Le site de l'histoire érotique

Maîtresse Julie et son soumis d'appartement

Chapitre 2

l'invité de marque

5
3

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le
Histoire lue 4 946 fois

5

4

Nous en étions resté qu’après m’avoir sodomisé avec son gode ceinture, Maîtresse Julie m’avait demandé de me laver car ce soir nous aurions une "Visite spéciale"...

 Je me demande ce que cela peut-être car depuis le peu de temps que je suis sous votre domination, vous n’avez jamais reçu de visiteurs.


Je vais donc sous la douche et je me lave en profondeur, l’extérieur et surtout l’intérieur à l’aide d’une poire à lavement spéciale grosse salope qui ce fait enculer régulièrement par sa Maîtresse!


Quand je suis propre et que je sors de la douche, je remarque que vous m’avez laissé un nouveau collier en cuir rouge fin et une laisse assez longue. Il y a aussi un slip rouge en cuir rigide devant et ouvert derrière. Cela ressemble à une coque très serrée…

Avant de m’habiller, je me passe quand même de la crème sur l’anus qui a souffert avec votre traitement "de faveur". D’ailleurs je « gape » en continu depuis.


Ainsi fait, je m’harnache comme vous le vouliez. Je me contemple dans le miroir! Je me trouve très sexy! Je commence d’ailleurs à bander...mais mon érection est vite arrêtée par la rigidité du cuir du devant du slip! Le frottement est douloureux, cela stop net mon érection! Je comprends maintenant le pourquoi de cette tenue… cela va forcer ma chasteté ! Merci Maîtresse !


Je sors de la salle de bain. Vous êtes en train de vous affairer pour la réception de ce soir, vous préparez les petits fours et les canapés. Vous me jetez un regard satisfait!


"Vas dans ta niche et attends mon toutou!"


Je passe devant vous pour aller à mon panier, quand vous m’arrêtez!


" Attends, mets ça dans ton cul!"


Vous sortez un plug en métal avec un diamant rouge au bout! Je le prends, il est très lourd. Je m’apprête à retourner dans la salle de bain pour prendre un lubrifiant, mais vous m’arrêtez de nouveau.


" Non! Tu le lubrifies avec ta salive et tu le fourres dans la gare à bites qui te sers de cul, je t’ai assez dilaté tout à l’heure non ? Salope !"


Je hoche la tête et je vais dans mon placard. Je m’affale dans ma couche et je commence à sucer le plug pour que la pénétration soit moins douloureuse! Tout en vous regardant faire les préparatifs, je me bouche le fondement avec ce bout de métal qui rentre sans forcer à mon grand étonnement! Notre séance de tout à l’heure à bien préparé le passage.


Le temps passe. La soirée approche. Je joue un peu avec mon plug pour patienter, mais à chaque fois les érections douloureuses sur le cuir me rappellent à l’ordre!


"Reste tranquille, je vais aller me préparer pour mon invité"


Sagement je vous attends...encore. Je commence à m’impatienter et à devenir nerveux en me demandant qui va venir....


Au bout d’un moment vous réapparaissez! Et là je suis abasourdi par votre beauté! Vous avez mis un corset rouge vif en vinyle lacet par l’avant avec une micro jupe noire de la même matière, des bas résilles et des mules à plateau transparente avec des talons d’au moins 20cm...Je gratte frénétiquement mon pénis sur le cuir de ma culottes tellement je bande! Vous me regarder gémir avec triomphe!


" Je t’excite ma salope! Tu dégustes bien avec ta bite toute rappée! Tu souffres de ma beauté, hein ? "

« Oui Maîtresse, vous êtes belle ! »


Au même moment on sonne à la porte, vous vous précipitez en gloussant pour ouvrir!...


Votre invité vient enfin d’arriver !


