Le site de l'histoire érotique

Si jeune et déjà chienne

Chapitre 3

86
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le

86

16

Rappel, Émilie, jeune fille d’à peine plus de 18 ans a un rapport sexuel avec son chien suite à une chute dans un bois. Quelques jours plus tard alors qu’elle recommence, volontairement cette fois, elle se fait surprendre par son voisin, Bastien, un peu plus âgé et amoureux d’Émilie depuis plusieurs années.


En rentrant, Émilie va directement dans sa chambre pour se caresser. Elle referme la porte derrière elle quand elle entend sa mère frapper à celle-ci. Elle lui ouvre et lui demande ce qu’elle veut.

Maman : "Tu vas bien ma chérie ? Je t’ai vue rentrer de la promenade de Rufus accompagnée de Bastien."

Émilie : "Oui Maman, tout va bien, je suis juste un peu fatiguée d’avoir dû courir après Rufus."

Sa mère la regarde avec un sourire en coin : "Est-ce après Rufus ou Bastien que tu as couru ?" Disant cela, elle montre la joue de sa fille qui a oublié que Bastien l’avait arrosée de foutre et pas forcement bien essuyée. "Tu devrais nettoyer ça avant de descendre."


Émilie rougit comme une pivoine avant d’aller rapidement à la salle de bain faire un brin de toilette. En passant, elle jette son string poisseux de foutre canin dans le panier de linge sale et file en prendre un propre dans sa chambre.


La journée se termine dans une ambiance cotonneuse pour Émilie. Elle repense au goût du foutre de Bastien dans sa bouche, à la bite de Rufus dans son sexe affamé et au plaisir qu’elle y a pris. En repensant à tout ça, elle en mouille copieusement son string. La soirée s’éternise, les vacances ne sont pas encore finies. Émilie se retire dans sa chambre laissant les adultes discuter et les enfants encore en train de jouer.

Elle se couche avec juste un t-shirt lui servant de chemise de nuit et se caresse négligemment la chatte en se remémorant sa journée. Mais fatiguée comme elle l’est, elle s’endort avec un doigt sa grotte humide et fait des rêves érotiques.



Le soleil est déjà haut quand Émilie se réveille. Elle va prendre sa douche et vérifie son épilation. Elle a un rendez-vous cet après-midi. Pour ce qu’elle prévoit, elle profite aussi du jet de le douche pour se préparer le cul et le nettoyer comme elle a vu que certains faisaient sur internet. Une fois que tout est en ordre, l’heure du déjeuner est arrivée. Elle passe un body string sexy avec un chemisier à fleur et une jupe plissée s’arrêtant pas loin sous ses fesses.

Le père d’Émilie a dû s’absenter pour son travail, laissant Émilie et sa mère seules à la maison. En arrivant à table, la mère d’Émilie la complimente sur sa tenue avec un clin d’œil. Le repas se passe un peu comme dans un rêve pour Émilie qui songe par anticipation à son après-midi. Elle aide sa mère à ranger lui fait une bise sur la joue et file chercher Rufus au garage. Faisant tout cela, elle sent sa chatte trempée commencer à couler le long de ses cuisses.


Elle sort de la propriété et commence à se diriger vers le bois avec Rufus qui fait des allers et retours entre le bois et Émilie. Arrivée à l’orée du bois, elle voit Bastien habillé d’un short et d’une chemisette qui arrive. Il porte avec lui un sac à dos et, jetée sur l’épaule, une couverture. Il embrasse Émilie qui répond avec plaisir à son baiser. Il la complimente sur sa tenue en lui caressant les fesses et en commençant à l’entraîner vers le bois.


Rufus, libre de toute laisse tourne autour du couple en jappant joyeusement. Il passe parfois son museau sous la jupe d’Émilie pour lui flairer les fesses et parfois donne un coup de langue sur le sous-vêtement imbibé de mouille. Émilie s’accroche au bras de Bastien, l’excitation montant en flèche. Bastien sourit en lui ouvrant le chemisier pour lui caresser la poitrine emprisonnée sous le body.


Tout en continuant ses caresses sur Émilie, Bastien la guide vers un endroit où le bois est un peu plus épais. Arrivés où il le voulait, il installe la couverture au sol et y guide Émilie en l’embrassant et en lui enlevant ses vêtements. Rufus, lui, a planté sa truffe dans les fesses de sa maîtresse et lui lèche le sexe en remontant dans la raie des fesses. Bastien doit le repousser brièvement pour dégrafer l’entrejambe du body puis laisse Rufus reprendre ses léchouilles. Émilie sent son excitation monter en flèche sitôt son sexe et son bouton livrés directement à la langue canine. Blottie dans les bras de Bastien, elle a rapidement un premier orgasme sous la langue de Rufus. Si Bastien ne l’avait pas retenue, Émilie se serait effondrée sous la décharge de plaisir. Il assoit Émilie et en profite pour se dénuder rapidement. Il présente sa queue déjà bien gonflée à sa chérie qui s’empresse de la gober et la sucer comme une affamée. Rufus, ne pouvant plus accéder à la source de jus de sa maîtresse tourne autour d’eux en jappant d’impatience.


