Bonjour

Voir mon profil Se déconnecter
Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Ma tante, ma sœur Sophie et moi (1)
Histoire vraie
Inceste
Auteur :
Catégorie : Inceste
20
20pts
A l’époque j’avais 35 ans, je venais de me séparer après une histoire houleuse de 5 ans avec une femme de 30 ans. A la fin on ne couchait plus ensemble et avec le recul nos relations sexuelles ne me convenaient pas. L’été arrivait et je ne voulais pas partir en vacances avec mes amis qui étaient aussi les siens. Lors d’une réunion de famille en mai, ma sœur Sophie que j’adore et avec laquelle, lors de vacances a la campagne,dans la famille,nous avions eu des rapports incestueux un été, m’a proposé de partir avec elle et sa mère dans une maison en Grèce qu’elle avait louée.
Sans hésiter j’ai accepté cette invitation. Ce que ne savait pas ma soeur, c’est que lors de vacances familiales quand j’avais 16 ans notre tante Michelle m’avait surpris pendant que je me masturbais dans ma chambre. A l’époque ma tante Michelle avait 32 ans, c’était une grande femme plantureuse assez bourgeoise et qui dégageait un vrai sex appeal. Ses formes généreuses me faisaient fantasmer. Elle avait une paire de seins à faire rêver un saint et son cul donnait envie à n’importe quel homme normalement constitué. Elle était rentré dans ma chambre en disant tu es mon neveu favori et te surprendre en pleine masturbation ne me laisse pas indifférente. J’étais très gêné par cette situation, j’essayais de cacher mon sexe tout dur. Elle s’est assise à coté de moi et a pris ma bite dans sa main. Elle m’a dit, c’est normal que tu te masturbes à ton âge mais j’ai envie de te faire plaisir c’est moi qui va te faire jouir. Laisse toi faire, je suis sure que tu as envie de toucher mes seins et de voir le sexe d’une vraie femme. J’ai fait oui de la tête sans pouvoir dire un mot. Elle a ouvert son chemisier et a posé mes mains sur ses gros seins. Elle portait un soutien gorge noir en dentelle qui me laissait voir ses tétons. J’ai massé sa poitrine avec plaisir et elle avait l’air d’apprécier en continuant les allers retour sur ma bite. Elle m’a dit vas y n’aie pas peur sors les tu en profiteras mieux. Pour la première fois de ma vie je pelotais une femme et elle aimait ça. Je bandais comme un fou. Elle s’est levée en disant mon minou est tout mouillé je le sens et j’ai très envie que tu me touches entre les cuisses. Elle a remonté sa robe, sa culotte était très sexy, d’un geste délicat elle a baissé sa culotte et a écarté les jambes. Sa chatte était magnifique. Elle a pris ma main et l’a glissé entre ses cuisses. Son sexe était humide et chaud, j’ai tout de suite caressé ses lèvres. Elle gémissait en me masturbant. C’était divin. Elle a donné des petits coups de langue sur ma bite et j’ai aussitôt éjaculé abondamment sur ses gros seins. La vision de mon sperme sur elle est restée gravé dans mon esprit. On ne s’est pas trop revu depuis pour plein de raison mais j’en garde un souvenir inoubliable.
Enfin voilà aussi pourquoi j’accepté l’invitation de ma soeur. Le RDV avait lieu à Orly mi juillet. J’ai retrouvé ma sœur et ma tante à l’enregistrement. Je n’avais pas vu ma tante depuis son divorce avec mon oncle il y a 10 ans. Elle avait maintenant 52 ans. Je n’en revenais pas elle était toujours aussi désirable, bien habillée ses formes généreuses bien mises en valeur, c’était réellement une belle femme.
Ma soeur était super sexy, je suis sur qu’elle devait faire son effet sur la gente masculine. On a bien rigolé pendant le vol, j’étais assis entre mes 2 copines de vacances et c’était très agréable. Le voyage est très vite passé tellement nous étions contents de prendre ses vacances. Après 5 heures nous avons découvert notre maison, elle était grande et belle en plus elle avait une piscine ce que je ne savais pas. C’était super.
