Le site de l'histoire érotique
  • Forum
  •  » Fun
  •  » comme on ne peut pas publier des sonnets...
Pamarciset
Super Auteur
06-01-2015
1097 Messages
Sexe : Homme
Age : 33 ans
Lieu: Paris (la baltique).

comme on ne peut pas publier des sonnets...

(Trop court et trop de fautes d'orthographe...)

Rouge, pudique.

Il faudrait murmurer quelques mots du poète,
Peut-être même un vers, peut-être même deux,
Ils sont ma pulsation, ma vigueur et ma tête ;
Votre rouge et son noir déchaîneraient mon feu.

Ses Enfers sont ouverts. Ils engendrent au monde
Des seigneurs sans abysses ; aux cavernes, des rois ;
Ils embrasent les fronts d’une marée qui gronde,
Et dont l’ombre s’étend, où s’effondrent vos lois.

J’ai parcouru la soif, le mensonge et les luttes,
J’ai mordu jusqu’au sang, j’ai bu jusqu’au venin,
Et je parcoure encore les restes d’un chemin ;

Les reflets rougeoyants, sur des lignes en volutes ?
La suave privation d’un contre-jour qui feint ?
Il vous faudra me boire à genoux, sans vos mains.


"Je suis cette force qui, toujours, veut le mal mais, toujours, fait le bien."
Gœthe.
pierheim
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
03-03-2013
4640 Messages
Sexe : Homme
Age : 69 ans
Lieu: En Argoat, nulle part ailleurs

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Oui, sans doute, mais c'est bien, comme beaucoup de vos écrits, en tout cas bien meilleurs que les miens .

Vous pouvez les mettre dans "Au fil des mots/maux"

smile

PM


Hunvre Dihun
Pour retrouver la poésie : Topic : Au fil des mots / maux...
LeRenardetLaDuchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
3743 Messages
Age : 36 ans

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

C'est d'un fatalisme et d'une poésie. J'aime beaucoup.
Merci
D


Duchesse squirteuse est une emmerdeuse.  Rassurez vous,  Renard me donne la correction au plumard 😉
Toi le mort de faim, n'approche pas, je mords.
Darksad, reviens s'il te plait smile
Lebateleur
Membre
06-08-2020
353 Messages
Sexe : Homme
Age : 23 ans
Lieu: qqpart en Beauce

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

C'est bien, ont a maintenant un topics poésie. smile


LE puceau du forum, jamais touché la main d'une fille. Véritable maistre espryt.
"-Eh bien ! qui donc es-tu ?
-Une partie de cette force qui tantôt veut le mal et tantôt fait le bien." (Goethe, Faust I)
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
25383 Messages
Sexe : Homme
Age : 74 ans
Lieu: Périgord

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Des alexandrins parfaitement maîtrisés ;
Jusqu'aux hémistiches, qui sont bien respectés !

Donatien A.F. de Sade
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-12-2017
238 Messages
Sexe : Homme
Age : 31 ans
Lieu: Canada, Qc, Gatineau

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

« Qu'il est difficile d'aimer en silence, au bord du gouffre, le souffle court, dans un abîme sans fond.  Si la mort avait ton regard, je meurs ce soir sans chagrin, aux portes de la contemplations. »

Les neufs cercles de Dante

Il n'y a plus de couleurs désormais,
La dernière teinte s'est estompée.
Nul ne peut distinguer les effets,
Des jets de ténèbres et de clarté.

Si le rouge est pour la passion
Et cette teinte suave ma perdition !
Je veux mourir sous ce ciel étoilé,
Et de mes vœux le sort m'emporter.

Le soleil ne saurait me brûler,
Seul son baiser en a le pouvoir.
Cruelle va, elle me dirige vers l'abattoir !
De par ses lèvres je suis consumé.

Quelle cruelle fatalité que l'amour,
Lorsqu'on est frappé de cécité.
Elle se joue de mes beaux jours,
Et j'étreins ma seule destinée.

