Bonjour

Voir mon profil Se déconnecter
Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Baise de frère et soeur
Inceste
Auteur : anonyme
Catégorie : Inceste
7
7pts
Bonjour à tous, je suis Sarah, j'ai 20ans et en fac de droit. J'allais aux toilettes juste avant d'aller à en cours, quand j'étais à deux pas de rentrer, des mots me stoppait sur le pas de porte car juste derrière, Virginie, une prétentieuse que j'évitais car nous sommes un peu en concurrence aux yeux des mecs, parlait à Véronique
? Il m'a baisé je te dit, ouais j'en ai mal au cul Véro je te jure ! ?
Ces mots m'avait figée car elle passait son temps à draguer de façon directe les mecs qui lui plaisait, mais cette fois si, j'étais furieuse car Véronique, qui était plutôt timide lui rétorquait
? Je n'y crois pas, tu t'es fait Kentin, le frère de Sarah, la vache ! ! ?
? Ouais ouais, il est super gaulé huuum t'imagine pas Véro ?
Je voulais rentrer dans les toilettes et hurlait de colère, mais qu'en auraient elles pensées, je n'était que sa soeur aîné de un an car il avait 19 ans, mais il me traitait comme sa petite soeur. Je passais donc mon chemin en essayant d'oublier ce discours malgré des flash érotiques d'eux qui venaient dans mon esprit quand j'étudiais sous mes fausses lunettes de lecture.
Je vais vous présenter mon frère, Kentin faisait des études de bâtiment juste à coté de notre fac et je le voyais souvent avec ses amis roder comme des loups dans notre domaine, je n'allais pas trop le voir car ses amis me reluquaient sans retenue, il était grand, fort et très sérieux dans ses activités. Avec les filles, il sautait sur la moindre occasion, et évidement avec cette Virginie il était tombé sur son charme de dévergondée.
Moi, la ? petite ? soeur trop sérieuse, d'après son avis personnel car je n'exposais pas mes conquêtes et je ne fréquentais pas les mecs du bâtiment, j'étais haute comme trois pommes, blonde aux cheveux bouclés, j'étais maigrichonne, mais j'avais une grande paire de seins que j'essayais de camoufler quand j'étudiais pour évité les regards trop pervers et à l'inverse j'avais un petit fessier qui se bombait fortement car mes reins étaient très creusés et je le mettais souvent en évidence car il faut bien être féminine !
Dans deux jours, les vacances de noël nous réunissaient et à la fin du repas, nos parents nous annonçaient que l'on partait tous à Cancun pendant une semaine le lendemain matin avec ou sans notre avis car notre père avait gagné un voyage en jouant au loto d'un grand magasin et mon frère et moi étions très content de partir sous le soleil. Durant le repas j'avais quelques fois encore des flashs érotiques de Kentin et Virginie qui lui disait ? super gaulé ? et je me secouais la tête pour les chasser faisait style de me recoiffer en pensant inlassablement que cela était malsain et sans me commander je lançais parfois intentionnellement un oeil furtif sur l'entre jambe de Kentin lorsqu'il se levait de table et je distinguais la forme de son pénis au repos dans son jooging gris.
Nous sommes tous partis avec nos valises, et sans oublier nos maillots, le vol se passait bien, nous sommes arrivé en même temps que d'autres groupes qui venaient de partout, à l'accueil, il nous remettait une clez de chambre d'hôtel ou il y avait une chambre qui allait accueillir nos parents et une pièce ou deux lits étaient séparés par un paravent. Sans prendre le temps de se reposer, nous avions tous filé à la plage, j'avais mon maillot une pièce à rayure noire et blanche qui comprimait incroyablement ma poitrine en faisant ressortir ma chatte touffue aux poils blond par un léger bombement. Kentin avait un short de surfeur qui lui allait vraiment bien dans ses muscles et nous nous sommes baignés, amusés et bronzés avec d'autres personnes et j'ai bronzé souvent torse nue, couchée sur ventre avec mon maillot roulé aux hanches et quelques fois sur le dos quand j'étais seule car je n'osais pas montrer ma grande poitrine à mon père très strict mais ils devaient voir les cotés de ma poitrine écrasée sur la serviette.