La porte s’ouvre et se présente une petite blonde très mince aux yeux bleus et aux traits scandinave. Elle est vêtue d’une robe blanche légère, fermée devant jusqu’au cou mais très ouverte derrière et qui descend jusqu’aux genoux. Elle porte des escarpins fermés blancs vernis d’au moins 20cm. Mais cela n’a pas l’air de la gêner pour marcher car elle évolue avec une grâce d’ange. Elle a ses longs cheveux blonds qui tombent en queue de cheval jusqu’à ses fesses rebondies. Ses lèvres rouge pétant et son mascara noir très appuyé font bien ressortir son magnifique sourire et ses yeux bleus presque blancs!


Une vision de rêve!!! Je suis subjugué par tant de perfection!


Elle est encore sur le pas de la porte que vous lui sautez déjà dessus! Vous êtes plus grande quelle donc vous passez vos bras autour de son cou et elle, elle enlace de ses fines mains votre taille serrée par le corset noir et rouge. Vous vous roulez une pelle des plus indécentes ! Vos langues tournent dans la bouche l’une de l’autre à n’en plus finir ! Un bruit de succion obscène s’échappe de vos lèvres!


Je commence à avoir une érection mais le cuir de ma culotte de chasteté me rappelle à l’ordre à nouveau.

Je devine derrière elle une ombre, elle doit être accompagnée mais de là où je suis je n’arrive pas à voir qui est là.


Vous lui libérez enfin la bouche et vous lui souhaitez la bienvenue. Un peu de votre rouge à lèvre noir et resté dans le coin de ses lèvres, elle le retire avec son petit doigt manucuré d’un geste gracieux!

Vous échangez toute les deux quelques civilité ... Elle ne me jeté même pas un regard!


Toute les deux vous contrastée! Vous en vinyle noir et rouge surmaquillée vous faite très vulgaire et salope alors qu’elle avec sa robe légère blanche et ses blonds cheveux, on dirait une petite fée!


...je me garde bien de dire un mot ou de bouger.....


La blonde se retourne alors et lance avec un ton autoritaire qui me fait instantanément sortir de mes rêveries:


"Et toi approche! Rentre maintenant!"


Je vois alors s’avancer un immense black, crâne rasé, débardeur résille, short et tennis blanc. Il prend tout l’encadrement de la porte! J’en frémis…

Je remarque alors qu’il porte un collier en cuir blanc autour du cou et une chaine qui va du collier à une laisse que tient sa Maîtresse blonde! C’est un soumis comme moi.


Le black reste dans l’encadrement de la porte mais ne fait pas un pas!


Les traits de la blondinette se transforment alors. Elle ne sourit plus et ses yeux semblent sortir de son visage creusé par le courroux! Elle est méconnaissable ! Elle tire alors violemment sur la chaine et hurle d’une voix suraiguë et stridente:


" Espèce de sale merde! Je t’ai ordonné de rentrer! Alors tu ne me fais pas répéter sale chien!"


"Bien maîtresse" répond le black d’une voix profonde, puis il rentre à l’intérieur...on voit qu’il est stressé est qu’il sent qu’il a commis un impair....va-t-elle le punir?


" Et referme la porte connard!" ajoute telle. Il s’exécute.


Elle se retourne vers vous et reprend son visage d’ange!


" Ah les soumis.....difficile d’en trouver des convenables!"


"À qui le dite vous! Le mien n’est qu’une lopette impuissante, regardez le...bon il me sert pas trop mal mais il faut le punir régulièrement, je fais avec ! Le vôtre a au moins le mérite d’être une belle pièce de viande ! Humm… on en mangerait!"


La blonde éclate de rire!!! "Ahahah, je vous le prêterai tout à l’heure si vous le souhaitez !"


« Avec plaisirs…. »


Sur ceux vous vous dirigez vers la table. La blonde se retourne une dernière fois vers son soumis :


"Hassan, va t’assoir par terre a côté de l’autre lopette et je ne veux pas vous entendre!"


Le géant d’ébène s’assoie en tailleur par terre à côté de moi. Quand les deux maitresses sont à tables et ne prête plus attention à nous, je vois "Hassan" qui me jette un regard de braise avec un petit rictus..... Je ne suis pas rassuré pour la suite!


