Le site de l'histoire érotique
Antibes57
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
17-12-2020
45 Messages
Genre : Homme
Age : 26 ans
Lieu: Québec

Moi, zoophile assumée (1)

L'histoire «Moi, zoophile assumée (1)» a été publiée. N'hésitez pas à en discuter ici !

Extrait :
J'écris cette histoire sur demande mais par plaisir coupable également. Cette histoire est tirée de faits réels mais il n'est pas impossible que des passages soient romancés. En espérant qu'elle te plaise Rebecca, allonge-toi tranquillement sur ton lit et tu peux commencer à te masturber.

Il est...

Cliquez ici pour lire cette histoire


Adorateur de la feuille de rose. Probable olfactophile non-diagnostiqué, inutile de nier un attachement pour les buissons taillés, naturellement parfumés et juteux au possible.
Papillon4
Membre
29-07-2021
42 Messages
Genre : Homme
Age : 59 ans
Lieu: Centre

Re: Moi, zoophile assumée (1)

Très excitant hummm jadore

vincent30
Membre
13-01-2021
125 Messages
Genre : Homme
Age : 50 ans
Lieu: Nimes

Re: Moi, zoophile assumée (1)

ça ne laisse pas indifferent, merci


On hésité, on repousse et parfois nos n'avons plus le temps ou l'occasion.
jeremyhoton
Membre
04-09-2021
1 Message

Re: Moi, zoophile assumée (1)

Quel age tu as exactement

bitrentecinq
Membre
28-10-2013
154 Messages
Genre : Homme
Age : 44 ans

Re: Moi, zoophile assumée (1)

Bravo

Ced6782
Membre
13-12-2020
1118 Messages
Genre : Homme
Age : 39 ans

Re: Moi, zoophile assumée (1)

Très excitant bravo

Animal_75013
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
17-08-2013
790 Messages
Genre : Homme
Age : 58 ans

Re: Moi, zoophile assumée (1)

On espère que tous que Rebecca s'est délectée smile

moreno2000
Membre
06-07-2012
12 Messages
Genre : Homme
Age : 74 ans
Lieu: ile de france

Re: Moi, zoophile assumée (1)

encore des si belles histoires


vieux pervers aime etre baise goder uro fesses  sperme zoo
Kinkakokine
Membre
15-09-2021
75 Messages
Genre : Femme

Re: Moi, zoophile assumée (1)

Assez déroutant car trop exagéré

Cheval77
Membre
28-07-2010
534 Messages
Genre : Homme
Age : 41 ans
Lieu: Ile-de-France

Re: Moi, zoophile assumée (1)

"histoire vraie" lol... y'en a qui doutent de rien.

Antibes57
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
17-12-2020
45 Messages
Genre : Homme
Age : 26 ans
Lieu: Québec

Re: Moi, zoophile assumée (1)

Cheval77 :

"histoire vraie" lol... y'en a qui doutent de rien.

Partiellement vraie c'est écrit noir sur blanc 😊 Mais continue de commenter pour faire l'intéressant 👌


Adorateur de la feuille de rose. Probable olfactophile non-diagnostiqué, inutile de nier un attachement pour les buissons taillés, naturellement parfumés et juteux au possible.
Cheval77
Membre
28-07-2010
534 Messages
Genre : Homme
Age : 41 ans
Lieu: Ile-de-France

Re: Moi, zoophile assumée (1)

Oui et il y a quoi ? 2% de vrai...

frank custer
Membre
13-11-2021
24 Messages
Genre : Homme
Age : 54 ans
Lieu: Bordeaux

Re: Moi, zoophile assumée (1)

