Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Week-end triolisme zoo (1)
Fantasme
Zoophilie
Auteur :
Catégorie : Zoophilie
35
5
35pts
Lecture Zen
[ Chapitre : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 ]
Bonjour,

C'est le premier texte que je dépose sur le site et ce ne sont que des fantasmes avec un fond de vérité toutefois.

Voila, j'habite en Dordogne, proche de Sarlat. Je suis une femme de 35 ans, considérée comme plutôt jolie, avec des formes épanouies. Epouse au foyer, mon mari étant un homme d'affaires, donc beaucoup de temps pour moi et surtout pour alimenter mes fantasmes, au travers des histoires et des sites porno. Inscrite sur des sites de rencontres, j'ai déjà trompé quelques fois mon mari, (échangisme, sodo, triolisme, soumission) c'est super exitant sur le moment, mais il m'en fallait toujours plus, ayant besoin de jouir intensément.

J'avais fait une expérience réelle cette fois-çi quand j'étais ado, avec le teckel d'une amie de mes parents que nous gardions le temps de ses vacances. Il m'avait léché le sexe et depuis j'en avais toujours gardé un souvenir inoubliable. Hummmm, sa langue râpeuse sur mon clitoris, car j'avais bien écarté mes lèvres, c'était trop bon. Et puis, plus rien après, je n'aurais jamais imaginé à l'époque que je puisse avoir une relation sexuelle avec un animal.

Et puis, il y a un an, après avoir lu de nombreux récits et vu des films sur internet zoo, j'ai décidé d'essayer de passer à l'acte. Pas évident de trouver un maître et son chien, donc je me suis inscrite sur un site de relations zoo. J'ai été contacté par un homme, Cédric, plus jeune que moi, célibataire, il se disait Escort Boy et avait un Jack Russel qui avait déjà "sailli" plusieurs femmes. Donc un chien expérimenté pour une première expérience, l'idéal pour moi. Nous avons correspondu, plusieurs semaines par mail, en lui précisant tout ce que j'aimerais faire avec lui et son chien. Mais, cela relevait encore du fantasme et j'avais des difficultés à franchir le pas.

Et puis, un jour, mon mari étant en déplacement pour ses affaires professionnelles, j'étais particulièrement excitée, un besoin de "baise intense", je contacte Cédric et nous prenons enfin rendez-vous. Nous projetons de passer le week-end ensemble chez lui. Nous avions bien sympathisé, au travers de nos échanges écrits et nous nous avions pu faire connaissance intimement avec même de se voir. Donc, je me sentais relativement à l'aise. Il habitait à Sarlat même, magnifique ville. N'ayant pas de voiture, je prends le train le soir, et il vient me chercher à la gare, avec Gypsis, son Jack Russel. J'avais vu des photos du maître et du chien, le maître, très beau, très soigneux, tant qu'au chien, j'avais fantasmé sur son sexe. Installée dans la voiture, il me propose que nous fassions connaissance dans un endroit retiré, mais dans la voiture.

Comme, nous étions en hiver et qu'il faisait nuit, il se gare dans une ruelle déserte. Je commençais à être excitée et je sentais mon string se mouiller, car j'avais les idées les plus folles en tête. Ce que je souhaitais plus que tout, était de tester le chien et le maître séparément, puis ensemble, et je n'ai pas été déçue. Avec Cédric, nous commençons à être chauds, il me caresse mon clito, et me doigte, je suis déjà bien trempée. Je libère le sexe de mon amant humain et commence à le sucer passionnément.

Le chien qui était resté bien sagement à l'arrière de la voiture, alerté par nos soupirs et nos phéromones, s'excite lui aussi de plus en plus et passe devant. Son sexe est sorti de sa gaine de poils, il est tout rouge et d'une bonne taille déjà.
N'ayant plus aucune pudeur, j'arrête de sucer son maître, et je décide de prendre en bouche le sexe de Gypsis. Quelle comparaison entre Cédric et son chien : c'est tout doux et chaud, sa queue m'emplit la bouche, un léger liquide commence à couler dans ma bouche et là je décide d'aller jusqu'au bout. J'aime le sperme en général et je veux le sperme de ce chien.

J'adore sucer et que l'on jouisse dans ma bouche en général et je veux que ce chien jouisse dans ma bouche et avaler son sperme. Je continue de le sucer en faisant entrer complètement son sexe dans ma bouche et rapidement, je sens un liquide très chaud, qui coule en permanence, tout au fond de ma bouche. Ma bouche n'y suffit pas, son sperme très abondant déborde de mes lèvres, il coule sur mon menton. J'avale tout le foutre du chien d'un coup et je sens le liquide chaud canin, qui coule au fond de ma gorge. Son maître, Cédric, qui se branlait pendant ce temps, trop excité, gicle à son tour dans ma bouche. Ensuite, je nettoie les deux queues humaine et animale en les léchant.

Wouha, mon premier fantasme est réalisé, j'ai enfin sucé le chien et son maître et avalé leur foutre.

Le temps de reprendre nos esprits, nous repartons en voiture et nous arrivons chez Cédric. Il habite un appartement de deux pièces plutôt coquet. Il est tard, mais je ne suis pas fatiguée et je suis encore sur ma "faim", n'ayant pas suffisamment joui. Le chien lui, pour l'instant se repose et le maître n'est pas encore tout à fait opérationnel. Donc nous décidons de dîner, mais je préviens Cédric que je compte me faire prendre par son chien dès ce soir et par tous les orifices.

Suite au prochain épisode de mon week-end trio.

Fantasmant vôtre.




Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la !
Quitter la Lecture Zen Options Lecture audio
a
A



OK
Version mobile
Catégories