Le repas avance et les discussions vont bon train sur comment éduquer les esclaves, comment les recruter, etc…

Je comprends que les deux maîtresses se sont rencontrées via internet sur un forum SM et que le feeling a été bon entre les deux. La blonde s’appelle Natasha et elle est d’origine polonaise.

A un moment donné de la discussion Natasha parla du fait qu’elle souhaiterait avoir une esclave femelle en plus de son male, et pendant qu’elle disait cela je vis une drôle de lueur dans ses yeux bleus … Je remarquai alors que le service de ce soir à table avait été fait par Maîtresse Julie qui avait même mis un tablier à un moment donné pour servir un plat à Natasha…ce devrait être nous qui devrions faire ces tâches ingrates… pourquoi ma Maîtresse ? Je m’interroge…


Pendant tout le repas, nous sommes restés assis, Hassan et moi, côte à côte, impassibles et silencieux.


Quand le dessert fut pris par nos Maitresses, Natasha s’exclama avec un rictus carnassier qui déforma son magnifique visage : « Ah ! Maintenant passons aux choses sérieuses ! Vous m’avez promis, en échange de ce que vous savez, (encore un mystère me dis-je…) de me prêter votre esclave pour la soirée n’est-ce pas ? »


« Oui c’est bien cela ! Approche ! » Dit-elle à mon encontre.

Je me rapproche de Maîtresse Julie.

« C’est elle que tu vas servir ce soir et en tout ! Compris petite salope ? »

« Oui maitresse. »

« Très bien dis Natasha, tu es à moi maintenant »

Elle se redresse m’attrape par ma laisse et me place au milieu du salon.

« Vous allez faire la séance ici ? », demande Maitresse Julie.

« Oui bien sûr ! » répond la blonde sur un ton autoritaire.

« D’accord à votre guise ! »


Je sens bien que la blonde a l’ascendance sur vous ! Ce soir je vous sens faible….je suis vraiment inquiet pour la suite…Mais vous ne semblez pas plus affolée que ça…


Ma Maîtresse d’un soir me dit alors :

« Tu m’appelleras Miss Natasha, compris ? »

« Bien Miss Natasha »

Elle s’assoie alors sur le canapé et me tend ses pieds chaussés de ses magnifiques escarpins blancs vernis.

« Brave bête ! Nettoie mes chaussures maintenant et mets-y beaucoup de salive ! »

J’approche à quatre pattes en dandinant bien du cul pour faire ressortir mon plug! Je veux que ma maitresse soit fière de ma prestation avec Miss Natasha ! Je me baisse en cambrant bien le cul et je commence à lécher les escarpins de la Miss !


« Hassan est à toi ma belle Julie! » Dit-elle en gloussant !


Un large sourire apparait sur votre visage ! Vous vous tournez vers lui et lui lancé avec une voix sucré mais autoritaire:

« Approche mon grand, je vais te sucer ton gros ver de terre ! Et fous toi à poil que je vois ton corps musclé ! »

Hassan se déshabille et s’approche de vous avec un énorme sexe d’au moins 25cm qui pendouille entre ses jambes. Vous êtes toujours assise sur votre chaise et lui debout devant vous, vous saisissez le membre noir et le glissez goulument dans votre bouche ! Vous le sucez comme une furie ! La salive coule ! Vous lui malaxez les couilles avec vigueur ! D’ailleurs ça fait de l’effet car son sexe grossi et se tend !


Je suis jaloux qu’il ait droit à ce que vous ne m’avez jamais octroyé !


Au bout de quelques minutes, vous à sucer la queue de Hassan, et moi à nettoyer les chaussures de Miss Natasha, vous décidez de changer de position avec votre partenaire. Vous le faites s’assoir sur la chaise, vous enlevez votre jupe, jetez vos chaussures et restez en bas résille, et corset ! Puis vous lui attachez les mains dans le dos avec une cordelette :

« Comme ça tu n’auras pas les mains baladeuse mon salaud ! Tu n’es qu’une bite pour moi ! Un sextoy vivant! Alors bande Connard et ta gueule! »

Puis vous vous placez à califourchon, et dans un râle de satisfaction, vous vous empalez sur sa queue raide ! S’ensuit un rodéo de folie, ou vous vous exciter comme une hystérique sur cette queue qui vous remplit jusqu’aux entrailles et qui vous donne tant de plaisir ! Lui, reste sans bouge ou au plus à un peu ondulé du bassin, impassible colosse d’ébène !


