Le site de l'histoire érotique

Famille libertine

Chapitre 3

12
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le
Histoire lue 3 267 fois

12

1

Martine et moi allons régulièrement passer des vacances au Cap d’Agde pour faire de nouvelles rencontres libertines sous le soleil et nous adonner aux joies du sexe.


Nous aimons aller sur la plage naturiste où il est assez facile de se faire draguer par des couples ou des hommes. Martine avait repéré un joli couple d’origine italienne, Lionel, 41 ans et Monica, 36 ans, accompagnée d’une amie, Estelle, 24 ans.


Lionel est un beau mec de type méditerranéen, le teint mat, beau brun ténébreux et Martine avait flashé sur son beau corps musclé et sa belle bite au prépuce retroussé. Comme il aimait bien se tenir au bord de l’eau, seul en laissant Monica et Estelle sur leurs serviettes, j’avais invité Martine à aller le voir pour faire connaissance avec lui. J’avais bien remarqué que le trio nous regardait aussi avec envie et je ne doutais pas que nous puissions les inviter dans notre appart.


En se dirigeant vers le bord de l’eau, Martine s’est approchée de Lionel et la conversation a démarré assez facilement. Lionel regardait avec intérêt le beau corps bronzé et désirable de ma femme, ses seins fermes aux larges auréoles, son pubis rebondi et son sexe entièrement lisse. Visiblement, il la désirait car sa verge commençait à durcir légèrement. Il faut dire que Martine, les mains sur les hanches, campée dans une attitude volontairement provocatrice, était vraiment toute proche de lui et que, par moment, ses mamelons venaient légèrement effleurer le buste de Lionel pour commencer à l’exciter. Celui-ci se laissait faire en souriant et se passait la main sur la verge et les bourses de temps en temps pour confirmer à Martine qu’il était d’accord pour aller plus loin et lui donner du plaisir.


Au bout de quelques minutes, ils remontèrent la plage et vinrent me voir. « Je te présente Lionel » me dit Martine en souriant « Il viendra ce soir chez nous accompagné de sa femme et de leur amante. On va bien les recevoir, n’est-ce pas ? ». Je répondis avec sourire : « Oui, bien sûr ma chérie, on fera en sorte de bien s’amuser et de prendre du plaisir avec eux ». J’étais ravi car Martine et Lionel se plaisaient sexuellement parce qu’ils s’étaient habilement séduits et qu’ils allaient donc pouvoir faire plus ample connaissance chez nous lors d’une partie de jambes en l’air.


Le soir à l’heure convenue la sonnerie retentit. Lionel entre seul et nous explique que les filles arriveront un peu plus tard. Afin de le mettre à l’aise, Martine le fait s’asseoir et lui offre un verre. Elle s’installe à côté de lui et commence à le caresser un peu partout. Il se laisse faire et passe la main dans la longue chevelure brune de Martine tout en commençant à l’embrasser dans le cou. Les caresses deviennent bientôt beaucoup plus précises, Martine dégage le sexe de Lionel de son pantalon et commence à le branler. Lui, a ouvert le chemiser de Martine et il caresse sa poitrine.


Enfin, Martine se relève et se déshabille complétement en invitant Lionel à en faire autant. Il s’exécute et ils s’allongent tous les deux sur le matelas que nous avons posé dans un coin du salon. Martine commence à sucer la bite tendue de désir de son étalon italien pendant que celui-ci lui caresse la chatte et stimule son clitoris. Lionel se met sur le dos et attire Martine vers lui. Elle vient s’asseoir sur sa bouche et se place sur lui pour qu’ils puissent se lécher simultanément en 69. La fellation experte de Martine ne tarde pas à faire son effet, Lionel gémit et commence à grogner son plaisir. Martine, elle-même, pousse des soupirs de plaisir sous les coups de langue de Lionel qui fouille son intimité.


Alors qu’ils sont maintenant lancés en pleine action, la sonnette retentit de nouveau. Je me dirige vers la porte et ouvre. Ce sont nos deux belles amazones qui viennent nous rejoindre. Elles entrent en m’embrassant et aperçoivent Martine et Lionel dans le coin de la pièce. « Super, la fête a déjà commencée », me dit Monica et me souriant de façon complice et en venant me peloter la bite à travers mon pantalon. Je les invite à se mettre à l’aise et elles enlèvent immédiatement leurs habits pour se mettre à poil. Elles m’entourent ensuite et me déshabille également.


« Approche, que nous fassions connaissance », me dit la belle Monica. Elles me caressent la verge et commencent à me branler, pour mon plus grand plaisir. « Nous sommes à toi, tu vas nous prendre toutes les deux », ajoute Monica. « Estelle est notre esclave sexuelle, tu peux aussi en faire ce que tu veux ».


