Le site de l'histoire érotique

Poudlard, l'école des sorciers

Chapitre 2

25
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le

25

8

Poudlard, l’école des sorciers

------------------------------


Chapitre 2 : Harry et Ron visent juste

------------------------------


Dans ce chapitre :

- Harry Potter

- Ronald Weasley

- Luna Lovegood


------------------------------


Les matelas en mousse du dortoir n’étaient pas des plus confortables, mais Ron, le plus jeune garçon de la fratrie des Weasley, s’en accommodait très bien. Il dormait paisiblement. Ou presque. Un bruit lointain le dérangeait dans son rêve, comme une voix, mais ce n’était absolument pas clair.

Puis ce bruit devint de plus en plus distinct, il reconnaissait cette voix, celle de son ami Harry. Quand il ouvrit les yeux, il vit son ami assis sur le lit qui le regardait en lui demandant en chuchotant :

"- Alors Ron, comment cela s’est terminé avec Hermione ?".

Le rouquin prit quelques secondes pour répondre, afin de prendre le temps de se réveiller complètement et de se remémorer cette folle soirée.

"- C’était génial Harry, je n’ai jamais ressenti ça avec une fille. Et Hermione est si bonne.

- Quoi, tu l’as baisé ?

- Oui. Je suis fan de cette formule magique, je ne suis pas prêt de l’oublier celle-là.

- Il faudra absolument que tu me l’apprennes alors, même si je n’ai pas de problème de taille, cela peut toujours être utile.

- On a qu’à se rejoindre à la pause de midi dans les toilettes du deuxième étage, on ne sera pas dérangé.


La matinée de cours passée, les deux garçons mangèrent rapidement dans la grande salle, vaste pièce où les élèves se rassemblaient pour les repas et les grandes occasions, sous le regard étonné de leurs camarades.

Ils empruntèrent ensuite les escaliers qui les amenèrent au deuxième étage du château de Poudlard. Puis après avoir parcouru un couloir vide, ils arrivèrent aux toilettes des garçons. Surtout pas ceux des filles, qui abritent le célèbre fantôme Mimi Geignarde, jeune fille plutôt peu sympathique.

Cette pièce réservée aux hommes et rectangulaire n’était pas bien grande, et l’on pouvait y trouver d’un côté des lavabos surmontés de petits miroirs, et de l’autre des cabines en bois peintes en vert.


"- Alors Ron, montre-moi ce que fait la formule. "

Le jeune Weasley enleva sa cape, baissa son pantalon et son caleçon, et entreprit de faire durcir son sexe. Il prit ensuite sa baguette, et récita la fameuse formule en visant son membre.

Mais cela ne marcha pas. Il recommença alors, mais sans plus de réussite.

"- Mince alors, pourquoi cela ne le fait pas ?"

Puis il se rappela ce que lui avait dit leur amie.

"- Hermione m’a dit qu’on ne peut l’utiliser qu’une fois par jour, il devait déjà être minuit passé quand elle l’a utilisée sur ma queue ! Zut !

- Bon, on a qu’à essayer directement sur moi alors."

Le plus célèbre des sorciers se débarrassa de quelques vêtements, pendant que le rouquin fit l’inverse.

Il sortit sa baguette, s’éclaircit la voix, et prononça la formule qu’il avait entendu de la bouche de Ron.

Cette fois-ci, l’opération fut un succès. Le sexe d’Harry, de taille normale, se mit à gonfler. Il prit de la longueur et de la largeur, jusqu’à devenir deux fois plus gros.

"- 30 cm, pas mal.", sortit l’heureux propriétaire de la grande verge.

Les deux amis ricanèrent, mais pas longtemps.


Leur regard se dirigea vers l’entrée des toilettes, où se situait un invité. Une précisément.

Luna Lovegood se trouvait là, la bouche entre-ouverte, les yeux dirigés vers la queue d’Harry.

"- Oh, je me suis trompée de toilettes je crois."

La jeune fille aux cheveux blond platine était comme à son habitude mystique. Ce qui lui valait de passer son temps seule et de subir les blagues des autres élèves.

Mais elle avait changé depuis son entrée au château plusieurs années auparavant.

Elle avait grandi, prit de la poitrine, et ressemblait maintenant à une vraie jeune femme.

"- Et bien Luna, lança le jeune homme, on dirait que tu as bien fait de te tromper, mon sexe a l’air de te plaire.

- C’est que, il est vraiment énorme Harry. Il faut dire que j’en ai vu un qu’une fois, quand j’ai surpris deux élèves faisant l’amour. "

Elle ajouta d’un air distrait : "- C’était ici d’ailleurs."

Les deux garçons se regardèrent, puis le sorcier à la cicatrice proposa :

"- Si tu venais me sucer ? J’ai vraiment besoin qu’on me vide maintenant.

- Oui Harry, ce serait un honneur pour ma première fellation que ce soit sur toi. "

Les deux garçons se regardèrent à nouveau, tandis que la jeune femme s’approcha du sorcier et se mit à genoux devant lui.


Elle prit la grosse queue dans sa main, ouvrit la bouche pour la gober mais la ferma aussitôt ne voyant pas comment faire entrer une si grosse chose.

Elle choisit alors de la lécher, faisant aller et venir sa langue le long du membre. Elle continua en faisant le tour du gland. Harry réagit par un petit gémissement.

"- Il fait chaud tu ne trouves pas ?" lâcha la sorcière.

Sur ces paroles, elle enleva sa robe, et déboutonna sa chemise.


La vison de la poitrine de la jeune femme partiellement cachée par son soutien-gorge blanc et la cravate bleu marine hachurée de bronze eut pour effet d’exciter le jeune sorcier.

Il prit la tête de la blonde et s’approcha pour déposer le bout de son gland sur les lèvres fines.

Luna ouvrit la bouche et Harry y enfonça les premiers centimètres de sa queue. En faisant de petits va-et-vient et sans lâcher sa prise, il parvint à y faire pénétrer 10 bons centimètres.

Il mit de plus en plus d’ardeur à la tâche et prenait beaucoup de plaisir à remplir la bouche de sa partenaire avec sa bite surgonflée. La jeune femme le regardait dans les yeux et se laissait faire.

La semence du garçon était dans les starting-blocks et prête à être lâchée avec force.

Il se retira alors, saisit sa queue des deux mains et la branla. Le résultat ne se fit pas attendre, une grosse giclée de sperme jaillit et vint s’écraser sur la poitrine de la sorcière, salissant les vêtements et la peau, suivit d’une plus petite qui s’échoua sur le nombril de la blondinette.


Le sorcier se recula, encore sous le choc du violent orgasme qu’il venait d’avoir, et Ron s’approcha.

Pendant que son ami était à l’œuvre avec Luna, il avait sorti son sexe et avait entreprit de le branler.

Il était à son tour prêt à éjaculer. Son sperme ne tarda pas à sortir et venir s’écraser sur la poitrine de l’adolescente. En moindre quantité, mais participant tout de même à la salir un peu plus.


"- C’était très excitant les garçons, merci Harry pour cette première expérience.

- De rien", répondu simplement le jeune homme essoufflé.

La sorcière se rhabilla sans essayer d’enlever le sperme, puis quitta les toilettes en sautillant.

"- Vraiment effrayante cette fille", lâcha Ron.

Harry acquiesça.

Son ami quitta à son tour les toilettes pour aller en cours, tandis que lui resta quelques instants encore, le temps que sa verge qui ne rentrait plus dans son caleçon reprenne une taille normale.