Le site de l'histoire érotique

Famille libertine

Chapitre 1

47
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 10 273 fois

47

3

Cette histoire a commencé il y a quelques années alors que notre jeune voisin de 18 ans, Gaël, venait régulièrement nous voir à la maison. Un jour d’été, il est arrivé à l’improviste alors que ma femme Martine, 35 ans, était simplement vêtue d’un string ficelle. Elle le fit entrer et visiblement Martine ne le laissait pas indifférent car son sexe faisait une grosse bosse dans son pantalon. Il ne quittait pas des yeux la superbe poitrine de ma femme, un bon 90C bien ferme aux larges auréoles.


Amusée et excitée par cette situation, Martine lui dit alors : Et bien, on dirait que ça te fait quelque chose de me voir comme ça. Je te plais, mon chéri ? Sous mon œil complice, elle vient se frotter contre Gaël, qui se laisse faire, et elle l’entraine vers le canapé.


Elle le déshabille, puis Martine enlève son string. Ils sont désormais tous les deux nus. Elle installe Gaël sur le canapé puis commence à le branler et le sucer tout en se caressant la chatte. Pendant ce temps, Gaël commence à lui caresser les seins. Enfin, elle vient s’asseoir sur ses genoux puis dirige sa verge tendue de désir vers sa chatte. Elle s’empale dessus d’un coup de rein soudain et commence des vas et viens avec des petits grognements de plaisirs. Gaël l’accompagne en lui saisissant les fesses et lui suçant les seins tout en la baisant.


Depuis, nous sommes devenus un vrai trio et Gaël vient régulièrement partager notre lit quand nos enfants ne sont pas là. Nous rencontrons également avec lui d’autres couples et d’autres hommes pour partager nos ébats.


L’été dernier, nous avions loué une villa sur la côte et Gaël venait nous y rejoindre pour les week-ends. Un samedi après-midi, notre fils et notre fille, Valentin et Alexandra, 19 et 18 ans, partent pour la plage en nous laissant à la maison avec Gaël.


Lorsqu’ils se sont éloignés, nous nous retrouvons tous les trois nus dans notre chambre et nous commençons nos ébats échangistes. Après l’avoir bien caressée et sucée, Gaël commence à prendre vigoureusement Martine en position de missionnaire. Martine se met à crier son plaisir tout en me prenant dans sa bouche et en me regardant avec des yeux brumeux.

Nous nous activons déjà à baiser depuis une bonne demie heure quand soudainement la porte de notre chambre s’ouvre. Nos enfants en maillots de bain entrent dans la pièce et nous regardant et en souriant.


Surpris, Gaël arrête ses vas et viens dans le vagin de Martine et se retire. Un peu embêtés par cette intrusion surprise, nous ne savons pas trop quoi dire pour nous justifier.


Ce sont finalement nos enfants qui détendent l’atmosphère. Notre fille s’approche du lit et vient caresser le sexe de Gaël en disant : « Il est beau !! ». Martine se lève alors et dis à Gaël : « Je vais te la préparer ».


Elle enlève le maillot de bain d’Alexandra. Nous découvrons la magnifique poitrine ferme de notre fille et son pubis intégralement rasé. Comme nous, elle semble aimer avoir le sexe « lisse », ce qui nous étonne agréablement pour son âge. Martine fait s’allonger Alexandra sur le lit et, avec Gaël, elle commence à lui lécher la chatte et les seins pour la préparer à la pénétration. Alexandra caresse le dos de Gaël et passe la main dans les longs cheveux de Martine. Gaël présente son sexe à l’entrée de sa chatte puis commence à aller et venir dans son vagin en position de missionnaire. Alexandra commence à gémir et à crier son plaisir.


Pendant ce temps, excité par la scène, Valentin, a lui aussi enlevé son maillot de bain et a commencé à se caresser la verge et les bourses. Il a, lui aussi, le sexe rasé.


Visiblement, il ne reste pas indifférent au superbe corps de Martine et il bande dur en regardant ses seins. Martine lui dit alors : « Approche mon chéri, viens t’occuper de moi avec ton père ». Il s’approche du lit, où la jouissance d’Alexandra et de Gaël monte, et viens sucer et caresser les seins de sa mère pendant que celle-ci commence à sucer nos deux queues. Elle alterne les fellations entre le sexe de notre fils et le mien et c’est très agréable.


Je dis à Martine : « Tu aimes ça salope, hein, vas-y, suce le bien ». Elle continue pendant que Valentin commence à lui caresser la chatte. Au bout d’un moment, elle s’arrête et va s’allonger à côté d’Alexandra les jambes largement écartées. Elle invite Valentin à venir la rejoindre : « Viens me faire jouir maintenant mon chéri ».


Il bande comme un taureau devant cette offrande et vient présenter son sexe devant la chatte de sa mère. Doucement, il commence à la pénétrer tout en lui suçant les seins.


Martine l’encourage en commençant à gémir les yeux révulsés : « Oui, c’est bon, vas-y, prends-moi bien !! ». Les vas et viens de Valentin s’accélèrent et les cris de jouissance de Martine s’intensifient. Elle lui saisit les fesses afin qu’il aille plus fort et plus profond. Elle me regarde avec des yeux de bonheur qui en disent long sur le plaisir que lui procure son nouvel amant.


Pendant ce temps, Alexandra a saisi mon sexe et elle a commencé à me sucer la verge et les bourses pendant que Gaël continue de la besogner. Alexandra me dit alors : « Papa, je veux la tienne aussi ». Elle se redresse et Gaël se retire. Elle m’entraine vers le pouf situé dans le coin de la chambre et m’assoit dessus. Elle guide mon sexe vers le sien et viens s’empaler dessus vigoureusement.


Pendant que je la prends, ses seins s’agitent au-dessus de moi. Elle commence à gémir et à crier son plaisir.


Valentin a soulagé son excitation dans le vagin de sa mère et s’est retiré pour laisser la place à Gaël qui recommence à bander très fort. Martine attire Gaël vers elle et ils reprennent les ébats que l’arrivée des enfants avait interrompus. Cette fois-ci, Martine chevauche Gaël vigoureusement et ils recommencent à jouir fortement.


A ma grande surprise, Alexandra invite son frère à nous rejoindre en lui disant : « Viens mettre la tienne avec ». Valentin s’exécute. Il plaque sa sœur contre moi et vient présenter sa verge contre son anus. Doucement, il la pénètre et nous commençons à coordonner nos allées et venues dans son vagin et son anus pour qu’elle prenne doublement son pied. Visiblement, elle apprécie et le plaisir la transporte complétement. Martine et Gaël nous regardent et profitent du spectacle.


Quel bonheur de baiser sa fille avec la complicité de son fils, couilles contre couilles, sous les yeux de sa femme et de notre amant !!


Lorsque nous sommes arrivés au bout de notre jouissance, nous nous sommes tous reposés ensemble dans la chambre. Alexandra nous a expliqué qu’ils étaient au courant de l’existence de notre trio depuis longtemps et qu’eux-mêmes s’étaient dépucelés ensemble. Ils nous admiraient pour notre vie sexuelle épanouie et attendaient depuis quelques mois le bon moment pour nous dire qu’ils « savaient » et qu’ils avaient déjà, eux aussi, commencé à suivre notre chemin en commençant à fréquenter le milieu libertin sans que nous nous en apercevions. Leur fantasme était de pouvoir venir baiser avec nous afin que nous puissions partager avec eux notre expérience libertine et sexuelle.


Nous étions ravis de leur initiative et de leur franchise. Nous pouvions désormais envisager de bien plus belles parties de jambes en l’air tous ensemble.