Le site de l'histoire érotique
Celjon
Membre
15-01-2021
62 Messages

Gynécologue

Bonjour
Ma femme stress à mort pour son rdv, je ne comprends pas trop pourquoi et vous?

Dante67
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
20-12-2020
429 Messages
Genre : Homme
Age : 29 ans

Re: Gynécologue

Ben ça dépend... vous aviez prévu d'agrandir la famille ou pas ? Des démangeaisons mal placées ces derniers jours ?

Celjon
Membre
15-01-2021
62 Messages

Re: Gynécologue

Non du tout visite de routine

Blueberry89
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
11-04-2020
1023 Messages
Genre : Femme
Age : 32 ans
Lieu: Franche-Comté

Re: Gynécologue

Ce n'est jamais agréable d'être tripotée par un Gygy. Le spéculum c'est l'enfer. (Et ça peut se coincer cette saloperie)
En plus si le Gygy n'est pas doux, ça n'aide pas. Donc si tout va bien médicalement parlant, ce n'est que du stress normal.


“Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis.” E. A. Poe
Fantasme/Voyeur
Membre
18-06-2017
276 Messages
Lieu: 54

Re: Gynécologue

A savoir déjà si c'est son premier examen ou pas.

JeSuisPoly
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
04-01-2018
1550 Messages
Genre : Femme
Age : 47 ans
Lieu: IDF

Re: Gynécologue

Premier examen ou pas, c'est vraiment pas agréable et très anxiogène un rendez-vous chez le gynécologue.
Les examens sans prévenir, sans expliquer, sans bienveillance et sans consentement ce n'est pas une légende urbaine. Ce n'est pas quelque chose qui n'arrive qu'aux autres.


“Si les hommes pouvaient attendre un enfant, l'avortement serait un sacrement.” Florence Kennedy
Maxy32
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
27-09-2019
1297 Messages
Age : 33 ans

Re: Gynécologue

Aller chez le médecin, n'importe lequel, logue ou pas, ce n'est pas un pur plaisir pour tous. Mais il faut garder confiance, que même, si la personne qui ausculte est un professionnel qui fait ça depuis des années, pour lui ça devient banal ! Il faut en parler, ne pas avoir peur de sa réaction, c'est normal d'avoir peur de ce qu'il va faire et comment il va le faire. Je pense qu'il ne sera peut-être pas contre que tu accompagnes ta femme. Après, un gynéco n'est pas non plus un tortionnaire qui répond seulement aux ordres de son chef, il peut être compréhensif comme tout le monde.


C'est en faisant des erreurs qu'on apprend ...
JeSuisPoly
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
04-01-2018
1550 Messages
Genre : Femme
Age : 47 ans
Lieu: IDF

Re: Gynécologue

Maxy32 :

Aller chez le médecin, n'importe lequel, logue ou pas, ce n'est pas un pur plaisir pour tous. Mais il faut garder confiance, que même, si la personne qui ausculte est un professionnel qui fait ça depuis des années, pour lui ça devient banal ! Il faut en parler, ne pas avoir peur de sa réaction, c'est normal d'avoir peur de ce qu'il va faire et comment il va le faire. Je pense qu'il ne sera peut-être pas contre que tu accompagnes ta femme. Après, un gynéco n'est pas non plus un tortionnaire qui répond seulement aux ordres de son chef, il peut être compréhensif comme tout le monde.

Es-tu propriétaire d'un vagin ?


“Si les hommes pouvaient attendre un enfant, l'avortement serait un sacrement.” Florence Kennedy
lechebonace
Membre
20-06-2013
36 Messages
Genre : Homme
Age : 22 ans
Lieu: Lyon

Re: Gynécologue

JeSuisPoly :

Maxy32 :

Aller chez le médecin, n'importe lequel, logue ou pas, ce n'est pas un pur plaisir pour tous. Mais il faut garder confiance, que même, si la personne qui ausculte est un professionnel qui fait ça depuis des années, pour lui ça devient banal ! Il faut en parler, ne pas avoir peur de sa réaction, c'est normal d'avoir peur de ce qu'il va faire et comment il va le faire. Je pense qu'il ne sera peut-être pas contre que tu accompagnes ta femme. Après, un gynéco n'est pas non plus un tortionnaire qui répond seulement aux ordres de son chef, il peut être compréhensif comme tout le monde.

Es-tu propriétaire d'un vagin ?

Le rapport ?

