Le site de l'histoire érotique
  • Forum
  •  » Divers
  •  » Sujet potentiellement polémique : la police.
Nkari
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
19-04-2013
2105 Messages
Sexe : Homme
Age : 32 ans
Lieu: 77

Sujet potentiellement polémique : la police.

Bon alors, je m’interroge pas mal sur le rôle de la police en ce moment et y’a tellement de trucs qui se bousculent dans ma tête qu’il a fallu que je couche ça à l’écrit. Désolé pour la longueur et l’aspect un peu brouillon.

Y’a eu tout le tintouin sur le Black Live Matter qui a amené à ramener le débat sur le rôle de la police, son racisme, sa violence et ses méthodes d’interventions, débat que certains ont tenté de stopper ou ont refusé d’écouter. Bon, je comprends que pour une bonne partie, il s’agisse de brave type qui font leur boulot avec honneur, souvent, dans des conditions compliquées mais ça n’empêche que le débat peut être légitime. Il vaut mieux s’interroger plutôt que de fermer l’œil sur des dérives potentielles.

Castaner, au début des manifestations BLM en France a commencé à interdire l’usage de la « clé d’étranglement » comme technique d’interpellation, une technique plusieurs fois remise en cause pour sa dangerosité (voir le décès de Georges Floyd à l’origine des manifestations récentes, mais aussi plus localement de la mort de Cédric Chouviat après un contrôle qui a tourné au vinaigre. Il aurait eu le temps de dire sept fois « j’étouffe » aux policiers avant de perdre connaissance).
Preuve supplémentaire de la dangerosité du truc, hier même : des flics débattent justement des différentes méthodes d’interpellation. L’un des agents propose à une collègue de la pratiquer sur elle. Il dit l’avoir pratiqué qu’une fois à l’entraînement. Résultat : elle a failli y passer mais s’en sort  vivante, fort heureusement, mais avec deux vertèbres déplacées. N’y a-t-il pas de quoi se poser des questions ?

Enfin bref, Castaner interdit cette méthode dans un premier temps et propose l’utilisation du taser comme alternative, alternative qui, a priori, n’est pas sans risques non plus (voir même encore plus dangereux). On voit alors apparaître des protestations de policiers partout en France. Jusque-là, je peux les comprendre, la réalité du terrain et des situations qu’ils affrontent au quotidien ne doivent pas leur laisser beaucoup d’alternatives.

Bon, Castaner prend peur, annule l’interdiction de la clé d’étranglement, leur autorise toujours le taser au passage et en bonus, simplifie la procédure d’outrage à un agent (peut-on craindre des abus d’agent peu scrupuleux ? Le genre d’abus que dénonçait le figaro en 2014. Qu’est-ce que ça va devenir si la procédure est facilitée ?)

Bon, alors les policiers obtiennent des avancées mais leur colère ne semble pas se calmer et c’est là que je décroche ! Ils continuent de faire pression par des manifestations non déclarées devant les lieux de pouvoir et, la nuit dernière, devant la Maison de la Radio. Et là, le si habituellement efficace et intransigeant préfet de police de Paris Didier Lallement (on va reparler plus tard de ce gentil monsieur) peine à retrouver les organisateurs de ces manifestations illégales.

Mais que cherche la police de plus ? Elle a obtenu gain de cause en un rien de temps et même plus sans avoir eu à subir la répression du gouvernement. Imaginez ce qu’on pourrait obtenir grâce à elle si elle se rangeait de notre côté pour appuyer certaines de nos revendications. Elle aurait pu nous être très utile contre la réforme des retraites par exemple.

Mais que cherche la police de plus ? Protester contre les accusations de violences illégitimes et de racisme dans leur rang ? J’ose espérer que non. Comme je l’ai déjà affirmé plus tôt, je pense ces questions légitimes et j’aurais jadis imaginé que des gardiens de la paix, de l’ordre et de la justice qu’ils sont censés être seraient les premiers à dénoncer les brebis galeuses dans leur rang.

Maintenant j’aimerais revenir sur les accusations de violence et de racisme :

Y a-t-il des violences disproportionnées et illégitimes ?
Ben déjà, on peut remarquer qu’Amnesty international dénonce depuis pas mal de temps les violences policières sur des manifestants et des journalistes. L’organisation dénonce aussi plusieurs pratiques illégales lors du confinement (Insultes racistes ou homophobes, usage illégitime de la force, car ne répondant pas aux critères de nécessité ou proportionnalité).
On a eu plein de témoignages lors des manifestations des gilets jaunes ou contre les réformes des retraites. Beaucoup de vidéos ont été tournées pour illustrer le phénomène. A chacun de se faire un avis si l’usage de la force est légitime dans chaque cas, mais perso, quand des manifestants se font tabasser par des professionnels du maintien de l’ordre alors qu’ils sont à terre, je ne vois aucun contexte qui peut justifier cela.

