Le site de l'histoire érotique

Vacances en chambre d'hôte.

Chapitre 13

18
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le

18

7

Jessica était repartie dans sa chambre et prenait une douche.


Avant d’entrer dans la salle de bain, elle avait regardé, machinalement son téléphone posé sur la table de nuit.


Celui-ci indiquait 3 appels manqués et un texto non lu, elle se doutait qu’il s’agissait de Vincent, mais n’avait aucune envie de lire son texto tout de suite.


D’abord, elle devait se laver et s’habillait.


Elle repensait à Marc, àt ce qu’ils venaient de faire.


Elle lui avait offert une chose que même Vincent n’avait jamais eue et elle était heureuse de ce don.


Heureuse de son don, mais aussi de celui de Marc, elle avait en effet offert sa rosette, mais il avait su prendre soin de son bijou discret.


Elle avait eu un peu mal au début, elle était aussi un peu déroutée par la situation et inquiète de ce qu’ils allaient faire, mais finalement ce fut merveilleux.


Elle avait eu un peu mal au cul ensuite, c’est certain, mais l’eau chaude de la douche sur sa peau avait merveilleusement massé cet endroit endolori pour finalement estomper la légère sensation désagréable.


Elle caressait son corps plus qu’elle ne le lavait réellement, perdue dans ses pensées, les caresses de Marc lui manquait déjà.


Elle a toujours aimé faire l’amour, elle pouvait le faire plusieurs fois de suite, recommençait de nombreuse fois de suite sans problème.


Franck était toujours précautionneux et attentif à elle. Bien entendu, lors de ces débuts de vacances, Vincent n’avait pas vraiment assuré avec elle, mais en règle générale, elle aimait faire l’amour avec lui et il n’était pas rare qu’elle ait envie de lui, qu’elle ait cette sensation de manque… mais jamais en sortant du lit où il venait de faire l’amour, jamais en prenant sa douche après avoir fait l’amour avec Vincent.


Bien entendu, elle pouvait repenser à ce qu’elle venait de faire, ressentir un sentiment de bien-être ou simplement être heureuse d’être la femme de Vincent, mais là, c’était unique, elle venait de se réveiller dans les bras de Marc en s’y sentant bien, il lui avait fait l’amour, mieux, il l’avait sodomisé et elle avait aimé cela… elle avait joui, eu un véritable orgasme, le plus fort qu’elle n’avait jamais eu et pourtant, sous la douche, elle avait envie que Marc vienne la rejoindre pour lui faire une nouvelle fois l’amour…


Marc, pas Vincent ou un autre, c’est de lui qu’elle avait envie en ce moment.


Il avait pris aussi une douche et comme elle, il avait repensé à tous ses magnifiques instants qu’il venait de vivre.


Ceux de ce matin, bien entendu, mais aussi ceux des jours précédents.


Ce trou "culier" qu’elle lui avait offert était bien entendu la cerise sur le gâteau, il a bien vu son appréhension, ses craintes, mais ce n’était pas une résignation devant son insistance, mais bien une offrande qu’elle lui avait faite.


 Ses pensées vagabondaient, sa main, machinalement avait pris son sexe en érection et avait commencé à le caressait doucement.


Ce n’était pas une masturbation frénétique, mais une simple caresse qui accompagnait ses pensées.


Il avait déjà eu des liaisons très intenses avec d’autres femmes, mais il n’avait jamais ressenti ce qu’il ressentait pour Jessica en ce moment.


Elle venait à peine de le quitter et elle n’était qu’à quelques mètres de lui, dans une chambre voisine, mais elle lui manquait déjà, il avait envie d’elle, qu’elle vienne le rejoindre sous la douche, de la prendre une nouvelle fois et de sentir son corps se pâmer sous le plaisir comme elle le fait à chaque fois que son orgasme éclate.


Il bandait, mais savait que ce n’était pas raisonnable.


Elle avait sa main entre ses cuisses, ses lèvres intimes étaient grandes ouvertes et leur humidité n’était pas uniquement due à l’eau de la douche qui ruisselait sur son corps, elles semblaient crier leur famine, elles avaient faim et Jessica savait qu’elles réclamaient la queue de Marc.


Elle se décida finalement à sortir de la douche. Elle se dirigea vers son lit nue, regarda le téléphone posé sur la table de nuit, hésita à lire le message de Vincent, mais décida finalement de sortir de sa chambre.


Dans le couloir du haut, elle entendit Marc en bas, il passait l’aspirateur dans le salon. Elle descendit les escaliers et se dirigea vers le bruit.


Marc, sentant qu’on le regardait se retourna, il ne fut pas surpris de voir Jessica sur le pas de la porte du salon, mais stupéfié de la voir complétement nue.


-    Je ne savais pas quelle tenue choisir ? Celle qui te plairait le plus, alors je me suis dit que le mieux serait de te demander de m’aider à choisir.


Il la regardait sans arriver à sortir un seul mot.


-    Mais tu es occupé…

-    Euh, non, non…


Il arrêta l’aspirateur et se dirigea vers elle en souriant.


-    Allons donc voir ta garde-robe.


Elle emprunta l’escalier devant lui, il la suivait et pouvait admirer ses petites fesses nues. 


Qu’est-ce qu’elle était belle !


Dans la chambre, elle commença à lui montrer les différents ensembles de lingerie fine qu’elle avait prise pour l’occasion.


-    Difficile de choisir, tout est tellement beau.


Ils décidèrent qu’elle les essayerait tous et qu’il choisirait ensuite.


Elle commença donc à s’habiller de sa première parure, marcha ensuite devant lui comme un mannequin dans un défilé de mode, puis se déshabillait et essayait un nouvel ensemble.


Elle recommença jusqu’à avoir tout montré et Marc avait joué le rôle du spectateur voyeur sans jamais essayer le moindre geste coquin à son égard.


La lingerie choisie et mise, elle lui montra ses différentes tenues. 


Pendant qu’elle en cherchait une, il jeta un coup d’œil vers la table de nuit.


-    Tu as un message en attente.

-    Oui, je sais, c’est Vincent.

-    Tu ne le lis pas ?

-    Bof… si tu veux, tu peux le lire.


Il prit le téléphone pour lire à voix haute le texto.


-    Bonne nouvelle, l’origine du problème est trouvée, ils n’ont plus besoin de moi pour le corriger. J’arrive…  (je n’ai pas réussi à te joindre au téléphone pour te le dire de vive voix)…


Jessica regarda Marc un peu paniquée.


-    Il a envoyé le message à quelle heure ?

-    Il y a un peu plus de 3h00.

-    Il va donc bientôt arrivé ?


Elle s’habilla finalement de la tenue qu’elle avait en main.


-    Quel connard, il me laisse en plan et finalement il revient sans prévenir.


Elle maugréait en s’habillant, elle n’était pas vraiment juste avec Vincent, oui, il l’avait bien laissé en plan comme elle le disait, mais il l’avait prévenu de son retour.  C’est ce que lui fit remarquer Marc.


-    Heureusement qu’il n’a pas décidé de te faire la surprise…


Il l’avait dit sur le ton de la plaisanterie, mais il était sérieux.


Il avait l’intention de continuer aujourd’hui à jouer avec Jessica et à lui faire découvrir de nouvelles choses, notamment la pièce du sous-sol et ce qu’elle contenait.


Ils l’avaient échappé belle, qu’aurait-dit Vincent en les voyant jouer à des jeux si intimes ?