Le site de l'histoire érotique

Inceste dans une famille maghrèbine

Chapitre 1

23
5

Une histoire érotique écrite par Anonyme

Histoire lue 30 980 fois

23

1

Je viens raconter mon histoire pour savoir si d?autres maghrébin(e)s ont vécu comme moi l?inceste dans leurs famille (il n?y a pas de forums où je puisse en parler) je suis le dernier garçon d?une famille de sept enfants, mon père est type un peu obèse qui travaille à l?usine et ma mère fait les ménages dans une boite à mi-temps. Je venais d?avoir mon diplôme et je devais quitter le cocon familial pour partir pour une autre ville dans le nord où je travaille encore aujourd?hui, ce soir là ma grande soeur est entrée dans ma chambre, il était tard et tout le monde était déjà couché, c?est une très belle femme un peu mat et rondelette avec un très beau visage , les cheveux noir, raide, coupe carré et qui va sur ces trente ans, elle ne travaille pas, sort très rarement mais elle aide beaucoup aux tâches ménagère. Je lui demandai pourquoi elle n?était pas encore couché, ce qui m?avait tout de suite choqué c?était sa robe de nuit qui était longue mais avec un tissu assez fin pour distinguer la forme de ces gros seins. ? Non, mais je ne vais pas tarder, je voulais te parler. Me dit elle en refermant la porte derrière elle et en venant s?asseoir sur mon lit juste à côtés de moi. ?a m?ennuie que tu partes tu sais, tu peux pas trouver un travail près de la maison, comme ça tu resteras avec nous ! ?


- Non je suis content de partir, et puis ici le délire famille, le quartier ça me saoule, c?est pour partir que j?ai bûché à la fac.


- Même pas pour moi tu veux rester s?il te plait, dis moi ce qui te ferait plaisir pour rester


Je ne comprenais pas le sens de sa question et je lui dis que non rien, elle me demanda plusieurs fois ? t?es sur rien ne pourra te faire rester ?, ? tu es sur ? et au bout de quelques secondes de ce petit manège, elle leva sa main gauche pour ma caresser les cheveux et l?autre la posa sur mon sexe en frottant énergiquement le tissu de mon survetement, sur le coup je ne comprenais pas ce qu?il m?arrivait, elle regardait sa main avec une tel concentration comme çi elle pouvait voir ce qu?elle touchait, elle releva sa tête et me fit un petit sourire, ce visage que je connaissais tant, je ne pouvais pas, je lui retira sa main, me leva et lui dit ? écoute je sais pas ce que tu veux, mais si tu veux un mec t?as qu?a sortir dans le quartier, il y?en a plus d?un qui dirait pas non, surtout avec toi !! ? j?ai vu ces yeux se remplir de larme et elle me dit ? je suis pas une salope, je vous aime c?est tout, je vous aime ? et elle se leva vite et sortie de ma chambre sans se tourner et en refermant doucement la porte derrière elle. Je suis parti quelques jours après, je ne sais pas pourquoi mais le jour de mon départ, elle était dans sa chambre alors je suis allé la voir et l?ai prise dans mes bras en lui embrassant la joue, elle me serra très fort et je suis parti.


J?étais enfin installé mais je m?ennuyai mortellement, je n?avais pas d?ami et le coin n?était pas trop jolie, je passai le plus clair de mon temps au téléphone avec ma grande soeur, on ne parlait pas de notre petit ? entretien ? (c?était surtout la seule qui voulait bien me parler plus de 5 min .) un soir je lui proposait de venir me voir, après s?être assuré d?avoir l?accord de mes parents elle le prit le train et me rejoint dans le nord, quel joie de voir un visage familier, à la gare je l?ai prise dans mes bras et l?ai couverte de baiser.


Je lui montre mon petit chez moi et le soir arrivé, je lui propose de sortir et c?est là que j?apprends qu?elle n?était jamais sortie en boite, alors je lui demande de se préparer et filons dans une discothèque que j?avais repère pas loin de chez moi ; à l?intérieur nous nous sommes installé, je lui demandai ce qu?elle voulait boire elle me répondit: ? un coca !


- Un coca ? Tu veux dire un whisky coca ??


- Ah non pas d?alcool c?est pêché


- Tu n?en as jamais bu ?


- Non


- Pour me faire plaisir, au moins une fois, goûte


- Une fois alors !!


Nous avons passé la soirée à danser, ma soeur c?est vraiment éclatée, c?est seulement à la sortie de la boîte que je remarque que ma soeur est complètement saoul, elle titube et parle fort ; on arrive enfin à mon appartement, je l?assois sur le divan et je m?assois à côté d?elle, et sa tête tombe comme une pierre sur mon torse, quelques secondes plus tard, sa main, on aurait dit machinalement, viens se poser sur mon sexe, et je l?entend me dire ? tu ne râleras pas ! ?, je n?ai rien répondu et très délicatement ouvre ma braguette et sors mon sexe mollasson sous ses trois doigt, j?étais moi aussi sous l?effet de l?alcool et le fait sûrement de ne voir que ces cheveux me faisait moins culpabiliser. elle pencha la tête et commença un va et vient avec la bouche très calmement, je lui caressai les cheveux et lui dit ? c?est bon? elle ne repondait pas et continuait à me sucer elle continua un petit moment, ôta sa bouche pour me parler d?un ton très doux sans se tourner et en continuant à me branler doucement : ? elle est douce ! ?


- c?est pas la première fois ? si ?


