Le site de l'histoire érotique
  • Forum
  •  » Divers
  •  » Votre avis sur l'écriture ''romancée''
Selk
Membre
21-08-2020
10 Messages
Sexe : Homme
Age : 27 ans
Lieu: Pas loin, enfin je crois

Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Bonjour =)

J'ai passé quelques années à venir me ballader sur les diverses histoires de ce site, et il y a un sujet sur lequel j'aimerais beaucoup récolter l'avis d'autres lecteurs et lectrices..

Il s'agit de l'écriture "romancée".

///

Ce que j'appellerais une histoire ''romancée'', c'est un récit dans lequel les personnages discutent et agissent de manière théatrale, en exagérant leur comportement, leurs attitudes, en exprimant des choses qu'une personne réelle n'exprimerait jamais, que l'on ne retrouverait pas dans des expériences de vie.

C'est une oeuvre dans laquelle les situations sont improbables, et où l'on ressent une forte mise en scène dans le déroulement des actions, qui s'en retrouvent souvent linéaires et simplifiées.

Pour faire une analogie, il s'agirait un peu du syndrome ''porno'', où tout est mis en scène ; on se contente de suivre une trame simplifiée, suivant une seule et même direction, en supprimant tout ce qui n'a pas de lien avec l'action principale.

///

De mon point de vue de lecteur - avec les goûts qui sont les miens -, ce type d'écriture m'empêche complètement de rentrer dans l'histoire, un peu comme le fait de voir un caméraman caché dans une scène de film ; l'irréalisme des situations casse toute possibilité d'immersion, je n'ai plus l'impression que les personnages son réels.

Mais pour autant, j'observe que la majorité des oeuvres qui sont présentes ici tendent vers ces codes d'écritures très scénarisés, ce qui m'amène à remettre en question mon point de vue..

///

Les questions que j'aimerais dès lors vous poser sont :

(1) Qu'est ce que vous appréciez ou non dans une écriture plus scénarisée ?

(2) Qu'est ce que vous appréciez ou non dans une écriture plus réaliste ?

(3) Sur une échelle de 0 à 100, comment préférez-vous vos histoires ? (0 = réaliste ; 100 = scénarisé)

Merci pour votre temps =)

Elisa M
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
14-05-2020
132 Messages
Sexe : Femme
Age : 25 ans
Lieu: Lyon

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Ça dépend, je trouve que les histoires scénarisées ont leur intérêt. Si c'est pour raconter ce qu'on vit au quotidien je trouve que c'est dommage, autant le vivre !

Elisa M
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
14-05-2020
132 Messages
Sexe : Femme
Age : 25 ans
Lieu: Lyon

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Disons 30-70 pour moi, avec 70 pour les histoires scénarisées.

donico
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
17-09-2016
1690 Messages
Sexe : Homme
Age : 31 ans
Lieu: Pas très loin de Jérémy01

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Elisa M :

Ça dépend, je trouve que les histoires scénarisées ont leur intérêt. Si c'est pour raconter ce qu'on vit au quotidien je trouve que c'est dommage, autant le vivre !

Ouaip pas faux. Mais que raconter si notre vie est déjà trop intéressante ??


Qui paye ses dettes s'enrichit m'enrichit
Selk
Membre
21-08-2020
10 Messages
Sexe : Homme
Age : 27 ans
Lieu: Pas loin, enfin je crois

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Elisa M :

Ça dépend, je trouve que les histoires scénarisées ont leur intérêt. Si c'est pour raconter ce qu'on vit au quotidien je trouve que c'est dommage, autant le vivre !

Hey =) merci pour ta réponse Elisa

Je suis pas sûr d'avoir très bien exprimé mes idées, mais quand je parles de réalisme, il s'agit pas vraiment de raconter des choses quotidienne, mais plutôt d'amener notre situation, notre scène d'une manière plus ''crédible'' ; faire qu’on puisse se reconnaitre dans les comportements des personnages.

Pour prendre l'exemple d'une scène incestueuse - comme c'est ce autour de quoi tu construis tes œuvres -, si on imagine que là où on veut aller c'est une situation où un père et sa fille se caressent l'un l'autre, alors d'un côté on peut prendre une approche très directe, mais peu crédible : la fille a entendu parlé de masturbation, elle ignore ce que c'est et demande à son père, qui lui montre directement et profites d'elle.

Ou bien on peut prendre une approche plus réaliste, mais plus longue à amener, du genre ; son père est un parent isolé, il aime énormément sa fille, il lui donne beaucoup d'amour, il la câline depuis qu'elle est toute petite, ils sont très proches, très tactiles, ils ont plein de petites rituels de câlins et de tendresse..

Puis vers 11-13ans la fille commence à découvrir sans faire exprès la masturbation en se frottant sur son papa pendant qu'il la câline, comme ils ont toujours fait.

Elle sait pas ce que c'est mais ça lui fait du bien alors elle le fait de plus en plus souvent, vient enlacer son papa, se pose sur sa jambe, et se frotte doucement contre lui pendant qu'il la câline ; il s'en rends compte petit à petit, en même temps que le corps de sa fille commence à changer.

