Bonjour

Voir mon profil Se déconnecter
Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

la nympho du lycée
Fantasme
Avec plusieurs hommes
Auteur :
Catégorie : Avec plusieurs hommes
31
31pts
Joanne a 20 ans, elle est étudiante dans un lycée de banlieue, elle est la seule fille d'une classe de 10 garçons et cela lui convient, elle aime le sexe et l'un de ces mecs, la caresse souvent en plein cours et la baise dans sa voiture en la raccompagnant chez elle, elle prend du plaisir et s'exhiber en cours elle adore ça.
Cours de bio cet après midi la, elle s'assoit au fond de la classe, Karl le chaud de la classe la rejoint, elle mouille d'impatience d'être tripotée, il la caresse dans ce cours en particulier car le prof un vieux vicieux de 50 ans, fais comme si de rien n'était et mate en passant dans la rangée.
-baisse ton jean et ta culotte et écarte les cuisses à fond.
elle s'exécute, le cours n'a pas commencé et tous les regards sont tournés vers elle.
-j'ai envie de la baiser Karl, j'en peu plus de vos exhib.
c'est James son meilleur pote qui a la queue de sorti.
Karl la pénètre avec son doigt et elle gémit, elle passe sa langue sur ses lèvres pour exciter James.
Il se masturbe devant tout le monde sans aucune gène, il a du s'arrêter le prof était rentré, il salua l'ensemble de la classe et alla droit sur joanne qui le yeux mi-clos gémissait doucement, karl fut gêné et eu peur d'être viré, il retira un doigt.
-continuez je vous en prie, mais mettez la nue.
joanne ouvrit les yeux et se laissa déshabillé, son 100d apparu sous les yeux ébahis de la classe.
Le prof retourna a son bureau et arrangea une table près de lui, il installa deux chaises.
-venez ici ,on vous verra mieux.
elle deondula dans l'allée suivi de karl qui commençait à bander, ils prirent place.
-le cours peu commencé.
joanne gémissait de plus en plus, le plaisir montait en elle, depuis 10 minutes, il la caressait sans cesse, le cours n'intéressait personne, même le prof ne pouvait détacher ses yeux de son corps bougeant si bandant.
-bien, karl laissait votre place à un camarade.
Elle changea de main très souvent, huit mecs la masturbèrent chacun leur tour, elle jouit plusieurs fois, même les plus timides l'avaient masturbé avec fougue.
Arriva le tour de James.
-je veux la baiser moi.
-ok fit le prof, les salopes de son genre ne refuse jamais.
elle se mit sur le bureau cuisses écartées, ouvrant sa chatte à tout le monde, James sortit son sexe de petite taille, un 15 cm sur 3 de large, il la pénétra sèchement.
-t'es a moi, prend ça.
il s'acharna, son sexe ne lui faisait aucun effet pourtant ,elle le sentait à peine en elle, quand il éjacula, elle fut contente que cela se termine.
-t'as joui salope ?
-non, t'es un mauvais coup.
tout le monde ria, le laissant mort de honte.
-à qui le tour ? fit-elle.
-moi.
le prof s'avanca, il sortit une bite énorme, violacée, tendue à fond.
-hum vous voulez chatte ou cul ?
-hum petite putain, depuis le temps que je veux te la mettre, tes exibs me fond bander à chaque fois.
karl n'en croyait pas ses yeux, il allait la baiser devant tout le monde.
-vas y papy, bourre moi.
il s'enfonca en elle, de gros coups de rein, les élèves se croyaient en plein film porno, ils se branlaient en même temps, joanne hurlait, elle le sentait en elle, il la limait avec force, elle se mit à jouir , elle tremblait de plaisir.
-tourne toi pute.
il l'attrappa et la colla sur le bureau de deux élèves.
-je vais l'enculer, mettez vos queues dans sa bouche.
Ils s'exécutèrent, elle commença a pomper, quand il la sodomisa, elle hurla de douleurs, son cri fut étouffe par les bites dans sa bouche.
-arrêtez ça fait mal.
--j'aime enculer des chiennes,.
il frappa ses fesses, joanne sentait moins la douleur et repris la fellation, les deux jeunes hommes éjaculèrent dans sa bouche, elle avala le tout avec délice, karl les remplaça.
-tu vas me faire jouir salope, dit-il.
Le prof continua, il lui explosait la rondelle, elle sentait ses boules frapper son cul.
-je vais jouir dans ton cul.
il se cambra et juta bien au fond, elle jouit du cul en même temps.
-hum t'es une belle pute, j'aurai du te prendre avant, karl éjacula dans sa bouche, la laissant épuisé sur le bureau.
-bien, qui sont les délégués de classe ?
deux mecs levèrent la main.
-emmenez la chez le proviseur et nue bien entendu.
Joanne ne riposta pas, elle savait que ça devait arriver, elle sortit nue sous leurs regards, les deux qui l'accompagnaient rester silencieux, ils croisèrent un des pions, qui n'en croyait pas ses yeux qu'elle était nue.
-qu'est ce qui se passe ?
-elle s'est fait prendre en cours.dit un des élèves.
-tu t'exhibes joanne ?
elle baissa les yeux.
-ouais elle s'est fait masturber, et baiser, le prof l'envoi chez le proviseur.
-suivez moi.
il les emmena dans le gymnase qui était vide, il posa un matelas sur le sol.
-couche toi sur le dos
Il se tourna vers les deux autres.
-vous l'avez baisé ?
-non.
-hum trois queues de plus que du bonheur, fut joanne.
-on va te baiser aussi, vu que tu es très ouverte, fit le pion.
Les trois la prirent en missionnaire chacun leur tour, elle adorait ça, elle se sentait bien , elle espérait que cela continue encore longtemps.