Je suis pourtant le captif de ses caprices,
Incapable de retrouver les couleurs perdues.
Je ne demande qu'une aube, même factice,
Désirant de ce pas recouvrer la vue.

Je veux revoir ma belle danser et briller,
Tournoyant autour d'un brasier tel un papillon.
Séductrice à souhait dans sa robe de mariée,
Incandescente de désir et bouillante de passion.

Elle est mon univers et ma seule lumière,
Chassant l'obscurité par sa présence.
Inondant ma vie de mille et une flagrances.
Mais un cancer me l'a ravi l'année dernière.

Je vis dans un monde de ténèbres et d'obscurité,
Où les couleurs ont cessé à jamais d'exister.
Je me suis exilé dans cet enfer d'obscénité,
Pour la revoir et de son corps m'y abreuver.

Qu'elle soit debout ou assise à mes pieds,
Ou l'inverse cavalière pour faire changement.
Cela n'a pas d'importance, tout me sied.
Je ne souhaite que revoir ce rouge engageant.

Dernière modification par Donatien A.F. de Sade (Le 26-04-2021 à 08h36)


Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination.
- Donatien Alphonse François de Sade alias Le Marquis de Sade
Ce sont les écrivains qui manquent au peuple, ce ne sont pas les lecteurs qui manquent aux écrivains. - Alphonse de Lamartine
LeRenardetLaDuchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
3743 Messages
Age : 36 ans

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Lioubov :

Des alexandrins parfaitement maîtrisés ;
Jusqu'aux hémistiches, qui sont bien respectés !

Je me suis faite la réflexion; que les césures tombaient biens et qu'il avait bien respecté les hémistiches. Ce qui, d'après une sorte de cours de poésie que j'ai lu en ligne, n'est pas toujours attendu des amateurs.
D

Dernière modification par LeRenardetLaDuchesse (Le 26-04-2021 à 10h09)


Duchesse squirteuse est une emmerdeuse.  Rassurez vous,  Renard me donne la correction au plumard 😉
Toi le mort de faim, n'approche pas, je mords.
Darksad, reviens s'il te plait smile
LeRenardetLaDuchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
3743 Messages
Age : 36 ans

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Donatien A.F. de Sade :

« Qu'il est difficile d'aimer en silence, au bord du gouffre, le souffle court, dans un abîme sans fond.  Si la mort avait ton regard, je meurs ce soir sans chagrin, aux portes de la contemplations. »

Les neufs cercles de Dante

Il n'y a plus de couleurs désormais,
La dernière teinte s'est estompée.
Nul ne peut distinguer les effets,
Des jets de ténèbres et de clarté.

Si le rouge est pour la passion
Et cette teinte suave ma perdition !
Je veux mourir sous ce ciel étoilé,
Et de mes vœux le sort m'emporter.

Le soleil ne saurait me brûler,
Seul son baiser en a le pouvoir.
Cruelle va, elle me dirige vers l'abattoir !
De par ses lèvres je suis consumé.

Quelle cruelle fatalité que l'amour,
Lorsqu'on est frappé de cécité.
Elle se joue de mes beaux jours,
Et j'étreins ma seule destinée.

Je suis pourtant le captif de ses caprices,
Incapable de retrouver les couleurs perdues.
Je ne demande qu'une aube, même factice,
Désirant de ce pas recouvrer la vue.

Je veux revoir ma belle danser et briller,
Tournoyant autour d'un brasier tel un papillon.
Séductrice à souhait dans sa robe de mariée,
Incandescente de désir et bouillante de passion.

Elle est mon univers et ma seule lumière,
Chassant l'obscurité par sa présence.
Inondant ma vie de mille et une flagrances.
Mais un cancer me l'a ravi l'année dernière.

Je vis dans un monde de ténèbres et d'obscurité,
Où les couleurs ont cessé à jamais d'exister.
Je me suis exilé dans cet enfer d'obscénité,
Pour la revoir et de son corps m'y abreuver.

