Le site de l'histoire érotique

Famille

Chapitre 1

17
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 4 096 fois

17

1

Bonjour à tous, l’histoire qui m’est arrivé se passe il y a 4 ans, lors de ma fête d’anniversaire.


Ma cousine était assise, un verre d’alcool quelconque dans la main. Je m’approchais d’elle et regardais ses yeux, marron virant au noir. Elle passa discrètement pour que personne ne remarque la langue sur sa lèvre. Désarçonnée je ne comprenais plus une bosse se forma dans mon pantalon. Ma cousine m’avait toujours excité, des seins bien formés (Elle fait du 95B pour vous donner l’idée) et un cul à faire blanchir un noir ! Elle me regarda avec un sourire étrange, que je ne comprenais pas à l’époque. Elle m’invita à sortir pour discuter, parce que le son avait été mis trop fort. Nous sortîmes puis elle me fit remarquer que mon lacet de chaussure était défait,

- Mais il a toujours été comme ça, tu sais que je fais jamais mes lacets ! Lui dis-je en rigolant.

-Ouais mais là si on danse ça me dérangerait, me répondit-elle avec ce même sourire étrange.


Je me suis baissé pour le faire lorsqu’elle commença à frotter ses fesses sur mon visage, je lui dis de faire attention que le grand méchant serpent pourrait sortir si elle continuait à l’énerver (Façon gentille de lui dire que je bandais), je remontais lentement puis elle prit ma main.

-Tu sais Henri tu as toujours été mon cousin préféré. Je veux qu’on couche ensemble, toi et moi.


Sa demande me choqua profondément, et je commençais à m’énerver sur elle en lui disant que ce n’était qu’une trainée et que je dirais tout à son père et que lui la blâmerait. Elle prit son air de chienne et commença à caresser mon sexe. Je partis plus énervé que jamais auparavant. Elle pleura jusqu’à la fin de la soirée. Obligés d’aller chez elle pour la nuit, je préférais dormir sur le sol qu’avec elle sur le canapé, je dormis mal mais fut réveillé par un raz-de-marée au niveau de mon bassin, réveillé en sursaut je courus jusqu’au robinet et attendit que le serpent soit vide. Le contenu du robinet était d’un blanc laiteux, presque crémeux. Je me demandais ce qui avait pu arriver.

-Karen ! Viens me voir tout de suite !

-Euh, quoi ?


Elle avait l’air d’un zombie réveillé par l’odeur de la chair mais c’était plutôt une salope affamée de sperme que j’avais devant moi, elle avait encore de mes gouttes laiteuses sur le coin de la bouche. Je lui parlais sans qu’aucun de mes mots ne l’atteignent, je perdis patience totalement et l’embrassais. Elle commença à tenir ma tête et caresser mon sexe lentement. Je lui attrapais les seins et les empoignais tels deux pêches.

-Vite pendant que mon copain n’est pas là ! Me dit-elle dans le creux de l’oreille.

-T’inquiète ma salope ça va aller vite !


Je baissais rapidement mon short et mon caleçon puis la mit sur les genoux et lui baisa la bouche. Elle n’attendait que ça cette chienne, elle criait sans que je comprenne et j’éjaculais rapidement sur cette pute. Elle lécha ma queue puis descendit à son tour son mini-short qu’elle mettait pour dormir.

-Baise moi Henri, je te veux en moi !


Je commençais directement la levrette elle criait comme un dingue et n’arrêtait pas de me dire qu’elle savait que j’étais un dieux du sexe et que je devrais la baiser tout les jours parce que son copain ne lui faisait plus rien (J’ai une bite de 22 cm). Elle voulut que j’éjacule dans son cul, je commençais donc à l’enculer avec ferveur. Des ’Oh oui’ jouissifs sortait de sa bouche toutes les deux entrées de ma bite dans son cul à peu près. Je finis par lui envoyer toute ma jouissance dans ses fesses bandantes. Elle me remercia par un baiser des plus langoureux. Son copain arriva peu de temps après et elle refit la même chose avec lui mais en criant moi. Je la revis sortant du salon moi revenant de chez ma mère, elle me fit une pipe divine avant que j’éjacule dans sa bouche. Maintenant on baise toutes les semaines environ malgré nos petits amis et petites amies.


Si vous voulez la suite, demandez-la moi;)

Sexestorien, à votre service !