Hellangel
Super Auteur
02-09-2017
1400 Messages
Genre : Homme
Age : 24 ans
Lieu: Suisse

Re: Gynécologue

Le rapport, il suffit de chercher "violences obstétriques et gynécologiques"

lechebonace
Membre
20-06-2013
36 Messages
Genre : Homme
Age : 22 ans
Lieu: Lyon

Re: Gynécologue

Bien sur mais :
- de manière générales, les filles avec qui j'ai pu en discuter disent que les femmes gynéco sont encore moins tendres que LS hommes
- il a juste dit qu'il fallait parler de ses craintes avec le professionnel et éventuellement accompagner sa femme alors oui pour le.coup sur ce propos-ci je vois pas pourquoi il est nécessaire de "posséder un vagin" pour dire qu'il faut en parler avec lui et accompagner sa femme

Hellangel
Super Auteur
02-09-2017
1400 Messages
Genre : Homme
Age : 24 ans
Lieu: Suisse

Re: Gynécologue

Ce qui ne va pas dans son message :

- La comparaison avec les autres médecins, qui n'est du coup pas pertinente
- "C'est normal d'avoir peur de ce qu'il va faire"
- Pour lui c'est banal --> ça devrait l'être pour toi aussi
- Un gynéco c'est pas un tortionnaire

Etc. Rien de méchant, ni contre lui hein. Mais c'est une banalisation de choses vécues par des femmes et dont les hommes n'ont que rarement conscience. Je connais très peu d'hommes à qui on a fourré des trucs dans l'urètre ou l'anus avec aussi peu de préparation et consentement que ce qui arrive tous les jours à plein de femmes.

M'enfin je l'expliquerai bien moins bien que les concernées.

Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
6712 Messages
Genre : Femme
Age : 36 ans

Re: Gynécologue

Pourquoi elle a peur d’aller chez le gynéco ?

Alors déjà chez le gyneco on se met nue ; par défaut c’est une position vulnérable. Personne n’aime se sentir vulnérable.
Ensuite comme le dit comme un gros bourrin Maxi32 ; pour le gynécologue c’est bien souvent banal, pourtant pour nous ça n’est jamais banal et on aurait besoin qu’on prenne des précautions de pudeur, que l’on nous explique quel examen il est nécessaire de faire, pourquoi et éventuellement ce que l’on va ressentir. Que l’on nous mette à l’aise.  Dans les faits il est exceptionnel que ça se passe comme ça.

La toute première fois que j’ai vu un gyneco il était assermenté auprès des tribunaux, j’avais 14 ans et c’était pour une enquête policière, on m’a collé un homme, d’un mètre quatre-vingt dix mat avec des poils sur mes mains qui n’a pas levé les yeux pour me regarder quand il est entré dans le bureau en me disant de me déshabiller. J’ai regardé maman et d’une voix à peine audible j’ai dit que je ne voulais pas. Il a levé la tête, pris un air exaspéré, fermé le dossier et s’est tiré en disant « elle reviendra quand elle voudra se déshabiller j’ai  autre chose à faire.»

Ensuite y a eu le gyneco du CHRU que nous avions toutes les deux avec ma meilleure amie il y a peu encore. A moi il m’a fait des compliments sur ma silhouette et dit que j’étais jolie quand j’avais mes pieds dans les étriers, il a une erection avec ma copine qui déformait son pantalon et il restait debout devant elle à lui parler alors qu’on voyait que ça au lieu d’aller vite discretos s’assoir derrière son bureau.

Y a eu des fois où je suis allée chez le gyneco pour une simple mycose et il s’est senti obligé de me mettre un spéculum dans la chatte et de le faire pivoter sur lui même. Un passage à la pharmacie suffit pour avoir un ovule sans ordonnance … le généraliste les file sans t’ausculter.

Y a toutes les fois où le gyneco te demande de te mettre nue des le début et de t’installer alors qu’il a tout l’entretien à faire et qu’il va encore aller faire ci ou ça et que toi tu passes 15 minutes les jambes ouvertes pour un examen de cinq.

Les fois où y a tous les étudiants qui regardent avec.

Et puis y a eu la petite sœur de ma meilleure amie, une amie intime, qui avait l’étudiant gyneco qui avait assisté à la consultation qui a pu la trouver et la demander en amie sur fbk le soir grâce à son dossier médical.

Enfin, y a la gyneco qui m’a opéré de bartholinites avec des douleurs post opératoires insoutenables, les deux fois. Bien que la seconde je les ai avertis du calvaire que j’avais enduré. J’ai jamais retrouvé la pleine sensibilité de mes lèvres, mon plaisir sexuel en a été diminué. Et quand enfin un gyneco des mois plus tard a écouté ma souffrance au sujet de ces séquelles, il m’a expliqué que c’était normal et m’a parlé des adhérences des cicatrices etc etc Mais le plaisir sexuel des femmes on s’en balance.

Ce que je viens de te raconter ce n’est pas exceptionnel mais ordinaire, c’est la gynécologie en France. Avant que l’on en parle sur les réseaux, on restait seules à subir et penser que c’est normal.
Donc, qu’elle en ai conscience ou pas, ta femme, en plus de la pudeur évidente à se mettre nue et vulnérable, a sûrement des souvenirs abusifs de consultations gynécologiques.

Franchement c’est rien ce que je viens de te raconter à côté de ce que tu trouveras si tu cherches des témoignages.

Voilà.


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar.
Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
27464 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

Re: Gynécologue

Duchesse :

Ensuite comme le dit comme un gros bourrin Maxi32 [...]


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !