Le site de l'histoire érotique

Guadeloupe - ma copine baisée devant moi

Chapitre 2

47
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 4 663 fois

47

6

Anna s’allongea sur le lit.

- C’était trop bon chéri… tu me rebaises comme ça quand tu veux…


J’étais encore un peu sous le choc. J’avais également pris beaucoup de plaisir mais j’avais bien compris que le plaisir d’Anna était essentiellement lié au fait qu’elle imaginait se faire prendre par Tim.


- C’est le fait de te parler de Tim qui t’a excité comme ça ?

- Mouiii me répondit t-elle un peu gênée… ça y a contribué…


Après nous être douchés et préparés, nous sommes descendus au bar de l’hôtel pour goûter quelques cocktails locaux avant de manger. Anna était magnifique. Elle avait enfilé une petite robe noir très moulante et très courte qui s’arrêtait au bas de ses fesses. La robe était très décolletée et on pouvait voir sans peine qu’Anna ne portait pas de soutien-gorge. En marchant, ses seins balançaient doucement, ses tétons frôlant le tissu à chaque pas. Je crois bien que tous les mecs du bar ont pu se rincer l’œil. Anna ne semblait guère gênée et semblait même s’amuser de la situation.


Alors que nous étions en train de discuter des activités que nous allions faire durant la semaine, je vis Tim arriver près du bar. Il portait quelques flyers qu’il distribuait à l’ensemble des tables. Il s’approcha de nous en souriant. Dès qu’Anna remarqua sa présence, son comportement changea. Elle se redressa et tendit ses épaules en arrière pour faire ressortir sa poitrine. Je n’en croyais pas mes yeux. A travers le tissu de sa robe, je remarquai que ses tétons étaient beaucoup plus visibles. Tim s’approcha de notre table et nous salua. Il posa immédiatement les yeux sur Anna où plutôt sur son décolleté…


- Ce soir, on propose une soirée zouk avec initiation, ça me ferait très plaisir que vous veniez.

Je repris rapidement les choses en main.

- Merci c’est très gentil, mais nous sommes partis un peu tôt ce matin et avec le décalage horaire, je pense que nous n’irons pas nous coucher trop tard.

- Anna me regarda… Oh chéri, ça me ferait tellement plaisir d’y aller, tu sais que j’aime danser, on a toute la semaine pour se reposer…

- Mademoiselle peut venir toute seule si elle veut répondit Tim qui ne lâchait pas le décolleté d’Anna et surtout pas l’affaire.

- On verra après le repas finis-je par dire…


Je dois bien avouer que cette situation m’excitait et me stresser en même temps. J’étais vraiment partagé. Je voyais bien que Tim excitait Anna et que le simple fait d’imaginer qu’elle allait danser le zouk avec Tim devait la faire mouiller.


Tim s’éloigna et Anna suivit son départ du regard… Il faut bien avouer qu’il était vraiment bien foutu, l’enfoiré…

- Ca ne dérange pas de mater Tim comme ça alors que je suis là ?

- Oh chéri, il a l’air tellement sympa,

- Dit plutôt qu’il t’excite…

- Anna se racla la gorge et sembla un peu résignée… « oui un peu ».


Plutôt excité par cette réponse, je posais ma main discrètement sur la cuisse d’Anna et je remontais tout doucement jusqu’à son entre jambe. J’écartai du bout des doigts son string et je glissai un doigt sur sa fente. Son sexe était inondé et pas juste un peu… Sa chatte était complètement mouillée et son clitoris était tendu. Elle continuait à siroter son cocktail et retira main de sa cuisse… on pourrait nous voir me dit-elle d’un ton un peu autoritaire.


En tout cas, j’étais fixé… Elle avait vraiment envie de se taper Tim et la suite de la soirée allait me donner raison.


Après notre repas, nous nous sommes réinstallés au bar où allait se dérouler la « soirée zouk ». Le volume de la musique augmentait progressivement et petit à petit la zone du bar se remplissait. Le rhum que nous sirotions depuis tout à l’heure commençait à produire son effet. La fatigue avait quelque peu disparue.