Plusieurs haut-gradés de la gendarmerie et de la police dénonçaient les pratiques illégales et dangereuses du préfet Lallement (j’avais bien dit qu’on reviendrait à lui), le monsieur qui affirmait n’être pas du « même camp » des manifestants alors qu’il est censé assuré la sécurité de tous. Exemple : les flics entourent des manifestants pacifiques en ne leur laissant aucun moyen de fuir puis les arrosent avec les lacrymos. Résultat : les gens pacifiques qui ont du mal à respirer et qui ne peuvent pas fuir, ben ils paniquent et ils deviennent violents. Un exemple concret :15 octobre 2019, manifestation des pompiers. Des manifestants sont coincés sur le pont de la Concorde et demandent dans le calme à quitter les lieux. Ils sont encerclés par la police d’un côté et par les gendarmes de l’autre. On leur refuse le passage et les arrose avec les lacrymos. Certains prennent le risque d’enjamber la rambarde du pont pour tenter de fuir. Fort heureusement, les gendarmes décident de désobéir aux ordres du préfet et escortent les manifestants jusqu’au métro pour éviter tout accident.

Et ce monsieur tout à fait charmant, Lallement, eh bien vous savez quoi ? Malgré des méthodes dangereuses et illégales, il n’est pas du tout inquiété par la justice. En même temps, s’il a été placé là c’est sûrement pour une bonne raison. J’ai du mal à croire que le gouvernement ignorait la réputation du berger Lallement. Je pense plutôt qu’il a été placé là justement pour ses méthodes. C’est pratique après tout, de telles méthodes sont efficaces pour effrayer les moins téméraires des manifestants (du coup, moins de personnes à la prochaine manifestation) et poussent des manifestants pacifiques dans la violence (du coup, moins de soutien populaire pour les manifestants). De quoi bien pourrir toute contestation.

Des violences policières ? Pour moi ça ne fait aucun doute mais il n’y a sûrement pas que la police à blâmer, avec le cas Lallement (mais je ne pense pas que cela s’arrête à son cas), je suis persuadé que cette violence est facilitée, voir encouragée, par plus haut. Il me semble même avoir vu passé le témoignage de flics qui affirmaient que leur hiérarchie les invitait à « se lâcher » lors des manifestations.

Des violences, oui, mais restent-elles impunies ? Non, fort heureusement, nous sommes encore en démocratie (ou quelque chose qui y ressemble...un peu). Sauf que, quand on s’intéresse aux enquêtes de l’IGPN sur les violences policières, y’a pas beaucoup d’enquête qui aboutissent (à tel point que c’est devenu une blague sur internet). Je ne sais plus où mais j’avais vu passer le truc suivant (à prendre avec des pincettes parce que je n’ai pas retrouvé la source) : en fait, la plupart des poursuites à la suite d’une enquête de l’IGPN c’est contre des flics qui ont remis en cause, d’une façon ou d’une autre, l’institution policière (genre en désobéissant à la hiérarchie) mais très peu de condamnations pour des violences sur monsieur tout le monde. En gros, les flics doivent se tenir droit à l’intérieur de l’institution mais on ferme plutôt les yeux s’ils déconnent à l’extérieur.

Tiens, prenons un exemple d’une des affaires de violences policières qui a abouti à une condamnation. Un flic, qui a frappé une femme de 62 ans, à terre, lors des gilets jaunes, lui ouvrant le crâne. Le mec reconnaît une faute professionnelle et est condamné à 18 mois de prisons avec sursis. Résultat : 200 policiers strasbourgeois « expriment leur malaise » suite à cette condamnation. Euh ? Quoi ? Ils cherchent à faire passer quoi comme message là ? En plein débat sur les violences policières, je trouve la manœuvre très étrange.
Ailleurs, à Marseilles, des flics soupçonnés pour avoir menacé le frère (et témoin) d’une victime de violences policières) On dirait une caste qui se protège les uns les autres et qui refusent d’avoir des comptes à rendre.

