Le site de l'histoire érotique
Plaisir d'écrire
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
21-05-2021
704 Messages
Genre : Homme
Age : 30 ans
Lieu: Hauts de France

Musique d'écriture érotique

Bonsoir !

Dans la lignée de ma question au sujet de vos rituels, de vos habitudes et/ou de vos petits trucs pendant vos séances d'écriture, je serais curieux de savoir, dans le cas où vous aimez qu'il y ait un fond sonore, ce que vous écoutez comme musique (s). Si ça vous est égal... Si vous avez des artistes ou des genres bien précis pendant que vous écrivez...

Moi en général, c'est en fonction de l'histoire que j'écris, le 'mood', l'interaction entre les personnages et le degré de sensualité entre eux, ce qu'il se passe.
Autrement dit, je pioche sur mon lecteur MP4.

Bonne soirée à toutes et à tous.
Portez vous bien.


Affaire à suivre...
Participant du concours des sadiens - prix de remerciement pour leurs belles poésies
Hellangel
Super Auteur
02-09-2017
1496 Messages
Genre : Homme
Age : 24 ans
Lieu: Suisse

Re: Musique d'écriture érotique

De la musique d'heroic fantasy pour rester dans le thème

Faut que je m'y remette d'ailleurs un jour

Ardsy
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
07-12-2020
359 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: En discrète Basse Montagne

Re: Musique d'écriture érotique

En tant que baroqueuse, je baigne un peu tout le temps dans cette ambiance sonore, avec ou sans musique... ^^ Lorsqu'il y en a déjà qui emplit la maison, il est rare que j'adapte la musique si je me mets à écrire, hormis pour les vers, où j'évite la musique vocale, en français du moins... Dans ces cas-là, du luth, des motets polyphoniques romains Renaissance, ou bien Hildegarde peut aussi m'accompagner de ses cantiques de l'extase, par exemple...
Un peu de chant breton, Pandit Ravi Shankar peuvent aussi bien faire le job, et pour le reste, notamment le weekend, vous le savez... ;-)

Dernière modification par Ardsy (Le 07-11-2021 à 21h13)


"Esclave révolté des lois de la nature,
Il ne peut, il est vrai, consommer son injure ;
Mais que, par les mépris dont il veut nous couvrir,
Il nous vend cher des droits qu'il ne peut nous ravir !"     (Constance de Théis)
Romanceros93
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
30-05-2017
456 Messages
Genre : Homme
Age : 28 ans

Re: Musique d'écriture érotique

En générale je prends des musiques en fonction de l'ambiance que je veux mettre en place dans mon texte ^^


Ça t'arrive encore de bander quand tu écris  ?
Donatien A.F. de Sade
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-12-2017
956 Messages
Genre : Homme
Age : 31 ans
Lieu: Canada, Qc, Gatineau

Re: Musique d'écriture érotique

Pour ma part, j'aime bien écouter de la musique classique de Chopin, Bach ou Schuber. J'aime également la musique "Her" de l'acteur Robert Pattinson joué au piano ( c'est la musique que j'écoute le plus souvent en boucle), ou encore "Driver License" joué par l'artiste Soy Violin Studio, une youtubeuse jouant en cover, au violon, les notes de la chanson d'Olivia Rodrigo.

J'aime aussi la musique douce (3 Hour Relaxing Guitar Music: Meditation Music, Instrumental Music, Calming Music, Soft Music, ☯2432) de la chaîne youtube (Yellow Brick Cinema - Relaxing Music). Parfois je mets des chansons mais le plus souvent en anglais, parfois en d'autres langues (au-dela de dix autres langues) mais c'est plus rare.


Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination.
- Donatien Alphonse François de Sade alias Le Marquis de Sade
Ce sont les écrivains qui manquent au peuple, ce ne sont pas les lecteurs qui manquent aux écrivains. - Alphonse de Lamartine
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
27707 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

Re: Musique d'écriture érotique

Ardsy :

En tant que baroqueuse, [...] du luth, des motets polyphoniques romains Renaissance, ou bien Hildegarde peut aussi m'accompagner de ses cantiques de l'extase, par exemple... Un peu de chant breton, Pandit Ravi Shankar peuvent aussi bien faire le job [...]