Trois jours étaient passés et un soir après un dîner familial en ville, nos parents nous annonçaient qu'ils devaient rentrer d'urgence car quelqu'un avait cambriolé notre maison et ils nous laissaient moi et Kentin terminer le séjour car nous l'avions mérités pour nos sérieuses études. Et dès que l'on faisant au revoir à nos parents qui montaient dans l'avion, Kentin hurlait
? On est seul Sarah, c'est trop cool, en avant les nanas ! ?
J'acquiesçais d'un sourire car je savais qu'il allait séduire les filles de l'hôtel qui pavanaient dans tous genres de strings, Nous étions peu en maillot une pièce. Je retournais à l'hôtel toute seule car mon frère devait déjà être entrain de courir en short vers la piscine de l'hôtel et je passais devant les boutiques de maillots qui jouxtait l'hôtel et m'ont attirées comme un aimant. J'écartais dans mes mains les strings en les jugeant de ma tête penchée et une voix me faisait sursauter et retourner et rougir
? Il vous irait vraiment bien celui là Mademoiselle ?
? Ooh Kentin ! Je te croyais à la piscine ! ?
? Et bien j'avais oublié que tu avais la clez ?
Je me sentais gêné car je n'avais jamais tenu un string quelconque dans mes mains avec mon frère à coté, mais je restais confiante en lui remettant la clez et je prenais un air hautain
? Tiens voilà et ne ramène personne dans la chambre ! ?
? Mais ! ! ?
? Y a pas de mais ! Kentin ?
J'étais secrètement un peu jalouse car le ? super gaulé ? n'était que mon frère Kentin me prenait la clez puis partait en se retournant
? Si tu achètes celui là ne reste pas de dos Sarah, sinon je te prendrais pour une inconnue ?
? Que t'es bête Kentin ! ?
Je retournais dans les maillots en imaginant inconsciemment mon frère venir m'aborder lorsque j'étais de dos et en string puis je me secouais les esprits interdits en tirant sur un string brésilien jaune et en pensant à haute voix
? Hum il doit faire une belle marque de bronzage ?
Je le regardais sérieusement en étudiant l'élasticité car il était tout petit et le vendeur parlait dans mon dos
? Je n'ai plus le haut de ce bikini, mais je vous offre un paréo si vous l'acheter ?
Je m'imaginais dedans avec mes grands seins nus et mon derrière bombé et j'attrapais un paréo noir qui était sur un cintre voisin
? Ouais ok, je le prends mais je veux ce paréo ?
? Ok madame, c'est vendu ! ?
Je filais à toute vitesses m'habiller dans ce brésilien en me vérifiant dans le miroir de la salle de bain, la ficelle du maillot était cachée dans entre mes fesses, et je rejoignais la plage tranquillement avec mon sac en osier dans le paréo avec ma poitrine qui vibrait sous mes talons car j'avais mes sandales hautes et en esquivant la piscine ou il y avait mon frère. Le reste de la journée j'avais passé à prendre des coups de soleils sur mes fesses non bronzées. L'autre journée, j'étais aussi seule à la plage, mon frère draguait et ne prenait guère attention à moi. L'avant dernier jour, enfin les parties qui avaient été cachées par mon premier maillot prenait une couleur de pêche mais pas ôtant que les parties que j'avais exposées depuis le début. Dans l'après midi alors que je me recouchais sur le ventre après un bain, Kentin me faisant sursauter en blaguant
? Whaou ! En jaune c'est pas mal Sarah ?
? Oh merci tu ne l'avais pas vue ? ?
Ma poitrine débordait de mes flancs et je penchais ma tête en regardant mon frère par mes lunettes de soleil tout en contractant mes fesses, étant un peu gêné d'être en string brésilien devant lui
? Et non tu le cachais ou quoi ? ?
