Le site de l'histoire érotique
Louis69
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
14-12-2014
81 Messages
Genre : Homme
Age : 36 ans
Lieu: Mon jardin secret

Une prof d'italien sexy (10)

L'histoire «Une prof d'italien sexy (10)» a été publiée. N'hésitez pas à en discuter ici !

Extrait :
Ma mère reçoit la réponse pendant qu'elle se relève. Sa main caresse une dernière fois mes testicules. Je la regarde se rassoir à mes côtés, écarter ses cuisses, et plonger cette main dans sa culotte pour branler son clitoris. Elle me glisse alors à l'oreille qu'Isa arrive. Je n'en crois pas mes yeu...

Cliquez ici pour lire cette histoire


L'imaginaire est un si puissant aphrodisiaque
underscore
Membre
27-01-2021
19 Messages

Re: Une prof d'italien sexy (10)

Et voilàààà ! quelle délicieuse surprise ce matin de découvrir la suite ! Et chaque fois, j'adooore tellement c'est plein de suspens, surprises, délicieuses frustrations
Encore une fois, bravooo ! Et j'ai du mal à croire que ce soit ta première histoire !! (vu que je vois que c'est la seule rattachée à ton profil ^^)

Puceauxa
Membre
26-05-2019
344 Messages

Re: Une prof d'italien sexy (10)

Encore un bon chapitre plein de sensualité et d'espièglerie , j'aimerais un chapitre ou  une scène   dans la chambre des filles ou il entendrait les filles se faire plaisir ! Sinon j'espère  qu'il y aura d'autres chapitres avec la soeur et ses copines ! A quand le retour de la prof sexy ?  A très bientôt j'espère avec autant de passion et d'érotisme  hâte de connaître la suite !

OlivX
Membre
14-11-2016
4591 Messages
Genre : Homme
Age : 55 ans

Re: Une prof d'italien sexy (10)

Voilà une soirée aussi torride que frustrante pour lui qui n'a toujours pas joui...
J'imagine comme ses couilles doivent être dures et douloureuses

Cedric51
Membre
31-07-2020
9 Messages
Genre : Homme
Age : 33 ans
Lieu: Châlons en Champagne

Re: Une prof d'italien sexy (10)

Encore un super chapitre. Vivement la suite

P.s.: a quand un retour de cette chère prof d'italien


Venate Nocturni
Tompouce 96
Membre
13-11-2016
3 Messages

Re: Une prof d'italien sexy (10)

Super, comme d'habitude...
Vivement la suite !

animax
Membre
03-04-2011
152 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: Rhone alpes

Re: Une prof d'italien sexy (10)

merci pour cet super histoire ,

underscore
Membre
27-01-2021
19 Messages

Re: Une prof d'italien sexy (10)

Ps : hmm, et à la relecture de la fin, j'aime imaginer que sa mère avait peut être un petit gode entre ses fesses tout du long, comme quelques mots le laissent suggérer. Quelles gourmandes !!

Louis69
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
14-12-2014
81 Messages
Genre : Homme
Age : 36 ans
Lieu: Mon jardin secret

Re: Une prof d'italien sexy (10)

Merci pour vos commentaires !

@underscore: Merci beaucoup pour tes compliments ! Effectivement c'est ma première histoire et c'est aussi pourquoi cela me prend autant de temps et autant la tete... Au sujet de ta dernière remarque, elle ne semble pas idiote, il est vrai wink

@puceauxa: J'aime bien tes propositions, cela me donne des idées de chapitres smile Pour la prof, il est possible qu'elle revienne très prochainement wink

@OlivX: Je suis completement d'accord avec toi. Je n'ose imaginer la sensation !

@Cedric51: Moi aussi je suis impatient en un sens. J'espère qu'il vous plaira.

@TomPouce96: Je me dépeche ^^

@animax: Merci de prendre la peine de la lire et la suivre.

Donc, ce chapitre clos la première partie. La suite est dans les tuyaux. Il me faut prendre encore un peu de temps avant de la soumettre. Patience est mère de vertue, dit-on...


L'imaginaire est un si puissant aphrodisiaque
Isa_belle
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
05-10-2021
1 Message

Re: Une prof d'italien sexy (10)

J’ai rarement lu une histoire aussi excitante. L’idée d’amener le héros à renoncer à jouir est géniale, car il n’y a rien de plus délicieux que les frémissements du désir. Même chose pour ces rapports osés - mais retenus - avec la mère et la soeur. En lisant, j’ai moi-même résisté à l’envie de jouir, jouant à m’en approcher sans y succomber. Y a-t-il ressort plus puissant à l’émoi charnel que la transgression de l’interdit, surtout lorsque cette transgression est progressive et jamais totalement accomplie. L’ambiguïté des gestes attise le bouillonnement des sens. J’attends la suite avec impatience, en espérant que tout terme possible reste différé. Et, je l’avoue, j’en attends plus des rapports avec Héléna et Julie qu’avec Élodie, à moins que ce ne soit entre ces trois-là…


Mouiller n'est-il pas plus doux encore que jouir ?