Qu'elle soit debout ou assise à mes pieds,
Ou l'inverse cavalière pour faire changement.
Cela n'a pas d'importance, tout me sied.
Je ne souhaite que revoir ce rouge engageant.

Il me brise le cœur de bon matin Le Marquis, c'es très émouvant et très joli.
D


Duchesse squirteuse est une emmerdeuse.  Rassurez vous,  Renard me donne la correction au plumard 😉
Toi le mort de faim, n'approche pas, je mords.
Darksad, reviens s'il te plait smile
Lebateleur
Membre
06-08-2020
353 Messages
Sexe : Homme
Age : 23 ans
Lieu: qqpart en Beauce

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Tient Duchesse à changer sont avatar. Maintenant je suis tout perturber...


LE puceau du forum, jamais touché la main d'une fille. Véritable maistre espryt.
"-Eh bien ! qui donc es-tu ?
-Une partie de cette force qui tantôt veut le mal et tantôt fait le bien." (Goethe, Faust I)
Jimmychou
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
04-06-2020
232 Messages
Sexe : Homme
Age : 52 ans
Lieu: France

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Qui suis-je ?

Issu de mille gouttes éphémères,
Enfanté par mille mères,
Simple grain de poussière,
Éclair vain de colère,
Fournisseur de matière aux désirs primaires,
Fontaine de plaisirs imaginaires,
Doux rêveur d'étreintes millénaires,
Que laisserai-je en quittant cette terre?

Dernière modification par Jimmychou (Le 27-04-2021 à 21h21)


Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon, vous n'en sortirez pas vivant.
Strangemax
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-04-2015
148 Messages
Sexe : Homme
Age : 43 ans
Lieu: Loin

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Jimmychou :

Que la rime formatée est triste:

Issu de mille gouttes éphémères,
Enfanté par mille mères,
Simple grain de poussière,
Éclair vain de colère,
Fournisseur de matière aux désirs primaires,
Fontaine de plaisirs imaginaires,
Doux rêveur d'étreintes millénaires,
Que laisserai-je en quittant cette terre?

Rien que ces quelques vers.


"Je est un autre"
Sharhajar 3.0
Compte Supprimé

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Et ceux qui boufferont son corps une fois dans la dite terre.

Dernière modification par Sharhajar 3.0 (Le 27-04-2021 à 21h23)

Jimmychou
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
04-06-2020
232 Messages
Sexe : Homme
Age : 52 ans
Lieu: France

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Que Dieu t'entende mon fils!


Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon, vous n'en sortirez pas vivant.
Strangemax
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-04-2015
148 Messages
Sexe : Homme
Age : 43 ans
Lieu: Loin

Re: comme on ne peut pas publier des sonnets...

Sharhajar 3.0 :

Et ceux qui boufferont son corps une fois dans la dite terre.

C'est du Baudelaire :
"Je m'avance à l'attaque et je grimpe aux assauts,
Comme après un cadavre un chœur de vermisseaux,
Et je chéris, ô bête implacable et cruelle,
Jusqu'à cette froideur par où tu m'es plus belle."

"- Et pourtant vous serez semblable à cette ordure,
A cette horrible infection,
Etoile de mes yeux, soleil de ma nature,
Vous, mon ange et ma passion !

Oui ! telle vous serez, ô la reine des grâces,
Apres les derniers sacrements,
Quand vous irez, sous l'herbe et les floraisons grasses,
Moisir parmi les ossements.

Alors, ô ma beauté ! dites à la vermine
Qui vous mangera de baisers,
Que j'ai gardé la forme et l'essence divine
De mes amours décomposés !"

Ce bon vieux Charly qui s'entichait de prostituées puis s'étonnait ensuite qu'elles soient vénales et infidèles. En prime, il mourut bien sûr de la syphilis. Mon loser préféré.

Dernière modification par Strangemax (Le 27-04-2021 à 22h17)


"Je est un autre"