Le site de l'histoire érotique

A l'initiave du créateur de ce sujet, les membres suivants ne peuvent pas accéder à cette discussion.

  • Conteuse
  • Lioubov
  • SYL30
Tilia TV
Auteur
07-02-2013
5286 Messages
Genre : Non binaire
Age : 33 ans

Petite suggestion

Salut,
Suite aux nouvelles règles de la langue française, je propose de mettre a jour notre hymne :

Aux armes, citoyennes
Formez vos compagnies
Marchons, marchons!
Qu'une hémoglobine impure
Abreuve nos tranchées !
Allons enfants de la Matrie
La journée de gloire est arrivée !
Contre nous de la tyrannie
La bannière sanglante est levée
La bannière sanglante est levée
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldates ?
Ielles viennent jusque dans vos bras
Égorger vos filles, vos compagnons !
Aux armes, citoyennes
Formez vos compagnies
Marchons, marchons!
Qu'une hémoglobine impure
Abreuve nos tranchées !
Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînées n'y seront plus,
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus
Et la trace de leurs vertus
Bien moins jalouses de leur survivre
Que de partager leur tombe
Nous aurons la sublime fierté
De les venger ou de les suivre
Aux armes, citoyennes
Formez vos compagnies
Marchons, marchons!
Qu'une hémoglobine impure
Abreuve nos tranchées !
Quoi! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos cités!
Quoi! Ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fières guerrières!
Terrasseraient nos fières guerrières!
Grande Déesse! Par des mains enchaînées
Nos faces sous l'astreinte se ploieraient
De viles despotes deviendraient
Les maîtresses de nos destinées!
Aux armes, citoyennes
Formez vos compagnies
Marchons, marchons!
Qu'une hémoglobine impure
Abreuve nos tranchées !
Flamme sacrée de la Matrie,
Conduis, soutiens nos ailes vengeresses
Liberté, Liberté chérie
Combats avec tes défenseuses !
Combats avec tes défenseuses !
Sous nos bannières que la victoire
Accoure à tes femelles mélodies
Que tes ennemis expirantes
Voient ta réussite et notre gloire!
Aux armes, citoyennes
Formez vos compagnies
Marchons, marchons!
Qu'une hémoglobine impure
Abreuve nos tranchées !

Alors c'est une embauche, iel y a un peu de travail à faire, mais dans l'ensemble, vous en pensez quoi ?


Des photos de moi en lingerie coquine ici
Grande Détentrice du Titre de la Persévérance; Camarade Détentrice des Clefs de la Menuiserie; Chasseresse Intercontinentale de Crocodile et de Loup; Initiée Supérieure A++
sets
Auteur
29-03-2012
2560 Messages
Genre : Homme
Age : 48 ans
Lieu: Dans le bas de l’Aisne

Re: Petite suggestion

J’en pense que tu vas être dans la merde quand tu vas devoir convertir certaines chansons paillardes….

Bali Balo (dans son berceau
Bandait déjà comme un taureau….)
——————
Le cordonnier pamphile…..
—————-
Tiens voilà la Coloniale!

C'était un wagon de pines
Qui revenait d'Indochine
Y en avait des longues, des fines
Qui pendaient par la portière

Tiens voilà la Coloniale!
Tiens voilà les coloniaux!

Y en avait des longues des fines
Qui pendaient par la portière
Une bonne dame de charité
En pris trois douzaines de paires

Une bonne dame de charité
En pris trois douzaines de paires
Les posa sur la cheminée
Pour se les carrer dans l' derrière

Les posa sur la cheminée
Pour se les carrer dans l' derrière
La p'tite bonne qu'avait tout vu
S'en est servi la première

La p'tite bonne qu'avait tout vu
S'en est servi la première
Elle s'en est tellement foutue
Qu'elle s'en péta la charnière

Elle s'en est tellement foutue
Qu'elle s'en péta la charnière
Si bien que du con au cul
Ce n'est plus qu'une vaste ornière

Si bien que du con au cul
Ce n'est plus qu'une vaste ornière
Tu crois la prendre par-devant
Va te faire foutre c'est par-derrière

Tu crois la prendre par-devant
Va te faire foutre c'est par-derrière
Tu veux lui faire un enfant
V'la tout le foutre qui tombe par terre

Tu veux lui faire un enfant
V'la tout le foutre qui tombe par terre
Et tu dis en l'écrasant
D'un mouvement de colère

Et tu dis en l'écrasant
D'un mouvement de colère
Non tu ne connaîtras pas
Le foutu con de ta mère

Non tu ne connaîtras pas
Le foutu con de ta mère
Tu ne feras pas non plus
Un militaire de carrière


Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.

