Le site de l'histoire érotique
SHERAB
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
17-07-2018
20 Messages
Genre : Homme
Age : 70 ans
Lieu: NIORT 79000

L'histoire «Léandra, soubrette latine. (1)» a été publiée. N'hésitez pas à en discuter ici !

Extrait :
Je vais évoquer un moment de ma vie inavouable, comment le nommer autrement tant il fut inattendu, décalé, tendre et violent à la fois. Je m'appelle Léandra, j'ai 35 ans, je suis employée de maison. À mon compte, ça, j'y tiens, c'est moi qui choisis mes clients, quand ils ne me conviennent pas, je l...

Cliquez ici pour lire cette histoire


J'ai commencé à écrire en 1958, au début, j'ai un peu tâtonné, j"avais 6 ans. Avec quelques efforts, l'écriture est devenue la passion de ma vie. Toucher l'autre, partager son intime, nourrir son point de vue, éveiller ses sens, chambouler ses émotions, lui donner envie d'oser et peut-être d'écrire.... C'est mon chemin.
Papillon4
Compte supprimé
01-01-1970
Message

Hummm exquis.. j’ai 60 et je prendrais bien une femme de ménage … top

minuitdumat
Membre
26-04-2021
44 Messages

Mille merci pour ce texte qui est l'un des tout meilleur que j'ai eu à lire ici. Tout y est dit avec malice et simplicité. La description du désir et de l'acte sexuel est tout en subtilité et fraîcheur. Un instant j'y étais avec cette charmante enfiévrée.

Que ça fait du bien un si joli texte.


notre cerveau n'est-il pas notre première zone érogène ?
vertige68
Membre
14-09-2021
279 Messages
Genre : Homme
Age : 56 ans
Lieu: à découvrir

Bonjour, Merci pour ce beau récit, surtout vrai, ouf. C'est si beau. Rassurez vous, j'ai aussi connu cela avec une femme qui était plus agée que ma mére. C'est sublime, surtout que cette femme , qq fois, lors de nos moments calins ou après, "culpabilisait" presque de coucher avec un homme, moi, plus jeune que ses fils. Vivement d'autres vraies histoires de votre part.

BlondViril
Membre
20-09-2020
117 Messages
Genre : Homme
Age : 30 ans
Lieu: Nancy

Très beau texte, bravo.
J’aime beaucoup ce mélange descriptif des moments physiques et ressentis. J’ai adoré également le désire qui monte au fil des semaines jusqu’à atteindre un degrés de respect mutuel proche du fanatisme. C’est très beau.


Tout est dans l’équilibre des choses et il n’est jamais trop tard pour rien. Voilà mes deux crédos.