? Non, non tu n'étais jamais là ! ?
? Si mais quand je rentrais tu dormais déjà et tu faisais la grâce matinée?
Je m'apercevais qu'il avait changé de maillot car à la piscine les shorts étaient interdits et je distinguais son pénis au repos comprimé qui dessinait son gland épais
? Alors, tes conquêtes ? ?
? Et bien elles sont prises ou coincées ! ?
Il me faisait rire et je me positionnais sur mes coudes, mes grands seins s'étalaient de façon conique en pointant mes tétons, ma toison touffue et épilée pour le string bombait l'élastique jaune car j'écartais légèrement ma jambe tendue en ramenant l'autre et je lui rappelais en ricanant et le regardant par le haut de mes lunettes
? Et oui, ce ne sont pas toutes des Virginie ! ?
Il me démangeait sous ses lunettes de soleil et me rétorquait fermement en prenant la fuite, géné.
? Ben ! Au moins elle sait s'amuser elle ! ?
Il avait mal pris ma petite blague, et cela me rendait mal à l'aise car il pensait que je ne savais pas m'amuser, alors je pliais mes affaires en remettant mon paréo et je piétinais rapidement dans le sable pour le rejoindre, ma poitrine valsait à me faire tomber les épaules
? Attends Kentin, je suis désolé ?
Il tournait sa tête en se rajustant sûrement son sexe que je reluquais discrètement dans mes lunettes en penchant ma tête au sol car je ne voyais pas ses mains
? Sarah, ça fait deux semaines que je n'ai plus vu et elle voulait juste... ?
? Oups je suis désolée Kentin, je n'étais pas au courant, c'est une salope je le savais moi ?
Il avait l'air d'être tomber amoureux et finalement son visage reflétait la déception, je lui encerclais la taille en le consolant et nous rejoignons l'hôtel en marchant dans le sable.
Les personnes qui nous regardaient penser probablement que nous faisions un couple merveilleux, mon postérieur bombé balançait dans mon brésilien, mes seins valsaient à frôler parfois la hanche de mon frère et nous rions de chose et d'autre. Une fois arrivé à la porte de l'hôtel nous avions vu le réceptionniste coller une affiche qui annonçait une soirée dansante autour de la piscine et seulement en maillot
? He Kentin, on y va ?
? C'est en maillot ! ?
? Et alors, c'est la fête, on est en vacances ?
Il devait se demander dans quel maillot je serais ! Mais moi je savais qu'il ne porterait pas le short. Après notre pizza, nous nous sommes douchés et il m'appelait de la porte de la chambre pour me dépêcher car je m'étais logée seule dans la pièce aux deux lits
? Vite Sarah, ça a du commencer ! ?
? Ok ok j'ai fini, j'arrive ?
J'apparaissais devant lui en sautillant avec une queue de cheval et deux grosses rives de cheveux devant mes yeux maquillés, la poitrine dénudée, mon bikini brésilien jaune très remonté sur mes hanches au dessus du paréo attaché en taille basse avec mes talons hauts ficelés jusqu'aux mi-tibias
? Whaou ! Je pensais que t'allais mettre l'autre maillot ?
? Et non, allez viens on y va ?
Je voulais me faire draguer car cela faisait trois mois que j'étais seule et là, c'était l'occasion. Nous sommes arrivés à la piscine, le monde dansait et buvait sur de la musique techno et le réceptionniste nous attrapait au passage
? Uniquement en maillot mademoiselle ! ?
Il savait que nous étions frère et soeur et il voulait sûrement me voir danser en string et je détachais mon paréo en lui jetant sur le comptoir
?Ok ! Je le prendrais au retour ! ?
