Le site de l'histoire érotique
Sin-A-Moon
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-02-2018
1897 Messages
Sexe : Femme
Age : 36 ans
Lieu: Bretagne

Maladie et sexualité

Voici un sujet un peu sérieux.

Il n'aura pas échappé aux habitués que j'ai eu une période d'absence ces derniers mois, pour des raisons de santé.

J'ai énormément de mal depuis à reprendre une activité sexuelle, même la plus basique possible.

Ma question est la suivante : pour les personnes qui ont déjà été gravement malades, comment avez vous gérez votre sexualité durant votre période de maladie ?
Ayant en ce moment une relation qui souffre de cette absence de camaraderie érotique, je suis preneuse de tout conseil éclairant et éclairé.


I'm Sin-A-Moon, a woman who love lovely women ; a willow witch ; I'm a spicy ginger, a sinner, a moon-lover.
Stef85310
Membre
29-09-2019
411 Messages
Sexe : Homme
Age : 46 ans
Lieu: La vendee

Re: Maladie et sexualité

Je ne peux malheureusement ou heureusement pas t'aidée n ayant pas eu de soucis de santé..j'espère que tu trouveras tes réponses..en tout cas bon rétablissement maintenant et prends soin de toi..la vie finit toujours par reprendre son cycle normal paraît il....


La vie ne doit être que plaisir, fantasmes,désirs.. sans sexe ou est la saveur??
Jeuxdombre
Membre
18-04-2019
156 Messages

Re: Maladie et sexualité

Pendant la maladie la libido était à zéro.
Ensuite et c est plus ce qui doit vous intéresser, comment faire revenir l envie.
Déjà il faut que le souci de santé soit sans rapport avec les zones stimulées lors d un rapport sexuel. Ensuite moins on fait l amour moins on a envie de faire l amour. Ce n est pas ma petite expérience qui me permet de dire cela mais des témoignages recueilis de ci de là.
Du coup les conseils que je peux donner sont les mêmes que pour redonner du piment à une vie de couple endormie : stimuler l imagination, faire monter le désir,  donner envie à l autre...tout en ne perdant pas de vu qu il faut y aller en douceur., que les progrès ne sont pas linéaires. Le partenaire doit lui aussi garder le moral,ne pas prendre ombrage d un refus ou d un échec dans sa séduction. Et là  on rentre dans la communication du " couple "

Bon courage à vous car une guérison doit être physique mais aussi psychique et c est celle qui prend le plus de temps...


Je pourrai être d accord avec vous. Mais dans ce cas nous serions deux à avoir tort.
Sin-A-Moon
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-02-2018
1897 Messages
Sexe : Femme
Age : 36 ans
Lieu: Bretagne

Re: Maladie et sexualité

Pour expliciter mon cas, ce n'est pas tant un problème de désir, même si j'avoue qu'il est plus que fluctuant.
Il va, il vient. Le problème c'est que physiquement, lorsqu'il est là, je ne peux absolument rien en faire pour différentes raisons que je n'expliquerais pas en détail.

Du coup je vis une énorme frustration. S'il n'y avait que moi en jeu, je m'en accommoderai fort bien. Cependant, ayant démarrée une toute fraîche relation, j'ai peur que l'autre se lasse assez vite de ce manque de complicité sexuelle dès le début de notre idylle.
Selon lui il n'y a rien à craindre, mais j'ai tendance à beaucoup cogiter, trop peut-être.

Cela dit, au-delà de mes propres interrogations, je trouve bien de s’intéresser au thème de la sexualité au travers de la maladie, un sujet bien trop tabou selon moi. Donc tous les témoignages sont les bienvenues, même ceux n'ayant que peu de liens avec mon propre état.

Dernière modification par Sin-A-Moon (Le 12-07-2020 à 15h35)


I'm Sin-A-Moon, a woman who love lovely women ; a willow witch ; I'm a spicy ginger, a sinner, a moon-lover.
mysterwolf
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
17-08-2019
1305 Messages
Sexe : Homme
Age : 38 ans

Re: Maladie et sexualité

bonjour,

je ne crains à l'instar de beaucoup de sujets, qu'il n'y ait pas de recette miracle et ce qui marche pour l'un ne fonctionne pas pour une autre.
donc avoir un(e) partenaire patient(e) et compréhensi(f)ve (c'est le plus dur car on ne peut jamais décrire ce qui nous bloque) et essayer les petits jeux de séduction et/ou érotiques.
quand le corps/esprit n'est pas prêt, il est difficile de le faire repartir.
bon courage et à l'amusement le plus prompte à venir.

PS: pour vous redonner espoir! ;p personnellement il m'a fallu 5 ans (et encore ...) pour me reconnecter. mais c'était plus psychologique que physique.