Son père commence à éprouver du désir pour elle, à la sexualiser, à avoir des érections quand elle se masturbe sur sa jambe et qu'il l'enlace..

Puis un jour il s'allonge sur le dos après une dure journée de travail, et elle vient s'allonger sur lui pour leur moment de tendresse habituel, mais là elle remarque cette bosse qui se forme sous son jean à mesure qu'elle le câline, et commence à se frotter doucement contre, à faire de légers vas et viens dessus, son père suit ses mouvements, et commence à la guider, à passer ses mains sur ses fesses, ils se font du bien l'un l'autre..

Puis la fille se redresse pour avoir plus de plaisir, ses mains appuyées sur le torse de son papa, pendant qu'il a tjr les siennes sur les fesses de sa fille, ils commencent à gémir ensembles.. Et à partir de ce moment-là leur relation commence à dégénérer de plus en plus vite, et à tourner autour du sexe.

///

2 approches, et 2 résultats extrêmement différents en termes de construction d'univers

D'un côté on arrive directement à l'action, et on enchaine rapidement, en laissant au lecteur la possibilité d'imaginer lui-même les raisons pour lesquelles ces deux personnages agissent comme ils le font, mais à première vue ça semble sortis de nulle part.

Et de l'autre on prend le temps de construire ces personnages, et de les amener petit à petit avec un découlement logique, mais qui est beaucoup plus long, et laisse peu de place à l'imagination..

Dernière modification par Selk (Le 24-08-2020 à 20h46)

Sharhajar
Compte Supprimé

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Selk :

Puis vers 11-13ans la fille commence à découvrir sans faire exprès la masturbation en se frottant sur son papa pendant qu'il la câline, comme ils ont toujours fait.

Merci pour l'image de la petite fille se frottant frénétiquement aux mollets de son père comme un teckel en rut. Incroyable.

Sinon ça va dépendre de ce que cherche le lecteur en soit. Une branlette courte et efficace, ou une histoire qu'il veut suivre longtemps dans une soirée ou une semaine. Comme tu as dis, le réalisme a tendance à prendre du temps à se mettre en place, et tous les branlotins n'ont pas le temps ou la patience de lire 5000 mots avant de se faire une tartine de clavier au sperme.

Doogy Woogy
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
20-01-2016
2568 Messages
Sexe : Homme
Lieu: Saint-Etienne

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Sharhajar :

se faire une tartine de clavier au sperme.

S'il projette sur l'écran plutôt que sur le clavier on dira quoi?  Une verrine de sperme ? Un casse-dalle à la béchamel ?


Elle était tellement rousse que même les carottes la vouvoyaient.

"Je préfère viser la perfection et la rater, que viser la médiocrité et l'atteindre" Francis Blanche.
Marcaure
Membre banni définitivement

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Selk :

Elisa M :

Ça dépend, je trouve que les histoires scénarisées ont leur intérêt. Si c'est pour raconter ce qu'on vit au quotidien je trouve que c'est dommage, autant le vivre !

Hey smile merci pour ta réponse Elisa

Je suis pas sûr d'avoir très bien exprimé mes idées, mais quand je parles de réalisme, il s'agit pas vraiment de raconter des choses quotidienne, mais plutôt d'amener notre situation, notre scène d'une manière plus ''crédible'' ; faire qu’on puisse se reconnaitre dans les comportements des personnages.

Pour prendre l'exemple d'une scène incestueuse - comme c'est ce autour de quoi tu construis tes œuvres -, si on imagine que là où on veut aller c'est une situation où un père et sa fille se caressent l'un l'autre, alors d'un côté on peut prendre une approche très directe, mais peu crédible : la fille a entendu parlé de masturbation, elle ignore ce que c'est et demande à son père, qui lui montre directement et profites d'elle.

Ou bien on peut prendre une approche plus réaliste, mais plus longue à amener, du genre ; son père est un parent isolé, il aime énormément sa fille, il lui donne beaucoup d'amour, il la câline depuis qu'elle est toute petite, ils sont très proches, très tactiles, ils ont plein de petites rituels de câlins et de tendresse..

Puis vers 11-13ans la fille commence à découvrir sans faire exprès la masturbation en se frottant sur son papa pendant qu'il la câline, comme ils ont toujours fait.

Elle sait pas ce que c'est mais ça lui fait du bien alors elle le fait de plus en plus souvent, vient enlacer son papa, se pose sur sa jambe, et se frotte doucement contre lui pendant qu'il la câline ; il s'en rends compte petit à petit, en même temps que le corps de sa fille commence à changer.

Son père commence à éprouver du désir pour elle, à la sexualiser, à avoir des érections quand elle se masturbe sur sa jambe et qu'il l'enlace..

