Le site de l'histoire érotique
Alexandra19ansLille
Membre
27-08-2015
71 Messages

Bonjour à toutes et à tous.
Je reviens vers vous après plusieurs années et bien des choses ce sont passées dans ma vie depuis.
J’ai maintenant 25 ans et je suis en couple avec un homme de 35 ans.
Nous sommes libertin avec un penchant candauliste.
Si je reviens aujourd’hui c’est pour connaître la proportion de personnes qui pense que le baiser et plus personnel que l’acte sexuel en lui même ?
Je dis ça car de mon côté, je me rend compte que lorsque j’embrasse un amant j’ai la sensation de tromper mon homme alors que ce n’est pas le cas quand un inconnu me pénètre.
Mon amoureux le sait mais j’aime en jouer.
Alors qu’il me demande régulièrement de ne pas embrasser, j’aime le faire avec certains très bons coups...

Alphonse2002
Membre
16-05-2018
108 Messages
Genre : Homme
Age : 22 ans

Personnellement je trouve meme plustot l inverse j embrasse plus facillement meme des copains, pour moi s embrasser ne revele pas forcement de sentiment. Je pense aue tu trompe ron copain a partir du moment ou tu le fait avec des sentiments pour l autre

La Chipie
Auteur
07-05-2019
2088 Messages
Genre : Femme
Lieu: Recife

Je pense qu’embrasser relève plus du privé que le fait de prendre 1 amant 
Après ça m’est arrivé d’embrasser 1 mec alors que j’étais en couple je n’ai pas vu ça comme de la tromperie.
Ça s’est fait comme ça je n’ai jamais rien dit , ce n’est pas 1 truc qui m’empêche de dormir.
Par contre on avait discuter avec mon homme  car son fantasme c’était 2 filles et lui , j’aurai voulu lui offrir pour ses 40 ans , il a refusé. Mais comme conditions obligatoires pas de baises sur la bouche et capotes obligatoires enfin c’était le deal si il avait accepté.


Vivre sa vie pour soi.
Etre heureuse sinon ça donne trop de pouvoir à nos détracteurs  smile
Brunsportif
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
19-04-2015
1956 Messages
Genre : Homme
Age : 54 ans
Lieu: Drôme

Un baiser peu être très intime, mais pas obligatoirement,  la pénétration l'est de fait. Par contre un baiser peu prendre un aspect beaucoup plus fort dans le don de soit, d'où cette impression. Il me semble...


Tous les évènements sont enchaînés dans le meilleur des mondes possibles ; ...

Vous pouvez lire mes histoires ICI
Pandorre
Compte Supprimé

Etant moi même candauliste, je comprends exactement ce que tu veux exprimer.

Ton mari ne vas pas au bout des choses car il a compris aussi la signification "sacrée"de ce baiser,mais sa jalousie l'empêche d'aller au bout du "processus candauliste".
Pour ma part, quand je sens ma femme bien partie et au bord du précipice de l'orgasme, pour la précipiter irrémédiablement dedans j'ai au moment le plus crucial, cette phrase imparable : << Vas-y! Donne lui TOUT...>>
Le candaulisme n'est qu'une expression de la philosophie anarchiste. Et c'est le sentiment de liberté qui apporte la jouissance suprême...

Dans les films Japonais, avec la culture "rigide" de ce peuple, il y a longtemps que les réalisateurs ont compris la force du baiser. C'est toujours une des dernières scène pour "symboliser le renoncement définitif du pacte de fidélité" de l'épouse adultère...

Dernière modification par Muad'Dib (Le 09-04-2020 à 10h48)

Alexandra19ansLille
Membre
27-08-2015
71 Messages

C’est tout à fait ça !
Le renoncement définitif du pacte.
Malgré mes promesses je ne peux m’empêcher parfois de « le tromper » ouvertement

Pandorre
Compte Supprimé

Alexandra19ansLille :

C’est tout à fait ça !
Le renoncement définitif du pacte.
Malgré mes promesses je ne peux m’empêcher parfois de « le tromper » ouvertement

Tu fais bien de mettre des guillemets car ce n'est pas lui que tu trompes, mais la police des moeurs qui vous emmerde. Et quand il est jaloux c'est seulement le petit "flic" qui reste encore à patrouiller dans son esprit.Tant que tu te sens plus proche de lui après ça,tu ne le trompes pas...
Si vous gerez ça bien, votre couple a des chances de durer. C'est subtil, dangereux, mais efficace..

Dernière modification par Muad'Dib (Le 09-04-2020 à 11h29)

La Chipie
Auteur
07-05-2019
2088 Messages
Genre : Femme
Lieu: Recife

Tant que tu n’as pas de sentiments pour celui que tu embrasses ça devrait le faire.


Vivre sa vie pour soi.
Etre heureuse sinon ça donne trop de pouvoir à nos détracteurs  smile
Julienjadore
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
05-10-2019
431 Messages

Ton homme a refusé ! ?

La Chipie
Auteur
07-05-2019
2088 Messages
Genre : Femme
Lieu: Recife

A qui tu poses la question Julien  ?
Bonne fete en retard vu que c'était hier la sainte Julie !!!