Dernière modification par mysterwolf (Le 12-07-2020 à 15h47)


à l'impossible nul n'est tenu .... mais impossible n'est pas français.
je peux admettre que j'ai tort, enfin j'imagine. ça n'est encore jamais arrivé.
Sin-A-Moon
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-02-2018
1897 Messages
Sexe : Femme
Age : 36 ans
Lieu: Bretagne

Re: Maladie et sexualité

mysterwolf :

bonjour,

je ne crains à l'instar de beaucoup de sujets, qu'il n'y ait pas de recette miracle et ce qui marche pour l'un ne fonctionne pas pour une autre.
donc avoir un(e) partenaire patient(e) et compréhensi(f)ve (c'est le plus dur car on ne peut jamais décrire ce qui nous bloque) et essayer les petits jeux de séduction et/ou érotiques.
quand le corps/esprit n'est pas prêt, il est difficile de le faire repartir.
bon courage et à l'amusement le plus prompte à venir.

PS: pour vous redonner espoir! ;p personnellement il m'a fallu 5 ans (et encore ...) pour me reconnecter. mais c'était plus psychologique que physique.

Je pense que pour le coup mon bon ami est plus patient que moi. Mai comme nous ne nous connaissons pas depuis fort longtemps, je crains les non-dits.

J'aimerai tellement pouvoir lui sauter dessus dès qu'il franchi le seuil ^^'
Au moins il est attentionné et il ne m'a jamais mis de pression. Non, cela je le fais très bien toute seule ^^'
Même les petits jeux il n'est pas particulièrement partant en fait. Je ne sais pas trop quoi en penser.

Personne ne se remet à la même vitesse, c'est sûr...


I'm Sin-A-Moon, a woman who love lovely women ; a willow witch ; I'm a spicy ginger, a sinner, a moon-lover.
DanielGers
Membre
05-03-2020
344 Messages
Sexe : Homme
Age : 43 ans
Lieu: Gers

Re: Maladie et sexualité

Bonjour.
J'ai vécu ta situation mais du point de vue de ton partenaire.
Et malheureusement, ça a fini par provoqué notre séparation.
Ce n'est pas le seul facteur, alors nous dirons que c'était le facteur aggravant...
Pour ma part, conscient de la situation j'ai essayé beaucoup de biais et ai été trés patient, mais rien n'y a fait.
J'espère que tu pourra sauvez ta relation.
Je tiens tout de même a te rassurer,  c'était une situation extrêmement complexe avec de nombreuse autre problématique amont.
Je pense que la perte d'intimité  a été l'élément accélérant.


E. R. P.
Le bonheur est dans le pré
Olea & Mr.Ko
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
17-07-2019
1690 Messages
Age : 30 ans
Lieu: Pas si loin de Bayonne

Re: Maladie et sexualité

J'ai connu deux incapacité physique de faire l'amour, dont une en cours. Deux fois avec le même homme. Donc mon avis est biaisé j'imagine.
En revanche pour la première fois, nous étions au stade de la séduction encore (hospitalisation après une TDS).
Parler nous a aidé. Dédramatiser aussi. Je n'ai jamais subit de pression de sa part et pourtant je prenais mon temps comme jamais auparavant.
Puis est venu le temps des promesses. Et quand j'ai compris, que même après l'avoir chauffé plusieurs fois à blanc il m'attendrait, je l'ai soulagé parfois, en attendant d'être remise. (Je parle de plusieurs mois entre la rencontre et la première gâterie)
Je souhaite que votre amour soit sincère et durable, et je suis souhaite de tout coeur que ton nouveau Soleil éclaire ton adorable teint sélène.
La frustration te guuetera mais une fois l'obstacle franchi l'amour n'en sera que plus savoureux.

Nous nous étions écrit une lettre avec tous nos désirs érotiques et plus si affinités que l'on souhaitait connaître avec l'autre.
Étonnamment ma lettre était beaucoup plus longue que la sienne haha !


Pollueuse de Topic.
En admiration de l'astre lunaire.
Sélénienne.
Hellangel
Membre
02-09-2017
555 Messages
Sexe : Homme
Age : 23 ans

Re: Maladie et sexualité

Je n'ai pas vécu ce genre de situations. Par contre, il existe toujours les sexualités "non-physiques", je pense au tantrisme par exemple.

Sin-A-Moon
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-02-2018
1897 Messages
Sexe : Femme
Age : 36 ans
Lieu: Bretagne

Re: Maladie et sexualité

Merci pour vos diverses réponses.

Je pense que de mon côté il faut aussi que j'apprenne à déstresser et à ne pas m'imaginer toujours le pire... ^^'


I'm Sin-A-Moon, a woman who love lovely women ; a willow witch ; I'm a spicy ginger, a sinner, a moon-lover.