Bonjour

Voir mon profil Se déconnecter
Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Massage
Histoire vraie
Erotique
Auteur :
Catégorie : Erotique
7
7pts
[ Chapitre : 0 - 1 ]
Il y a quelques années alors que j’étais commercial, j’ai gagné un soin complet du corps lors d’une soirée loto. J’ai donc pris rendez-vous avec l’institut pour le jeudi suivant à 19h. A 22ans c’est la première fois que je vais dans ce genre d’endroit donc après le travail, je rentre vite fait à mon appart histoire de me changer et prendre une douche. Arrivé à l’institut, je constate qu’il s’agit d’un tout petit commerce. J’entre, le carillon retentit et une très charmante femme d’une quarantaine d’année vêtue d’une blouse blanche se présente devant moi. Elle porte un badge avec son prénom, Marie. Brune, 1m65, une taille très fine, et je devine au travers de sa blouse une paire de seins relativement imposante. Je lui remets le bon, elle m’indique une petite pièce pour me déshabiller, m’invite à m’allonger sur la table et me tend une serviette pour poser sur mes fesses. Le temps que je m’installe, elle va fermer la porte de l’institut, étant le dernier client, elle m’explique que comme ça nous ne serons pas dérangé. Lorsqu’elle entre dans la pièce, je suis allongé sur le ventre et j’ai placé la serviette sur moi, elle regarde et éclate de rire, je ne comprends pas et l’interroge, là elle me dit que la serviette sert à dissimuler mon anatomie, et que par conséquent je dois retirer mon boxer. Je rougis de confusion. Elle me dit que cela arrive régulièrement.

Une fois nu sous la serviette, Marie s’enduit les mains d’huile et commence par me masser les épaules. Cette sensation à la fois douce et chaude, procure en moi une onde de plaisir. Elle me malaxe les épaules, le dos et descend jusqu’à mes reins. Ce massage est si bon que je sens une petite érection sous moi. Marie continu par me masser les cuisses, les mollets, les chevilles et les pieds. Cette sensation est si agréable que je suis complètement détendu, à la limite de m’endormir. Marie me demande de me retourner pour continuer le massage. Elle maintient la serviette pendant que je me tourne, je suis sur le dos et elle replace la serviette. Je ne m’en rends pas compte mais mon érection est déjà bien avancée. Marie reprend son massage en partant des pieds et remonte le long de mes jambes jusqu’au moment où je sens sa main effleurer mon sexe. Je pense qu’elle ne l’a pas fait exprès, car ses mains s’éloignent. Mais cet effleurement a augmenté mon érection qui laisse voir une énorme bosse sous la serviette. Je pense que Marie a du s’en rendre compte, mais en même temps, elle reste très pro, et je pense que ce n’est pas la première fois qu’un mec a une érection pendant qu’elle le masse, il faut dire qu’elle dégage tant de charme qu’il est difficile de lui résister.

J’ai les yeux fermés, mais je sens ses mains sur mon torse, mon imagination commençant à se faire très pesante, je sens mon sexe gonfler de plus en plus. Pendant quelques secondes je ne sens plus le contact de ma masseuse, mais je n’ose pas ouvrir les yeux de peur de rougir de honte. Soudain je là sens, je suis pétrifié, elle a pris ma queue tendu dans sa main et effectue quelques va et vient, je ne sais plus quoi faire, je suis perdu, dois-je la laisser faire ou l’arrêter. Mais l’excitation est trop forte, je me laisse complètement aller. Elle me masse la queue avec un doigté précis et merveilleux, je grogne de plaisir, la jouissance monte progressivement et comme si elle le savait, Marie arrête sa caresse et me lâche le sexe puis s’éloigne pour attraper quelque chose. Cette petite pose à fait redescendre la pression et me permet de reprendre un peu mes esprit, mais ce fut de courte durée car elle s’approche à nouveau de moi, prends mon sexe en main par la base et une sensation humide et chaude parcours mon gland. Je redresse la tête, et ce que je voie confirme ma sensation, elle ma prise en bouche. Sa langue tourne autour de mon sexe allant et venant, gobant parfois la totalité de la tige, parfois aspirant mes testicules. Cette fellation si incroyable me fait perdre la tête. Marie le sait, et elle s’active maintenant à faire de long va et vient sur ma queue la serrant fermement entre ses lèvres. Sa succion s’accélère au fil que mes gémissements augmentent. Elle applique maintenant un rythme très intense qui provoque en moi un premier spasme annonciateur de l’éjaculation salvatrice. Marie se redresse et m’achève à la main, mon éjaculation est si puissante que quelques gouttes de sperme tachent sa blouse. Marie attrape la serviette et essuie les traces de ce moment de débauche.

Ma masseuse me regarde avec un grand sourire et me dit qu’elle s’excuse mais qu’elle n’a pas pu s’en empêcher quand elle a vu mon membre tendu. Je lui réponds qu’elle est toute excusée et que son massage était divin. Elle quitte la petite pièce avec un large sourire, je me rhabille et passe à l’accueil, Marie m’ouvre la porte et me souhaite une bonne fin de journée et rajoute au plaisir de vous revoir. Je lui souris, la remercie et quitte l’institut. Je n’y suis jamais retourné, peut-être par peur que cela ne se passe pas comme ça encore la fois suivante.




Catégories
Top Recherches
Forum