Le site de l'histoire érotique

la vendeuse

Chapitre 1

87
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le
Histoire lue 21 412 fois

87

5

Je m’appelle Laure j’ai 24 ans, je suis célibataire, j’ai déjà eu des histoires avec des hommes comme avec des femmes, j’ai une sexualité plutôt épanouie et j’adore ça.

Cette histoire se passe un vendredi matin, comme à mon habitude je traine dans les magasins, seule parce que je préfère. Je marche dans les rues, je m’arrête à chaque vitrine, oui je suis une grande fan des vêtements. En ce moment j’ai une passion pour les sous-vêtements, la belle lingerie, je dépense tout mon argent dedans. Je m’arrête naturellement devant un magasin de lingerie. Les petits strings, tangas en dentelle exposés dans la vitrine me donne envie de rentrer. Ni une ni deux, je franchis la porte de ce magasin. Je ne sais pas où donner de la tête tellement il y a de magnifiques dessous partout dans le magasin. Néanmoins, mon regarde s’arrête sur un ensemble rouge en dentelle.


- Bonjour madame, puis-je vous aider ou vous conseiller?


Je me retourne, c’était la vendeuse du magasin, assez petite, brune, poitrine généreuse, elle avait un joli regard.


- Bonjour, oui je suis plutôt attirer par cet ensemble, mais je ne peux pas être sure de moi si je ne l’essaie pas.

- Pas de problème, ici vous pouvez essayer les sous-vêtements, nous en avons exprès pour l’essayage qui sont ensuite lavés. Voulez-vous que j’aille vous chercher ce petit string et soutien-gorge rouge pour que vous puissiez l’essayer?

- Oh oui ce serait gentil.

-Allez-vous installer dans la cabine, j’arrive tout de suite.


Je traverse le magasin puisque les cabines se trouvaient tout au fond, il n’y avait personne d’autre que moi dans les rayons, en même temps nous étions vendredi matin. La vendeuse devait être seule à travailler puisque je ne vois aucune autre personne dans ce magasin.

Après quelques mètres je me trouve devant la cabine, j’entre et j’attends que la charmante demoiselle revienne.


-Voilà pour vous, je vous laisse essayer, je reste derrière si vous avez besoin de moi.


Je lui pris l’ensemble des mains, nos doigts se touchent et d’un coup une mauvaise pensée m’envahit, je l’imaginais dans cet ensemble, non Laure, reprends esprits...

Je vais dans la cabine, toute excitée je l’avoue, sachant qu’elle est derrière le rideau je laisse légèrement le rideau ouvert pour qu’elle puisse me voir, je vous avoue que ça m’excite encore plus de me dire qu’elle me voit me changer.

Je me mets dos au rideau, face au miroir et j’enlève mon pull, et mon soutien-gorge. Je me retrouve seins nus, je jette un petit coup d’śil dans le miroir, pour essayer de voir si oui ou non elle me regarde, mais pour l’instant ça en n’a pas l’air. J’enlève mon jean, mon string est tout mouillé, ça y est maintenant c’est sûr, cette vendeuse m’excite. Je suis désormais complètement nue, hop petit regard dans le miroir, et là ça y est je capte son regard, elle me regarde. L’excitation monte. J’enfile mon nouvel ensemble rouge, je le trouve magnifique. Je décide d’appeler la vendeuse.


- S’il vous plait, pouvez-vous me dire ce que vous en pensez?


Elle entre dans la cabine.


- Il est magnifique il vous va très bien. Mais si je peux me permettre vous devriez un petit peu resserrer les bretelles du haut. Bougez pas je vais vous le faire.


Elle met alors ses mains douces sur mon dos, me resserre mes bretelles, et elle commence à descendre ses mains jusqu’au bas de mon dos, elle remonte un peu mon string.


- Voilà là vous êtes parfaite.

- Vous aimez bien ce genre de sous-vêtements?

- Oui je porte pratiquement le même en bleu, vous voulez voir? Je peux aller vous le chercher en rayon si vous souhaitez.


J’avais tellement envie de voir cet ensemble portait sur elle, j’hésitais avant de lui demander - Montrez le moi directement sur vous, ça me donnera une idée, enfin si ça vous dérange pas - Les clients sont rois après tout.

Elle enleva son tee shirt, je vis alors ses gros seins dans ce magnifique haut bleu. Elle ôta son jean, et laisse apparaitre son magnifique cul.


-Wouaaah - Aussi joli que le votre


Je m’approchai d’elle, ça y est j’avais envie d’elle. Je posai ma main sur son sein droit, elle ne bougea pas, elle ne me repousse pas. Elle m’attrapa les fesses directement, et enleva mon string. Je mouillais de plus en plus, sa main parcourut mon corps tout entier, elle me caressait les cuisses et s’arrêta au niveau de mes lèvres. Elle hésita. Prise d’envie, je lui enlève son string, et n’hésite pas une seconde à lui enfoncer mon doigt dans son intimité, doucement d’abord, j’entendis sa respiration s’accélérait, je faisais des vas et vient au rythme de sa respiration, elle jouit, c’était bon.


- A votre tour, lui dis-je


Elle me poussa sur le tabouret de la cabine, j’étais assise jambes écartées devant elle. Elle s’accroupit, sa langue part de ma cheville et arrive sur mes lèvres. Elle trouve mon clitoris, joue avec sa langue dessus, je prends beaucoup de plaisir, je jouis, et là elle n’hésite plus, elle me met un doigt, puis deux, et accélère tout en jouant avec mon clitoris. Je ne peux plus me retenir, un cri de plaisir envahit la cabine. Je me touche les seins, les tétons qui sont durs, je viens d’avoir un orgasme comme j’ai rarement eu. C’est si bon.


- S’il vous plait il y a quelqu’un ?


Et zut, une cliente vient de rentrer dans le magasin. Ma vendeuse me regarde me souris, se rhabille en vitesse et sors de la cabine en me laissant là tout seule. J’étais seule, j’avais envie de continuer ce petit plaisir, je pris mes doigts commence à jouer avec mon clitoris, je fais des petits ronds de plus en plus vite, ma respiration s’accélère, mes doigts trouvent l’entrée du vagin, je me retiens plus, je jouis. Je me regarde dans le miroir j’ai les joues rouges de plaisir. J’attends comme ça quelques secondes avant de me rhabiller et sortir de la cabine...

La suite, au prochain chapitre.