Quelle femme de goût !
Je suppose que cette Hildegarde que tu cites se nomme von Bingen.
Et, même s'il ne s'agit pas à proprement parler de musique baroque, je me permets de te conseiller les Lamentations d'Emilio de' Cavalieri. Un pur bonheur !


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !
Ardsy
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
07-12-2020
359 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: En discrète Basse Montagne

Re: Musique d'écriture érotique

Lioubov :

Ardsy :

En tant que baroqueuse, [...] du luth, des motets polyphoniques romains Renaissance, ou bien Hildegarde peut aussi m'accompagner de ses cantiques de l'extase, par exemple... Un peu de chant breton, Pandit Ravi Shankar peuvent aussi bien faire le job [...]

Quelle femme de goût !
Je suppose que cette Hildegarde que tu cites se nomme von Bingen.
Et, même s'il ne s'agit pas à proprement parler de musique baroque, je me permets de te conseiller les Lamentations d'Emilio de' Cavalieri. Un pur bonheur !

C'était inclus dans la musique Renaissance dont je parlais, en particulier ! ^^


"Esclave révolté des lois de la nature,
Il ne peut, il est vrai, consommer son injure ;
Mais que, par les mépris dont il veut nous couvrir,
Il nous vend cher des droits qu'il ne peut nous ravir !"     (Constance de Théis)
Pygmalion
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
24-04-2014
482 Messages
Genre : Homme
Age : 30 ans
Lieu: Belgique

Re: Musique d'écriture érotique

Ardsy :

En tant que baroqueuse, je baigne un peu tout le temps dans cette ambiance sonore, avec ou sans musique... ^^ Lorsqu'il y en a déjà qui emplit la maison, il est rare que j'adapte la musique si je me mets à écrire, hormis pour les vers, où j'évite la musique vocale, en français du moins... Dans ces cas-là, du luth, des motets polyphoniques romains Renaissance, ou bien Hildegarde peut aussi m'accompagner de ses cantiques de l'extase, par exemple...
Un peu de chant breton, Pandit Ravi Shankar peuvent aussi bien faire le job, et pour le reste, notamment le weekend, vous le savez... ;-)

Peuh, je n'écoute que les motets de Guillaume de Machaut, après lui la musique n'est que du bruit organisé.

Le plus souvent quand j'écris c'est en silence pour éviter de perdre le fil de ce que j'écris parce que je suis distrait par un rien (y compris mes propres pensées), mais une chanson ou une musique peut m'inspirer une histoire. Dans ce cas là je l'écoute en boucle jusqu'à l’écœurement pour rester le plus possible dans l'idée qui est en train de germer dans mon cerveau.


"En général je réponds merde, ça colle avec tout"

Vous pouvez retrouver mon histoire phare ici : Aventures épiques et galantes d'une déesse sur terre
Plaisir d'écrire
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
21-05-2021
704 Messages
Genre : Homme
Age : 30 ans
Lieu: Hauts de France

Re: Musique d'écriture érotique

Pour ma part j'écoute de la musique New Wave de la fin des années 70 jusqu'au milieu des années 80, notamment de la synthpop (Depeche Mode, Human League, Erasure, a-ha, Yazoo etc.), de la dance et de l'électro (j'aime la trance music avec des voix féminines sexy) ou encore des artistes récents (Ava Max, Angèle, Dua Lipa, The Weeknd, Tove Lo).
Le mouvement le plus connu de la septième symphonie de Beethoven m'inspire tout autant.

Mais ce n'est qu'un infime échantillon de ce que j'écoute quand j'écris...


Affaire à suivre...
Participant du concours des sadiens - prix de remerciement pour leurs belles poésies
Ardsy
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
07-12-2020
359 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: En discrète Basse Montagne

Re: Musique d'écriture érotique

Pygmalion :

Peuh, je n'écoute que les motets de Guillaume de Machaut, après lui la musique n'est que du bruit organisé.