Puis un jour il s'allonge sur le dos après une dure journée de travail, et elle vient s'allonger sur lui pour leur moment de tendresse habituel, mais là elle remarque cette bosse qui se forme sous son jean à mesure qu'elle le câline, et commence à se frotter doucement contre, à faire de légers vas et viens dessus, son père suit ses mouvements, et commence à la guider, à passer ses mains sur ses fesses, ils se font du bien l'un l'autre..

Puis la fille se redresse pour avoir plus de plaisir, ses mains appuyées sur le torse de son papa, pendant qu'il a tjr les siennes sur les fesses de sa fille, ils commencent à gémir ensembles.. Et à partir de ce moment-là leur relation commence à dégénérer de plus en plus vite, et à tourner autour du sexe.

///

2 approches, et 2 résultats extrêmement différents en termes de construction d'univers

D'un côté on arrive directement à l'action, et on enchaine rapidement, en laissant au lecteur la possibilité d'imaginer lui-même les raisons pour lesquelles ces deux personnages agissent comme ils le font, mais à première vue ça semble sortis de nulle part.

Et de l'autre on prend le temps de construire ces personnages, et de les amener petit à petit avec un découlement logique, mais qui est beaucoup plus long, et laisse peu de place à l'imagination..

PetitePoulette
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
25-07-2019
992 Messages
Sexe : Femme
Age : 20 ans
Lieu: Dans ton cul pd.

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Je déteste quand vous faites ça.
T'as oublié ta reponse Marcaure !


S e n d  n u d e s

Askip je rends le forum agréable :0
Marcaure
Membre banni définitivement

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Selk :

elle remarque cette bosse qui se forme sous son jean

Le coup de la "bosse sous le jean" c'est un des lieux communs les plus éculés et les plus irréalistes qui soient. Je dis pas ça pour être cassant ou te vanner gratuitement, mais juste pour illustrer la difficulté de l'exercice de l'histoire "realiste": ça réclame paradoxalement plus d'imagination, d'intelligence et de temps (si on veut faire ça bien) qu'une histoire porno de base avec pipe cuni baise sodo et faciale en 1000 mots.
(Sorry pour la fausse manip')

Dernière modification par Marcaure (Le 24-08-2020 à 22h50)

Ben&nuts
Membre
24-08-2020
129 Messages
Sexe : Homme
Age : 23 ans
Lieu: Introuvable

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Doogy Woogy :

Sharhajar :

se faire une tartine de clavier au sperme.

S'il projette sur l'écran plutôt que sur le clavier on dira quoi?  Une verrine de sperme ? Un casse-dalle à la béchamel ?

Par expérience je dirais qu'il s'agit d'une meringue séminale.


Les mots n'ont d'importance que celle qu'on leur accorde.
Jeuxdombre
Membre
18-04-2019
225 Messages

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Selk :

Elisa M :

Ça dépend, je trouve que les histoires scénarisées ont leur intérêt. Si c'est pour raconter ce qu'on vit au quotidien je trouve que c'est dommage, autant le vivre !

Hey smile merci pour ta réponse Elisa





Et de l'autre on prend le temps de construire ces personnages, et de les amener petit à petit avec un découlement logique, mais qui est beaucoup plus long, et laisse peu de place à l'imagination..

Pas d accord avec la fin : le style romancé comme vous l appelez peut tres bien laissé une part à l'imagination du lecteur. D aileurs votre histoire peut très bien s arrêter là,  ne pas raconter les scènes de baise mais juste comment ils en sont arrivés là...


Je pourrai être d accord avec vous. Mais dans ce cas nous serions deux à avoir tort.
Selk
Membre
21-08-2020
10 Messages
Sexe : Homme
Age : 27 ans
Lieu: Pas loin, enfin je crois

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Marcaure :

Selk :

elle remarque cette bosse qui se forme sous son jean

Le coup de la "bosse sous le jean" c'est un des lieux communs les plus éculés et les plus irréalistes qui soient.

^ ^ yep, ça paraît assez évident que c est une image qui a été utilisée 1000 fois et qui n a plus rien d original, je suis entièrement d accord avec ça, et ce texte n est en rien un exemple d histoire, mais une simple trame pour expliquer l évolution des personnages.

Par contre j ai du mal à comprendre en quoi cette image est ''irréaliste'' dans le cas présent (?) Qu est ce que tu perçois d absurde dans l idée qu une fille de cet âge découvre pour la première fois le concept d érection via une bosse sous un jean ?

Quoique.. c est vrai qu en théorie je crois me souvenir de cours de SVT sur le corps humain qui datent d avant cet âge là.. hmmm..

mysterwolf
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
17-08-2019
1347 Messages
Sexe : Homme
Age : 38 ans

Re: Votre avis sur l'écriture ''romancée''

Sharhajar :

... comme un teckel en rut. Incroyable...

vous voulez en parler? c'est un traumatisme? smile pourquoi en voulez vous autant à ce pauvre teckel? les boxers et labradors étaient en rupture de stock? big_smile


à l'impossible nul n'est tenu .... mais impossible n'est pas français.
je peux admettre que j'ai tort, enfin j'imagine. ça n'est encore jamais arrivé.