Le site de l'histoire érotique

Famille libérée

Chapitre 1

26
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le
Histoire lue 5 029 fois

26

2

Ceci n’est qu’une fiction.


Je vais me présenter. Henri, 55 ans, 178, 74, brun yeux verts ; Elisabeth, mon épouse, 160, 48, blonde au yeux bleus ; Louis, notre fis, 16 ans, 180, 78, châtain yeux bleus ; Victoria, notre fille, 14 ans, 158, 46 brune aux yeux verts. Nous habitons le château de Vallencourt dans le Loiret. Nous sommes issus d’une vieille lignée qui remonte à Saint-Louis et nous sommes des descendants de mariage quo-sanguins. Nous sommes donc des nobles de sang royal, mais un peu dégénérés. Nous avons à notre service du personnel de maison dont Mademoiselle de Vigiécourt, 25 ans, à notre service depuis ses 18 ans.


J’ai des pulsions sexuelles assez forte et il m’arrive de baiser ma femme plusieurs fois par jour. La dernière fois c’était ce matin, quand je lui ais juste mais ma bite dans sa chatte et que je me suis vidé. Étant largement machiste, je considère la femme comme une femelle et qui ne sert qu’au plaisir de l’homme, au grand plaisir de ma femme puisqu’il lui arrive de se faire baiser par Bernard, notre majordome, quand elle est en manque.


Nous aimons le cul et peu importe que ce soit des hommes ou des femmes, car nous sommes bisexuels. Notre vie est largement réglé par nos activités sexuelles.


Mais , ce jour béni du 13 juin 2004, n’est pas un jour comme un autre. Louis, le fils de notre chair, va fêter ses 16 ans. Il est de tradition chez les de Vallencourt que les garçons se fassent dépuceler à 16 ans tout comme les filles mais qui elles doivent trouver époux dès leurs 18 ans et assurer la descendance, ce qui sera le cas d’Henriette. Il est aussi de tradition que les parents assistent à la défloration de leur enfant.


Comme tous les matins, Louis se lève vers 6 heures et se présente à nous à 8 heures pour nous présenter es respects Ensuite, il va rejoindre son précepteur, Lord Wismouth pour ses leçons. Mais, ce matin, c’est Mademoiselle de Vigiécourt qui sera sa préceptrice



La suite bientôt ...