Le site de l'histoire érotique
Lizzy
Compte Supprimé

Re: Au fil des mots / maux...

Rendons à César ce qui est à César, l'idée de regrouper ces textes sur un seul post vient de Pierheim, je n'ai aucun mérite smile

Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
22511 Messages
Sexe : Homme
Age : 74 ans
Lieu: Périgord

Re: Au fil des mots / maux...

Ne traite pas de César le vaillant résistant breton, Lizzyx !

Lizzy
Compte Supprimé

Re: Au fil des mots / maux...

Il aura droit de me mettre une fessée wink

D'ailleurs, j'ai oublié son mot, je corrige ça tout de suite.

Dernière modification par Lizzy (Le 04-11-2013 à 23h47)

Lizzy
Compte Supprimé

Re: Au fil des mots / maux...

pierheim :

Voilà un bien petit présent,
Qu’il en serait presque indécent.
Ceint d’une jolie faveur,
Aurait-il plus de valeur ?
Que dans une enveloppe cachetée,
Où il conserve toute sa simplicité.

Mais pour souhaiter un anniversaire,
Sans pour autant vouloir déplaire,
Ni avoir l’intention de froisser,
Et encore moins de blesser,
Comment pourrait on faire,
Alors pour être vraiment sincère ?
Simplement exprimer un sentiment,
Et vivre pleinement l’instant présent.

Lorsque tu couvriras de ce léger voile,
Le tabernacle ou scintille l’étoile.
Quand sous l’arachnéenne dentelle
Les pétales de la rose charnelle,
Dessineront avec une belle précision
La marque tangible de toute émotion.
Imagines, alors, sans arrière pensée,
Une très belle et profonde amitié.

Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
22511 Messages
Sexe : Homme
Age : 74 ans
Lieu: Périgord

Re: Au fil des mots / maux...

Puisqu'il y a quelques amateurs de rimes, je vous livre quelques extraits d'Ode à Roselyne :

Et quand je comprends, dans ton doux regard
Que tu m’accordes d’avance un baiser,
C’est avec les plus grands égards
Que je me rapproche pour t’embrasser.

Ah, quel bonheur lorsqu’une douce étreinte
Unit pour la première fois nos corps !
Avec gourmandise et ardeur non feinte
Nos lèvres s’unissent et demandent ‘‘Encore…’’

Chaque jour, nous échangeons des messages
Que notre attirance réciproque attise ;
Et, tout comme des enfants pas très sages
Nous espérons commettre des bêtises…

C’est là, pour la toute première fois
Qu’enfin, amoureusement je pénètre
Le corps éperdu qui se donne à moi
Avec la tendresse que l’amour fait naître.

Et nos bouches affamées se lutinent
À travers le fin tissu imprégné
Du nectar délicieux de Roselyne
En un doux, tendre et langoureux baiser.

C’est ensemble que nous avons pris feu ;
Toujours ensemble, jusqu’à toucher le ciel…
Non, ma chérie, ce n’était pas un jeu
Et l’amour te rend encore plus belle.

Combien de fois connus-tu le plaisir
Et combien de fois avons-nous joui,
Franchissant les limites du désir ?
Mon amour, nous en restons éblouis !

Nous découvrons des plaisirs inconnus :
Corps imbriqués, à l’endroit, à l’envers…
Aussitôt, un doux surnom m’est venu,
T’appelant « Mon petit ange pervers »

Tu apprécias le goût de ma semence :
Elle était sucrée, plutôt que salée ;
Mais cela avait-il une importance ?
Il me semble que tu l’as avalée…

J’aime placer ma bouche entre tes cuisses ;
Comme j’aime boire à ton tendre calice !
Et tu sais, chérie, que ce n’est pas par vice
Car c’est là que je trouve mon délice.

Nos doigts entremêlés, tu serres ma main
Et, pendant que ma langue habile s’active
Je suis heureux de te faire tant de bien ;
Et tu cries lorsque le plaisir arrive…

pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
03-03-2013
4452 Messages
Sexe : Homme
Age : 68 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs

Re: Au fil des mots / maux...

Excellent  et très érotique... encore bravo

J'imagine que ce texte a une histoire et elle doit être très belle...

PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
22511 Messages
Sexe : Homme
Age : 74 ans
Lieu: Périgord

Re: Au fil des mots / maux...

En effet, Pierheim : j'y retranscris chaque épisode marquant d'une relation qui remonte à l'année 2008.

Lizzy
Compte Supprimé

Re: Au fil des mots / maux...

pierheim :

Les Islandaises


Elles sont là, attendant une information,
Les sens aux aguets, scrutant l’horizon,
Toutes deux attachées par ce trait d’union
Elles échangent en une sorte de communion.

Il est là bas affrontant une grosse tempête,
Ne bravant rien, trop fragile dans sa tête,
Pouvant à tout moment ne plus se battre,
Et perdre à jamais l’envie de combattre.

Ses rares messages manquent de certitudes,
Et sont plutôt source de grande inquiétude,
Mais ils leurs permettent d’échanger,
De dialoguer, et surtout de se rassurer.

Elles sont heureuses de se communiquer
Une petite indication, pour pouvoir se parler
Sans ambiguïté, sans aucune rivalité,
Il n’y a là qu’une simple et belle amitié.

Se quémandant chacune des nouvelles,
Les voilà réunies dans une relation virtuelle,
Attendant patiemment l’éventuel retour
De cet aventurier, éternel troubadour.

Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
22511 Messages
Sexe : Homme
Age : 74 ans
Lieu: Périgord

Re: Au fil des mots / maux...