Hello John a commencé ainsi avec engin qui ressemblai à un énorme coton tige qu'il plongeait très profondément dans le vagin de la Jument en état de Rut extrême en tournant longuement le manchon qui se terminait par un embout de tissé serré. De longs allers-retours suivaient inondant l'embout du liquide séminal de la Jument. Il remuait ensuite l'ensemble de bas en haut et de droite à gauche dans le Vagin en Rut de façon à ce que l'embout absorbe le maximum de cette liqueur très puissamment odorante. Le merveilleux spécialiste se débrouillait avec une science consommée pour faire JOUIR la Jument qui lâchait ses secrétions. Une fois que la Jument avait joui, ce qu'il contrôlait parfaitement il recueillait alors cette extraordinaire crème à affoler les étalons avec un mouvement giratoire 1000 fois éprouvé et sortait avec un grand Plop, comme allaient le faire TOUS les incroyables Membres équins surdimensionnés qui m'attendaient. L'appareil ruisselant de liqueur de femelle. Totalement enduit, luisant et crémeux était paré. Prêt à l’emploi.
Mon TROU ayant été très longuement dilaté inlassablement au moyen de monstrueux Godes en forme de Sexe de Cheval de plus en plus énormes. Il restait là béant comme une caverne, palpitant, attendant avec une folle impatience d'être achevé. DETRUIT        !
Il approchait ensuite le tout de mon orifices pantelant et enfonçait très doucement l'énorme embout dans mon Anus qui recevrait juste après ces ''Messieurs'' devenus incontrôlables. De très longs va-et-vients enduisait ainsi les parois de mes sphincters de cet épais liquide à faire JOUIR.
La ''préparation'' de mon Gouffre ne s'arrêtait pas là. Il pressait ensuite le ''sac à jute'' de Jument dans le bas de mon dos qui ruisselait afin d'enduire tout ce qui bordait mon TROU et étalait avec maestria cette précieuse récolte        : parois de mon ANUS, les bords en élargissant, enfin mes couilles et même mon PENIS. Le tout présenterait aux Chevaux rendus désormais malades de désir, bénissant comme des fous un aspect luisant, crémeux, poisseux, surtout infiniment odorant donc incroyablement accueillant aux ETALONS dont- les PENIS géants battaient déjà les ventres avec violence réclamant leur récompense. Et ils allaient l'AVOIR        !  Au delà de toutes leurs espérances. J’étais PRET, Archi prêt.
Le Maître des Chevaux, un extraordinaire expert qui sait les faire JOUIR comme j'ai jamais connu, choisi le premier Candidat. Il souhaite me faire défoncer petit à petit. LA, pour le coup le mot ''Petit'' ne veux plus rien dire. Je contemple fasciné un PENIS hypnotisant. Le Membre GEANT de la Bête palpite en cognant contre son ventre déjà ruisselant. Il a senti la violente odeur de Jument en RUT extrême qui émane de TOUT mon derrière béant. Mon GOUFFRE est rempli de ces humeurs. Tout mon derrière en est couvert. Il y en a partout et l'ETALON hennit les naseaux dilatés reniflant bruyamment mes parfums puissants.

J'ai habilement ceint la Queue de Jument postiches mais une authentique queue de Jument. Celle qui pend sur l'arrière train, qui m’avait coûté une fortune. Les VRAIS amateurs ne reculent pas à la dépense et je vous assure que cette ''panoplie'' était véritablement une queue de Jument. Cet ''artifice'' d'assimilation est uniquement fabriqué uniquement pour ça. Sinon, ça vaut 5 balles et ne trompera pas le Mâle   ! L’Étalon se méprenait chaque fois  comme s’il allait SAILLIR une vraie jument. C'était confondant et extrêmement excitant à porter quand on connaissait à quelle fin elle devait servir. Or, la jument c'est moi aujourd’hui. Et je vais VRAIMENT la sentir passer. VRAIMENT        !
Et en une seule ''séance'' y passer 6 FOIS        ! J'en sortirais TOTALEMENT défoncé. Dès la première saille mon ANUS ne ressemble plus à rien. C'est un ABIME béant. Ruisselant qui n'a plus de forme. Mes Sphincters martyrisés inondés de Sperme épais sont en ruine. Mais sans même toucher j'ai joui. FOLLEMENT       !
J'ai subit les fists les plus brutaux. Par des poings géants. Des bras. 1 bras. 2 bras. 3 bras ont ravagé mon ANUS, Mais ça       !!!!! Les sabots ont claqué en se positionnant sur la barre face à moi de l'écurie. Bruyamment. J'ai entendu ce Mâle absolu hennir. Souffler. Racler le sol avant de hisser son membre démesuré jusque mon TROU. Je n'ai plus qu'un TROU..... Irrémédiablement atomisé. Foudroyé. Un TROU à TOUT désormais.  John n'a rien pu contrôler malgré sa science. Parfaite. Le fantastique CHEVAL rendu fou de BESOIN a d'un seul coup de croupe fiché son PENIS dément de 70 CM au tréfonds de mon arrière train. Je suis devenue SA jument en 1 seconde. Le spectaculaire animal a JOUI déchargeant ses flots de Sperme épais en 3 allers-retours. Le merveilleux liquide a jailli dans l'extrême fond de mon derrière, inondant tout. Le Sperme coulait à flot jusqu'à mes pieds Un hurlement féroce est sorti de ma bouche. Assourdissant. Primal. Trop tard       : je venais de JOUIR       !
Il ne me restait plus qu'à AFFRONTER les 5 saillies suivantes. Elle mirent un terme définitif à l’aspect voire l'existence de mon TROU tel qu'on le conçoit. S'en était fini de mon ANUS.  Il était pulvérisé, irrémédiablement détruit. Effroyablement défoncé. Ce n'était plus qu'un GOUFFRE géant, monstrueux, puant le sperme. Totalement fracassé, un puits de chair sanglant, ruisselant de litres de SPERME équin dans lequel n'importe quoi pouvait désormais rentrer. Enfin touché à MORT comme je l'avais tant voulu. J'étais ENFIN comblé, heureux      : il n'existait plus.