Y a-t-il du racisme dans la police ?
Plus de la moitié des forces de l’ordre vote extrême-droite (loin de moi l’idée d’amalgamer racisme mais extrême-droite mais faut bien reconnaître que bien souvent, les deux se retrouvent)
Des personnes perçues comme noires ou arabes ont une probabilité vingt fois plus élevée que les personnes blanches d’être contrôlées par la police.
Des groupes facebook regroupent plusieurs milliers de gendarmes et policiers où les types affichent un racisme décomplexé et des propos gerbants.
Des témoignages de policiers dénoncent une partie de leur collègue.
Des enregistrements de propos de flics racistes (certains se revendiquent même suprémacistes blancs et/ou fascistes) du style « Je n’attends qu’une chose, c’est que tous ces gens crèvent. Je n’ai plus envie de sauver les gens. Je me dis que tous ces gens doivent crever. Ça régénérera l’espèce humaine et surtout la race blanche. Quand les gonzesses s’offrent à des nègres ou des bougnules, j’m’en bats les couilles si après elles se font démonter la gueule, buter et tout ce que tu veux...T’as voulu la couleur, maintenant faut qu’tu payes la redevance ! ». « Vivement la guerre civile, vivement l’effondrement. Et moi je pense qu’il n’y a pas que la diversité qui va prendre cher, j’pense que la gauche aussi. Il va vraiment falloir éliminer ces fils de putes. », « Ce pays mérite une guerre raciale bien sale. Il faut qu’ils crèvent ces chiens » etc. Bien, pour des « gardiens de la paix » armés jusqu’aux dents !
Je pense que ça commence à faire beaucoup d’éléments et qu’il ne s’agit sans doute pas que de cas isolés. Non, je ne suis pas en train de dire que tous les flics sont des salauds de racistes mais je pense que ce genre d’idéologies nauséabondes se transmet plus facilement dans ce milieu. A titre personnel, mon frère est gendarme et depuis qu’il l’est, il est devenu raciste. Il a quelque-fois des mots que je trouve limite, pas non plus au point de rêver d’une guerre raciale mais quand même, il m’inquiète parfois.

Vouloir prendre la défense des forces de l’ordre, c’est bien. On en a besoin tous les jours et beaucoup d’entre eux font leur travail avec honneur et implication. Par contre, évitons de sacraliser la fonction afin de remettre en question ce qui doit être remis en question. Comme tout, c’est une situation complexe avec du positif et du négatif.
Perso, je pense que les violences policières sont une réalité et qu’il ne s’agit pas de brebis galeuses isolées, qu’elles sont aux contraires favorisées par le système de l’institution et encouragées par certaines idéologies bien ancrées au sein des forces de l’ordre, par une relative impunité dont ils jouissent et aussi par le pouvoir qui a tenu face aux derniers mouvements sociaux uniquement grâce à police.
Je sais pas, il n’y a que moi qui trouve tout ça inquiétant ? Et quand je vois des flics tenter de faire taire toutes critiques ou refuser de regarder le problème en face, je ne suis pas plus rassuré. Je trouve ça dingue d’en venir à me méfier de gens censés nous protéger. N’hésitez pas à me faire part de votre sentiment.

« Alors c’est bien beau de critiquer, mais si t’as rien à proposer ça sert à rien » me diront peut-être certains. Alors, moi, peut-être que je ne sais pas comment améliorer l’institution policière mais je suis persuadé qu’elle est perfectible et que, ce n’est pas en fermant les yeux sur les problèmes que ça va s’améliorer, bien au contraire. Oui, perfectible. Je me base sur l’exemple de Camden, une ville des USA où la police a radicalement revu ses méthodes. La ville était réputée pour ses trafics de drogues, sa corruption et un taux de criminalité record. Depuis leur nouvelle philosophie, le taux de crimes et délits à radicalement baissé et les plaintes contre policier ont quasi disparu et petit bonus, ces flics n’ont eu aucun mal à défilé aux côtés des BLM.
« Il a fallu passer d’une mentalité de guerriers à celle de gardiens et démilitariser les interventions » explique un responsable.


Des quatre coins de l’univers
Quand triomphe le mal
Sans hésiter, ils partent en guerre
Pour un monde idéal
Tilia TV
Auteur
07-02-2013
2035 Messages
Sexe : Non binaire
Age : 32 ans
Lieu: Buenos Aires

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

ACAB
Les forces de police sont les outils de répression des institutions. Mais avant les violences policières, il y a la violence de l'Etat, celle qui supprime des hôpitaux, qui attise le communautarisme, celle qui expulse des illégaux travaillant et payant des taxes, celle qui couvre la corruption ...
Les policiers seront toujours un miroir de l'Etat dont ils protègent. Un état travaillant pour le bien-être de sa population aura peu de probabilité de donner des flics violents. Un état travaillant à protéger les intérêts de l’élite donnera une police que l'on connait en France (et ailleurs)

Dernière modification par Tilia TV (Le 27-06-2020 à 01h32)


Des photos de moi en lingerie coquine ici
antonin mordore
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
11-08-2017
1552 Messages
Sexe : Homme
Age : 50 ans
Lieu: Gignac

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

Déjà Tilla retire cet acronyme de merde !
ACAB : "All cops are bastards" ! Tous les flics sont des bâtards ! C'est bien ça que ça veut dire non ???
Et alors, et ton progressisme, ton humanisme, le" pas d'amalgames"...où sont t'ils ???

Franchement, ça c'est aussi débile que de dire, tous les roms sont "des voleurs de poules", ou tous les "gens des banlieues sont des dealers" ! Dégueulasse non ? Et bien ta proposition aussi !