Le pion se chargea de l'emmener au bureau seul.
-hum c'était bon.
elle se caressait en marchant.
-attend que le dirlo vois ca.
il frappa à la porte, une voix grave leur dit d'entrée.
Le proviseur sourit en la voyant, ils prenaient souvent ces élèves, et Joanne l'avait toujours fait fantasmer.
-laissez nous jeune homme.
-oui monsieur.
il se retira.
-viens sur mes genoux.
elle prit place sur lui.
-j'ai été une vilaine fille, j'ai montré mon sexe et on m'a caressé monsieur.
Elle faisait la gamine, elle savait par des ragots qu'il aimait ça.
-tu vas être gentille avec moi et je ne dirai rien à tes parents.
-oui monsieur.
-masturbe toi.
Elle s'assit face à lui ,écarte ses lèvres en grand et décalotte son clito et se masturbe doucement.
-jouis pour moi.
Elle hurla de plaisir.
-ohhh ouiii, hummm c'est trop bon.
-je vais te prendre le cul, assis toi sur moi.
La rondelle dilatée cela rentre comme dans du beurre.
-il est bon ton cul, bouge sur mon gland.
Elle montait et descendait rapidement, il poussait des râles, il titillait son clitoris, sa mouille coulé sur lui.
-j'ai toujours voulu t'enculer comme beaucoup d'hommes ici.
-je pourrai venir tous les jours, ohhh c'est bon, gémit-elle.
-si tu es d'accord, je le suis, tu serais ma chienne à moi.
elle jouit du cul de nouveau, il continua à limer, on frappa à la porte, c'était le pion qui ramenait ses vêtements.
-merci.
le dirlo s'accrocha à ses seins et bourra fermement son petit trou, le pion observait toute la scène, il commença à se masturber.
-ah je jouis gamine, prend ca.
Son anus fut rempli de sperme, le pion jouit du spectacle.
-je la ramène en cous ?
-oui , a demain joanne.
-à demain monsieur.




Catégories
Top Recherches
Forum