Un animateur s’empara d’un micro et lança la soirée. Il expliqua qu’il y avait trois animateurs spécialistes du zouk qui se feraient un plaisir de nous initier aux pas de danse. La soirée commença, la piste aménagée pour l’occasion était maintenant presque pleine. Anna me proposa d’abandonner nos cocktails pour se joindre aux nombreux danseurs. On ne peut pas dire que j’aime particulièrement danser mais je ne voulais pas laisser Anna toute seule surtout après notre journée.


Après quelques morceaux, je décidai de retourner m’assoir. Anna voulait continuer à danser. Elle était magnifique. A travers sa robe, on voyait ses seins danser au même rythme que la musique. Le spectacle était divin. Alors que j’observais qu’Anna depuis ma chaise, je vis Tim se rapprocher d’elle… il ne perdait pas de temps.


A la danse suivante, il abandonna sa partenaire et proposa à Anna de danser avec elle. Elle accepta immédiatement. Il se colla à son dos, posa une main sur une hanche et sa seconde main sur son ventre. Ils étaient tellement collés qu’Anna devait sentir son membre sur ses fesses. Ils ondulaient du bassin en rythme et vue le sourire d’Anna, elle avait l’air d’apprécier. Les danses s’enchainèrent et Tim ne lâchait plus Anna. La soirée était maintenant bien avancée et le DJ avait diminué l’intensité lumineuse de la piste. Je distinguais avec peine Anna et Tim qui n’était plus que des silhouettes. Anna me raconta par la suite ce qui s’était passé. Tim avait glissé sa main sous sa robe et lui avait littéralement arraché son string. Il lui avait ensuite placé deux doigts à l’entrée de sa chatte et lui avait ordonné de baiser ses doigts au rythme de la musique… Elle me raconta qu’elle avait pris beaucoup de plaisir à onduler sur les gros doigts de Tim et qu’elle avait jouit a deux reprises.


Je n’eus connaissance de cette partie de l’histoire que plus tard. Alors que la soirée tirait à sa fin, Anna vint me retrouver. Je lui proposais d’aller se coucher car j’étais fatigué.


- Oh chéri, on ne va se coucher de suite, j’ai proposé à Tim de venir boire un verre dans notre chambre…

- Tu as fait quoi ?

- J’ai proposé à Tim de venir boire un cocktail, il doit nous donner quelques bons plans pour les trucs à visiter…

- Ok mais vite fait,

- Oui, oui… ;-)


Arrivés dans la chambre, Anna a ouvert le mini bar et a sorti les différentes fioles d’Alcool qui s’y trouvaient. Elle récupéra des verres et s’installa sur un des trois fauteuils. Elle releva ses jambes et m’offrit une vue splendide de sa petite chatte.


- Tu n’as plus de string ?

- je viens de l’enlever pour être un peu plus à l’aise me répondit-elle très naturellement,

- Evite ces positions quand il y aura Tim…


Je n’avais pas fini ma phrase que quelqu’un frappa à la porte, c’était Tim. Après un « salut » un peu froid, je le fis entrer dans la chambre.


- Je vois que tout est prêt pour continuer la soirée dit-il avec un grand sourire à Anna,

- Tu veux boire quoi ? lui répondit-elle

- Un rhum


Il s’installa sur le fauteuil à côté d’Anna. La discussion s’engagea ou plutôt la discussion entre Tim et Anna s’engagea. Tim ne prêtait pas attention à moi. Au fil de la discussion, ils étaient de plus en plus proches. Leurs genoux se touchaient. La main de Tim se rapprocha de la cuisse d’Anna. Il commença sans aucune gêne à lui caresser l’intérieur de la cuisse et embrassa Anna sans aucune retenue. Anna glissa une main sous le tee-shirt de Tim et lui caressai les pectoraux.


- Viens, on va s’installer sur le lit proposa-t-elle à Tim.