Les flics sont des "pauvres cons" comme nous tous, je me mets dedans, qui font un boulot de merde pour un pouvoir capitaliste de plus en plus dictatorial .

Après oui il y a des gros cons et des fachos et des racistes, comme partout. Chez les antirascistes il y en a aussi !

Retire toutes les forces de police du pays et tu vas voir la grosse merde que ça va être…

Je voudrais dire que toutes les bonnes âmes qui chient sur la police aujourd'hui, n'ont pas été aussi prolixes au moment des gilets jaunes. Même si il y avait aussi des abrutis parmi eux, tous les yeux crevés, les mains arrachées et les cranes défoncés n'ont pas fait autant parler…

Bon, y a encore un truc que vous n'avaient pas compris les rebelles au cœur noble, C'est que quand les médias martèlent un sujet, c'est qu'il y a du conflit triangulaire et de l'ingénierie sociale dans l'air…

Nkari, ton post est très intéressant et courageux. Je crois que ça va faire parler...on s'ennuyait un peu ici après les récentes discussions...humour…

Je suis d'accord avec toi sur beaucoup de choses : moi aussi ça me choque que les flics râlent à Strasbourg.
J'ai un pote major chez les CRS, qui a émis une critique parce que ses collègues étaient inquiétés pour la scène d'horreur du fast Food des champs Elysées, durant les gilets jaunes !
Je ne peux être d'accord ! même si c'est mon pote !

Mais enfin comparer la police des USA avec la notre, et l'affaire Traoré avec cette exécution dégueulasse de Georges Floyd c'est du foutage de gueule.

Castaner devrait être renvoyé à ses parties de poker avec la pègre marseillaise et ses shoot de vodka avec Emma, et le préfet l'allemand...dans une capsule temporelle vers le III° Reich ?
Mais comme il n'y a pas de pilote dans l'avion...il va se crasher dans un beau sillage de flammes !


E Pluribus Unum, (à lui seul il en vaut plusieurs)
Ridley
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-01-2019
244 Messages
Sexe : Femme
Age : 22 ans

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

L'un d'entre vous a déjà eu la peur eu ventre devant les policiers ? Moi, j'ai peur parce que je suis noire et une femme. Tout les policier sont pas mauvais... J'ai des cousins qui sont policier, ils font juste leur taff parce qu'ils doivent manger comme vous et moi..C'est vrai mais quand t'es noir, tu sais très bien que l'apparence compte. Combien d'amis à moi, ce font fouiller, ou agressé parce qu'ils sont noirs.... Et je parle même pas de quand t'es noir avec des locs, ou quand ta un afro.... Les violences policière ne date pas de hier.... Aujourd'hui, elles sont filmer, aujourd'hui ont réagi ! Le problème c'est pas seulement la police, je pense que tu ne peut pas plaindre le fruit d'être amer si l'arbre est malade.... Peut importe,  la police, les agence immobilière, trouver un travail.... C'est compliqué... Je pense que tout peut s'arranger si on prend le temps de s'éduqué au lieu de tout régler par la violence

Ridley
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-01-2019
244 Messages
Sexe : Femme
Age : 22 ans

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

Je peux pas prend l'avion, sans me faire arrêter, sans qu'on vérifie mes affaires. Partir faire un tours avec mes potes quand on est en France c'est compliqué, parce que on ce fait toujours arrêter pour des raisons débile et toujours des remarques limites limites.... C'est policier ne sont pas tous mauvais, mais ceux qui le sont devraient être sanctionner.... Je me suis déjà fait plaqué face contre ma voiture alors que tout était en règle... Mais comme je suis noir avec des locs, antillaise, j'avais de la drogue.... Voiture saccager, garde à vue et.... Oups ! J'avais pas de drogue ! Bref les bavures policiers sont nombreuse et ont devrait réellement s'attarder sur le problème !

Dernière modification par Ridley (Le 27-06-2020 à 03h28)

