Le site de l'histoire érotique

Partouze d'une naine

Chapitre 1

34
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 6 261 fois

34

2

Salut à tous,


Je vais vous raconter l’histoire qui m’est arrivée ainsi qu’à un de mes meilleurs potes.


Je m’appelle Kévin, j’ai 16 ans et je suis étudiant dans un lycée pro, par conséquent j’ai régulièrement des stages en entreprise à faire.

Ne sachant plus trop où je voulais faire mon nouveau stage j’en parlais avec des potes quand l’un d’eux dit :


"Les gars si ça vous dit je peux vous faire rentrer chez mon père, il est responsable d’un institut avec des nains, vous allez voir c’est tranquille et puis il file des tunes en plus si vous travaillez bien"


Moi et mon pote Wael on s’est pas posé trop de questions car trouver un petit job tranquille, payé et ensemble c’était un bon plan. Nous avons donc dit nous à notre ami commun pour qu’il nous pistonne.


2 semaines plus tard notre premier jour en entreprise commençait. Nous nous présentons à l’institut, le père de notre pote nous accueille et nous présente l’équipe, 2 nanas d’une vingtaine d’années et un mec qui doit avoir dans les 30 ans mais pas plus.


Nous espérons travailler avec les 2 bonnasses mais finalement il nous met en équipe avec le mec.

Ce mec est brun, cheveux courts, 1m75 pour environ 90-95kg, autant dire qu’il est plutôt gros avec une pilosité très développée et une barbe de 3 jours, autant dire que nous sommes un peu blasés.

Les filles travaillent de 9h à 19h et nous de 19h à 9h. En fait nous devons juste surveiller les dortoirs.


Les dortoirs se trouvent dans un grand bâtiment d’un seul étage avec 10 chambres simples de garçons à droite et 10 chambres simples de filles à gauche, seul le couloir les séparent et notre boulot est de surveiller que les handicapés, tous nains, ne s’échangent pas les chambres.


Nous faisons la première ronde vers 20h, c’est la ronde où nous vérifions juste qu’ils sont tous dans les bonnes chambres et qu’ils sont dans la bonne tenue pour dormir (pyjama), mais nous remarquons que le gars d’une trentaine d’année qui s’appelle Philippe a la manie bizarre de poser sa main sur les fesses des filles quand il sort de leur chambre, une sorte de salut "amical" selon lui qui ne choque ni lui ni les filles (en même temps elles sont un peu innocentes).

Nous lui faisons remarquer que c’est déplacé et très peu professionnel de faire ça à des filles et handicapées en plus, il nous répond :


"Eh les gars faut pas vous choquer pour ça c’est rien, faites pas vos pucelles, et puis vous allez voir tout à l’heure je vais vous montrer un truc, mais ça restera entre nous, ok ?"


Nous sommes curieux et lui répondons que oui.


La deuxième ronde arrive, celle de 22h, c’est la ronde où nous mettons au lit ceux qui ne se sont pas couchés seul ou avant. Il commence par les garçons mais ne s’éternise pas puis va chez les filles. Il met au lit les dernières retardataires avec la traditionnelle main aux fesses puis arrive la dernière chambre.

Devant la porte qui est fermé il nous fait une sorte de briefing :


"Les gars, celle-là c’est Clara vous allez voir elle est très gentille mais ce qui se passe ici restera ici, ok ?"


Nous lui promettons que oui. Il ouvre alors la porte et nous voyons Clara qui attend dans son pyjama rose, assise sur le rebord de son lit.

Clara est une petite black qui fait environ 1m10 pour 40kg, pas énormément de seins et des fesses de la taille d’une gamine alors qu’elle doit en avoir bien 25.


Contrairement à ce que nous faisons pour les autres pensionnaires il nous fait entrer puis il ferme la porte à clé, il s’approche d’elle et dit :


"Salut Clara ça va ? Tu me dis bonne nuit ?"


Et là Clara met directement ses mains sur le pantalon de Philippe, baisse la braguette, puis prend sa queue en main (elle est plutôt classique, environ 17cm et de diamètre normal) et elle commence à le masturber. Au bout de quelques minutes il lui dit :


"Tu me fais un bisou maintenant ?"


Et là Clara met directement la queue dure de Philippe dans sa bouche puis elle le suce avec beaucoup d’application. On sent qu’elle doit bien s’en sortir car il a l’air d’adorer ça et il est pas loin de jouir quand il lui dit :


"Aller Clara maintenant vas te coucher"


Nous pensons que c’est terminé quand nous voyons qu’en fait c’est encore une de ces phrases sous entendues pour lui donner une consigne sexuelle.

À l’entente de cette phrase Clara se déshabille puis se couche sur le dos dans son lit 1 place et écarte les cuisses, puis elle attend.

Pendant ce temps Philippe, lui, a retiré son pantalon puis son caleçon puis avant de rejoindre Clara dans le lit nous dit :


"Alors les gars ça vous excite pas ? Ne vous inquiétez pas, je finis et après c’est à vous"


Nous sommes un peu partagés entre l’excitation de le voir se taper la fille et le sentiment de faire un truc pas bien.