J’ai proposé d’aller au village faire des courses et préparer un bon diner. Quand je suis revenu la table était mise, ma tante lisait dans le hamac sur la terrasse, elle s’était changée. Elle portait une robe légère qui était remontée sur ses cuisses, son décolleté m’offrait une belle vision sur ses seins. J’y étais très sensible. Elle m’a souri en disant ça c’est les vacances. Ma sœur est arrivée, elle était en maillot de bain avec un paréo attaché sur ses hanches. Je ne me souvenais pas que Sophie avait un si beau corps, ses seins me donnaient envie. J’ai proposé des mojitos pour l’apéritif et j’ai eu droit à un grand yes en chœur. Sophie est venue me donner un coup de main en cuisine. On a bu comme des trous vautrés sur les canapés, c’était très sympa. On a discuté un bon moment sur nos vies, tout le monde était détendu. Sophie m’a avoué qu’elle s’était fait larguée il y a 2 mois par un gros connard mais qu’en fait elle était ravie. Michelle a dit qu’elle avait eu quelques aventures depuis sa séparation mais que c’était compliqué à son âge. Moi aussi j’ai raconté ma rupture. La nuit était tombée, on avait grignoté et bu un bon paquet de mojitos quand Sophie a proposé de faire un pichet de notre cocktail favori pour le siroter au bord de la piscine. Aussitôt dit aussitôt fait. Je suis parti à la piscine avec ma tante pendant que ma sœur préparait le nectar. Elle titubait, elle avait l’air bien saoule. Elle a ôté sa robe elle portait un maillot de bain blanc je ne pouvais pas cacher mon regard lubrique, elle m’a dit pas mal pour une femme de mon âge et elle a plongé dans l’eau.
Quand elle est sortie de la piscine, son maillot mouillé me laissait voir ses tétons tous durs et son pubis moulé par le tissu. J’ai senti mon sexe durcir. Elle s’est allongée sur un transat à coté de moi et elle m’a dit c’est trop bon de sentir l’eau sur son corps en se passant les mains sur ses seins. Tu vois j’ai encore une belle paire de seins pour mon âge , tu peux même toucher si tu veux. J’ai peloté sa poitrine. Elle poussait des petits gémissements en écartant les cuisses. Vas y touche moi le minou, j’en ai très envie. J’ai glissé mon doigt sous son maillot, son sexe était trempé. J’ai adoré passé mon doigt dans sa chatte. Et je ne sais pas pourquoi je me suis arrêté et j’ai plongé dans l’eau. Après quelques brasses, ma csoeur est arrivée.
Elle m’a regardé et m’a rejoint dans l’eau en sautant et en poussant un cri comme une ado. Nous nous sommes frôlés en nageant à nombreuses reprises. On a joué sous l’eau un bon moment. Elle m’excitait.
Michelle avait l’air de somnoler alors je me suis approché de Sophie, je l’ai attrapée par la taille et je lui ai dit que c’était bon d’être ici et de la retrouver. Elle a acquiescé. J’ai descendu mes mains sur ses fesses, elle se laissait faire sans rien dire. J’ai glissé mes mains sous son maillot, elle a poussé un petit gémissement trop mignon. Elle a regardé notre tante qui était maintenant assoupie, puis elle m’a touché la bite. Elle m’a dit à l’oreille, je crois que ces vacances vont être géniales, j’aime toujours ta bite,frerot. Elle m’a embrassé longuement puis est sortie de la piscine et s’est allongé à coté de notre tante . On a bu notre verre et réveillé Michelle, elle était vraiment saoule. Sophie lui a proposé d’aller dormir. Elle s’est levée et a dit bonne nuit à vous. Comme elle a eu du mal à se lever, ma sœur l’a aidé. Elles sont parties toutes les 2 vers la maison. La vision était incroyable, j’avais face à moi les 2 plus beaux culs de la famille. Les fesses généreuses de Michelle bougeaient à chaque pas et le petit cul de Sophie était juste fabuleux. Je suis resté un bon moment à attendre le retour de masoeur. Et rien ne se passait. J’ai donc décidé d’aller me coucher. Je suis passé devant la chambre de ma tante, la porte était ouverte. Elle dormait à point fermé un drap sur elle, je me suis approché et j’ai tiré le drap sous ses seins. Même allongée sur le dos, elle avait toujours ses gros seins qui me donnaient envie de les lécher. Je suis monté à l’étage pour regagner ma chambre, j’ai entendu le bruit de la douche. Je suis entré dans la salle de bain, ma sœur était nue sous la douche. Elle était de dos et ne m’a pas vu entrer. De la voir se passer les mains sur elle m’a fait immédiatement bander. J’ai passé ma main sur mon sexe en la regardant. Elle s’est retournée et m’a souri sans rien dire. Elle a pris du gel douche et s’est caressée les seins, cette situation avait l’air de lui plaire. Je bandais comme un fou. Elle s’est cambrée en passant une main sur son cul et une autre entre ses cuisses, elle gémissait sans me quitter du regard. Ma sœur était une vraie coquine, j’en revenais pas. Elle s’est mise face à moi et a commencé à se caresser le sexe. J’ai sorti ma bite qui était vraiment grosse et je me suis branlé devant elle. Elle était à fond elle se frottait le clitoris et enfonçait ses doigts dans sa chatte. On prenait du plaisir tous les 2. Elle m’a dit j’adore me toucher devant toi, j’ai envie de te voir jouir. Je n’ai jamais fait ça mais c’est trop bon. J’ai éjaculé en entendant ces paroles. Elle a joui en même temps que moi. Je suis parti sans demander mon reste et je me suis endormi aussitôt.