X. Lamy
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
11-05-2020
97 Messages
Lieu: Paris

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

J'ai toujours eu un peu de mal avec l'utilisation du ACAB. Si je comprends bien le sens dans lequel il est utilisé, ça signifie que chaque flic est coupable du système merdique de la police car il l'entretient et - toujours si j'ai bien compris - ce ne serait-ce qu'en faisant partie de ce système. Si c'est bien cette prémisse ça reste délicat. Déjà parce qu'on peut être flic et être contre son propre système. Est-ce que c'est une majorité ? Pas l'impression. Et ensuite... C'est une formulation "trop puissante". ACAB aussi vrai que nous sommes tous des bâtards de près ou de loin parce que nous entretenons des systèmes foireux par notre simple existence. Si nous étions tous de magnifiques coeurs purs qui avaient conscience de la portée de chacun de leur acte, il y a longtemps que la révolution serait continue et permanente. Or, il semblerait que la proportion de personnes qui veulent radicalement changer le monde ne pullule pas. Tout ça pour dire que si les flics entretiennent un, système merdique on ne peut pas tout leur remettre sur la gueule. Je vais peut-être pousser le bouchon un peu loin et avoir l'air de me contredire mais pour moi les flics sont, si on se base sur la définition d'ACAB que j'ai utilisée (que je ne considère pas absolue, je propose juste celle que j'ai comprise), alors les flics sont autant agresseurs que victimes. On peut faire partie d'une organisation qui nous change, nous amène à être autrement. De la même manière que telle habitude culturelle nous pousse à agir de la sorte. Jusqu'au jour où on se remet en question et où on essaye de changer les choses. Aussi un dernier truc à leur décharge : ils font un boulot réellement merdique et j'ai pas le sentiment qu'on considère l'ampleur de la chose. On parle de préserver au mieux la paix sociale en risquant parfois sa vie et souvent son mental. Niveau pression ça doit être coton. Et un dernier truc : que ça soit sous le képi ou la cagoule du braqueur de banque (j'avais pas mieux en stock comme image), ça reste un être humain. c'est-à-dire un être plein de merde qui fait des erreurs. Faut essayer d'être compréhensif, même avec les gens qu'on saque à moitié. Et en l'occurrence je parle de moi. Parce que même si j'aime pas trop le regard que Gilbert de la maréchaussée me jette et que j'apprécie moyennement qu'il existe quand je me trimbale un "sachet d'herbes qui fait lécher les étoiles", ça reste un être humain. Selon mes critères et sur le moment un connard qui ferait mieux de se remettre en question mais un connard. Alors des flics façon Orange Mécanique qui rentrent juste parce qu'ils ont envie de péter des dents ou parce qu'ils veulent de l'action, y'en a. Tout comme il y a des gens animés de bonnes intentions dans le tas, bonnes selon des critères assez subjectifs je le concède mais on a saisi. Et ne serait-ce que pour cette histoire d'intentions ça mérite un peu de nuances. Et, au risque encore de m'égarer ou d'interpeler, "bonnes intentions" ça peut recouvrir plein de trucs parce que c'est subjectif. Ça va de Cédric qui veut assurer la sécurité et la pacification de la société et fait de son mieux pour faire son job correctement, quitte à aller contre sa hiérarchie en ne suivant pas l'ordre de gazer la dizaine de manifestants assis pépouzes par terre, jusqu'à Cyril, suprémaciste blanc, persuadé qu'il fait bien son taff de flic parce qu'il "casse du bicot", "nettoie la société" et "assure la prospérité de la race blanche". Est-ce que je suis d'accord avec Cyril ? Shit no. Mais je comprends qu'il ne fait pas ce que je considère comme étant mal pour le simple plaisir de faire le mal, il le fait parce que ce sont ses valeurs, même si je ne les partage pas. Et aux dernières nouvelles on vit en société. Alors on peut me traiter de bisounours mais entre démolir ceux avec qui je ne suis pas d'accord et essayer de les comprendre il y a un choix de société à faire et même si le premier est plus facilement réalisable, le second me semble plus intéressant. Et ça inclut les flics qui perpétuent un système merdique, ainsi que tous les gens avec qui on peut être en désaccord. Alors je reconnais une chose, j'ai pas de solution. Je comprends la haine antiflics. Vraiment. Et est-ce que le débat argumenté et gentillet avec les forces de l'ordre fonctionne ? Non. Est-ce que la violence pour construire un monde plus juste avec des flics moins salauds est nécessaire ? Peut-être. Je ne sais honnêtement pas. Mais je voulais juste rappeler une chose par rapport à ce ACAB : il y a des gens derrière, qui certes font de la merde, et pour les changer y'a peut-être plus efficace sur le long terme.
Donc ça c'était en faveur de la police.