Et je sautillais vers la fête en plantant mon frère et le réceptionniste sachant qu'ils devaient me mâter le derrière remuant. La soirée était géniale, j'avais dansé comme une folle jusqu'à essoufflement en tombant parfois sur des regards d'hommes surexcités par mes mouvements car il faudrait vous dire que j'avais pris des cours de danse afro antillais qui bougeaient notre fessier comme jamais. Mes seins valsaient énormément quand je montais mes mains au ciel et je réajustais parfois mon brésilien qui rentrait dans ma fente quand soudain alors que mes yeux étaient fermés et que mes reins se pliaient en ressortant mon fessier, une main sur mon épaule avec une voix familière me sortait légèrement de mon délire
? Calme toi Sarah, tu vas te faire sauter dessus ! ?
? Mais non, allez viens danse ! Danse avec moi ! ?
J'étais en folie, Kentin était gêné de me voir dans cette attitude de dévergondée et je lui faisais dos en dansant en agitant mon derrière et en le regardant par-dessus mon épaule
? Tu vois que je peux m'amuser ! ?
Machinalement ses yeux étaient sur mon postérieur et il m'attrapait une hanche en accompagnant ma danse qui au fur et à mesure, mes fesses frôlaient parfois ses cuisses car j'étais petite à coté de lui, ma queue de cheval le foutait par moment quand l'envoyais ma tête en arrière.
Après quelques musiques et quelques tours sur moi-meme les yeux mi clos, il avait ses deux mains sur mes hanches et me tenait plus fermement, mon fessier était collait et remuant sur ses cuisses puis je me tournais en ayant senti ses doigts m'effleurer le dessous des seins en découvrant ses yeux fermaient avec son torse transpirant
? Hé t'es déchaîné toi aussi Kentin ! ?
Je l'avais sorti de sa transe, je ne pouvais pas ignorer son maillot de piscine tendu à craquer qui décollait toute la couture de son coté gauche à en voir ses poils noirs et une partie veineuse de son grand membre. J'étais face à lui avec ma main devant la bouche et mon front plissé et maladroitement, je ressortais les mots de ma camarade Virginie
? Whaou ! C'est vrai que t'es super gaulé ?
Kentin était très gêné, ses mains se plaquaient sur sa partie sexuelle, et je lui attrapais ses épaules en me collant à lui
? Il vaut mieux cacher ça Kentin ! ?
? Je suis désolé Sarah, c'est monté tout seul ! ?
? Chut, c'est pas grave, attends que ça se calme ?
Son sexe collait par-dessus son maillot mon bas ventre, mes seins s'étaient aplatis sur haut de ses abdos, nous dansions calmement sans oser nous regarder et après un moment il m'avait encerclait la nuque
? Sarah ! Je ne me calmerais jamais comme ça ?
? Ah bon ?
Nous avions la piscine à deux mètres, et je nous décalais tranquillement pour nous faire chuter dans l'eau en criant de joie. En étant sous l'eau éclairée par des spots étanches, j'ouvrais mes yeux pour apercevoir son long pénis expulsé par notre chute, tendu vers ma bouche et je remontais à la surface en m'exclamant
? Whaou elle est froide ! ! ?
? Mouais ça va me calmer au moins ! ?
Nous sommes restés quelques temps dans l'eau et sachant qu'il bandait vraiment bien pour moi, j'étais allé sur les marches qui descendaient dans la piscine, pour continuer à danser en ajustant mon brésilien qui dessinait ma touffe trempée en regardant Kentin se détendre.
Au bout de plusieurs musiques, je le rejoignais en faisant le contour de la piscine avec mes talons trempés et je m'agenouillais derrière lui
? Tu veux boire quelque chose ? ?
? Ouais, un cocktail merci ?
J'étais vraiment trop bien, détendue et excitée par nos vacances comme Kentin et en allant vers la bar, je faisais un quart de tour en constatant mon frère me mâter les fesses et cela me décidait à revenir et m'accroupir à sa hauteur en lui lançant doucement
? Tu veux le boire dans la chambre ? ?
? J'y pensais aussi Sarah ?
? Cool, je les prends et tu me rejoinds ? ?
? Il vaut mieux ouais ! ?
