Le site de l'histoire érotique
  • Forum
  •  » Fun
  •  » Votre avis sur : Excalibur
ddoctorss
Membre
04-09-2018
266 Messages
Sexe : Homme
Age : 25 ans
Lieu: AURA

Votre avis sur : Excalibur

Puisque la grande majorité des votants semblent intéressés par la mise en place de la série « Votre avis sur : … », nous allons débuter notre première saison sur les légendes arthuriennes.

Le premier épisode va être, comme je l’avais annoncé, sur le film Excalibur, réalisé par John Boorman et sorti en salle en 1981.

Avant de continuer, je précise que mon avis est volontairement large et personnel. Il a pour but de lancer la discussion tout en laissant à chacun la possibilité d’ajouter ou contester des éléments.

Pourquoi choisir ce thème ?
Tout simplement car la légende arthurienne est d’actualité avec la sortie du film Kaamelott (avis à venir dans un prochain épisode).

Pourquoi choisir ce film pour l’épisode 1 ?
Excalibur est le film qui, à ma connaissance, retranscrit le mieux la légende arthurienne telle qu’elle a pu être pensée à l’époque médiévale.

Et mon avis sur ce film ?
Certains considèrent ce film comme un chef d’œuvre, d’autres comme un film raté. Personnellement, ce n’est ni l’un ni l’autre. C’est un classique, avec ses défauts et ses qualités.
Tout d’abord, il faut savoir qu’Excalibur cherche à adapter au cinéma le livre Le Morte d’Arthur, de Thomas Malory, publié en 1485. Un livre de plus de 1000 pages, avec de très nombreuses répétitions et certains passages qui se contredisent eux-mêmes. Vous l’aurez compris, réaliser un film à partir de ce texte n’est pas une tâche simple ! De plus, il faut couper toute idée d’anachronisme dans la réalisation du film et dans les images qui nous sont présentées. En effet, Thomas Malory écrivant à la toute fin de l’époque médiévale, c’est son époque qu’il d’écrit et non celle de Chrétien de Troyes (mort en 1190). D’ailleurs, J. Boorman nous montre une société relativement correcte pour 1485.

Parlons plus particulièrement du film maintenant. Comme je vous l’ai dit, il est sorti en 1981 ce qui est considéré pour certains comme « vieux ». Il faut bien le dire, le film a vieilli… et plutôt mal selon moi. Néanmoins, ce n’est pas la faute du réalisateur ou de son équipe mais bien de l’esthétique utilisée dans les films de fantaisie ou de science-fiction à la fin des années 1970 et début des années 1980. Ainsi, on retrouve cette esthétique vieillissante dans de nombreux films de la même époque. Dans la même idée, le jeu d’acteur, pourtant très bon, a lui aussi mal vieilli. Il est, selon moi, très lourd aujourd’hui. Dernier gros point négatif, le film faisant 2h20, il est difficile de retracer l’ensemble de l’oeuvre de T. Malory. De fait, on a tendance à se perdre par moments si on pas une culture déjà importante de cet univers (personnages, lieux, symboles, …).

Mais tout n’est pas négatif, loin de là ! D’ailleurs, on se laisse porter pendant tout le film dans ce récit féérique, tel un songe ou une illusion. La beauté du texte, de l’unité entre décors, costumes et jeu d’acteurs fait que l’on se prend à réver. C’est une véritable épopée où chaque détail compte. Où chaque personnage respecte les règles du conte héroïque. A cela s’ajoute une puissance dramatique qui croisse tout au long du film. Enfin, les personnages principaux, bien connus du grand public (Arthur, Merlin, Guenièvre, Lancelot, …) nous montre un visage que l’on n’a pas forcément l’habitude de voir.

Ainsi, malgré une esthétique vieillissante et une histoire qui semble difficile à suivre par moment, Excalibur nous permet de vivre un récit arthurien puissant. On comprend mieux comment est pensée la légende arthurienne à la fin de l’époque médiévale. C’est loin d’être la nôtre actuellement !



A vous de donner vos avis sur le film (et pourquoi pas sur mon avis ^^)

Pour l’épisode 2 je compte traiter du film Le Roi Arthur, de Antoine Fuqua, sorti en 2004. (C’est un tout autre genre)


"Je m'entretiens avec moi-même de politique, d'amour, de goût ou de philosophie ; j'abandonne mon esprit à tout son libertinage ; je le laisse maître de suivre la première idée sage ou folle qui se présente"
DarkSad
Super Auteur
17-05-2021
3270 Messages

Re: Votre avis sur : Excalibur

Je rebondis sur une chose que tu dis deux fois : "fin de l'époque médiévale" pour expliquer que les médiévistes donnent la date de 1453 comme le tournant de la fin du moyen-âge et celui du début de la Renaissance. Alors on n'est pas passé de l'un à l'autre comme ça, cela s'est fait en douceur.