Sans prêter aucune attention à moi, ils se levèrent et Anna s’assit sur le bord du lit. Elle baissa le short de Tim qui était resté debout et sortie son sexe. Il était énorme. Je pensais être bien membré mais ce n’était rien à côté de celui-ci là. Il était plus long et beaucoup plus large. Je n’en croyais pas mes yeux. Anna s’en saisi et commença à le branler. Elle d’habitude si réservé était en train de branler une grosse queue black devant mes yeux et elle avait l’air émerveillé par le spectacle.


- Chéri, regarde cette queue, elle est vraiment plus grosse que la tienne, j’ai l’impression qu’elle pèse le double… Il a vraiment un gland énorme.


Elle approcha sa bouche du gland et après quelques petits coups de langues, elle goba littéralement le gland. Tim me regarda et lança :


- Elle suce bien ta femme… je pense qu’elle a vraiment envie de se faire prendre par une grosse bite


Le gland de Tim était tellement imposant qu’Anna avait du mal à le rentrer complètement dans sa bouche qui était tout déformée. Je regardai ce spectacle qui m’excitait maintenant au plus haut point. Voir ma copine asiatique en train de sucer un beau black. Mon sexe était tendu comme jamais et me faisait presque mal. Alors que je commençais à me masturber, je jouis presque immédiatement. Tim interpella Anna :


- Regarde ton mec, il a déjà jouis, tu ne dois pas t’amuser tous les jours.


Anna ne répondit pas et continua à sucer Tim en redoublant d’intensité. Elle semblait y prendre beaucoup de plaisir.


Tim retira ensuite la robe d’Anna. Ses deux tétons roses étaient fièrement dressés. Il saisit ses seins à pleine main et commença à la malaxer. Anna bascula en arrière et s’allongea complétement sur le lit. Il s’installa à côté d’elle et lui écarta les jambes.


- Regarde ta femme comme elle mouille me dit-il.


En effet, Anna était tellement excitée que son sexe était complètement ouvert et qu’un liquide transparent s’en échappait. Son clitoris était tendu et complètement décalotté. Tim inséra son gros doigt dans la fente d’Anna. Celle-ci laissa échapper un râle de plaisir et se cambra. Il inséra un second doigt et commença quelques allers-retours.


- Oh s’est trop bon, vas-y continu hurla-t-elle, baise moi avec tes doigts.


Tim intensifia ses allers retour. Anna avait la bouche ouverte et gémissait de plaisir à chaque entrée des doigts en elle.


- Putain, chéri s’est trop bon, je n’ai jamais eu autant de plaisir même avec ta queue.


Tim stoppa son « doigtage » et retourna Anna à quatre pattes.


- On va passer aux choses sérieuses, lança-t-il


Ni une ni deux, il pénétra Anna avec son énorme sexe. Anna lâcha : « Oh putain, c’est trop gros ».

Son sexe était tellement gros qu’il ne parvint pas à entrer complètement en Anna. Il saisit Anna fermement pas les hanches et commença ses aller-retours. Anna haletait et couinait comme je ne l’avais jamais entendu.


- C’est bon, vas-y continu… défonce-moi criait-elle,

- Rempli moi la chatte avec ta grosse queue,

- Oh chéri, je suis en train de me faire défoncer comme jamais, c’est trop bon.


Anna avait passé sa main entre ses jambes et frottait frénétiquement son clitoris avec ses doigts. Je voyais à chaque aller-retours le sexe de Tim m’acculait d’une sorte crème blanchâtre… Les seins d’Anna bougeaient dans tous les sens d’avant en arrière et de droite à gauche au rythme des pénétrations de Tim.

Tim intensifia le rythme. Ses grosses couilles venaient maintenant frapper les doigts d’Anna et son clitoris.


- Oh putain, je vais jouir… il va me faire jouir comme une petite salope,

- Il va me remplir,

- Oh oui je viens, je viiiiiiiens


Anna fut prise d’un orgasme foudroyant. Ses jambes tremblaient. Elle s’effondra sur le lit… mais visiblement Tim n’en avait pas encore fini avec elle…