Je prenais nos verres et je filais à l'étage en passant par les escaliers et ignorant le réceptionniste, j'étais toute drôle et excitée du jeu d'avec mon frère super gaulé. Je rentrais et posais les verres dans la chambre sur la table basse en mordant ma lèvre et surgissait à la porte Kentin
? Personne nous à vue, c'est bon ! ?
? Hum j'espère ! ?
Je lorgnait son léger bombement car il s'était calmé, il avançait vers moi en me reluquant la chatte bombée et décalquée par mes poils blond foncés puis je me retournais en me baissant pour reprendre les verres et je sentais sa langue sur mes fesses me lécher
? Huuum Kentin tiens ton verre ! ?
Il me mordillait et me salivait dessus le fessier et il se relevait en attrapant son verre que l'on dégustait en le finissant rapidement tout en se mangeant dans les yeux
? J'ai souvent rêvé de toi Sarah ?
? Huuum j'ai vu ça, embrasse moi Kentin ! ?
Je me levais sur la pointe des pieds et il se baissait, nos bouches s'ouvraient pour ne qu'une soupe de langues baveuses et gémissantes. Il prenait mon verre pour le poser avec le sien sur la table sans quitter le baiser langoureux, je lui encerclais ses reins en me collant à lui, sentant son pénis se rallonger et durcir puis il tirait sur les cotés de mon brésilien à le faire rentrer dans ma chatte. Durant cinq minutes de baiser salivant sur les coins de nos bouches, on se séparait doucement en se léchant réciproquement les joues pour se chuchoter
? Je t'aime Kentin, baise moi ! ?
? Huum je t'aime aussi Sarah, je vais te baiser ?
Il me soulevait comme une plume en calant ses bras sous mes genoux puis en écartant mon brésilien sur une fesse, moi je l'avais tenu d'une main par sa nuque et de l'autre j'avais libéré son sexe raide comme du bois et on se chuchotait après nos efforts
? Désolé pour les préliminaires Sarah, j'ai trop envie de toi ! ?
? Pas de soucis, moi aussi, mets là ?
La musique de la fête s'entendait car la fenêtre était ouverte, j'avais les jambes écartelées dans ses bras puissants, la base de son pénis et ses couilles frottaient sur mes lèvres, en regardant entre nous deux, mes seins pendaient sur la tête de son long membre, elle faisait facilement la longueur de mon ventre plié, c'était incroyablement excitant. Kentin penchait son bassin en arrière en éloignant mon cul dans ses mains et moi qui avait une main libre, je guidais son pénis sur mes lèvres, son gros champignon m'écartait la chatte sous nos yeux attentif à la pénétration. Je frissonnais autant que lui puis il ramenait puissamment mon cul vers lui à en faire cogner ses couilles sur mes fesses, le super gaulé m'avait empalée d'un seul trait, dans l'extase nos têtes partait en arrière en râlant. Nous étions restés une trentaine de secondes immobile et suffoquant quand il commençait à me faire glisser sur son axe en m'empoignant fermement les fesses, il m'empalait sans retenue à me faire claquer contre lui et parfois il ondulait son bassin en l'activant dans ses poussées lorsqu'il me tirait sur son sexe très dur
? Ooooohhhuuuuuummm ouiiiiiiiiii, aaaaahhhhhuuummm ?
Il me ramonait à l'essoufflement pour nous faire chuter sur le lit d'où je prenais la commande en m'accroupissant jusqu'à la poignée comme une folle sur son sexe rigide au rythme que je dansais à la fête, ma poitrine rebondissait dans les airs et il me l'empoignait en la malaxant comme une boule à pizza. J'avais mes mains sur son torse en le voyant basculer sa tête dans tout les sens et je me penchais pour m'admirer coulisser sur son long morceau de fer veineux en me léchant les babines
? Ooooouuuuuuaaaaaaahhhh Saaarraaaah huuuuumm ?