Dans mon précédent job j'étais indirectement "confronté" à la police, dans le sens où c'était un élément dont on parlait quotidiennement ou presque, qu'on devait considérer quotidiennement ou presque. Et j'ai vu quelques bavures... Faut pas croire que la flicaille c'est l'arrière salle des chevaliers blancs. Des flics chercher les emmerdes j'en ai vus. Des flics provoquer les emmerdes j'en ai vu. Le racisme dans la police c'est comme la criminalité dans les banlieues : à un moment faut voir les choses en face. Alors avant qu'on m'interprète mal, je dis pas que c'est parce que tu t'appelles Abdel ou Moussa que t'as la barbarie dans le sang. Je dis juste que t'as pas le meilleur départ dans la vie si tu grandis dans une cité où t'as pas les mêmes chances que Clotilde, princesse du bal de promo dans son collège privé de Neuilly, pour filer le cliché. Y'a un contexte, des raisons environnementales, extérieures à toi, qui t'influencent et te poussent à potentiellement faire de la merde. Et c'est pareil chez Gilbert et la 7ème compagnie. Passe ta journée sous pression, entouré d'autres personnes sous pression, avec une hiérarchie qui t'encourage plus ou moins à casser des dents et tu te retrouves à faire de la merde. Après les raisons externes ne justifient pas tout. Il y a des gens qui "résistent à leur environnement", chez les flics comme ailleurs. Je dis juste qu'il faut autant considérer les facteurs propres à la personne que ceux à l'environnement et au système. Aussi, des flics horribles y'en a. Les mecs qui se prennent pour des shérifs parce qu'ils ont un pistolet et l'autorisation de maman pour l'utiliser, ça existe. Et des gens morts pour ces conneries-là aussi, il y en a encore. Et comme pour le premier paragraphe j'ai pas de solution. La problématique de la violence policière est extrêmement complexe et très "émotionnelle", politisée et polarisante. Essayer d'aborder la situation le plus objectivement possible, tout en essayant de suivre un projet de société viable et intéressant dans lequel on essaye d'inclure un maximum de personnes.


Car la lune a verdi le bleu de la montagne
Car la nuit est à nous comme à d'autres le jour

Renée Vivien, Évocations
X. Lamy
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
11-05-2020
97 Messages
Lieu: Paris

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

Ridley :

L'un d'entre vous a déjà eu la peur eu ventre devant les policiers ? Moi, j'ai peur parce que je suis noire et une femme. Tout les policier sont pas mauvais... J'ai des cousins qui sont policier, ils font juste leur taff parce qu'ils doivent manger comme vous et moi..C'est vrai mais quand t'es noir, tu sais très bien que l'apparence compte. Combien d'amis à moi, ce font fouiller, ou agressé parce qu'ils sont noirs.... Et je parle même pas de quand t'es noir avec des locs, ou quand ta un afro.... Les violences policière ne date pas de hier.... Aujourd'hui, elles sont filmer, aujourd'hui ont réagi ! Le problème c'est pas seulement la police, je pense que tu ne peut pas plaindre le fruit d'être amer si l'arbre est malade.... Peut importe,  la police, les agence immobilière, trouver un travail.... C'est compliqué... Je pense que tout peut s'arranger si on prend le temps de s'éduqué au lieu de tout régler par la violence

Méga important. Un jour je suis allé en vacances. Pépouze, comme dans du beurre. Puis en revenant j'avais bien bronzé. J'ai eu droit au contrôle de traces d'explosifs et la fouille pour substances en prime. Je suis à moitié marocain et c'est pas très voyant, ça étonne la plupart des gens lorsque je leur apprends. Mais quand je prends le soleil, ça se voit... Et la douane m'a bien vu.


Car la lune a verdi le bleu de la montagne
Car la nuit est à nous comme à d'autres le jour

Renée Vivien, Évocations
antonin mordore
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
11-08-2017
1552 Messages
Sexe : Homme
Age : 50 ans
Lieu: Gignac

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

salut Ridley, je peux comprendre ta réponse. Je ne suis pas noir, je suis blanc...depuis à peine 100.000 ans, au Paléolithique supérieur. Mes ancêtres étaient donc noirs, venant de la corne de l'Afrique. Voilà donc ce qu'on devrait dire pour tous les racistes…mais tu vois dire "je suis blanc" ça me gêne, je ne me suis jamais considéré comme ça.
Ce que je lis…"justice raciale", ça me fait frémir...les lois de Nuremberg étaient des exemples de "justice" raciale. On jugeait les gens quant à leur race, ariens ou juifs...très dangereux d'en arriver là !

Ensuite difficile pour moi aujourd'hui d'appréhender ce que peut ressentir un noir en France en 2020. Il faudrait demander à mon ami Donico…
Personnellement je n'ai jamais considéré un humain par rapport à sa religion, ni sa couleur de peau, ni quoi que ce soit à part ses actes. Je ne peux donc comprendre ni ce que ressent un racisé comme on dit aujourd'hui, ni un raciste…

Les USA ont un grave problème avec leur communautarisme. et leur racisme. je n'ai pas envie que leur concepts arrivent chez nous..

Pour info l'affaire Traoré est un piège à cons. je déplore la mort de tout être humain quel qu'il soit, mais à la base Adama a fui des policiers antillais, étaient ils racistes ?? Et il n'est pas mort dans les conditions abjectes de Floyd. iI y a des enfoirés qui veulent envenimer la situation en France.

C'est marrant comme ce "conflit racial" arrive à point nommé pour effacer les graves erreurs/fautes du gouvernement sur la gestion du covid,. de même pour les crises sociales qui vont arriver sous peu.

