Le site de l'histoire érotique

Ma femme a une drôle d'idée de l'Education / réécrit

Chapitre 10

Une partie de tarot mémorable et très "hot"

38
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le
Histoire lue 6 871 fois

38

4

Céline et Guillaume en voiture :

« Tu penses que tes copains vont être contents de me voir ??


- J’en suis persuadé

- Tu fais encore ton malin, mais tu vas vite déchanter ce soir…

- Et pourquoi donc ??

- A ton avis qu’est-ce que je porte sous ce pardessus ??

- Des fringues…si tu fais référence à ta menace d’il y a 3 semaines en arrière, sache que je te crois tout à fait incapable de te présenter nue devant mes copains…


Regarde, je vois tes bottes noires, je suis sûr que tu portes une petite robe, certes un peu courte, mais c’est tout !!

D’autant plus que si tu te foutais vraiment à poil, que se passerait-il à ton avis ??


- Ben ils me baiseraient comme des fous, surtout Hervé qui a toujours rêvé de me foutre !!

- Tu te vois dans une partouze avec mes trois potes, je te raconte pas ta réputation après ça !!! Et j’aurais le divorce à mon avantage…

- Pourquoi, minauda –t –elle ? Tu voudrais me quitter alors que je suis peut être devenue tout ce dont tu as toujours rêvé ?


Imagine-moi à poil sur la table, exhibée comme une putain, en train de me caresser la chatte et les seins pour exciter tes connards de copains qui ont toujours rêvé de me sauter !

Imagine les, le regard envieux et vicieux, la main posée sur leur queue en érection, en train de se dire qu’ils vont enfin pouvoir baiser la femme de leur meilleur pote.

Ils y croient pas, ils me matent, me calculent sous toutes les coutures, ont le regard rivé sur ma chatte et mon petit trou, déjà dilatés par l’excitation…

Alors ils verront ma cyprine briller sur ma fente offerte !

Oh ! Parce qu’à ce moment-là je ne serai plus ta femme, je serai une salope en chaleur, qui a envie de se faire prendre par tous les trous, de se faire démonter le cul, la bouche et la chatte par des mecs en rut…


Je vais en bouffer du sperme, tu peux me croire !

Je vais faire des trucs que tu as toujours rêvés que je fasse avec toi et je le ferai avec eux…sous tes yeux !

ET tu seras obligé de regarder le spectacle porno que t’offrira ta chère et tendre épouse !

Parce que, après ce que tu m’auras vu capable de faire avec des mecs, je serai le fantasme vivant que tu as toujours rêvé de baiser !

Et tu me supplieras de t’accorder tout cela, « mon amour » !

Alors par lâcheté, veulerie, tu accepteras de regarder la dépravation de ton épouse en direct live…d’ailleurs tu me tiendras les mains, je serai ainsi entravée à leur désirs les plus abjects, pendant qu’ils me baiseront ou m’enculeront chacun leur tour !


Et tu auras ton visage près du mien, tu m’entendras crier au plus près de tes oreilles, tu sentiras mon souffle rauque quand je me ferai défoncer par toutes ces queues avides de mon corps offert !

Je crois même que par pure perfidie de ma part, je vais te demander d’engager leur bite dans mon petit trou d’amour…totale perversion de ma part, ce sera mon propre mari qui sera obligé de guider la bite qui va enculer sa femme chérie ! Avoue que c’est drôle quand même ??

Et toi pauvre loque tu obéiras, tu le feras…remarque…je pourrais même leur demander qu’ils te défoncent chacun leur tour !

Ahah ! Mon gentil petit mari, violé par ses 3 meilleurs potes sous les instructions de sa femme… et tu pourrais même les sucer d’ailleurs…

Ah ! Le grand Guillaume, le beau mec, le séducteur, partouzé par ses copains sous les commentaires hilares de son épouse… et je me branlerais pendant ce temps-là !

Eeehhhh ! Peut-être que tu y prendrais goût ?


- Mais quel beau programme mon amour ! Et je le répète comment feras-tu pour garder tout cela secret ?

- Je suis pas si bête, je vais tellement leur donner du plaisir que je les ferai jurer de ne rien dire à quiconque s’ils veulent conserver une chance de me sauter encore à l’avenir…


Et appareils photo interdits, ainsi que Smartphones, surtout le tien d’ailleurs…

Je les confisquerai avant nos petits ébats…

Alors tu me croyais aussi bête que ça !


- Pas du tout !  »


En souriant je repensai à la vision de ma femme en porte-jarretelles noir, qui était allé se faire torturer la chatte, les jambes prises dans des étriers de fauteuil de gynéco, les bras attachés, soumis aux traitement sadiques du professeur Luddendorf ,qui lui avait étiré et attaché les lèvres de son sexe, avec des pinces.

Puis dans un simulacre d’excision et de mutilations sexuelles il lui avait percé les deux grandes lèvres et fait semblant de couper avec un scalpel effilé le frein qui retenait le clitoris dans sa gaine, sous les hurlements de frayeur de ma chère et tendre ! Alors qu’il avait, en réalité, installé un piercing dans le clitoris.

Elle avait même essayé de soudoyer le tas de graisse en lui proposant de le sucer et de coucher avec lui :

« Je suce comme une déesse et je suis une grosse salope au lit », lui avait-elle dit dans son moment d’angoisse intense !

Quel grand moment d’exultation et de fou-rire !!


Par contre, elle, cela ne l’avait pas fait rire et elle en voulait à mort à ses deux fils.

