Le site de l'histoire érotique
  • Forum
  •  » Fun
  •  » Curiosités juridiques!
Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
6198 Messages
Age : 36 ans

Curiosités juridiques!

Est condamné à 10 mois de prison le détenu ingérable qui propose à une surveillante de « lui bouffer la chatte», puis explique au juge :
« J’ai dit « je te bouffe la chaussette. On a le droit de dire ça non!? »

Tribunal correctionnel de Niort 21 janvier 2021 🤪


Tombée de bonne humeur sur lit d'érotisme, servi avec son coulis de tendresse pour toutes et tous <3
Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
6198 Messages
Age : 36 ans

Re: Curiosités juridiques!

Est justifié le licenciement du responsable d’animalerie obsédé qui explique à sa stagiaire de 17 ans que son poisson est mort car elle a dû se « le mettre dans la chatte».
Cours d’appel de Bordeaux 24 septembre 2015 🤪


Tombée de bonne humeur sur lit d'érotisme, servi avec son coulis de tendresse pour toutes et tous <3
Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
6198 Messages
Age : 36 ans

Re: Curiosités juridiques!

Doit prouver que sa déchirure annale résulte d’un accident du travail, l’ouvrier qui prétend s’être accroupi, par mégarde, sur un bout de bois alors qu’il faisait ses besoins dehors : les toilettes du chantier étant occupées.

Cours d’appel de Colmar 12 juin 2014 🤪


Tombée de bonne humeur sur lit d'érotisme, servi avec son coulis de tendresse pour toutes et tous <3
Maxy32
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
27-09-2019
1151 Messages
Age : 33 ans

Re: Curiosités juridiques!

Dans les justifications d'absence il y a aussi de drôles de motifs !


C'est en faisant des erreurs qu'on apprend ...
megalosex
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
06-07-2017
3242 Messages
Sexe : Homme
Age : 74 ans

Re: Curiosités juridiques!

"... sa déchirure annale..

Annale: qui dure un an.       Anale: là, au cul... n'hésitation.  tongue


" Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots."     (Martin Luther King)
Vala Voluspa
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
06-08-2020
475 Messages
Sexe : Homme
Age : 23 ans
Lieu: qqpart en Beauce

Re: Curiosités juridiques!

LeRenardetLaDuchesse :

Est justifié le licenciement du responsable d’animalerie obsédé qui explique à sa stagiaire de 17 ans que son poisson est mort car elle a dû se « le mettre dans la chatte».
Cours d’appel de Bordeaux 24 septembre 2015 🤪

Bon là c'est méritax. En plus ce con à fait sa blague à une mineure...
C'est sévère mais ça permettra à certains de réfléchir.


Seigneur de la PAZ. Grand mystagogue. Grand regardeur des abîmes. Empêcheur de fapper en rond.
Tilia TV
Auteur
07-02-2013
4616 Messages

Re: Curiosités juridiques!

Au Chili un ex militaire servant sous Pinochet a avoué à la radio des tortures et des assassinats d'opposants politiques.
Il est libre.


Des photos de moi en lingerie coquine ici
Grande Détentrice du Titre de la Persévérance; Camarade Détentrice des Clefs de la Menuiserie; Chasseresse Intercontinentale de Crocodile et de Loup; Initiée Supérieure A++
Nkari
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
19-04-2013
2491 Messages
Sexe : Homme
Age : 33 ans
Lieu: En enfer

Re: Curiosités juridiques!

Lebateleur :

Bon là c'est méritax. En plus ce con à fait sa blague à une mineure...
C'est sévère mais ça permettra à certains de réfléchir.

Sévère ? Pas vraiment. Il ne s'est pas arrêté qu'à ça.