Je le redis, s'il y a des racistes il y a des tribunaux et des lois pour réprimer cela.
Et tu sais l'épisode gilets jaunes nous a montré qu'il ne fallait pas être "nécessairement noir", pour se faire éclater la tronche par des flics !

Il y a un truc qui m'a toujours étonné, c'est quand cette ordure de flic facho à Toulon, le commissaire Didier A, décoré légion d'honneur, a cogné un noir contre un mur, au vu des caméras..
Le type était sans défense, et deux fois moins costaud que le flic, pourtant je n'ai entendu aucun media, ni le Cran, ni aucun organisme antiraciste crier à l'attentat raciste , pourtant c'en était un caractérisé...cherchez l'erreur !
Drôle de pays la France de 2020...


E Pluribus Unum, (à lui seul il en vaut plusieurs)
Maitreyarck
Membre banni définitivement
18-06-2020
166 Messages
Sexe : Homme
Age : 27 ans

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

Vous haïssez à ce point la police ?


Un fou..
X. Lamy
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
11-05-2020
97 Messages
Lieu: Paris

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

Maitreyarck :

Vous haïssez à ce point la police ?

Haïr non. J'essaye de comprendre, la haine est plutôt un frein dans le processus. + la haine est précieuse, c'est vitalisant et puissant. Pourquoi la gaspiller sur un képi ?

Pas envie de vivre dans un monde "sans flics", dans un premier temps je préfèrerais un monde où les flics sont "meilleurs", dans l'idéal un monde où on peut se passer d'une organisation armée pour gérer les emmerdes mais j'imagine que là je rêve doucement.


Car la lune a verdi le bleu de la montagne
Car la nuit est à nous comme à d'autres le jour

Renée Vivien, Évocations
Maitreyarck
Membre banni définitivement
18-06-2020
166 Messages
Sexe : Homme
Age : 27 ans

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

Si je puis me prononcer sur le sujet.. bah, je n'ai absolument rien contre la police, je n'ai jamais eu de souci avec... je suis même surpris de lire vos commentaires sur le sujet et encore plus avec l'expérience malheureuse de Ridley (coucou à toi au passage), je pensais que ce mythe était un peu vrai mais modestement, j'imagine que c'est plus fréquent en Amérique.. mais en France..

"Je le redis, s'il y a des racistes il y a des tribunaux et des lois pour réprimer cela."
Je doute qu'annoncer que tu es raciste suffit pour avoir une amande ou te retrouver dans un palais de justice, ça reste avant toute chose, une perception personnelle.. on va encore mal interprété mes propos mais tant pis. Je n'ai absolument rien que les racistes, ou encore les xénophobes, une mentalité qui devrait être compris, sans pour autant accepter les débordement, je conçois que ça peut être peu appréciable, j'ai même plusieurs fois sur internet rencontré des racistes envers les blancs, ironie de la situation, ils étaient blanc aussi... va comprendre.

Après les Gilet jaunes .. ais-je vraiment besoin de m'exprimer sur le sujet, je pense que vous commencez à comprendre comment je fonctionne, si je peux éviter d'être hostile gratuitement, je vais me restreindre à - La faute est toujours dans les deux camps, c'est cadeau, j'aime les références x) (auto-dérision)

J'ai un peu de mal à trouver un point qui pourrait vous intéresser sur ce sujet, au pire si une question m'est destiné, j'y répondrais, je mets quand même un avertissement, ne soyez pas choqué de ma franchise, si vous me demandez mon avis sur un sujet sensible, je préfère prévenir ...

Dernière modification par Maitreyarck (Le 27-06-2020 à 04h20)


Un fou..
X. Lamy
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
11-05-2020
97 Messages
Lieu: Paris

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

@Maitreyarck

No troll de mon côté, croix de bois croix fer si je mens je vais en enfer.

Alors je peux comprendre que tu n'aies jamais eu de souci avec la police. Ça ne signifie pas pour autant que la police est clean. Par mon métissage/camouflage peu voyant j'en ai vu et entendu des trucs. Les propos sur les Arabes qui vont bon  train, jusqu'à ce que tu dises que tu l'es à moitié. Là les gens se taisent, soit parce qu'ils se rendent compte qu'effectivement "y'en a des bons dans le tas "(lel, breaking news) et que généraliser à fond les ballons est étrangement une lecture peu nuancée d'une réalité complexe. Ou bien c'est parce que je mesure 1m90 et qu'ils sont moins sereins tout à coup, va savoir... Quoiqu'il en soit je ne nie pas ton expérience, je tiens juste à dire que des flics qui tapent un mec menotté qui obéit tranquillement alors qu'ils sont 4, j'en ai vus. Que le seul contrôle de traces d'explosif de tout l'avion tombe sur moi, ça m'est arrivé. Mais je suis pas le plus à plaindre, il y a ceux dont la différence se voit, dont la minorité est visible. Et ils doivent en avoir de belles à raconter aussi. Et la France n'est pas épargnée, loin de là.