C’était peut être pour les rendre jaloux aussi qu’elle avait préparé cette soirée de vengeance sexuelle !

En tout cas je sentais que l’on n’allait pas s’ennuyer !!

« Tu rigoles Guillaume, tu riras moins dans 20 minutes, je peux te le garantir !! »

Arrivés au rendez-vous, Steph, Paul et Hervé vinrent nous accueillir :

«  Mais quelle joie, dit Steph, la belle épouse de guillaume se joint à nous !!


- Toujours aussi jolie, Céline, je comprends pourquoi ton mari te cache à ses copains, minauda Hervé.

- Mais dans peu de temps je ne cacherai plus grand-chose non plus… (dit-elle avec un sourire vicieux et énigmatique).

- Mon Dieu, un vrai fantasme sur pattes, mais dis moi, n’y aurait il pas un petit, ou plutôt gros changement niveau poitrine ??

- Si !! Je me suis fait refaire les seins.


J’ai évolué du 85B au 85C. Et j’ai fait accentuer le galbe en forme de poire !


- Je suis certain qu’ils sont splendides !

- Tu en auras confirmation dans peu de temps !

- Dis-moi veux-tu que je te débarrasse de ton pardessus ? (Lui proposa gentiment Paul.) Tu dois avoir chaud ?

- Sois patient, dans peu de temps il fera encore plus chaud, je te le garantis !  »


Devant ces propos sibyllins, les 3 hommes se regardaient dubitatifs… Ne sachant si les propos de Céline étaient «  du lard ou du cochon »…

Durant le développement du jeu, Céline toujours en pardessus, n’arrêtait pas de perdre.

«  Et bien heureusement que l’on ne joue pas au strip poker, sinon je me serais retrouvée tout de suite à poil !


- Et nous aurions eu le grand plaisir d’admirer le travail de ton chirurgien…

- Oh, il ne m’a pas refait que les seins, il a aussi travaillé sur ma chatte…

- Houlà ! Mais comment peut-on améliorer une chatte ?


Tu plaisantes ?? Dit Steph dubitatif.


- Pas du tout comme tu en auras confirmation sous peu….

- Bon Céline tu peux arrêter avec tes sous-entendus…On commence à devenir tendus et crispés si tu vois ce que je veux dire !! S’énerva Paul…

- Je vois très bien, mais encore un peu de patience et vous allez être libérés à la fois de vos interrogations et de vos « crampes ».

- Bon Céline ça suffit maintenant, tu arrêtes avec tes sous entendus sexuels et tu enlèves ce pardessus s’il te plait. C’est ridicule à la fin !!

- Je ne peux pas sinon je vais me retrouver à poil et Guillaume en sera tout tourneboulé, le pauvre !! Minauda-t-elle.

- C’est toi qui a hourdi cette machination pour nous rendre dingues ?? (Demanda Paul à Guillaume).


Ne me dis pas que tu as fait venir ta femme à poil sous ce vêtement ???


- Je n’ai rien hourdi du tout, Céline doit être un peu fatiguée du voyage et elle délire… bien évidemment elle ne peut être nue sous son pardessus (alors que je savais que c’était bien le cas, mais je voulais voir jusqu’où elle irait.)  »


Pour l’occasion j’avais une caméra bouton sur la poche de ma chemise…

Céline se leva :

« Bon messieurs il est temps de passer aux choses sérieuses, Guillaume est convaincu que je bluffe, il s’en mordra peut être les doigts ! »

L’atmosphère de la pièce devint très vite très «  tendue »…il n’y avait pas que l’atmosphère d’ailleurs.

Les 3 hommes étaient cramoisis, leur souffle était court, leurs yeux dilatés.


Leurs regards allaient de Céline à Guillaume et vice versa.

Chacun pensait dans sa petite tête :

«  Merde alors, mais qu’est-ce que c’est que cette embrouille…ils se foutent de nous tous les deux ? Ou alors Céline est vraiment à poil sous son pardessus et va-t-elle vraiment le retirer ?

Le fait-elle pour emmerder son mari (c’était la première option qui leur venait à l’esprit , tant seule Céline avait chauffé les 3 copains de son mec ), ou alors est-ce un jeu de couple ? »

En tout cas la lueur féline et vicieuse dans les yeux de Céline, contrairement à l’air indifférent de son mari, laissait à penser aux 3 hommes que c’était peut-être une espèce de vengeance de Céline à l’égard de celui-ci.

Très vite la tension était devenue palpable, chacun, concentré sur les paroles et les gestes de Céline, attendaient le dénouement de cette provocation sexuelle…


Quant à moi, je me demandais vraiment si Céline allait suivre le scénario qu’elle venait de me réciter, ou bien si tout cela n’était que de l’esbroufe ?

Et si oui, allait-elle vraiment m’humilier en demandant à mes propres copains de me sodomiser chacun leur tour...et eux allaient-ils accepter ces outrages sur mon corps ?

Je devais avouer que la perspective de me faire baiser , me faire dépuceler en gang-bang par des mecs (enfin je connaissais la sodomie, j’avais déjà été godé et doigté par plusieurs filles et j’adorais cela ) m’effrayait ...mais créait également en moi un malaise indéfinissable qui me faisait bander fortement...

Alors allais-je savoir sous peu si mon hypothèse de bisexualité était fondée ? Et Céline... véritable salope ou pas...

Ma chère et tendre épouse prenait la parole devant un auditoire captivé !