Vivre sa vie pour soi.
Etre heureuse sinon ça donne trop de pouvoir à nos détracteurs  smile
Alexandra19ansLille
Membre
27-08-2015
71 Messages

C’est juste que j’ai l’impression que le baiser distingue vraiment le couple au reste du monde

Julienjadore
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
05-10-2019
431 Messages

La Chipie :

A qui tu poses la question Julien  ?
Bonne fete en retard vu que c'était hier la sainte Julie !!!

A toi !
Merci

BluePanthere
Membre
04-05-2020
119 Messages
Genre : Homme
Age : 50 ans
Lieu: Paris

Alexandra19ansLille :

C’est juste que j’ai l’impression que le baiser distingue vraiment le couple au reste du monde

C'est effectivement une gradation "extérieure", dans le sens où c'est généralement la seule qui peut réellement être vue par d'autres (sauf pour les exhibitionnistes ^^), mais Pandorre a pour moi raison : tant que tu n'as pas de sentiments réels et profonds pour tes autres partenaires, tu restes fidèle à ton compagnon "quotidien".

toutendouceur
Auteur
05-03-2017
617 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: agglomération gastronomique

Dans certaines périodes de la Rome antique, les règles du mariage ne limitaient pas la sexualité au couple, à un seul partenaire et un seul sexe. Les rapports étaient donc souvent étendus à d'autres, surtout pour les hommes et d'ailleurs, ils ne devaient pas non plus être trop intenses dans le couple. La faveur du baiser, basium, était la pratique du véritable amour, un devoir conjugal, l'attention et la façon qu'on se devait entre époux qui célèbrent leur amour.

Quand l'amour égare, quand la passion dévore à bouche que veux-tu, ce n'est pas le meilleur moyen de vivre les plaisirs de Vénus. Ne pas tempérer les ardeurs empêche même d'atteindre le plaisir pur, qui est souhaitable de trouver, dans un couple étendu à bon escient, pour permettre de modérer l'amour et le réserver. Le baiser n'est cependant pas interdit aux autres. Il est important, comme tous les vrais plaisirs, le suavium est douce volupté. Surtout quand il n'est pas animé par l'ardeur amoureuse.
Du moment qu'on se gardait de l'amour, ce n'était donc pas une pratique chargée du sens de la possession.

Je ne comprends pas les logiques des couples candau. J'ai l'impression qu'il y a un fonctionnement commun, comme si il y avait un traité général, mais aussi de vrais différences pour chaque couple. Donc, il semblerait que, embrasser oui/non/à_voir, c'est dans le manuel.

C'est vrai que depuis la grandeur de Rome, la peste est passée par là. Il y a eu les baises-mains galants, le mariage social. C'est vrai que de nos jours, pour les ados, cette fille là, c'est Ta meuf puisque c'est toi qui lui a roulé une pelle en premier. Mais comment voir dans le baiser langoureux un noble apanage, un privilège, alors qu'il est l'intention sexuelle par excellence ? Comment accepter une pénétration sans l'intention sexuelle, sans l'intention de l'autre : sans accepter l'autre ? C'est de la pornographie IRL.

Personnellement, je serais incapable de me projeter, de commencer une relation sexuelle si le baiser n'est pas permis, s'il n'est pas souhaité. Et comme je ne l'imagine pas pour moi, je n'envisage même pas que cette contrainte permette à ma femme de vivre de grands plaisirs avec un autre. Je trouverais même ça d'une niaiserie. Si j'étais informé qu'elle a un ailleurs ou si nous nous mettions à l'imaginer à 2, je ne verrais pas l'intérêt avec cette réserve, au point d'être frustré de peser ainsi, d'être impliqué dans une émancipation avec des boulets. Lamentable imposture impliquant des silhouettes d'hommes, des vibromasseurs en chair, sans âme et sans plastique (juste le caoutchouc au bout), qui vont la faire jouir sans mettre leur langue obscène dans sa bouche angélique ou la gratifier sincèrement d'un tendre et langoureux baiser.

Peux-tu te respecter quand tu as en tête de donner du plaisir à ta femme comme ça ? Parce que tu n'es pas à la hauteur ou que ça t'excite plus que ce soit un autre, que tu prétends sereinement ouvrir le couple à d'avantage de plaisirs, et par surcroît, se sentir légitime pour dire "Tu lui fais ce que tu veux, devant, derrière, ... Mais t'es un pote hein, vous ne vous embrassez pas". A mon avis plus souvent : "STP chéri, ne te laisse pas embrasser".

La question est ancienne et Alexandra ne nous a pas vraiment tenu au courant. Je me permets une réponse, un peu tranchée, qui a peut-être celle finalement appliquée. Je pense qu'elle va nous dire puisqu'elle est toujours active ici :

Mais vas-y emballe ! Roule de la galoche. Consacre tes amants, fais-le cocu, c'est comme ça qu'il le prend. C'est ce qu'il veut. Il n'a pas confiance, pas le cœur à ce qu'il propose, même pas pour lui et tu vas l'aider à le comprendre. Il s'aimera et t'aimera mieux après.