Blancs "racistes envers les Blancs" : c'est comme ce que je disais sur les flics, c'est pas parce que tu fais partie d'un groupe que t'es obligé de le défendre jusqu'à la mort. En tant que Blanc, en comparaison à une minorité vivant dans une société blanche, t'as des privilèges. Ce sont parfois des petites choses, qui accumulées creusent le fossé des différences de traitement entre une personne blanche et une personne appartenant à une minorité. Tout comme tu peux être Noir et être "raciste" envers les Noirs. De gauche et critiquer la gauche. De droite et critiquer la droite. Aimer la sodomie mais reconnaître que ça sent parfois la merde. And so on, and so on...

"La faute est toujours dans les deux camps." : allez, j'ose, J'OSE le point Godwin : je ne suis pas historien mais je peux dire avec un certain degré de certitude que les Juifs avaient pas mérité Dachau. Un exemple extrême pour te dire que la faute n'est pas toujours dans les deux camps. Souvent, je te l'accorde. Et vu que nous sommes de belles mécaniques rouillées et montées avec le cul, on envenime souvent les choses lorsqu'on est entraîné dans un problème, on entre avec le slip propre et on ressort avec le cul sale. Et c'est aussi pas mal une question de point de vue.


Car la lune a verdi le bleu de la montagne
Car la nuit est à nous comme à d'autres le jour

Renée Vivien, Évocations
Ridley
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-01-2019
244 Messages
Sexe : Femme
Age : 22 ans

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

antonin mordore :

salut Ridley, je peux comprendre ta réponse. Je ne suis pas noir, je suis blanc...depuis à peine 100.000 ans, au Paléolithique supérieur. Mes ancêtres étaient donc noirs, venant de la corne de l'Afrique. Voilà donc ce qu'on devrait dire pour tous les racistes…mais tu vois dire "je suis blanc" ça me gêne, je ne me suis jamais considéré comme ça.
Ce que je lis…"justice raciale", ça me fait frémir...les lois de Nuremberg étaient des exemples de "justice" raciale. On jugeait les gens quant à leur race, ariens ou juifs...très dangereux d'en arriver là !

Ensuite difficile pour moi aujourd'hui d'appréhender ce que peut ressentir un noir en France en 2020. Il faudrait demander à mon ami Donico…
Personnellement je n'ai jamais considéré un humain par rapport à sa religion, ni sa couleur de peau, ni quoi que ce soit à part ses actes. Je ne peux donc comprendre ni ce que ressent un racisé comme on dit aujourd'hui, ni un raciste…

Les USA ont un grave problème avec leur communautarisme. et leur racisme. je n'ai pas envie que leur concepts arrivent chez nous..

Pour info l'affaire Traoré est un piège à cons. je déplore la mort de tout être humain quel qu'il soit, mais à la base Adama a fui des policiers antillais, étaient ils racistes ?? Et il n'est pas mort dans les conditions abjectes de Floyd. iI y a des enfoirés qui veulent envenimer la situation en France.

C'est marrant comme ce "conflit racial" arrive à point nommé pour effacer les graves erreurs/fautes du gouvernement sur la gestion du covid,. de même pour les crises sociales qui vont arriver sous peu.

Je le redis, s'il y a des racistes il y a des tribunaux et des lois pour réprimer cela.
Et tu sais l'épisode gilets jaunes nous a montré qu'il ne fallait pas être "nécessairement noir", pour se faire éclater la tronche par des flics !

Il y a un truc qui m'a toujours étonné, c'est quand cette ordure de flic facho à Toulon, le commissaire Didier A, décoré légion d'honneur, a cogné un noir contre un mur, au vu des caméras..
Le type était sans défense, et deux fois moins costaud que le flic, pourtant je n'ai entendu aucun media, ni le Cran, ni aucun organisme antiraciste crier à l'attentat raciste , pourtant c'en était un caractérisé...cherchez l'erreur !
Drôle de pays la France de 2020...

C'est bien parce que tu n'est pas concerné par le racisme que tu parle de tribunal... On le sait tous que porté plainte mène à rien... Tu va porter plainte et le flic qui prend ta plainte va pas te respecter...  J'ai bien dit que tout les flics ne sont pas comme sa... Mais on est dans une société raciste... Tu ne le vie pas... Voilà pourquoi tu tiens ce discours...

Ridley
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-01-2019
244 Messages
Sexe : Femme
Age : 22 ans

Re: Sujet potentiellement polémique : la police.

Maitreyarck :

Vous haïssez à ce point la police ?

Non ! Pas du tout ! Je hais les flics raciste qui me rappelle constamment ma couleur de peau. Je hais de devoir vivre certaine chose parce je suis une femme de couleur. Je le répète encore... Il y a de bon flic mais aussi certains qui mérite des sanctions !