'est vrai que nous sommes dans le politiquement correct.

Ainsi à Notre Dame des Landes on ne démolit pas les squats on les DECONSTRUIT (dixit le premier sinistre), une sacrée nuance quand on voit qu'avec des pelleteuses ils bousillent tout...
Faudra m'expliquer qu'elle est la nuance! car je ne vois pas de différence

Notez quand même qu'il y a 2500 GM (non pas les gentils membres du club Med mais des gendarmes mobiles) qui font courageusement face à une bonne centaine d'irréductibles zadistes on se croirait revenu à l'époque d'Astérix.....

Plus tard, de part et d'autre, il pourront tous dire comme à Verdun: J'y étais!


smile

PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...

Hors ligne

 
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
01-01-2012
15502 Messages

Sexe : Homme
Age : 71 ans
Lieu: Périgord
Site web

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

pierheim :

Notez quand même qu'il y a 2500 GM (non pas les gentils membres du club Med mais des gendarmes mobiles) qui font courageusement face à une bonne centaine d'irréductibles zadistes on se croirait revenu à l'époque d'Astérix...

J'espère que le druide Pierhomanix leur a concocté un chaudron de sa potion magix !

Hors ligne

 
pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
03-03-2013
4148 Messages

Sexe : Homme
Age : 66 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs
Site web

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

C'est un dictateur qui veut éliminer tous les cons de la ville...
Il les rassemble tous sur une piste d'athlétisme et leur explique les règles du jeu...

Vous allez tous courrir autour de la piste et celui qui survit gagne le premier prix...

Au coup de sifflet les 500 cons se mettent a courrir sur la piste.
Les soldats placés tout autour du stade commencent à ouvrir le feu... pour finir 1 seul con passe la ligne d'arrivée car les 499 autres se sont fait buter pendant la course...

A bout de souffle le vainqueur va voir le dictateur avec un grand sourire... et lui dit : "j'ai gagné... c'est quoi le 1er prix?"

Le dictateur lui répond alors : "Bravo tu as gagné un tour gratuit !"

smile

PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...

Hors ligne

 
pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
03-03-2013
4148 Messages

Sexe : Homme
Age : 66 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs
Site web

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

Avant de partir en voyage d’affaires pour trois semaines, un industriel dit à son fidèle majordome :

- Hippolyte, s’il y a le moindre problème pendant mon absence, appelez-moi, quelle que soit l’heure !

  Après cinq jours, le patron appelle le majordome :

- Bonjour Hippolyte. Comme vous ne m’avez pas appelé, je présume que tout se passe bien ?

- Pas tout-à-fait, monsieur. Il y a eu une catastrophe !

- Bon sang ! Mais pourquoi ne m’avez-vous pas appelé ? C’est quoi cette catastrophe ?

- Le manche de la pelle de l’atelier est cassé, monsieur.

- Vous vous moquez de moi, Hippolyte ? Ce n’est pas une catastrophe ça ! Mais comment c’est arrivé ?

- En rebouchant le trou dans le jardin, monsieur.

- Mais quel trou dans le jardin, Hippolyte ?

- Celui pour enterrer Saturne, votre chien, monsieur. 

- Comment ? Mon chien adoré est donc mort ? Que lui est-il arrivé ?

- Il est tombé dans la piscine, monsieur.

- Mais enfin, Hippolyte, Saturne est un terre-neuve. Il  n’a pas pu se noyer !

- Non, monsieur . Il s’est fracassé le crâne, car la piscine était vide.

- Mais…la piscine a été vidée, nettoyée, et remplie, il y a à peine un mois, Hippolyte !

- Oui, monsieur. Mais les pompiers  l’ont vidée pour éteindre l’incendie.

- Ah ? Il y a eu un incendie dans le quartier ?

- C’est le manoir de monsieur qui a brûlé, monsieur. Il est détruit à 50 %.

- Et…vous connaissez la cause de l’incendie, Hippolyte ?

- Oui monsieur. C’est une cigarette qui a mis le feu dans la chambre de monsieur, monsieur.

- Mais c’est impossible, vous savez bien que madame ne fume pas, Hippolyte.

- Oui, monsieur. C’est le monsieur qui était au lit avec madame, qui fumait, monsieur.

- Alors… je suis donc cocu ? Ecoutez Hippolyte, je ne suis parti que depuis cinq jours, et vous ne  me racontez que des catastrophes ! Vous n’avez donc rien de positif à m’annoncer ?

- Si, monsieur ! Monsieur se souvient-il d’avoir fait un test de dépistage du sida, il y a six semaines ?

- Oui, bien sûr !

- Eh bien, le test est positif, monsieur !

smile

PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...

Hors ligne

 
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
01-01-2012
15502 Messages

Sexe : Homme
Age : 71 ans
Lieu: Périgord
Site web

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

"Tout va très bien, Madame la Marquise..."

Hors ligne

 
petikokin
Super Auteur
Classement auteurs :
(sur les 30 derniers jours)
05-04-2006
165 Messages

Sexe : Homme
Age : 74 ans
Lieu: Sud Ouest

Re: Un forum où l’on peut échanger sur tout, et surtout sans agressivité

Bonjour,
Blague ancienne :

QUI A DIT ?
L'institutrice présente à la classe un nouvel élève arrivant du Japon: Sakiro Suzuki.
Le cours commence.
L'institutrice : - Bon, voyons qui maîtrise l'histoire de la culture franco-américaine.
- Qui a dit : DONNEZ-MOI LA LIBERTE OU LA MORT ?
Pas un murmure dans la salle. Suzuki lève la main
- Patrick Henry, en 1775 à Philadelphie.
L'institutrice : - Très bien Suzuki ! Et qui a dit : L'ETAT EST LE PEUPLE, LE PEUPLE NE PEUT PAS SOMBRER?
Suzuki lève la main :
- Abraham Lincoln, en 1863 à Washington.
L'institutrice : - Excellent, Suzuki ! Maintenant, qui a dit : Je vous ai compris?
Suzuki lève la main et dit :
- Charles DE GAULLE !
L'institutrice regarde les élèves et dit :- Honte à vous ! Suzuki est Japonais et il connaît l'histoire française et américaine mieux que vous !
On entend alors une petite voix au fond de la classe :
- Allez tous vous faire f..., connards de Japonais !
- Qui a dit ça ? S'insurge l'institutrice.
Suzuki lève la main et, sans attendre, dit :
- Général Mc Arthur, 1942, au Canal de Panama et Lee lacocca, 1982, lors de l'assemblée générale de General Motors.
Dans la classe plongée dans le silence, on entend un discret :
- Y'm'fait vomir...
L'institutrice hurle : - Qui a dit ça ?
Et Suzuki répond : - George Bush Senior au premier Ministre Tanaka pendant un dîner officiel à Tokyo en 1991.
Un des élèves se lève alors et crie :
- Pomp'moi l'gland !!!
Et Suzuki, sans sourciller :
- Bill Clinton à Monica Lewinsky, 1997 dans la salle ovale de la Maison Blanche , à Washington.
Un autre élève lui hurle alors :
- Suzuki, espèce de merde !
Et Suzuki :
- Valentino Rossi, lors du Grand Prix de Moto en Afrique du Sud en 2002.
La salle tombe littéralement dans l'hystérie, l’institutrice perd connaissance, la porte s'ouvre et le directeur de l'école apparaît :
- MERDE, je n'ai encore jamais vu un bordel pareil!
Et Suzuki :
- M... A... en arrivant à la tête du PS ...


Petikokin
Le sexe sans tabou. Le plaisir, rien que le plaisir

Hors ligne