Le site de l'histoire érotique

Ma première sodomie à 20 ans

Chapitre 1

27
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 12 437 fois

27

3

Depuis quelques temps je ne savais vraiment plus ou me situer sur ma sexualité... Gay, hétéro, bi... j’étais véritablement perdu.

Un soir dans mon petit appartement je me suis retrouvé seul, ma copine étant partie dans le sud avec des amies. Je me retrouvais seul face à mes interrogations et mes fantasmes de mec de 20 ans.

Je me suis connecté sur un site de dialogue gay, il était déjà 21h, je voulais vraiment discuter et juste discuter.

Je suis tombé sur des mecs vraiment bizarres quand soudain un type plutôt mur de 55 ans me contacta. Il avait l’air normal, et assez porté sur le cul. Je me suis dit banco, j’adore les mecs murs autant discuter avec lui.

Un type vraiment cool, a priori charmant et ouvert à m’expliquer pourquoi je fantasmais autant.

Après une bonne demie heure de discussion il me proposa de venir voir un verre chez lui. J’avoue que j’avais un peu peur mais que si je ne le faisais pas maintenant je ne le ferai jamais.

Je me préparais donc pour une discussion sympa autour d’un verre. Je m’habillais, me douchais et oubliais un peu volontairement de mettre un boxer sous mon pantalon, au cas ou on ne sait jamais.


Sympa le mec est venu me chercher à quelques pas de chez moi. Je me retrouve donc dans sa voiture. Le mec est vraiment sympa et plutôt pas mal.

On arrive chez lui. Appart normal, bien rangé, ça sent bon. Je ne remarque rien de particulier à part, à ma grande stupeur, un film de cul gay assez hard qui tourne sur sa télé... Le ton est donné me dis-je.

Il me dit :"si ça te dérange je peux couper la télé"

Je lui dit que non, ça va puisque c’était finalement l’objet de mes interrogations.

On s’installe donc pour discuter et me propose un verre que j’accepte avec plaisir. Du limoncello me dit-il ! C’est véritablement bon mais un peu traitre...


La discussion s’engage sans trop de chichis et j’avoue que je me sens à l’aise. "que fais tu dans la vie, d’ou viens tu, etc."

Soudain il se met à parler ouvertement de sex. Je me retrouve un peu désarçonner bien que c’était ce que j’évoquais dans mes conversations en ligne. Je suis donc contraint de lui redire que je n’ai que peu d’expérience et que la sodomie m’attire beaucoup car je ne sais pas si je pourrais prendre du plaisir ainsi.

Il commença a changer un peu de comportement se montrant un peu plus ouvertement intéressé. Il me dit que je lui plait beaucoup et qu’il aimerait beaucoup me donner du plaisir et que je lui en donne. Je me retrouve d’un coup rouge de honte et d’intérêt pour sa proposition;

Le film porno gay était toujours en toile de fond et il me demanda soudain si ça m’excitait... J’avouais que oui mais c’est surtout leurs queues qui m’intéressaient pas le reste. Il avait l’air de comprendre.

Ne m’étant rendu compte de rien il m’avait resservi plusieurs fois du limoncello et j’avoue que je commençais à être un peu pompette.


Il me dit "écoute je te trouve très cool, est ce que tu aimerais voir ma queue plutôt que de les voir à la télé?"

Je lui dis que oui finalement cela me donnera une idée de si ça m’intéresse. Il s’exécuta et sorti son membre qui bandait visiblement déjà à la lueur de notre conversation. Je me suis vraiment dit "waow ce truc est énorme" !


- "Alors ça te plait ?" me dit-il 

- "Heu oui j’avoue qu’elle est plus grosse que je pensais"

-"Bon maintenant que tu as vu ma queue, j’ai le droit de voir ton cul, c’est normal non ? Donnant/Donnant"


Je me suis retrouvé comme un con... Je ne savais pas quoi dire...


-"Heu... Oui je suppose que tu as raison..." lui dis-je

Je me suis remémoré d’un coup que je n’avais pas mis de boxer sous mon pantalon ... je me suis vraiment senti con...

Je me suis donc levé de son canapé pour déboutonner mon pantalon en me retournant pour lui montrer mon cul imberbe de jeune mec


Il changea immédiatement de registre verbal !!

-"Waow mais il est bandant ce cul de puceau ! Regarde moi ça ! Un jeune mec sans slip qui a envie de se faire enculer chez un inconnu!"


Ces paroles m’ont mis en transe. Je me suis mis à bander immediatement, avec mon pantalon sur les chevilles.

Il se saisi de mon cul sans mon autorisation pour me l’écarter sans pudeur. Je me retrouvais chez un mec que je ne connaissais absolument pas, le cul à l’air et écarté avec lui qui regardait mon trou vierge. J’étais rouge de honte. Mais aussi très excité.


-"Bon maintenant que tu es là je vais t’enculer mon puceau"

Je n’ai pas été capable de répondre. Il semblait tout vouloir contrôler à présent et devenait plus vulgaire... J’avoue que j’adorais et que je ne savais plus quoi penser.


-"Met toi à 4 pattes sur le canapé petit salope"

Je m’exécutais. Je me retrouvais à 4 pattes, le cul offert, le pantalon encore sur les chevilles et lui qui commençait déjà à enfoncer ses doigts sans rien me demander... J’étais aux anges.

-"Je vais te defoncer ton cul tu vas voir" me dit-il

-"Je suis puceau j’ai peur" lui dis-je d’une petite voix

-"T’inquiète pas tu va couiner petite salope"


Je commençais à avoir vraiment la trouille car il semblait ne plus tenir compte de tout ce que je lui avait dit juste avant...

Il m’enfonçait son doigt en soupirant et en m’écartant le cul de son autre main... j’adorais et je faisais de petites bruits qu’il a du entendre puisqu’il me dit :

- "T’aime ça ma petite chienne hein, tu va me prendre toute ma queue à l’intérieur"

Il ne semblait intéressé que par le fait de m’enculer...

Je commandait vraiment à craquer car j’avoue que c’était bon son doigt dans mon cul.

-"Tu veux quoi, demande moi salope" me dit-il

Je ne répondis pas de suite... et il enfonca un deuxième doigt dans mon cul lubrifié avec force.

-"Ta queue" lui dis-je peniblement