Le site de l'histoire érotique
  • Forum
  •  » Fun
  •  » Concours des sadiens - Prix de la rigolade
Donatien A.F. de Sade
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-12-2017
797 Messages
Genre : Homme
Age : 31 ans
Lieu: Canada, Qc, Gatineau

Concours des sadiens - Prix de la rigolade


Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination.
- Donatien Alphonse François de Sade alias Le Marquis de Sade
Ce sont les écrivains qui manquent au peuple, ce ne sont pas les lecteurs qui manquent aux écrivains. - Alphonse de Lamartine
Donatien A.F. de Sade
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-12-2017
797 Messages
Genre : Homme
Age : 31 ans
Lieu: Canada, Qc, Gatineau

Re: Concours des sadiens - Prix de la rigolade

J'aimerai savoir quel serait votre choix concernant la remise d'un prix pour la poésie la plus drôle parmi celles ci-bas, selon vous ? Vous êtes les juges des prix du concours des sadiens !

Les sondages des prix se passent ici, dans la catégorie "Fun" pour ne pas nuire au futur concours de Blueberry89.

Voici les choix :

Choix 1
La poisse! Un puceau ! Et ce foutu futal
Moule mon cul à mort ! Vite il faut le virer !
Ce con va le craquer et je vais le claquer !
Ma minette est mouillée, je le sens l’animal.

Sa queue contre mon cul tape, pulse et palpite,
Jeans aux genoux j’agis: sa belle bite en bouche.
Il est fou, il m’étouffe ! Il faut que je me touche !
Ce petit puceau là va venir en moi vite.


Choix 2
Ôde à la paresse

Suis-je obligée d'aller à confesse
avouer mon péché de paresse ?
Dois-je me sentir coupable
d'une faute irréparable ?

J'apprécie de me laisser aller
et sous ma couette trainasser.
Ne vous montrez pas grognon
face à ce péché mignon.


Choix 3
J'offris un jour mon pucelage,
A toi qui n'étais pas si sage.
Malhabile, je t'effeuillais
Et pour tout ou rien je bandais.

Sur moi tes mains légères,
Mon pouls qui s'accélère.
Ta langue effleure mon gland :
Bien trop tôt je me répands.


Choix 4
Femme blonde, toute nue,
Le paradis sur Terre,
Homme musclé, tout nu.

La pomme du désir,
Pomme consommée: quel péché!
Adam et Ève.


Choix 5
Si souvent bien poli, je suis cru dans ton lit.
Au chaud dans ton corps, les mots ont d'autres accords
La passion du jour, se fait baise le soir
Et "je t'aime mon amour", devient "chienne" plus tard.

Parce que nous sommes complexes, pas d'injures dans le sexe.
Un simple mot dégradant, et ton orgasme est pressant
T' aime la bite salope, appeles moi papa
Et bouffes mon cyclope tu n'est bonne qu'à ça.


(Cette poésie comporte un acrostiche dans chaque strophe.)

Choix 6
Quand tu me fais du mal, ça te fait du bien.
Mais ensuite tu regrettes, tu cherches mon pardon.
Mais quand je te pardonne, ça redevient  malsain.
Quand tu me fais du mal, ensemble on touche le fond.

Au fond du gouffre ensemble, où tu m’as entraîné,
Tu souffres toujours autant, et tu m’as emporté.
À mon doigt mon alliance, du diable épousé,
Scelle ton funeste but, la douleur recherchée.


Choix 7
Besoin réciproque, je mords, toi tu croques,
Si saveur tu évoques, Faim tu provoques.
Un véritable choc, sans plus d'équivoque,
Soif tu invoques, quand ta langue me bloque.

Puis tu me plaques, c'est comme une claque,
Tout se détraque quand le désir me traque.
Pauvre corps en vrac, requiert sa dose de crack,
Vaincu il craque, ne laissant qu'une flaque.


Choix 8
Quand je rêve, la nuit, dans mes plus doux fantasmes,
Je t’emmène avec moi, de la main caressée,
Toi, belle Vaness’, toute éprises de spasmes,
Quel regard tu me donnes une fois apaisée.

Quand je cherche sans fin ta source mystérieuse,
Ce bonheur, ce plaisir, profondément caché,
Tu me donnes souvent un regard malicieux
Qui me montre que ta prise n’a pas lâchée.

Je veux de ton orgasme être capitaine
Et réussir enfin à te faire défaillir
Pour au moins une fois pouvoir faire jaillir
De ton doux buisson cette secrète fontaine.


Choix 9
Ah mesdames, je dois vous avouer
Que je suis amoureux de vos fessiers
Oui, je parle de vos postérieurs, vos popotins
Vos culs, vos derrières, vos arrière-trains
Je n’y peux rien, quand je les vois je jubile

Un nude de votre croupe, de votre lune ou de vos fesses
Et cela me remplit d’allégresse
Je vous le confesse bien volontiers, derche, fion,
Joufflu, croupe ou pétard, tel est mon péché mignon
Alors dîtes-moi, est-ce un si grand vice que d’être un pygophile ?


Choix 10
A vouloir trop jouer, je suis prise à mon jeu : 
On use, quand il veut, du fait d’être en soirée
Sortis. Mais d’un jupon j’ai beau m’être parée,
On ne voit, d’au-dessus, la chose de l’enjeu.

Satyre ! Il fait glisser vers son vit ma menotte,
Et un instant plus tard, en douce, je m’allume,
Ravie par le parfum que sur ma main je hume :
Lors, un filet, toujours, s’échappe de ma motte.
Mon ennui en cela ? N’avoir point de culotte.


(Il y a un acrostiche dans cette poésie.)


Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination.
- Donatien Alphonse François de Sade alias Le Marquis de Sade
Ce sont les écrivains qui manquent au peuple, ce ne sont pas les lecteurs qui manquent aux écrivains. - Alphonse de Lamartine
Donatien A.F. de Sade
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-12-2017
797 Messages
Genre : Homme
Age : 31 ans
Lieu: Canada, Qc, Gatineau

Re: Concours des sadiens - Prix de la rigolade

Up pour les votes !


Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination.
- Donatien Alphonse François de Sade alias Le Marquis de Sade
Ce sont les écrivains qui manquent au peuple, ce ne sont pas les lecteurs qui manquent aux écrivains. - Alphonse de Lamartine
Donatien A.F. de Sade
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-12-2017
797 Messages
Genre : Homme
Age : 31 ans
Lieu: Canada, Qc, Gatineau

Re: Concours des sadiens - Prix de la rigolade

Up !


Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination.
- Donatien Alphonse François de Sade alias Le Marquis de Sade
Ce sont les écrivains qui manquent au peuple, ce ne sont pas les lecteurs qui manquent aux écrivains. - Alphonse de Lamartine