Faites leur manger le mot, ils avaleront l’idée.
Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
7315 Messages
Genre : Femme
Age : 36 ans

Re: Petite suggestion

Je peux pas saquer le patriotisme, la marseillaise. Je supporte pas de voir des drapeaux français aux fenêtres de l’école. Ça me met très mal à l’aise ces valeurs patriotiques. Je ne me vois pas chanter la Marseillaise et ça quelle qu’en soit sa version …


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.

Prêtresse de la loge du Grand ordre de la Crinière Saillante. Un nude offert pour tout nouvel abonnement ; recevez en deux si vous parrainez un.e ami.e.
sets
Auteur
29-03-2012
2560 Messages
Genre : Homme
Age : 48 ans
Lieu: Dans le bas de l’Aisne

Re: Petite suggestion

En ça aussi nous sommes à l’opposé.
Je me fous de la république mais je donnerais ma vie pour ma Nation, armes à la main.


Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.

Faites leur manger le mot, ils avaleront l’idée.
Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
7315 Messages
Genre : Femme
Age : 36 ans

Re: Petite suggestion

sets :

J’en pense que tu vas être dans la merde quand tu vas devoir convertir certaines chansons paillardes….

Bali Balo (dans son berceau
Bandait déjà comme un taureau….)
——————
Le cordonnier pamphile…..
—————-
Tiens voilà la Coloniale!

C'était un wagon de pines
Qui revenait d'Indochine
Y en avait des longues, des fines
Qui pendaient par la portière

Tiens voilà la Coloniale!
Tiens voilà les coloniaux!

Y en avait des longues des fines
Qui pendaient par la portière
Une bonne dame de charité
En pris trois douzaines de paires

Une bonne dame de charité
En pris trois douzaines de paires
Les posa sur la cheminée
Pour se les carrer dans l' derrière

Les posa sur la cheminée
Pour se les carrer dans l' derrière
La p'tite bonne qu'avait tout vu
S'en est servi la première

La p'tite bonne qu'avait tout vu
S'en est servi la première
Elle s'en est tellement foutue
Qu'elle s'en péta la charnière

Elle s'en est tellement foutue
Qu'elle s'en péta la charnière
Si bien que du con au cul
Ce n'est plus qu'une vaste ornière

Si bien que du con au cul
Ce n'est plus qu'une vaste ornière
Tu crois la prendre par-devant
Va te faire foutre c'est par-derrière

Tu crois la prendre par-devant
Va te faire foutre c'est par-derrière
Tu veux lui faire un enfant
V'la tout le foutre qui tombe par terre

Tu veux lui faire un enfant
V'la tout le foutre qui tombe par terre
Et tu dis en l'écrasant
D'un mouvement de colère

Et tu dis en l'écrasant
D'un mouvement de colère
Non tu ne connaîtras pas
Le foutu con de ta mère

Non tu ne connaîtras pas
Le foutu con de ta mère
Tu ne feras pas non plus
Un militaire de carrière

Tu connais la version de Frédéric Fromet 😁


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.

Prêtresse de la loge du Grand ordre de la Crinière Saillante. Un nude offert pour tout nouvel abonnement ; recevez en deux si vous parrainez un.e ami.e.
sets
Auteur
29-03-2012
2560 Messages
Genre : Homme
Age : 48 ans
Lieu: Dans le bas de l’Aisne

Re: Petite suggestion

Non, le peu que je connais de lui ne me donne pas du tout envie d’en écouter plus


Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.

Faites leur manger le mot, ils avaleront l’idée.
Clothilde092
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
31-12-2014
1464 Messages
Genre : Femme
Age : 52 ans
Lieu: 92

Re: Petite suggestion

Moi celle que j'aime bien c'est les 80 chasseurs.
Un ami à vous me l'a récemment remise en mémoire!

Tous en chœur :

Pour l'ouverture de la chasse
Dans un château riche en gibier
Une marquise aux fins limiers
Invita des chasseurs en masse
Il arriva de fins tireurs,
Mais grande fut notre surprise.

Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs
Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs,
quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs
Quatre-vingts, quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs

Allons, chasseurs, vite en campagne"
Dit la Marquise, "Il faut partir
Que chacun se livre au plaisir
Le son du cor nous accompagne"
Au bruit des chants et des clameurs
Plus d'une biche fut surprise.

Accompagnant notre Marquise
Nous étions quatre-vingts chasseurs
Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs,
quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs
Quatre-vingts, quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs

Après s'être couvert de gloire
Dit la Marquise, il faut rentrer
Ce n'est pas tout de s'illustrer
Il faut encore manger et boire
Servez les mets et les liqueurs
Et que la table soit bien mise

À la table de la marquise
Nous étions quatre-vingts chasseurs
Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs,
quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs
Quatre-vingts, quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs

Après cette illustre journée
On se disposait à l'amour
La Marquise, dans ses atours,
Par chacun d'eux fut convoitée
Tous en obtinrent les faveurs
Car la noble dame était grise

Et dans le lit de la Marquise
Nous étions quatre-vingts chasseurs
Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs,
quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs
Quatre-vingts, quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs

Ce fut une nuit mémorable
La Marquise neuf mois plus tard
Mit au monde un joyeux batard
Dont le renom fut redoudable
De ses jours, ignorant l'auteur
Il demanda qu'on l'en instruise
Tu es, lui dit notre Marquise,
L'enfant de quatre-vingts chasseurs (bis)
Qui n'avaient pas peur.