Pendant ce temps je remarque que Natasha ne perd pas une miette de ce qu’il se passe de votre côté. Elle m’ignore presque. A un moment, celle-ci enlève ses escarpins et me demande de continuer à lui nettoyer ses pieds en léchant bien entre les orteils (manucurés et avec les ongles peints en blanc…un délice !) Je m’exécute. Mais Natasha continu de vous regarder avec une lueur plus que lubrique dans les yeux et un rictus de prédateur ayant repéré son gibier ! Je frémis…


Le rodéo continu de plus belle, vous gémissez sans retenu ! Vous lui dites toutes les saloperies les plus ordurières que vous connaissez ! Bref vous prenez votre pied Maîtresse !

Natasha remarque alors que je l’observe. Elle me décroche un coup de pied dans les mâchoires qui me fait presque tombe à la renverse !

« Arrête de me mater petite merde de salope ! Et lèche mieux que ça sale putain ! »

Je m’y remets de plus belle ! Ses pieds seront bien propres avec toute la salive que j’y mets, ils sont tellement parfaits !


Cela doit faire dix bonnes minutes que vous baisez Hassan quand Natasha se lève.

« Attend ici petite merde ! » elle se dirige vers Hassan, vous le remarquez à peine tellement vous prenez votre pied ! Elle lui murmure quelque chose l’oreille et lui détache la cordelette ! Lui reste impassible les mains toujours dans le dos. Puis elle se dirige vers moi. Je suis encore à quatre pattes. Elle me donne trois ou quatre coups en utilisant la cordelette comme un fouet, puis me traîne vers une énorme armoire à portes miroir qui trône dans le salon. Là elle m’attache les mains très fermement aux pieds de l’armoire. Si bien que j’ai les bras écartés au pied de celle-ci avec le cul en l’air vers le salon. Elle repart vers son sac à main, je l’observe grâce au miroir de la porte de l’armoire ! Et là elle sort un gode ceinture rouge vif d’au moins 25 cm de long sur 6 cm de large ! Elle s’harnache avec ! En moi-même je me dis que je vais prendre avec une Maitresse aussi sévère qu’elle ! Etant une bonne salope de lopette, je tends bien mon cul pour lui donner envie !


Mais c’est alors que contre toute attente je l’entends dire :

« Vas-y Hassan ! Tiens la bien ! »

C’est alors que le colosse passe ses bras autour de votre taille et de votre dos et vous plaque contre lui, sa queue bien enfoncée dans votre chatte !

« Mais qu’est-ce que tu fais !!! Natasha dis-lui de me lâcher ! »

« Non je sais ce que tu veux depuis le début et je vais te le donner ma petite Julie ! » dit-elle avec une voix posé tout en se plaçant derrière vous!


Maitresse je m’inquiète pour vous mais je suis trop solidement attaché...Et bien trop faible…et excité !


« Qu’est-ce que tu racontes petite conne ! Je ne comprends pas ce que …. HAAAAAA !!!! »

Vous poussez un cri en même temps que Natasha s’enfonce d’un coup dans votre trou du cul !


Le temps s’arrête. Tous figés dans cet instant magique qui précède la mise à mort !


« Aller, on y va Hassan » ! Et là, les deux tortionnaires, comme dans un ballet bien orchestré, commencent des vas et vient dans votre chatte et dans votre fondement !

Vous criez, vous pleurez ! Mais Hassan vous tiens bien !

« Tu vas aimer ma petite pute ! » s’exclame Natasha triomphante !

Très vite, elle semble avoir raison car vos cris se transforment en grognement de plaisir animal!


Natasha redouble de vigueur dans votre cul ! Vous n’en pouvez plus de plaisir d’être rempli comme cela !

