Bonjour

Voir mon profil Se déconnecter
Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

1er triolisme
Avec plusieurs hommes
Auteur : anonyme
Catégorie : Avec plusieurs hommes
3
3pts
Ca y est, nous avons enfin franchi le cap! Le cap du triolisme, 2 hommes et 1 femme, 2 hommes rien que pour Cath, 2 hommes pour la faire vibrer et jouir comme une folle!

Samedi, nous avions un mariage en province. J'avais au préalablement cherché un petit jeune sur internet. Critère: 29 ans au plus! Je sais que Cath raffole des petits jeunes, et que ça l'excite énormément! Elle me l'a confié plusieurs fois lorsque nous faisions l'amour et qu'elle avait un peu bu. Et un candidat s'est présenté. Il n'a pas eu peur ni flanché. Il a réservé un hôtel en ville, (il ne peut pas recevoir), acheté une bouteille de champ, et attendu notre venu.

Tôt dimanche matin (vers 6h), nous avons prétexté notre envie de prendre un dernier verre tous les deux pour déposer tout le monde chez ma tante et descendre en ville. Cath ne se doutait absolument de rien! Cath m'avouera plus tard qu'une fois garés devant l'hôtel, elle pensait que j'avais réservé une chambre pour nous deux pour qu'on fasse l'Amour sans aucune retenue. Elle savait en effet qu'elle m'avait terriblement excité pendant toute la soirée dans sa robe noire élastisse hyper moulante avec ses magnifiques escarpins laqués noirs talons hauts. Elle a entre autres pu le sentir lorsque nous dansions un slow...

Une fois devant la chambre, je lui ai bandé les yeux et j'ai frappé à la porte. La porte s'est ouverte et là, surprise! Elle a compris que quelqu'un nous attendait. Nous sommes entrés et je l'ai faite s'asseoir sur le lit. Elle était merveilleusement détendue, mais pas encore excitée. Je pense qu'elle essayait de réaliser ce qui se passait (je crois d'ailleurs qu'elle n'a toujours pas bien réalisé!). Je lui ai donc dit qu'elle était assise en face d'un beau jeune homme de 22 ans qui était en train de l'admirer. Je lui ai mis un doigt dans sa petite chatte pour voir si elle était excitée, mais toujours pas grand chose. Puis, j'ai demandé à Phil (c'est sons nom) de nous servir une coupe de champagne. J'en ai alors profité pour prendre la main de Cath et la poser sur celle de Phil. Là, Cath a enfin compris que je lui offrais le plus beau des cadeaux que l'on puisse offrir à une femme: un autre homme! J'ai alors replongé mon doigt au fond de sa petite chatte: elle était soudainement devenue trempée! Et moi a commençait à me monter grave de chez grave!

En même temps que nous buvions, j'ai dit à Cath qu'elle pouvait lui poser toutes les questions qu'elle voulait. Ce qu'elle fit immédiatement bien entendu, les questions tournant principalement autour de ses expériences sexuelles (d'ailleurs malheureusement relativement peu nombreuses). Puis, je lui dis qu'elle pouvait faire avec lui absolument TOUT ce dont elle avait envie. "Tout?" me répondit-elle. "Oui, tout!". "Même l'embrasser?". "Oui, même l'embrasser". "Alors viens t'asseoir à côté de moi Phil..." Bien entendu, il ne s'est pas prier deux fois pour rejoindre Cath sur le lit.

Là, elle a commencé à lui caresser le visage pour essayer de le deviner. Puis elle a défait un par un les boutons de sa chemise et elle a alors commencé à l'embrasser. J'aurais dû normalement ressentir au moins un début de jalousie, mais rien du tout. Bien au contraire! Cela m'excitait de plus en plus de la voir embrasser et caresser un autre homme. J'ai juste voulu rapidement vérifier son état d'excitation, et elle était plus trempée que jamais! Puis j'ai vu Cath descendre sa main vers la braguette de Phil. Elle lui a baissé la fermeture éclaire et elle a commencé à lui massé la queue à travers son caleçon. Elle l'embrassait toujours, et moi je m'étais déjà déshabillé et je me caressais en les regardant. Puis, elle a sorti sa queue de son caleçon et s'est agenouillée devant lui. Elle l'a alors pris en bouche pour une fellation des plus motivées. Elle le suçait goulûment, tandis qu'elle lui massait ses couilles que je lui avais au préalablement dit de raser (comme les miennes, d'ailleurs).

Je contemplais donc Cath en train de sucer un illustre inconnu (ou presque), agenouillée dans sa robe hyper noire moulante, le bas des cuisses et les mollets gainés de noir. Son cul ainsi dressé ostensiblement vers moi me narguait tellement qu'il failli me déclencher une première éjaculation! Je me suis ressaisi et je les ai fait se lever. J'ai alors dégrafé l'arrière de la robe de Cath que j'ai faite tomber sur par terre. Elle m'est alors apparue merveilleusement belle dans son ensemble noire Simone Pérèle, son cul joliment dessiné par son string en dentelle fine, surmontant outrageusement ses jambes gainées de superbes bas noirs Lise Charmel posées sur des splendides escarpins Guess noirs à très hauts talons. Une image idyllique!