Dommage pour votre dédaigneuse tentative de vexation, puisqu'il se trouve que vous avez cité le principal instigateur de l'Ars Nova, mouvement musical "révolutionnaire", résolument moderniste, et dont la visée fut principalement "d'organiser" l'harmonie polyphonique... Mais bien tenté, cela dit : je vous promets que votre remarque n'était presque pas ridicule...


"Esclave révolté des lois de la nature,
Il ne peut, il est vrai, consommer son injure ;
Mais que, par les mépris dont il veut nous couvrir,
Il nous vend cher des droits qu'il ne peut nous ravir !"     (Constance de Théis)
Pygmalion
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
24-04-2014
482 Messages
Genre : Homme
Age : 30 ans
Lieu: Belgique

Re: Musique d'écriture érotique

Ardsy :

Pygmalion :

Peuh, je n'écoute que les motets de Guillaume de Machaut, après lui la musique n'est que du bruit organisé.

Dommage pour votre dédaigneuse tentative de vexation, puisqu'il se trouve que vous avez cité le principal instigateur de l'Ars Nova, mouvement musical "révolutionnaire", résolument moderniste, et dont la visée fut principalement "d'organiser" l'harmonie polyphonique... Mais bien tenté, cela dit : je vous promets que votre remarque n'était presque pas ridicule...

J'ai dit ça comme j'aurais pu dire autre chose. En réalité Guillaume de Machaut, les motets et la messe de Notre-Dame sont tout ce que j'ai retenu de mon cours d'histoire de la musique à l'université. Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs.


"En général je réponds merde, ça colle avec tout"

Vous pouvez retrouver mon histoire phare ici : Aventures épiques et galantes d'une déesse sur terre
Ardsy
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
07-12-2020
359 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: En discrète Basse Montagne

Re: Musique d'écriture érotique

Pygmalion :

Ardsy :

Pygmalion :

Peuh, je n'écoute que les motets de Guillaume de Machaut, après lui la musique n'est que du bruit organisé.

Dommage pour votre dédaigneuse tentative de vexation, puisqu'il se trouve que vous avez cité le principal instigateur de l'Ars Nova, mouvement musical "révolutionnaire", résolument moderniste, et dont la visée fut principalement "d'organiser" l'harmonie polyphonique... Mais bien tenté, cela dit : je vous promets que votre remarque n'était presque pas ridicule...

J'ai dit ça comme j'aurais pu dire autre chose. En réalité Guillaume de Machaut, les motets et la messe de Notre-Dame sont tout ce que j'ai retenu de mon cours d'histoire de la musique à l'université. Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs.

Ne vous inquiétez pas, je disais ça sans méchanceté, c'était pour vous taquiner... ^^ J'adore le Veoir Dit !


"Esclave révolté des lois de la nature,
Il ne peut, il est vrai, consommer son injure ;
Mais que, par les mépris dont il veut nous couvrir,
Il nous vend cher des droits qu'il ne peut nous ravir !"     (Constance de Théis)
Plaisir d'écrire
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
21-05-2021
704 Messages
Genre : Homme
Age : 30 ans
Lieu: Hauts de France

Re: Musique d'écriture érotique

Ardsy :

Pygmalion :

Ardsy :


Dommage pour votre dédaigneuse tentative de vexation, puisqu'il se trouve que vous avez cité le principal instigateur de l'Ars Nova, mouvement musical "révolutionnaire", résolument moderniste, et dont la visée fut principalement "d'organiser" l'harmonie polyphonique... Mais bien tenté, cela dit : je vous promets que votre remarque n'était presque pas ridicule...

J'ai dit ça comme j'aurais pu dire autre chose. En réalité Guillaume de Machaut, les motets et la messe de Notre-Dame sont tout ce que j'ai retenu de mon cours d'histoire de la musique à l'université. Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs.

Ne vous inquiétez pas, je disais ça sans méchanceté, c'était pour vous taquiner... ^^ J'adore le Veoir Dit !

Des goûts raffinés... élégants wink


Affaire à suivre...
Participant du concours des sadiens - prix de remerciement pour leurs belles poésies