Chapitre 2     
Le second étalon de l'écurie me prends. Il restera encore 4 Saillies     à la file!
A la 5ème saillie je serais inconscient. Mais John s’assurera que lui et son pote me positionne pour SUBIR ma 6ème et dernière saillie   !
En attendant je n'en étais qu'à mon Second MALE absolu.
J'avais mis 3 ans a trouver ce Maître extraordinaire. L'homme le plus versé que j'ai connu en ce qui concerne notre passion partagée    : le SEXE avec des chevaux. Le plus connu du milieu d'amateurs et amatrices. Incomparable. Aucun Plaisir sexuel n'est aussi fort. Parfait.
Il est connu pour organiser des ''Stages'' et séjours soit d'initiation à ces jeux fantastiques. Soit de perfectionnement    : l'ART de profiter totalement du PENIS , des Couilles, des Cuises monstres et ANUS d'étalons. Une vraie science en ce qui le concerne.

A 4000,00 € les 3 jours    : je DEVAIS en profiter un maximum. J'ai été omblé au delà de mes plus folles attentes. J'allais quiter cette merveilleuse écurie l'arrière train totalement et irrémédiablement DETRUIT. Une fois pour toute. Exactement ce qu j'étais venu chercher    : la FIN de mon ANUS et Rectums. Anus et sphincters effroyablement atomisé. Fracassés. Élargis comme je n'aurais imaginer avec gourmandise.
Tout était fourni    : le couchage et en ce qui me concerne, TOUS mes repas qui consistèrent EXCLUSIVEMENT en litres de Sperme équins. Je n'ai en 3 jours dévorer UNIQUEMENT du Sperme. Extrêmement nourrissant. Épais pleins de petits Dadas    : Délicieux. L’estomac rempli à chaque éjaculation. Je faisais donc 3 ''repas'' par jour, ne souhaitant que cette extraordinaire Liqueur de Mâle total comme aliment.
Avec Ludwig, mon second étalon, je ne me suis pas contenté de baiser avec lui mais lui ai fait réellement l'AMOUR. Je développe    :
Ce superbe mâle en érection complète rendu dingue par mon odeur de Jument m'a immédiatement présenté un PENIS de 75 CM de long et 42 CM de circonférence. Une MONSTRE de PENIS. Je n'avais jamais espéré autant. John, prêt à tout pour satisfaire ces clients très exigeants, m’engageât à ça.
Après avoir fait ''connaissance'' avec Ludwig (je sentais la Jument à 30 mètres, enduit de partout très abondamment, c'est le cheval qui m'invitait. Après quelques caresses sur le naseau, je déposais une petite bise dessus sans m'attarder. Une très longue et savante ''pelle'' suivit quelques secondes après dans un endroit beaucoup plus intime. Vous avez naturellement deviné    : je caressais longuement l'ANUS de l'étalon et après avoir doucement écarté ses parois, roulait une pelle magistrale et profonde de 30 minutes à cet incroyable ANUS. J'étais follement excité. Je dévorais ENFIN le Cul d'un VRAI cheval entier. Un ULTRA robuste derrière large comme une porte....
Je mis une science toute particulière à me régaler de son derrière en faisant longuement durer mon baiser déjà amoureux. Ludwig semblant apprécié hennissait en reniflant mes odeurs de Jument fou d'excitation, me laissant avec un plaisir évident lécher, sucer, pomper en introduisant dans son ANUS ma langue avide au plus profond que je pouvais.
J’étais certains que notre plaisir était partagé. Je lui faisais véritablement l'AMOUR.... Avec passion. Embrassant passionnément cet incroyable ANUS Mâle à l'extrême, aux rebords épais, enflés et succulents. Pas une seconde je n'ai arrêté de lui malaxer les testicules. 2 kilos de PURE virilité, chauds, luisants et très doux à la fois. Mon excitation désormais à son comble, je passai à la ''phase'' suivante nous ayant tous deux satisfait. 
Phase suivante qui consista à passer Langue, Mains, Bouche Testicules, Nez, Anus, absolument PARTOUT sans omettre la moindre partie de ce Corps colossal d'une puissance inouïe qui me rendit esclave de SON Plaisir. Hypnotisé par ces fantastiques 2 kilos de Testicules, je les malaxais en salivant en anticipant ce qui en jaillirait à flot. Avec une grande douceur soupesant avec passion cette montreuse Paire odorante, luisante, douce et Ultra lourde à la fois puis les lui dévora avec avidité laissant une salive qui n'en finissait pas d'inonder ma bouche. Un extraordinaire expérience du MALE par excellence  ! Violente. Inoubliable.
Une réponse? J'adorerais, Frank


C'est ma femme, Jess qui m'a initié aux chevaux. Je n'ai pas cessé de pratiquer assidument et avec passion depuis 1988. Devenu raide dingue de leurs PENIS, leurs colossales TESTICULES et leurs litres de Sperme, j'échange sans réserve. mes aventures VECUES. Beaucoup de Photos et clip me mettant en scène disponibles. frankcuster@aol.com
imatoumi
Membre
19-11-2021
2 Messages

Re: Moi, zoophile assumée (1)

Belle histoire pour moi qui suis adepte de la zoo avec chiens .Un mot me réjoui "verrouillage" .J'adore me faire prendre jusque cela arrive .Seule la sodomie permet ce plaisir et j'en profite.Je suis ravie et contente de ne pas ètre seule a en profiter