Le lendemain, je me suis réveillé hyper tard, il n’y avait personne dans la maison. J’ai trouvé un mot qui disait on est parti faire les courses. Après avoir pris mon petit dej, je suis allé me baigner, le maillot de bain de ma tante séchait au bord la piscine, les visions de son corps de la veille m’ont donné envie d’aller fouiller dans ses affaires. J’ai découvert une collection incroyable de dessous très sexy dans sa valise. Je pense que cette femme de 62 ans aime plaire et veut encore séduire. En continuant ma fouille, j’ai trouvé un petit sac en coton. Je l’ai ouvert il y avait un sextoys. Je l’ai ,il sentait le sexe de femme.Je l ai porté a la bouche pour le lecher, j’avais le gout de sa chatte en pleine bouche. Je l’imaginais allongée les jambes écartées la moule offerte, j’ai joui avec plaisir en sucant le vibro.
Quelques jours après pendant la sieste, je dormais quand j’ai senti une bouche qui suçait mon sexe tout dur. C’était Sophie qui me taillait une belle pipe. Elle avait baissé sa culotte et se touchait le minou. Juste avant que je jouisse dans sa bouche, elle s’est arrêtée et m’a dit je vais en ville, ça c’était juste pour te chauffer et me faire plaisir. Elle est sortie de ma chambre et m’a laissé dans un drôle d’état. Peu de temps après je suis descendu sur la terrasse. Ma tante lisait dans un canapé en buvant du rosé. Elle portait un chemisier en soie très transparent, un soutien gorge blanc se voyait à travers le tissu. En plus sa petite jupe en jean était si courte que ses cuisses étaient carrément visible. Elle s’est redressée quand je suis arrivé comme pour cacher son corps. Je me suis servi un verre et nous avons trinqué. On a discuté un bon moment en sirotant le vin. Ses gros seins bougeaient à chacun de ses mouvements c’était très excitant.
L’alcool nous faisait de l’effet avec cette chaleur. Quand elle prenait son verre sa jupe remontait sur ses cuisses et comme j’étais face à elle j’ai aperçu sa culotte blanche de nombreuses fois. Ca me chauffait grave. Elle s’est levée pour aller aux toilettes, quand elle est revenue 2 boutons de son chemisier étaient défaits je l’ai tout de suite remarqué. Je voyais son soutien gorge blanc et sa poitrine généreuse. Elle m’a dit qu’elle se sentait un peu ivre et que c’était très plaisant. En fait ça fait longtemps que je n’ai pas partagé mon plaisir avec un homme. J’ai pris la balle au bond en faisant l’étonné, j’ai dit comment une belle femme comme vous ne trouve pas d’homme pour rigoler. Elle était au fond du canapé les jambes écartées, elle passait ses mains sur ses cuisses. Vous êtes une belle femme mure et je vous l’avoue je vous trouve très désirable. Elle m’a dit tu es très gentil de me dire ça mais franchement c’est pas si simple à mon âge, les hommes sont compliqués et pas si abordables. Elle avait les cuisses si écartées que je pouvais voir le tissu de sa culotte qui moulait les lèvres de son sexe. Je me suis levé et je suis venu m’asseoir à coté d’elle. J’ai posé ma main sur sa cuisse, elle se laissait faire sans rien dire. J’ai dit vous avez la peau douce j’ai envie de caresser votre poitrine, vous m’excitez. J’ai défait les boutons de son chemisier et j’ai malaxé ses gros nichons à pleine main. Elle gémissait comme une folle.
J’ai sorti ses seins et je les ai léché. Elle m’a dit c’est trop bon, je suis toute chaude, touche moi entre les jambes je sens que je suis trempée. Elle a écarté les jambes, sa culotte lui moulait le sexe. J’ai enfoncé mon doigt entre ses lèvres humides et je l’ai masturbé à fond. Elle a joui très fort. Je bandais, elle a pris mon sexe dans sa bouche et m’a sucé divinement. J’ai joui abondement sur son visage. On est allé se baigner tout nu dans la piscine. Ma tante Michelle est vraiment bonne.De retour des courses ,Sophie nous a rejoint a poil dans la piscine . Cet après midi était top..Nous apprenions ainsi,que papa et sa sœur Michelle avait eu aussi des rapports incestueux
Les jours ont passé vitesse grand V, on buvait, on rigolait, on se baignait,on baisait on profitait. Michelle m’excitait de plus en plus. On ne couchait pas ensemble mais je la faisais jouir dès que je pouvais. Sophie me chauffait régulièrement et je cédais souvent.Pour finir on a baisé a trois toute la fin des vacances. C’était des vraies coquines et j’en ai bien abusé.
Vivement les prochaines vacances




Catégories
Top Recherches
Forum