Tout au féminin pluriel

La terre est ronde et pourtant ça baise dans tous les coins!
Clothilde092
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
31-12-2014
1464 Messages
Genre : Femme
Age : 52 ans
Lieu: 92

Re: Petite suggestion

Il en a fait une version,  Fromet?


Tout au féminin pluriel

La terre est ronde et pourtant ça baise dans tous les coins!
Tilia TV
Auteur
07-02-2013
5286 Messages
Genre : Non binaire
Age : 33 ans

Re: Petite suggestion

sets :

En ça aussi nous sommes à l’opposé.
Je me fous de la république mais je donnerais ma vie pour ma Nation, armes à la main.

Même si ta nation commence a mettre une catégorie de population dans des camps et a les faire travailler jusqu'a la mort ?


Des photos de moi en lingerie coquine ici
Grande Détentrice du Titre de la Persévérance; Camarade Détentrice des Clefs de la Menuiserie; Chasseresse Intercontinentale de Crocodile et de Loup; Initiée Supérieure A++
sets
Auteur
29-03-2012
2560 Messages
Genre : Homme
Age : 48 ans
Lieu: Dans le bas de l’Aisne

Re: Petite suggestion

Tilia TV :

sets :

En ça aussi nous sommes à l’opposé.
Je me fous de la république mais je donnerais ma vie pour ma Nation, armes à la main.

Même si ta nation commence a mettre une catégorie de population dans des camps et a les faire travailler jusqu'a la mort ?

Je n’ai pas encore vu de tels cas en France.


Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.

Faites leur manger le mot, ils avaleront l’idée.
Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
7315 Messages
Genre : Femme
Age : 36 ans

Re: Petite suggestion

sets :

Non, le peu que je connais de lui ne me donne pas du tout envie d’en écouter plus

J’avoue que depuis ça a périclité. Il me fait moins rire qu’à sa grande époque. Il est aussi moins invité maintenant du coup.


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.

Prêtresse de la loge du Grand ordre de la Crinière Saillante. Un nude offert pour tout nouvel abonnement ; recevez en deux si vous parrainez un.e ami.e.
Tilia TV
Auteur
07-02-2013
5286 Messages
Genre : Non binaire
Age : 33 ans

Re: Petite suggestion

sets :

Tilia TV :

sets :

En ça aussi nous sommes à l’opposé.
Je me fous de la république mais je donnerais ma vie pour ma Nation, armes à la main.

Même si ta nation commence a mettre une catégorie de population dans des camps et a les faire travailler jusqu'a la mort ?

Je n’ai pas encore vu de tels cas en France.

Mon grand-père m'avait évoqué une fois rapidement les conditions de travail dans les chantiers ferroviaire et portuaire du Tonkin ...


Des photos de moi en lingerie coquine ici
Grande Détentrice du Titre de la Persévérance; Camarade Détentrice des Clefs de la Menuiserie; Chasseresse Intercontinentale de Crocodile et de Loup; Initiée Supérieure A++
Duchesse
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
08-11-2020
7315 Messages
Genre : Femme
Age : 36 ans

Re: Petite suggestion

Clothilde092 :

Il en a fait une version,  Fromet?

Pour les attentats Charlie Hebdo.
music.youtube.com/watch?v=crQnip-K0c4&list=RDAMVMcrQnip-K0c4

Je mets pas les paroles hein, pas sur que ça passe.


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.

Prêtresse de la loge du Grand ordre de la Crinière Saillante. Un nude offert pour tout nouvel abonnement ; recevez en deux si vous parrainez un.e ami.e.
sets
Auteur
29-03-2012
2560 Messages
Genre : Homme
Age : 48 ans
Lieu: Dans le bas de l’Aisne

Re: Petite suggestion

Tilia TV :

Mon grand-père m'avait évoqué une fois rapidement les conditions de travail dans les chantiers ferroviaire et portuaire du Tonkin ...

On peut aussi ressortir les camps de rééducation du FLN en Algérie, les Stalags et Goulags, etc….
Ça ne fera pas avancer l’humanité.
Il faut juste se rappeler que ça a existé pour ne pas refaire les mêmes conneries.


Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.

Faites leur manger le mot, ils avaleront l’idée.