L'œuvre de Thomas Malory est une compilation de tous les romans courtois du moyen-âge, entre la nostalgie d'un âge d'or médiéval qui s'achève et la nostalgie d'un âge d'or antique qui débute. Or, la légende du Roi Arthur se situe elle-même à la croisée de l'Antiquité et du Moyen-âge puisqu'elle est sensée se dérouler en 495-525 lors des invasions saxonnes. Impressionnante mise en abîme de sa propre époque.

Le film a également le grand mérite de débuter par Uther Pendragon, qui est souvent gommé dans les autres adaptations au cinéma.

Enfin, comme le dit ddoctorss, il existe d'autres récits de cette légende : Chrétien de Troyes par exemple, qui écrivait 3 siècles plus tôt, parlait moins des actions héroïques de ses personnages et décrivait davantage leurs amours passionnées.

Je termine avec un mot sur l'excellent choix musical qui a été fait pour le film.


Darksad
critique d'art contemporain et cinéma pour Télérama, Nouvel obs, Libération et Auchan.


Mes ongles crissent sur l'étoffe de ma peau
Mais les draps glissent, cruelle esquisse de ton dos.
Seule, tout en bas de soi, je n'ai que des goûts de moi,
Dieu seul me voit penser à toi du bout des doigts.
ddoctorss
Membre
04-09-2018
266 Messages
Sexe : Homme
Age : 25 ans
Lieu: AURA

Re: Votre avis sur : Excalibur

DarkSad :

Je rebondis sur une chose que tu dis deux fois : "fin de l'époque médiévale" pour expliquer que les médiévistes donnent la date de 1453 comme le tournant de la fin du moyen-âge et celui du début de la Renaissance. Alors on n'est pas passé de l'un à l'autre comme ça, cela s'est fait en douceur.

L'œuvre de Thomas Malory est une compilation de tous les romans courtois du moyen-âge, entre la nostalgie d'un âge d'or médiéval qui s'achève et la nostalgie d'un âge d'or antique qui débute. Or, la légende du Roi Arthur se situe elle-même à la croisée de l'Antiquité et du Moyen-âge puisqu'elle est sensée se dérouler en 495-525 lors des invasions saxonnes. Impressionnante mise en abîme de sa propre époque.

Le film a également le grand mérite de débuter par Uther Pendragon, qui est souvent gommé dans les autres adaptations au cinéma.

Enfin, comme le dit ddoctorss, il existe d'autres récits de cette légende : Chrétien de Troyes par exemple, qui écrivait 3 siècles plus tôt, parlait moins des actions héroïques de ses personnages et décrivait davantage leurs amours passionnées.

Je termine avec un mot sur l'excellent choix musical qui a été fait pour le film.


Darksad
critique d'art contemporain et cinéma pour Télérama, Nouvel obs, Libération et Auchan.

Merci pour cette première critique !

Mais je relève tout de même 2 points importants.
Le premier est la date de 1453 pour la fin de l'époque médiévale, certes certain médiéviste l'utilise mais pas tous, c'est encore un débat ouvert. Donc attention à ne pas trop mettre de frontière. Nous sommes bien sûr une époque de transition.

Le second est ce que tu dis sur le récit arthurien qui devrait se placer à la fin de l'antiquité, c'est vrai MAIS les premiers textes importants relatant cette histoire ne sont écrit qu'après l'an 1000 pour légitimé la nouvelle monarchie anglaise.
Quoi qu'il en soit, MALORY écrit plus dans la société qui lui est contemporaine (même si il peut dire l'inverse).


"Je m'entretiens avec moi-même de politique, d'amour, de goût ou de philosophie ; j'abandonne mon esprit à tout son libertinage ; je le laisse maître de suivre la première idée sage ou folle qui se présente"
DarkSad
Super Auteur
17-05-2021
3270 Messages

Re: Votre avis sur : Excalibur

Oui Mallory était dans une période de transition, où la renaissance (qui s'est beaucoup inspirée de l'antiquité) commençait et le moyen âge n'était pas entièrement fini.

Or, la légende originale était sensée se passer aussi dans une période de transition Antiquité/moyen-âge, donc je pense que c'est pour ça que cette légende parlait autant à mallory.

Et aussi parce qu'il s'emmerdait en captivité et que les livres de la bibliothéque étaient tous de légendes arthuriennes.


