Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Linda : soumise, cochonne et coquine ... (2)
Fantasme
SM / Fétichisme
Auteur :
Catégorie : SM / Fétichisme
21
5
21pts
Lecture Zen
[ Chapitre : 1 - 2 ]
Elle s’exécute alors et la voici plaquée au mur.
Mes mains se posent sur sa nuque, caressent sa chevelure puis elles passent sur son visage à la manière d'un aveugle voulant deviner les courbes de celui-ci. Descendant alors je me retrouve les mains autour de son cou que j'enserre et serre sans vraiment l'étrangler en lui disant "ta peau est douce."
Je la sens rassurée de plus en plus et je sens que cette situation l'excite et lui plait.
Mes mains descendent le long de son dos, remontent alors sur ses hanches et sur ses côtes, elles vont ensuite glisser le long de ses bras, jusqu'à ses mains et je me colle à elle, forçant pour repousser son bassin en avant. Je pense qu'à ce moment elle sent l'effet qu’elle me fait : ma verge est gonflée et je me frotte lentement à elle sachant que cela va continuer de l'exciter. Mes mains reprennent alors le chemin inverse, puis elles soulèvent son pull et je lui dis "enlève moi cela !" Je l'aide à l'enlever, je lui glisse à l'oreille "et cela aussi je crois !" en lui enlevant son top : elle porte un joli soutien-gorge bleu, mes mains passent et repassent sur ses hanches, sur son ventre puis remontent sur ses bras, redescendent puis passent sur ses seins (et elle a une poitrine très appréciable !) que je sens au travers de son soutien-gorge. Après quelques minutes de ce petit jeu, je sens sa respiration qui en demande plus. Mes mains remontent et cette fois-ci elles tentent de se frayer un passage sous son soutient gorge. Doucement, lentement, elles y arrivent. Son soutient gorge est remonté et je prends ses seins à pleines mains. Je titille ses tétons, les tourne, les tire et je la sens en extase : il semble qu’elle est très excitable grâce à ses tétons, un atout que j'adore. Sa tête se penche d'avant en arrière au rythme de mes jeux de main et elle pousse de petits cris ressemblant fort à des cris de jouissance : je me demande même si je peux arriver à la faire jouir ainsi.

Je me décide ensuite à aller explorer d'autres endroits, elle tente de se retourner (je crois qu’elle a envie de me voir) mais je continue de la maintenir face au mur, dos à moi. Mes mains descendent sur ses chevilles, remontent sur ses mollets, continuent de remonter sur ses cuisses : elle porte des bas et je sens la dentelle que je dépasse pour atteindre le haut de ses cuisses nues.

C’est très agréable : elle a un corps très joliment sculpté je dois dire. Elle m’a raconté ses précédentes aventure et je me dis en moi-même : « quels stupides maîtres tu as du rencontrer pour qu'ils te virent de façon malpropre !!! »

Mes mains arrivent jusqu'à ses fesses que j'avais déjà palpées préalablement dans ce hall d’hôtel : Elles sont fermes et tendres à la fois, douces et agréables. Je les pince délicatement puis les prends à pleines mains pour les remonter, les écarter et à nouveau je sens sa respiration changer : cela l'excite.
Mes mains redescendent puis je prends cette fois-ci le chemin intérieur pour remonter : l'intérieur de ses mollets, puis l'intérieur de ses cuisses. Mes mains remontent et arrivent en haut de ses cuisses, de chaque côté de sa petite chatte. Je me suis accroupi et je contemple donc ce joli "paysage".
Mes mains commencent alors à faire des va et vient d'avant en arrière sur ses cuisses, je sens qu’elle a envie de plus mais je veux la faire languir un peu.
Mes mains se rapprochent de plus en plus de sa vulve jusqu'à ce que l'une d'elle aille faire son va et vient sur celle-ci, à plat. Je sens qu’elle est trempée, ses lèvres charnues, son clitoris qui ressort est tout gonflé et elle râle de plaisir.
Je continue ainsi à lui caresser son intimité tout en me relevant.

Je lui glisse alors dans l’oreille "tu vois la soumission avec moi ce n'est pas si terrible" tout en enfonçant mon index dans son intimité. Elle pousse un petit cri de jouissance mêlé de surprise, se tourne légèrement pour me sourire. Je l'embrasse alors tout en continuant à jouer avec mon doigt : elle est nue, elle est à moi totalement offerte, dans les mains de son bon maître.

Je continue mon petit jeu avec sa vulve qui est de plus en plus trempée, palpant ses seins à pleines mains puis les descendant pour caresser ses hanches, ses fesses, sa chatte : je profite de son corps, elle est à moi et je l'utilise comme je veux.

Au bout d'un petit moment de ce jeu, j'appuie légèrement mes genoux dans le creux des siens en lui disant de se mettre à genou.
Elle est désormais à genou face au mur. Je caresse alors ses cheveux et sa tête, passant mes mains sur son visage de façon désordonnée, glissant un doigt parfois dans sa bouche qu’elle suce avidement, allant jusqu'à son cou et le serrant légèrement comme pour lui signifier que je suis le maître ici, que sa vie m'appartient. J'appuie sa tête en arrière contre mon pantalon et ma verge dessous est tendue.

« Retourne-toi ! » Dis-je alors d'un ton sec. Elle s'exécute et se retournes difficilement et de façon pataude, à genou ce n'est pas évidente et elle semble aussi être dans un état déjà second.

« Regarde-moi ! » Elle lève les yeux, me regarde pendant que je caresse son cou d'une main, de l'autre je commence à déboutonner ma braguette. Elle baisse les yeux par reflex, je tire son menton de façon assez brutale et directe vers le haut en lui disant : "tu me regardes, et garde tes mains le long du corps !"

On se regarde dans le blanc des yeux pendant que je sors ma verge de son fourreau, elle est grosse, tendue et a terriblement envie d'être utilisée.

Elle me regarde encore et je caresse ses joues avec ma queue, parfois les tapotant, parfois appuyant ma queue. Elle ouvre la bouche à chaque fois que ma queue passe devant celle-ci mais je n'y rentre pas. Je rentre un doigt parfois qu’elle continue de lécher avidement.

"Tire ta langue !" Elle s'exécute difficilement. Je caresse mon gland sur sa langue ainsi sortie. Elle est là, assise comme une chienne docile, langue sortie touchant mon gland, je la sens terriblement excitée. J'aime cette situation ou elle est totalement dévouée, totalement soumise et en attente de mes ordres ...
Je sens que si je le souhaitais elle serait prête à rester de longues minutes ainsi alors je continue j'en profite et parfois je lui donne un coup de queue sur la joue.

"Baisse légèrement la tête, ouvre la bouche en rond, tu vas accueillir mon gland ..." elle s’exécute, heureuse et fière, je rentre mon gland dans sa bouche et sa langue me le caresse de l'intérieur. Ce début de fellation est à ravir, on sent qu’elle aime cela.




Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la !
Quitter la Lecture Zen Options Lecture audio
a
A



OK
Version mobile
Catégories