Je bande comme un taureau et mes deux nouvelles partenaires sont maintenant à genoux devant moi. Ma bite passe d’une bouche à l’autre, elles me lèchent bien et je prends beaucoup de plaisir. Pendant ce temps, Lionel a retourné Martine sur lui, il la tient par les hanches et elle le chevauche avec fougue. Elle crie son plaisir et commence à prendre ses seins dans ses mains. Estelle se rapproche d’eux et elle s’accroupit au-dessus de la tête de Lionel pour qu’il puisse lui lécher la chatte. Estelle échange un long baiser avec Martine tout en lui caressant les fesses et les cuisses.


Monica s’est allongée sur le canapé, les jambes largement écartées, elle se caresse la chatte et m’invite à la rejoindre. Elle a le pubis rasé façon « ticket de métro », son sexe est lisse. Je frotte mon sexe contre ses lèvres gonflées par le désir, elles sont déjà humides. Je la pénètre d’un seul coup, ce qui la fait crier de surprise et de plaisir. Je la prends vigoureusement car elle me plaît beaucoup et je suis très excité. J’ai très envie de la faire jouir fortement. « Je suis une petite garce, vas-y, prends-moi et défonce-moi », me dit-elle. Je donne de grands coups de reins pour la pénétrer le plus fortement possible, j’accélère le rythme, encouragé par ses cris de jouissance.


Je me redresse pour me tenir sur mes genoux. Je tiens les jambes de Monica par les chevilles et je les ramène sur sa poitrine pour pouvoir la pénétrer encore plus profondément. Elle passe ses bras autour de mon cou pour me tenir fermement contre elle. « Oui, Oui, Oui !! » lâche-t-elle en me regardant avec des yeux pleins de plaisir. Je sens que je vais jouir et je me mets en position du missionnaire. Avec des coups de reins plus lents et plus profonds, j’éjacule à grands jets dans son vagin avec un cri rauque : « Oh, tu es bonne salope, tu me fais jouir, prends ça !! ».


Monica m’embrasse goulument sur la bouche pour me remercier de la jouissance que je viens de lui donner. « C’est un très bon amant », dit-elle à Estelle, « A toi, maintenant, de te faire sauter ». Je sors du sexe de Monica et Estelle vient me sucer pour me nettoyer le gland. Pendant ce temps, Martine continue de s’éclater avec Lionel qui la prend en levrette. Tous les deux crient leur jouissance.


Doucement, je reprends des forces et je mets de nouveau à bander dur sous les coups de langue d’Estelle. Je m’assois à côté de Monica sur le canapé et ma deuxième partenaire prend mon sexe entre ses seins pour continuer à le branler. Sa grosse poitrine bien ferme entoure mon sexe dur qui ne demande maintenant qu’à la baiser. Directif, je lui indique mon désir : « Viens que je te prenne maintenant ». Estelle se met sur mes genoux, dirige ma verge vers sa chatte et vient s’empaler dessus. Elle monte et descend sur mon sexe en criant de plaisir : « Oui, je te sens bien, vas-y, prends-moi !! ». Elle se tient à mes épaules, je lui suce les seins tout en lui mordillant les mamelons et en lui parlant crument : « Petite salope, tu aimes la bite toi aussi, je vais te faire jouir ». «Vas-y, plus fort, baise-moi bien, oui c’est bon », me répond Estelle en pleine jouissance.


Monica est allée rejoindre Lionel et Martine qui se fait toujours besogner par derrière. Elle se place devant le visage de Martine et elle y frotte son sexe. Tentée par cette offrande, Martine commence alors à lui bouffer la chatte. Monica prend la tête de Martine entre ses mains et apprécie visiblement ce cunnilingus car elle commence à balancer la tête en arrière tout en fermant les yeux. Visiblement excité par la scène, Lionel accélère alors ses vas et viens. Soudain, son corps se tend et il explose dans le vagin de Martine qui jouit elle aussi en même temps que lui.


De mon côté, j’accélère mes allers et venues dans le sexe d’Estelle car je sens aussi que je ne vais pas tarder à lâcher ma semence dans son vagin. Soudain, alors qu’elle continue à crier son plaisir, j’éjacule de nouveau à longs jets et je lui remplis entièrement la chatte. « Oui, c’est bon, je jouis !! » s’exclame Estelle tout en se cambrant de plaisir en arrière et en tendant ses seins vers mon visage. Je l’embrasse sur la poitrine tout en lui caressant les fesses.


Martine, Monica et Lionel nous regardent depuis quelques minutes, tous les trois allongés sur le matelas tout en se caressant mutuellement, satisfaits de cette soirée de plaisirs.