Le voilà dans le lit de Clara, il est positionné entre ses cuisses, le sexe tendu et dirigé vers sa chatte complètement rasée (sûrement une idée de lui) avec son ventre qui écrase la fille puis en l’embrassant dans le cou il la pénètre. Il commence à limer la jeune fille qui commence à gémir puis au bout de quelques minutes il éjacule en elle, à ce moment là il se laisse aller et s’effondre sur elle, comme épuisé, puis il se retire, doucement, l’embrasse sur la joue et lui dit :


"Merci Clara tu as été parfaite. Maintenant tu peux être gentille avec mes amis ?! Tu fais ce qu’ils te demandent stp"


Il sort du lit, le sexe encore tout poisseux devant nous et dit :


"vous avez vu ?! Elle est très docile, vous demandez et elle fera. Tous les avantages d’une femme sans les inconvénients, lol"


Aucun de nous deux (moi et Wael) n’osons passer le pas encore tiraillés par la sensation de faire un sale truc puis Philippe voyant que nous ne nous décidons pas nous met la pression


"Eh les gars on va pas y passer la nuit, elle veut dormir et moi aussi alors sautez la qu’on en finisse. Allez y ensemble ça ira plus vite !"


Puis il nous attrape chacun par une épaule et nous pousse vers le lit, Wael tombe la tête au niveau de la poitrine (quasi inexistante) de Clara, et je tombe au niveau des pieds.

Wael lui lèche les tétons, il est encouragé par Philippe derrière qui lui dit que c’est bien. Il s’enhardit et prend Clara par les hanches, la lève du lit, il s’assoit sur le lit, s’adosse au mur et dit à Clara de venir s’asseoir sur lui. Elle le chevauche mais n’est pas encore empalée sur son sexe, il pose alors ses mains sur ses épaules puis appuie fortement pour qu’elle soit pénétrée.

Voilà, Wael est maintenant bien au fond de Clara et il pousse un râle de plaisir, elle est serrée (normal car Philippe n’a pas un gros sexe et puis il doit être le seul à l’avoir touché). Il déplace ses mains sur ses hanches et commence à faire bouger Clara de haut en bas.

Philippe me regarde et me dit :


"Putin vas-y t’attends quoi ?! Dommage pour toi ton pote a pris le meilleur trou, il te reste l’autre. Aller encule la qu’on en finisse car je suis mort ! Par contre fais gaffe je lui ai jamais fait donc elle va peut-être se plaindre"


Je m’avance donc, la bite dans la main vers Clara qui me tourne le dos, Wael s’arrête pour que je puisse participer. Elle a le cul tout petit et tout serré, on voit bien que personne n’est rentré par là, je présente mon gland à l’entrée de son cul et commence à pousser, mon gland est tout juste rentré qu’elle crie et se plie de douleur. Je me doute que ça doit lui faire mal car se faire enculer, pour la première fois, en plus à sec.

Je rentre de plus en plus en mettant ma main devant sa bouche pour étouffer ses cris, et me voilà au fond. Wael reprend son mouvement et je commence à imposer le mien dans l’autre orifice. Nous la limons comme n’importe qu’elle pute par ses deux trous et elle n’a pas d’autre choix que d’encaisser et ne rien dire, puis Wael éjacule enfin et je le suis quelques secondes plus tard.

Nous sommes encore tous les deux en elle, elle est complètement usée, exténuée, elle ne bouge plus, je me retire puis Wael fait de même. Elle tombe sur le côté, sur son lit, c’est alors que Philippe nous tape sur l’épaule et nous dit :


"C’est bien les gars vous avez envoyé ! Vous avez mis du temps à vous lancer mais au final vous l’avez pas loupé lol"


Puis il s’adresse à Clara :


"Aller Clara tu vas aller te laver car tu es toute sale"


Puis il la lève. La pauvre, suite à ma sodomie elle ne tient même plus sur ses jambes, il est obligé de la porter jusqu’aux douches.


Ne les voyant pas revenir nous décidons d’aller voir aux douches si tout se passe bien et quand nous arrivons nous voyons Philippe qui est nu sous la douche avec Clara, il est placé derrière elle et est en train de l’enculer. Il grogne de plaisir et lui donne des gros coups secs à chaque fois qu’il arrive au fond puis il se vide dans son cul.

La douche se termine, il la sèche, la rhabille puis la porte pour la ramener jusqu’à son lit. Il la couche, lui fait un bisou et lui dit :


"Bonne nuit Clara, à demain"


Puis il se retourne vers nous :


" Vous avez vu c’est plus sympa de bosser la nuit, vous êtes ici 1 semaine c’est ça ?! Ne vous gênez pas si vous avez envie dans la semaine vous n’avez pas besoin de moi"


Sur ce nous sommes tous épuisés par cette folle soirée et allons tous nous coucher.


Bien évidemment, après cette expérience, nous sommes retournés voir Clara plusieurs fois dans la semaine et le pire est que nous avons été payé par le père de notre ami commun pour "notre excellent travail".