« Oui ! Oui ! Vas-y Nath, je suis ta pute, baise moi ! J’en avais envie depuis le début ! Ahhhh ! Je suis une chienne pour toi ! Tu es magnifique ! Ahhhhhh ! Je t’aime, baise moi ! Baise-moi plus fort ! Baise ta grosse chienne !!! »

« Tu es à moi maintenant ma salope de Julie! Dis-le ! »

« Je suis à vous Maîtresse ! »

« Très bien alors jouis maintenant ! »


Et elle ralenti pour vous donner de puissants et lents coups de rein avec son énorme gode ! Ce changement de rythme déclenche un terrible orgasme en vous ! Vous vous mettez à trembler ! Les yeux révulsés comme une épileptique ! De la bave coule de vos lèvres ! Vous êtes sublimement animale !


Moi je bande malgré la coque de cuir, je me rappe la queue mais quel bonheur de vous voir ainsi partager ma condition !


Quand tout retombe, Natasha se retire et Hassan vous soulève, vous la poupée inerte pour vous déposer dans un fauteuil.

Vous levez la tête vers Natasha :

« Merci Natasha »

« Ce sera Dame Natasha pour toi ! »

« D’accord, merci Dame Natasha ! Mais dites-moi, Hassan n’a pas jouit, ni éjaculé ?»

« Effectivement ! Mais Hassan n’aime pas trop les filles…. Nous allons y remédier ! »


Ma gorge se noue….


« Vas, tu as le droit de défoncer le cul de la lopette là-bas ! »


On aurait dit qu’elle lâchait un chien ! Dans un rugissement, Hassan se jette sur moi et me retire mon plug (heureusement que mon cul avait été préparé…) Il me perfore d’un coup et il commence à me bourriner le cul sans aucune retenue !

Je hurle mais Natasha va chercher un coussin et me colle la tronche dedans pour étouffer mes cris !

« Qu’est ce qu’il est bruyant ton esclave !...pfff… fini vite de lui casse le fion, il me fatigue ! »


Hassan redouble d’ardeur, même si je ne pensais pas cela possible ! Je ne sens plus mon cul ! Ni ma queue, car malgré le cuir je bande dur comme fer !

Quand Hassan dans un râle dantesque se vide dans mon trou béant, je lâche moi aussi quelques maigres gouttes de sperme dans ma culotte rigide !

Il se retire de mon cul dans un plop dégoutant ! Mon anus dégouline de sperme, je reste à terre …je suis démonté !


« Libère le sac à sperme et vas te laver Hassan ! » Lance Natasha.


Le soumis détache mes liens et part vers la salle de bain. Julie n’a pas bougé d’un centimètre ! Elle a regardé la scène avec des yeux vides !

« Julie, ma nouvelle petite soumise ! Tu vois je t’avais dit que je souhaitais une soumise et j’obtiens toujours ce que je veux ! » Dit-elle dans un éclat de rire !


« Allé à bientôt ! Pas la peine de m’appeler c’est moi qui te contacte » dit-elle tout en collant un smack sur les lèvres de Julie !


Hassan sort des toilettes, il se rhabille et emboite le pas de Natasha qui sort de l’appartement après avoir récupéré ses affaires!


Nous restons tous les deux, là. Silencieux…..

Au bout de 10 longues minutes, vous semblez sortir de votre torpeur.

« Va te laver, tu sens la merde ! Et nettoie moi tout ça ! »

Sur ceux vous vous levez et allez dans votre chambre vous coucher…hagard…

Je me lève péniblement et je commence à ranger, quand je m’aperçois que Natasha a laissé le gode qui a servi à vous perforer!

Je le saisi en tremblant…je le regarde fixement ! Il est très sale… je ne peux m’empêcher de le prendre en bouche et de le sucer ! De le lécher, de le nettoyer de votre jus d’anus !!! Quand il est bien propre, je vais le ranger avec les autres ustensiles….je n’en peux plus…je vais me couche comme cela ! Le gout de votre cul sur mes lèvres et l’anus plein de sperme….je suis heureux !


Merci Maîtresse Julie !