Le site de l'histoire érotique
benoit30b
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
18-09-2019
2 Messages
Sexe : Homme
Lieu: Belgique

Kary (25)

L'histoire «Kary (25)» a été publiée. N'hésitez pas à en discuter ici !

Extrait :
Madame n'a pu s'empêcher de s'amuser avec moi, immédiatement avec son nouveau jouet. Elle m'a fait placer debout, et après m'avoir installé deux bracelets de cuir aux poignets, elle m'a suspendue au milieu du donjon. Elle a ensuite pris soin de placer une barre d'écartèlement à mes chevilles. Je l'a...

Cliquez ici pour lire cette histoire

julien66000
Membre
24-04-2016
2433 Messages
Sexe : Homme
Age : 30 ans
Lieu: Perpignan (66)

Re: Kary (25)

Bonne continuation pour la suite moi je m’arrête la et la tournure que prend l'histoire ne me vas plus.
cordialement
Julien66000

Dernière modification par julien66000 (Le 04-05-2020 à 18h12)

Nuh
Membre
17-06-2019
153 Messages

Re: Kary (25)

Dommage la fin de Karine. Cette ambivalence était intéressante. Même si cela sentait la manipulation de la part de Pénélope. Karine n’a donc plus de travail ? Ni de lien avec sa famille ? Logiquement Pénélope a les moyens de subvenir à leur besoins financiers de toute façon.
La fin laisse sous-entend que les domestiques de Pénélope vont désormais utiliser Kary. Cela sera peut-être même organisé par Madame (une bonne séance de léchage de cul de tous les domestiques pour marquer sa nouvelle place par exemple). Mais on va voir vers où cela mène. Mais il est vrai qu’il n’y a plus bcp d’échanges sensuelles, qui permettait une respiration dans le récit, si jamais il y en avait eu une vrai intention de la part de Pénélope.
Un retour en arrière est peut-être encore possible comme avec les cheveux.

(NB : je n’avais plus fait attention mais c’est indiqué comme histoire vraie)

Dernière modification par Nuh (Le 04-05-2020 à 19h29)


La femme nue, c'est le ciel bleu. Nuages et vêtements font obstacle à la contemplation. La beauté et l'infini veulent être regardés sans voiles.
Victor Hugo (Post-Scriptum de ma vie)