Après quelques instants à sucer Bastien, Émilie se relève, laissant Rufus reprendre ses léchouilles, et embrasse le garçon. Elle lui murmure à l’oreille qu’elle aimerait bien qu’il la prenne par derrière pendant que Rufus prendra sa chatte. Mais avant de rentrer dans son cul, Bastien va devoir la préparer, elle est vierge du petit trou.

Bastien retourne Émilie pour la mettre dos à lui. Rufus a alors accès directement au sexe de la belle qui dégouline autant de salive canine que de sa propre mouille. Le garçon commence à lui fourrer un doigt dans le cul, puis profitant de la mouille et de la salive, il lubrifie progressivement ses doigts avant d’en enfoncer deux puis trois dans le cul de sa chérie. Estimant le chemin prêt, il remplace ses doigts par sa bite et s’enfonce à travers la rondelle assouplie. Émilie gémit de bonheur en sentant sa rondelle écartelée. Rufus lui, continue son travail sur la chatte de sa chienne, attendant de pouvoir aller plus loin.

Quelques aller et retours plus tard, Bastien entraîne Émilie en arrière pour s’asseoir, tout en gardant sa bite enfoncée dans la belle enculée. Sitôt Bastien au sol et le sexe d’Émilie au bon niveau, Rufus, impatient, se précipite pour prendre la place libre. Son sexe déjà bien érigé émet déjà du liquide tellement le chien est excité. Émilie, toute à son bonheur avec une bite dans le cul ne se rend pas tout de suite compte que Rufus est en face d’elle et tente de rentrer sa bite dans sa chatte brûlante. Après quelques tentatives infructueuses, la bite canine trouve le chemin inondé et rentre d’une traite jusqu’au fond de l’impasse. Le nœud ne tarde pas à gonfler et à bloquer les deux bites dans le corps de la jeune femme qui commence à hurler son plaisir. Bastien, la bite coincée par le manque d’espace dans le cul d’Émilie, sent les contractions de la bite de Rufus émettant une grande quantité de liquide dans sa chatte. Il n’a pas besoin de bouger, les contractions anales de sa chérie et celles de la bite canine suffisent à lui provoquer un massage des plus agréables. Afin de tenter de réduire le bruit que fait Émilie, Bastien lui fait tourner la tête et l’embrasse avec fougue. Au bout d’un temps qu’aucun des deux jeunes gens ne pourrait estimer, le nœud de Rufus dégonfle. Ce faisant, il libère du même coup la jouissance de Bastien, qui avait la queue trop comprimée dans le cul d’Émilie pour pouvoir jouir. Épuisée par la jouissance ininterrompue depuis que Rufus était entré en elle, la jeune femme se rend à peine compte que Bastien a joui à son tour.

Sitôt sa bite sortie d’Émilie, Rufus entreprend un nettoyage en règle de sa chienne. Lorsque Bastien retire à son tour la bite du cul de la jeune femme, Rufus élargi ses coups de langue à toute la raie culière.


Une fois le nettoyage de Rufus terminé, Émilie glisse de Bastien sur la couverture et s’endort. Le jeune homme enlace la belle, alanguie par tant de jouissance, et la contemple en train de dormir. Dans son coin, Rufus nettoie sa bite en train de rentrer dans son fourreau avant de s’allonger et d’attendre la suite.


Bien que Rufus ait nettoyé les orifices de sa maîtresse, du foutre continue de s’échapper de ses deux trous. Bastien sort son téléphone et prend quelques photos de la belle au bois dormant. Il s’installe ensuite sur la couverture et enlace à nouveau Émilie avant de faire une petite sieste lui aussi.

Quand Bastien se réveille, Émilie est en train de jouer négligemment avec sa bite qui recommence à durcir sous les attouchements. Une fois la bite redressée et bien gonflée, Émilie plonge dessus et suce Bastien avec vigueur. Elle ne le lâche pas jusqu’à ce qu’il se vide dans sa bouche. Elle avale alors le fruit du plaisir de son amoureux avec délectation. Elle embrasse Bastien avant de se relever et de commencer à se rhabiller. Bastien reprend son téléphone et fait quelques photos d’Émilie enfilant son body puis ses habits.

Une fois Émilie habillée, Bastien se lève et se rhabille à son tour. Il ramasse la couverture tâchée de foutre et la roule en boule pour l’emporter. De son sac, il sort une bouteille d’eau et en propose à Émilie avant de boire à son tour. Une fois le tout rangé, il enlace la taille d’Émilie et, appelant Rufus, ils reprennent le chemin de leurs maisons en s’embrassant régulièrement.


Commentaires bienvenus. Une suite?