Mes jambes me brûlaient et je stoppais mon va et viens en ondulant sur lui, remplie, en balançant ma queue de cheval et mes mèches dans l'air tout en griffant son torse
?Huuum Kentiiiin, c'est de l'inceeeeeeste, c'est maaauuuuvvvaaiis ?
? Huum t'es suur que c'est mauuuvvaaiis huuuum ?
Et il me basculait sur les mains et les genoux en m'empalant directement jusqu'aux couilles pour me défoncer interminablement comme si il n'y avait plus de prochaine fois.
? Baaiiise moi, baaaiiise mooooii ouiiiiiii huuum ?
J'avais mes mains sur les oreilles pour étouffer les claquements de mes fesses, mon front sur le lit ;mes seins écrasés et malaxés sur les draps et mes jambes très écartées, posées sur mes genoux qui envoyait mon cul le plus haut possible. Il avait ses mains sur le lit et il faisait des pompes au dessus de moi en me pénétrant dans toutes les directions, je jouissais et jouissais comme jamais cela ne m'était arrivée, la tête de son sexe me fouinait dans tout le ventre.
? Saaaaaarrrrrraaaaaaahhhhhhhhh aaaaaaaaaaahhhhmmm ?
Ma tête partait en arrière avec le drap dans mes dents car il me tirait sur la queue de cheval, il avait passé sa jambe par-dessus moi en posant son pied prés de mon visage en agenouillant l'autre jambe, on était comme deux ciseaux ouverts et encastrés. Sa pénétration était encore plus profonde, il me culbutait dans les entrailles de ma chatte et j' hurlais dans mes dents serrés par le drap pendant quelques minutes délicieuses et douloureuses tout en rebondissant sur le matelas, et le pire c'était quand il m'envoyait une dizaine de forte fessée en m'injuriant
? Salope, putain, salope, baiseuse, pute, t'aime la queue de ton frère saloooooope ?
J'étais ouverte comme une huître et à sa merci toute entière et cela ne me déplaisait pas et dans mes cries je lâchais le drap pour balbutier
? Viiiiiiiens, viiiiiiiens ?
Il retirait son sexe juteux en me créant des pets de chatte, je me retournais sur le dos en serrant mes grands seins et en tirant ma langue entre eux. Kentin s'astiquait au dessus de mon ventre en tapant le bout de son sexe sur mes tétons et ma langue quand il déchargeait des câbles blancs de sperme qui ricochaient sur ma poitrine en s'éclaboussant de partout, d'autres jets épais frôlaient mon visage et devaient atterrir sur le balcon, quand ses tirs puissants s'apaisaient, il m'arrosait par une pisse de sperme tous les seins et la figure pendant que je titillais son gland avec ma langue et il se jetait sur le lit, perpendiculaire à moi en soupirant de plaisir.
Si nos parents seraient revenus à cet instant, j'étais couchée sur le dos, mon string jaune écarté avec la chatte à l'air, mes mains sur mes flancs qui montaient mes nichons au plafond avec ma tête posée, la queue de cheval suspendue dans le vide sur le bord du pieu, ma langue dansante autour de mes lèvres et le tout badigeonné de sperme dégoulinant avec deux traits de sperme qui traçait leur atterrissage sur le balcon.
? Sarah, c'était fantastique ?
? Graaaave huuum ?
? T'aurais pas besoin d'une douche ? ?
? Mouais, ça se voit ! Porte moi à la salle bain ?
On ricanait ensemble et il me portait comme une plume vers la douche ou je l'avais sucé de toutes mes forces durant une bonne demi heure en lui avalant tout son sperme restant
Nous avions couché ensemble jusqu'au départ qui était le lendemain soir, on était plus sorti de la chambre en se faisant monter les repas et juste avant de monter dans l'avion mon frère me proposait de passer le réveillon du jour de l'an dans sa chambre d'étudiant en me giflant discrètement les fesses habillées dans une robe courte d'été, je vous laisserais trouver la réponse ! ! !




Catégories
Top Recherches
Forum