« « le 14 novembre 2012, nous avons été alerté par le proviseur du lycée avec lequel nous travaillons, au sujet d’une stagiaire en formation sur notre magasin. Cette lycéenne, âgé de 17 ans, en stage au sein du rayon animalerie dont vous avez la responsabilité, s’était confié à lui en larmes se plaignant de votre comportement anormal à son égard. [...] Elle m’a alors déclaré qu’elle n’en pouvait plus car cela faisait plusieurs mois qu’elle subissait de votre part des allusions et propos répétés déplacés et/ou à connotation sexuelle, et des blagues incessantes (quotidiennes) systématiquement orientées sur le sexe. Elle vous aurait d’ailleurs demandé à plusieurs reprises de cesser de vous comporter ainsi à son égard, sans que sa requête soit suivie d’effets. La stagiaire me cite pour exemple, alors qu’elle nettoyait les aquariums dans le courant du mois de novembre, que vous vous êtes positionné derrière elle en lui disant « tu t’élargis des fesses, tu vas porter la culotte de cheval plus tard » . Dernièrement, alors qu’elle était accompagnée d’une autre stagiaire du rayon animalerie, et vous demandait de lui faire un retour sur la visite de son professeur principal, vous avez répondu alors à toutes les deux : « j’ai dit que toi tu étais conne et que tu ne pensais qu’au cul, et que toi tu pétais plus haut que ton cul, et que tu dandinais trop ton cul » . Elle me confie également qu’elle sentait un permanence votre regard insistant posé sur ses fesses. Elle ajoute aussi qu’un jour, alors qu’elle était au point conseil, vous auriez glissé votre cuisse le long de ses jambes. Vous lui auriez également proposé de vous rejoindre dans une chambre d’hôtel. [...] Ainsi, une autre stagiaire du rayon animalerie, âgée de 17 ans elle aussi, nous déclare que vous lui auriez demandé « alors t’as baisé avec ton copain ' » . Elle fait mention également d’allusions fréquentes à caractère sexuel : « regarde ce poisson, il est beau, il a une belle queue » . Un jour, alors qu’elle allait chercher son petit ami à la gare, vous lui auriez dit « pense à l’hygiène, tu vas encore baiser, tu penses qu’à ça, tu peux pas venir travailler car tu vas passer ton week-end à baiser » . Elle ajoute aussi avoir été témoin d’une conversation que vous auriez eue avec une collaboratrice au cours de laquelle vous lui auriez dit « moi ce que j’adore c’est combler les deux trous en même temps, faire de nouvelles positions bien hard».  [...] Vous lui auriez également déclaré « j’ai testé un bisou sur la chatte pour me faire pardonner » . Elle nous rapporte également qu’une autre fois, vous lui auriez dit en regardant sa collègue stagiaire  « elle a un beau cul, je l’enculerais bien » . Ou encore, alors qu’elle était en qualité de client sur le magasin avec son petit frère de 12 ans et son ami, vous auriez déclaré devant trois en parlant d’une ancienne collaboratrice :  « j’aurais aimé qu’elle me suce comme cadeau de départ ».  Une troisième collaboratrice dont nous avons recueilli le témoignage, qui a intégré le magasin et le rayon animalerie depuis peu, nous rapporte les commentaires que vous auriez tenus à propos d’une cliente en jupe courte : « c’est une salope, une prostituée » . Une ancienne collaboratrice est également venue témoigner à notre demande et nous confirme que vos propos étaient très souvent à connotation sexuelle ou péjorative. Vous lui auriez dit en effet : « à chaque fois que je te vois, je bande ». « Tu es moche et grosse ». « Ton poisson est mort car tu as dû le mettre dans ta chatte » . À l’exposé de l’ensemble de ces faits, vous disiez avoir tenu de tels propos, ou avoir eu de tels comportements. Il ressort néanmoins très nettement de la totalité des témoignages recueillis, que vous avez il y a plusieurs reprises des attitudes équivoque et des propos répétés à connotation sexuelle inadmissibles plus que déplacés et dégradants et humiliants, à l’égard de plusieurs collaboratrices dont de jeunes mineures en stage dans votre rayon et avec lesquelles vous avez des liens de subordination. Les deux stagiaires concernées ont déposé plainte. »

Cour d'appel de Bordeaux, 24 septembre 2015, n° 14/05358


Toi qui entres ici, abandonne tout espoir.
Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
6198 Messages
Age : 36 ans

Re: Curiosités juridiques!