Cath continuait à caresser Phil de ses deux mains expertes, tout en l'embrassant. Et c'est alors que je le vis glisser un doigt sous la dentelle de son string. Elle écarté légèrement une jambe, comme pour mieux sentir ce doigt nouveau lui fouiller profondément son intimité. Cath commençait à gémir de plus en plus. Je l'ai alors débarrassée de son soutien-gorge et de son string et, surtout, de son bandeau. Cath a alors découvert avec émerveillement ce bel inconnu. Ils se sont couchés sur le lit et Cath lui a fait comprendre qu'elle voulait qu'il la lèche. Phil s'est alors glissé entre ses jambes et a commencé à lui lécher goulument sa petite chatte toute rasée. Elle ferma les yeux, jeta sa tête en arrière et prit celle de Phil entre ses mains pour lui coller encore plus le visage sur sa chatte. Elle ondulait du bassin, le jetant littéralement sur la bouche de Cath, comme pour lui demander de lui défoncer sa petite chatte avec sa langue. Les gémissements étaient devenus des petits cris qui devenaient de plus en plus forts au fur et à mesure qu'Phil lui défonçait la chatte avec sa langue. Puis Cath demanda: "Phil, viens sur moi, j'ai envie de sentir ta queue! Défonce-moi la chatte et fais-moi jouir comme une chienne!!!!"

Phil s'est alors glissé entre ses cuisses et j'ai enfin vu un sexe autre que le mien pénétrer celui de Cath. Quel bonheur! Il commença doucement, puis accéléra de plus en plus, pour atteindre une vitesse incroyable. Elle lui prenait fesses entre ses mains, lui massait les couilles, et criait de plus en plus. Il la défonçait comme une chienne qu'elle était devenue et elle hurlait: "Vas-y, baise-moi!!! Défonce-moi!!!! Je suis ta chienne!!!!!! Plus fort, je veux te sentir plus fort!!!!!!!!!!!!!!!!" Cath était littéralement déchainée. Jamais je ne l'avais entendue prononcer de tels mots. Je pense que l'alcool l'a un peu aidée à se lâcher...

Et là, j'ai eu envie de ma part. J'ai fait mettre Phil sur le dos et j'ai demandé à Cath de s'empaler sur lui. Lorsqu'elle s'est pénétrée avec son sexe, elle a commencé à bouger dans tous les sens, se défonçant littéralement la chatte toute seule. Phil ne bougeait pas trop tant Cath s'agitait, tout en prononçant des mots plus orduriers les uns que les autres. Je me suis mis derrière elle et j'ai commencé à lubrifier avec mon doigt et ma salive son petit trou du cul. Je la sentais qui cherchait mon doigt avec son cul. Elle frémissait de plus en plus. J'ai alors pointé mon gland tout turgescent d'excitation sur sa rondelle lubrifiée. Elle a senti ma queue à l'entrée de son petit orifice et a cherché à empaler son cul dessus. Phil, quant à lui, était toujours bel et bien présent dans sa chatte.

J'ai alors poussé petit à petit. Je sentais son petit trou du cul se dilater. Ses cris avaient subitement cessé. Puis son cul a lâché et je suis rentré d'un coup, profondément, jusqu'à la garde, mes couilles venant cogner contre son cul. Cela lui arracha un cri. Phil et moi avons alors commencé des va-et-vient de plus en plus rapide. Son cri s'est très vite transformé en cris de jouissance indescriptibles. Et les mots orduriers ont repris de plus belle: "Salauds, vous aimez ça, hein????? Vous me défoncez comme une grosse chienne que je suis!!!! Je suis votre pute!!!!!! Votre salope!!!!!! Putain que c'est bon!!!!!!!!! Défoncez-moi par tous les trous!!!!!!!!!!!!!!! Faites-moi jouir comme une putain, gros salopards!!!!!!!!!!!!!............." Jusqu'à un orgasme de groupe d'une puissance que je n'aurais jamais pu imaginer!!!!




Nous nous sommes alors reposés quelques instants. Avant de recommencer, avec douceur et tendresse au début, puis fougue et passion ensuite...

Cela a duré en tout près de 4 heures! 4 heures de pur plaisir et de pur bonheur. 4 heures où j'ai vu Cath belle et excitante comme jamais! 4 heures que j'attendais depuis tellement longtemps et que je ne regrette absolument pas car Cath m'a dit à la fin: "Merci mon Amour. Tu m'as fait le plus beau cadeau que l'on ne m'ait jamais fait. C'est pour ça que je t'aime tant!..."




Catégories
Top Recherches
Forum