Le site de l'histoire érotique

vivement la suite

Chapitre 1

1
1

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
Histoire lue 252 fois

1

0

Je suis un homme âgée de largement plus de la cinquantaine.

Par connaissance de gens perdant la mémoire ayant trop bu, j’ai pus avoir l’adresse et les numéros de portable d’un couple lui la cinquantaine banale, grand et ventru, elle petite bien faite et plus jeune.

Je les ai suivis pendant quelques mois pour connaître leur habitude et ensuite je téléphone au mari en lui expliquant les numéros de téléphones et commençant un chantage sur sa femme.

J’appelle sa femme donc je tairais la profession, et lui propose que le samedi suivant en faisant ses courses qu’elle s’habille un peu sexy avec une jupe courte pour voir ses fesses qui ont l’air très bien, elle me répond que non avec tout un tas d’excuses.

Après plusieurs appels téléphoniques, elle se décide la jupe est trop longue et change leur habitude.

Donc je change de stratégie, je fais un chantage sur les chiens, ce qui est la bonne méthode.

Je lui dis que je passe chez elle, quelle enferme les chiens, son mari dos a la porte fenêtre les mains dans le dos et les yeux bander et pour elle debout avec les poignets attachés au dos d’une chaise vêtu de botte, bas, slip transparent, mini jupe, et transparent.

Ma stratégie est la bonne elle accepte.

Rendez- vous pris, en entrant j’attache les mains du mari et le bâillonne lui baisse sont pantalon et son slip et lui attache les pieds, d’ailleurs il a un tout petit sexe.

Je m’approche d’elle, je lui soulève sa jupe qui est bien courte elle porte bien des bas auto fixant, se fesse magnifique avec ce slip transparent qui ne cache pas sont sexe, je lui soulève son chemisier elle a un soutient gorge dommage, je lui sous pèse les seins qui paraisse être un 95C.

Je la détache du dossier et la suspend par les poignets à la porte d’une chambre, je promène mes mains sur tous son corps, j’ouvre son chemisier et défais son soutient gorge, je découvre des seins magnifique que je titille et les pointes réagissent très vite.

Je remonte sa jupe qui avec les bras en l’air on voie ses bas et sa culotte, je la branle a travers son slip, je baisse sa jupe et son slip il lui reste ses bas et ses botte.

Je lui dis écarte les cuisses ce quelle fis je découvre un sexe velu mais sans lèvres pendantes, je prends un film avec mon portable.

Je la détache et la couche sur le lit avec les bras attaches en croix, sa docilité arrange bien les choses, je prends le rasoir de son mari, elle ouvre les cuisses sans histoire et lui rase le sexe en filmant.

Je lui masturbe le sexe et le clito elle mouille beaucoup elle a l’aire d’aimé et j’essuie mes doigts plein de mouille sur sa langue que je lui dis de tirées que film encore.

Je lui reprends les bouts des seins qui sont dur et long magnifique.

JE suis prés à recommencer sans chantage sans film et la participation de son mari pour qu’il puisse entendre et voir son petit sexe droit.