Tilia TV :

Au Chili un ex militaire servant sous Pinochet a avoué à la radio des tortures et des assassinats d'opposants politiques.
Il est libre.

Oui mais ça compte pas y a prescription 🤪 Je plaisante c’est que les tueurs font ça pour avoir des réductions de peines, ils disent ou y a des corps avec les identités mais que des meurtres prescrits ou pour avoir l’attention des médiats.
Mais dans le cas de Pinochet, c’est pas un crime contre l’humanité? Auquel cas c’est pas frappé d’imprescriptibilité ?
Voilà Darksade saurait ptet lui 🤔


Tombée de bonne humeur sur lit d'érotisme, servi avec son coulis de tendresse pour toutes et tous <3
DarkSad
Super Auteur
17-05-2021
3275 Messages

Re: Curiosités juridiques!

LeRenardetLaDuchesse :

Tilia TV :

Au Chili un ex militaire servant sous Pinochet a avoué à la radio des tortures et des assassinats d'opposants politiques.
Il est libre.

Oui mais ça compte pas y a prescription 🤪 Je plaisante c’est que les tueurs font ça pour avoir des réductions de peines, ils disent ou y a des corps avec les identités mais que des meurtres prescrits ou pour avoir l’attention des médiats.
Mais dans le cas de Pinochet, c’est pas un crime contre l’humanité? Auquel cas c’est pas frappé d’imprescriptibilité ?
Voilà Darksade saurait ptet lui 🤔

Les crimes contre l'humanité sont en effet imprescriptibles mais pour les juger il faut soit :
- que le coupable soit amené devant la Cour Pénale Internationale de La Haye, or certains pays (dont les USA au passage) protègent leurs ressortissants, ce qui rend cela impossible.
- qu'une loi interne les punissent, or le Chili a voté une loi d'amnistie empêchant les poursuites des crimes sous Pinochet.

Donc pour que le type à la radio soit jugé, il faut qu'il quitte le Chili, soit arrêté dans l'autre pays, extradé vers les Pays Bas et jugé là bas.


Mes ongles crissent sur l'étoffe de ma peau
Mais les draps glissent, cruelle esquisse de ton dos.
Seule, tout en bas de soi, je n'ai que des goûts de moi,
Dieu seul me voit penser à toi du bout des doigts.
DarkSad
Super Auteur
17-05-2021
3275 Messages

Re: Curiosités juridiques!

"L'eau" : sujet de l'épreuve de culture générale au concours d'entrée à l'Ecole Nationale de la Magistrature.


Mes ongles crissent sur l'étoffe de ma peau
Mais les draps glissent, cruelle esquisse de ton dos.
Seule, tout en bas de soi, je n'ai que des goûts de moi,
Dieu seul me voit penser à toi du bout des doigts.
megalosex
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
06-07-2017
3242 Messages
Sexe : Homme
Age : 74 ans

Re: Curiosités juridiques!

DarkSad :

"L'eau" : sujet de l'épreuve de culture générale au concours d'entrée à l'Ecole Nationale de la Magistrature.

Parce que la justice, ça coule de source. Et pour éviter aux futurs magistrats de se noyer dans la paperasse. Permet aussi de se laver de tout soupçon. Et pour certains de mettre de l'eau dans leur vin.


" Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots."     (Martin Luther King)
Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
6198 Messages
Age : 36 ans

Re: Curiosités juridiques!

Est justifié le licenciement du salarié qui souhaite à sa patronne (qu'il surnomme Hitler) de mourir d'un "cancer du trou du cul".

Cour d'appel de Nîmes. 22 janvier 2013.


Tombée de bonne humeur sur lit d'érotisme, servi avec son coulis de tendresse pour toutes et tous <3
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
27225 Messages
Sexe : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

Re: Curiosités juridiques!

megalosex :

Parce que la justice, ça coule de source. Et pour éviter aux futurs magistrats de se noyer dans la paperasse. Permet aussi de se laver de tout soupçon. Et pour certains de mettre de l'eau dans leur vin.

Et surtout dans leurs pots de vin.


Crrr... Crrr... Crrr... La crécelle signale l'arrivée d'un pestiféré.