Le site de l'histoire érotique
  • Forum
  •  » Fun
  •  » Retour à la vie normale...
Philibert3364
Membre
29-12-2019
1297 Messages
Sexe : Homme
Age : 57 ans
Lieu: Sud ouest

Retour à la vie normale...

Bonjour
C'est juste pour savoir si vous aviez la même impression que moi, mais depuis les confinements successifs, les médias n'ont jamais autant parler des clubs échangistes..
Alors si comme pour les terrasses, ces mêmes médias journalistes vont couvrir les rouvertures de ces clubs... Avec des envoyés spéciaux.... Et peut-être les visites présidentielles ou premier-ministérielles...
Vivement le 9 juin..

DarkSad
Membre
17-05-2021
922 Messages
Sexe : Non binaire
Age : 51 ans

Re: Retour à la vie normale...

Philibert3364 :

Alors si comme pour les terrasses, ces mêmes médias journalistes vont couvrir les réouvertures de ces clubs... Avec des envoyés spéciaux.... Et peut-être les visites présidentielles ou premier-ministérielles...
Vivement le 9 juin..

ha ha ha merci de m'avoir fait rire big_smile

et sinon, un article de journal :

Comme tout établissement recevant du public, les saunas libertins n'échappent pas au respect des gestes barrières pour limiter la propagation du Covid-19… Et ils n'échappent pas non plus aux contrôles des forces de l'ordre. Ainsi, à Orléans (Loiret), les policiers sont venus contrôler le sauna Jaurès, situé sur le boulevard du même nom. « Il était 22 heures environ, vendredi 16 octobre. Un couple s'est présenté à l'accueil, sans masque, sans mettre de gel hydro non plus. On leur a dit de mettre le masque et du gel. Ils se sont présentés comme des novices du libertinage. Puis, une fois entrés, l'homme a montré sa plaque de police et fait entrer six autres personnes… », raconte le patron du sauna, Gilles, au journal La République du Centre.

Port du masque, jauge, désinfection…, tout est passé en revue. « On a vérifié plusieurs éléments et tout est nickel. Concernant le port du masque, quarante clients étaient présents ce soir-là et tous avaient leur masque, sauf un, qui a été verbalisé » d'une amende de 135 euros, rapporte à France Bleu un policier. « Tous avaient donc leur serviette et leur masque », ajoute-t-il. Le patron du lieu confirme dans le quotidien local : « Le contrôle s'est très bien passé. »

PS : il y aurait tellement moyen d'en faire une histoire érotique tiens !

Dernière modification par DarkSad (Le 22-05-2021 à 11h12)


Apprends donc à tenir ta laisse t'es pas tout seul en manque de secours,
La tristesse est la seule promesse que la vie tient toujours.