Elle ne disait plus rien, et ne bougeait plus à part sa main et après quelques secondes, elle me dit : ? tu sais quand j?étais un peu plus jeune j?aimais bien regarder la télé dans le salon tard avec papa...tu te rappelles ?!... Et un soir je me suis endormi sur son épaule..... et dans la nuit, j?ai ouvert un oeil il y?avait seulement la lumière de l?écran mais il n? y?avait pas le son et à la télé il passait le film de cul de canal....je sentais que papa faisait des petits mouvement alors j?ai tourné doucement les yeux et j?ai vu papa la djellaba remonté en train de se branler, ça m?a fait bizarre, papa se branler, tu sais, lui si calme et si distant !! C?était la première fois que je voyais un sexe d?homme en vrai, je n?arrivai pas à détourner mon regard, j?ai vu son sexe éjaculer et tout de suite après il a remis sa djellaba et a vite changeait de chaîne, j?ai continué à faire semblant de dormir, et après quelques minutes il m?a réveillé, j?ai fait mine de me lever tout empoté et je suis parti dans ma chambre, le lendemain j?ai remarqué que ma culotte avait des traces blanches, et après je sais pas pourquoi mais j?ai attrapé le programme télé pour voir la prochaine rediffusion du film et ce même soir j?ai fait le même manège et une demi-heure avant le début du film, j?ai fait semblant de dormir, j?ai attendu et quelques minutes après il a changé de chaîne, je regardai à l?écran toutes ces nanas qui suçaient d?autres gars il a levé sa robe encore et là je ne regardait plus la télé mais la bite de papa, il la secouait doucement mais je sais que ce que j?aimais le plus c?était de voir son sperme sortir et couler le long de sa queue... ? elle c?était tue quelques secondes moi je l?écoutais sans brancher ébahi par ce qu?elle me disait et elle reprit ? et un soir je sais pas pourquoi mais j?avais décidé de me rapprocher un peu pour me la voir, alors le soir j?ai fait mine de me mettre sur son ventre et de m?endormir, je voyais papa qui vérifiait plusieurs fois si je dormais bien, je prenais de grande respiration pour le rassurer et surtout qu?il ne se doute de rien, il a changé de chaîne mais au moment de remonter sa djellaba, mon bras qui était posé sur sa cuisse est remonté avec le tissu, mon coeur battait la chamade, je baissais les yeux pour voir, ma main était à deux centimètres de sa queue dressée, des secondes qui m?ont parues des heures, papa ne bougeait plus, je sentais son souffle sur ma nuque, et tout doucement j?ai bougé un doigt, je voulais la toucher, mais j?avais trop peur de me faire engueuler, alors j?ai bougé tout doucement comme si je faisais un mouvement pendant mon sommeil et ma main était posé sur sa queue, il ne disait rien, alors j?ai bougé ma main maladroitement et là tout son sperme est sorti j?en avais pleins les mains, il me l?a essuyé avec sa robe et nous sommes resté comme ça sans bouger en regardant la télé, au début j?étais prise de remords mais je remarqué que papa était le même avec moi, on aurait même dit qu?il était plus gentille. Au fur et à mesure c?était toujours le même manège je me posais sur son ventre et...ensuite j?étais plus sure de moi, je n?attendais même pas le début du film, je mettais tout de suite sa main sous sa rhebiya (robe en arabe), un soir j?étais en train de le branler, et je sentais qu?il amaigrissait son ventre pour que ma tête descende, alors je me suis laissé glisser et j?ai mis ma bouche...comme ces filles des films et après je me rappelle, il m?avait dit ? attention ma fille !! tout doucement ? et j?ai senti tout son sperme arriver dans ma gorge, c?était chaud et ça avait un goût bizarre et j?ai tout avalé, papa avait posé sa main sur mon sein au-dessus de mon pyjama pour la première fois et il l?avait serré très fort au moment d?éjaculer ?


Alors je décidai de poser moi aussi ma main sur son énorme sein, main je ne sentais pas grand chose à travers son sweet et son soutien gorge, je l?entendis sourire et elle reprit ? tu sais on le fait encore alors que tout le monde est à la maison... au début il venait dans ma chambre pour me parler de ci ou de ça et il faisait des aller retour entre mon lit et la porte alors je comprenais et je soulevais ma robe pour lui montrer ma culotte et mes seins, il met sa main sous sa robe et se branle et au moment d?éjaculer il vient vers moi alors je m?asseois sur le lit et je prends tout dans ma bouche, des fois je lève les yeux et je le vois faire de sacré grimace pour se retenir de faire du bruit, il m?essuie les lèvres avec son pouce et repart comme çi de rien n?était...je me rappelle même une fois quand on est parti chercher pépé à l?aéroport le soir, tu te rappelles !?... il s?était arrêté à l?aller dans une aire d?autoroute, il m?avait dit de me presser de le suivre, il m?a amené derrière les toilettes, il m?avait levé mon pull et mon soutif et il m?avait embrassé les seins comme un malade et après il s?est un peu reculé et avait baissé son pantalon pour me faire comprendre de le sucer, il avait même mis son blouson par terre pour pas que je me salisse....il m?a éssuyait la bouche et après vite vite on a filé chercher pépé... ?


A ce moment là je sens que je vais jouir, elle a du sentir mon sexe se durcir d?un coup, car elle s?est penché doucement et a fermé sa bouche juste sur mon gland pour tout recevoir dans la bouche, elle a continuer de me sucer un peu, elle s?est relevé et on s?est regardé, je ne sais pas pourquoi mais je lui ai passé mon pouce sur les lèvres, elle a sourit et me dit : ? j?ai la tête qui tourne.


- va t?allonger, t?as qu?a dormir dans mon lit moi je dors sur le clic-clac


- d?accord merci


- je peux te poser une question ?


- ben oui, vas y ?


- maman tu crois qu?elle se doute


pfff maman !! c?est la pire de toute...me dit elle en gagnant ma chambre.