Mes ongles crissent sur l'étoffe de ma peau
Mais les draps glissent, cruelle esquisse de ton dos.
Seule, tout en bas de soi, je n'ai que des goûts de moi,
Dieu seul me voit penser à toi du bout des doigts.
Monsieur Plume
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
09-02-2021
471 Messages
Sexe : Homme
Age : 47 ans
Lieu: France

Re: Votre avis sur : Excalibur

Je suis assez d’accord avec l’analyse que ddoctorss fait de de film, qui pour moi est vraiment un bon film. Certes l’esthétique est datée, mais comme celle de tous les films à effets spéciaux de l’époque. Et le côté « vieillot » de ces effet n’est en fait pas dénué d’un certain charme. J’aime assez la théâtralité assumée de l’ensemble que ce soit dans les décors, les costumes (l’armure de Mordred !) ou dans le jeu des acteurs (beaucoup reprocheront sans doute ce Merlin qui en fait un peu trop, mais je vois ça comme un aspect assumé de la dramaturgie). Et puis il y a l’excellent choix de la musique de bout en bout : j’ai longtemps associé Carmina Burana et Excalibur.
Bref, toute cette discussion me donne envie d’un nouveau visionnage.


Procrastinateurs de tous les pays, unissons nous ! Demain.
ddoctorss
Membre
04-09-2018
266 Messages
Sexe : Homme
Age : 25 ans
Lieu: AURA

Re: Votre avis sur : Excalibur

Monsieur Plume :

Bref, toute cette discussion me donne envie d’un nouveau visionnage.

Je suis très heureux de lire cette phrase ! Cela veux dire que cette série a une réelle utilité ! big_smile


"Je m'entretiens avec moi-même de politique, d'amour, de goût ou de philosophie ; j'abandonne mon esprit à tout son libertinage ; je le laisse maître de suivre la première idée sage ou folle qui se présente"
Vroom
Membre
07-01-2016
523 Messages
Sexe : Homme
Lieu: Marseille

Re: Votre avis sur : Excalibur

Un enfant de 8 ans est sorti discrètement de son lit un soir pour regarder les chaînes allemandes. Il tombe y tombe sur un film en anglais sous-titré en schumacher. Captivé par la puissance des images ( ce fameux dragon ouvrant la voie à Uther), il ne décrochera plus jamais vraiment des mythes et des légendes.

Aujourd’hui, ce gosse est un emmerdeur insomniaque et ronchon qui va lire ce fil, du moins pour ce qui relève d’Excalibur. Un sujet qui m’intéresse, un post qui ne dévie pas du sujet initial, je rêve éveillé. smile

Romanceros93
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
30-05-2017
311 Messages
Sexe : Homme
Age : 28 ans

Re: Votre avis sur : Excalibur

En ce qui concerne ce film, je dois avouer qu'il est, pour moi, LA référence des films traitants de la légende Arthurienne. Bien sûr il en existe d'autres comme Le Roi Arthur de 2004 (qui est excellent) ou le film " les Chevaliers de la Table Ronde" de 1953 ( sympa à regarder mais très kitsch et trop hollywoodien pour ma part). Le Excalibur de Boorman retranscrit la légende avec un équilibre quasi parfait entre l'univers réel ( le monde des Hommes et de la chevalerie) et l'univers de la magie et du surnaturel ( le monde des esprits, le Dragon avec la grande présence de Merlin et Morgane et celui un peu plus discret de Viviane la dame du Lac). J'aime aussi énormément le fait qu'il traite l'histoire d'Arthur de À à Z avec la partie d'Uther et Ygraine ( et encore je rêve d'un film traitant de l'origine de la légende avec la présence de Constant, de Vortigern etc.)

Encore une fois, l'intelligence de Boorman se voit dans un point de détail important: le fait qu'il ai choisit deux acteurs qui ne pouvaient pas se supporter pour jouer les rôles de Merlin et Morgane. On ressent bien la tension entre les deux acteurs durant les scènes communes.

Et que dire du personnage de Merlin. Le côté très humoristique et maladroit du personnage montre bien à quel point Merlin n'est pas fait pour le monde des Hommes. Il n'est pas à sa place dans ce monde mais il doit quand même y intervenir.

Les deux seuls points un peu noir de ce film est le traitement du personnage de Lancelot et de l'amour entre Guenievre et Lancelot. Même si on peut bien sentir la détresse de Lancelot, je trouve que le jeu global de l'acteur n'est pas aussi génial.

Pour finif ce film servit avec une superbe musique est un véritable chef-d'œuvre.  Je pense d'ailleurs me revoir le DVD ce soir ^^


Ça t'arrive encore de bander quand tu écris  ?