Quelque chose de plus récent, puisque ça ne date que d’un an :


Jennifer, ô reine de mes nuits blanches,
C’est à toi que je dédie ce poème
Rêvant de poser mes mains sur tes hanches,
Moi qui ne suis qu’un enfant de Bohème.

Daigneras-tu assouvir mon désir
De venir m’abreuver entre tes cuisses
Pour te donner enfin tout le plaisir
Que tu attends, et satisfaire nos vices ?

Je désire tant ton doux coquillage
Que je vais encore me surpasser
Malgré notre différence d’âge
Pour te faire crier et gémir « Assez… »



Et, toujours pour la même (récente) muse :

Depuis si longtemps ma vie était devenue
Un désert où j’errais, seul et dégoûté de tout.
Désespéré, je n’avais plus le moindre atout
Car Roxane avait été jugée malvenue.


Je n’attendais plus rien de cette sombre vie ;
Je n’aspirais plus qu’à me fondre dans les ténèbres,
Je marchais sur des ruines, les cieux étaient funèbres !
Lioubov périssait d’une soif inassouvie…

Une soif d’amour, de bonheur et de lumière :
Tout ce qui m’était dorénavant interdit
En application de je ne sais quel édit
Qui m’avait condamné à porter des œillères.

Puis tu es arrivée, toi, belle Jennifer
Si discrètement, et tu as su devenir
Aussi rapidement, promesse d’avenir.
Et devant tant de douceur, qu’aurais-je pu faire ?

Je ne pouvais que céder à tes avantages
À ta beauté, ta haute sensualité…
Il me fut vraiment impossible de lutter
Malgré notre importante différence d’âge.

Mais cela n’avait pas d’importance à tes yeux
Car tu me trouvais de nombreuses qualités,
Même si je n’avais pas de moralité ;
Et tu ne me considérais pas comme un vieux !

Tu m’as séduit ; tu es arrivée à tes fins :
Tout récemment, tu t’es retrouvée dans mon lit…
Nous avons passé deux heures de pure folie,
Et tous nos plaisirs, Jennifer, n’étaient pas feints.

Comment m’as-tu donné autant de jouissance ?
Tu m’as fait découvrir un plaisir si puissant…
J’ai cru t’offrir ma semence mêlée à mon sang
Car mon orgasme était d’une telle puissance !

Depuis cette matinée, j’ai dû réfréner
Mon désir de t’avouer le doux sentiment
Qui de notre relation serait le ciment ;
Mais tu lui préfères un érotisme effréné.

Pourtant, sans tenir compte de tes réticences
Je veux t’amener doucement sur un chemin
Où nous pourrions vagabonder main dans la main,
Là où les sentiments donneraient plus de sens.

J’ai enfin osé te parler de mon amour.
Crois-moi, Jennifer, j’en ai été soulagé :
Tu seras mon ultime amour, je suis âgé…
À présent je veux vivre, mais le temps est si court !

Une seule question : qu’allons-nous devenir ?
Seulement embrasser ta fissure secrète ?
Ou bien échanger des mots d’amour sous la couette ?
Je me demande encore : que sera l’avenir ?

Lizzy
Compte Supprimé

Re: Au fil des mots / maux...

pierheim :

L’ours ne peut admettre sa blessure,
Il renie, véhément, cette meurtrissure,
Et préfère s’enfermer dans sa caverne
Pour rester là, hagard, le regard terne .

Malgré tout, il reste très attentif aux bruits
Les sens en éveil, aux sons des galeries
Il voudrait croiser l’Amitié, ce serait fortuit,
Mais redoute aussi, qu’on puisse le voir ainsi.

Il a pourtant besoin d’un tel réconfort,
Mais n’en fera pas le moindre effort,
Méditant dans sa bouderie mélancolique,
Se forçant même à être antipathique.

Lentement la douleur s’est atténuée,
Il se décide enfin à se détendre, à bouger,
Regardant la vie inondée de soleil dehors,
Il sourit, il aperçoit l’Amitié dans son décor.

pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
03-03-2013
4452 Messages
Sexe : Homme
Age : 68 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs

Re: Au fil des mots / maux...

@Lioubov

J'espère que tu en as beaucoup de cette veine, ils sont vraiment jolis, mais ce n'est que mon humble avis.

PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...
pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
03-03-2013
4452 Messages
Sexe : Homme
Age : 68 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs

Re: Au fil des mots / maux...

Ce soir j'irai me glisser dans tes rêves,
Je ne te laisserai aucune trêve,
Tu essaieras de me chasser,
Mais rien ne pourra y arriver.

De même que l'obsession,
Je prendrai de toi possession,
Tu te tourneras et retourneras,
Mais rien ni fera,
Je serai encore et toujours là.
Enracinée dans ton subconscient.

Au petit matin, tu t'éveilleras,
Après une nuit bien agitée,
Tu prendras conscience
Que ce n'était qu'un rêve,
Tout en espérant au fond de toi,
Que la nuit prochaine je serai là.

Car je suis pour toi l'inaccessible,
Le fantasme de tes nuits,
Celle qui te fait aimer maintenant
Le moment du sommeil,
Toi qui le haïssait tant
Avant de me connaître.


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...
pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
03-03-2013
4452 Messages
Sexe : Homme
Age : 68 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs

Re: Au fil des mots / maux...

Je vois, avec satisfaction, que cet espace nécessaire et dédié à cette forme d'écriture prend corps petit à petit.

Cela ressemble à une galerie où sont exposés des tableaux,et où chacun les contemple en silence, sans émettre de critique, tout en sachant en apprécier la teneur.

Merci aux contributeurs spontanés actuels et futurs.

PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
22511 Messages
Sexe : Homme
Age : 74 ans
Lieu: Périgord

Re: Au fil des mots / maux...

Les talents se dévoilent !