Bonjour

Voir mon profil Se déconnecter
Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

J'aime les hommes (5)
Fantasme
Orgie / Partouze
Auteur :
Catégorie : Orgie / Partouze
6
6pts
[ Chapitre : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 ]
Olivier me fait ma petite branlette pendant le repas comme tous les jours, je vais me finir aux toilettes, je repense à la nuit dernière avec Nadine, c’était tellement doux, j’ai envie de recommencer.
Le soir, je rentre en métro avec Sylvain, il me confit que sa femme a aimé et qu’elle voudrait bien me revoir, elle aime faire l’amour avec toi mais aussi avec des hommes.
Rentrée chez moi, je raconte à mon mari, ma première baise avec une femme et surtout envie de recommencer, il en a déjà parlé avec Olivier, ils sont d’accord tous les deux pour que Sylvain soit là pour me faire l’amour à trois, mais je veux que Nadine soit présente et je veux aussi la partager avec mon amant et mon mari.
Je mets au courant Sylvain dès le lendemain, nous organisons une première rencontre pour le week-end prochain.
J’ai organisé un petit dîner à la maison, Olivier est déjà là depuis le milieu d’après-midi, nous avons fait l’amour à trois en attendant que nos invités arrivent, je n’ai pas ni de culotte et de soutien-gorge ou plutôt je ne les ai pas remis, Nadine n’en a pas mis non plus, puisqu’ils savent pourquoi nous les avons invités et que de toute façon nous allons finir tous tout nus.
L’apéritif se passe bien, des mains s’égarent sous nos robes, ni Nadine ni moi resserrons nos jambes, nos chattes sont trempée et toutes les deux nous flirtons regardées pas nos hommes.
Nous n’en sommes qu’a l’apéritif que les bites sortent et nos bouches goulues comme elles sont les ont prises toutes les trois, nous nous les repassons les unes après les autres.
Au cours du dîner, nos hommes passent à tour de rôle sous la table pour nous faire de petite langues fourrées, nous raffolons de ces embrassades, nous avons jouis trois fois chacune à la fin du repas.
Vers une heure du matin, nous décidons d’aller nous coucher évidemment tous dans le même lit, nos hommes eux n’ont pas encore jouis et nous comptons Nadine et moi bien goûter leur sperme dans nos bouches.
Nos vagins sont prêts à recevoir ces belles bites et nous nous préparons à un nouvel orgasme.
Je baise avec mon mari, alors qu’Olivier prend Nadine, La queue de Sylvain passe d’une bouche à une autre, puis nous changeons, nous ne savons plus avec qui nous baisons, cela n’a d’ailleurs pas d’importance puisque le principal est de baiser.
Nous aimons avoir trois bites en nous, pendant de Sylvain me baise, mon mari m’encule et j’ai la bite d’Olivier dans la bouche, puis c’est le tour de Nadine de prendre les trois bites, en la regardant se faire baiser, je me masturbe comme elle l’a fait en me regardant et je jouis à nouveau, nous ne savons plus combien de fois nous avons jouis.
J’ai goûté aux trois spermes, Nadine aussi mais nos hommes n’en pas encore assez, ils veuillent encore jouis et surtout lâcher leur spermes sur nos visages et nos seins, ils se masturbent près de nos visages, qui attendent l’éjaculation. Ils jouissent en même temps et inondent nos corps.
Nous arrivons quand même à nous endormir au petit matin.
Heureusement que nous sommes dimanche, nous n’aurions pas été bien frais au bureau, mais d’un autre côté, comme c’est le week-end, nous allons pouvoir baiser toute la journée, la nuit prochaine sera réparatrice.
Nos hommes ont été beaucoup plus sages le dimanche, nous nous sommes réveillés très tard, et après un petit déjeuner qui nous a servi de déjeuner, nous nous sommes remis au lit mais nos hommes nous ont bien baisé, ils ont repris quelques forces mais ils ne nous ont pas partouzée comme nous le souhaitions, ils se sont contentés de nous faire jouir et de jouir dans nos ventres, bien sûr l’une comme l’autre nous avons eut droit aux trois spermes, mais nous aurions préféré y goûter en même temps.
Comme nous sommes restées un peu sur notre faim, nous avons décidé de nous faire l’amour en égoïste.
Devant les yeux de nos hommes, j’ai embrassé ses seins, puis son ventre, sa fente, son clitoris et son cul, elle m’a fait la même chose, alors que nos fentes étaient encore pleine de foutre, en avoir directement dans la bouche ou le lécher dans une chatte ou un cul, je ne vois pas bien la différence.
Nos hommes se masturbèrent et jouirent sur nos visages, nous sommes aspergées par un flot de sperme sortant de trois grosses bites.
Souvent nous partouzons à cinq, je suis souvent l’organisatrice de nos petites soirées, souvent je baise avec mon mari et Nadine avec le sien, Olivier nous regarde en se masturbant, bien sûr il nous baise aussi mais plus rarement que nos maris.
Je propose à Olivier qu’il prenne une petite amie, comme cela nous serons six.




Catégories
Top Recherches
Forum