Le site de l'histoire érotique
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9313 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Max80 :

Bien beau texte avec un vocabulaire riche.
Peut-être que nous verrons la suite au prochain Noël.
Ça me donne envie d'enrichir le mien qui en a un poil besoin.

Pour cela il n'y a pas de secrets il faut lire et parler. On peut connaitre les mots, si on ne les lit pas ou qu'on ne les emploie pas, ils ne nous viennent pas naturellement. Lis, parle et utilise un dictionnaire des synonymes et ça viendra, tu verras. smile


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9313 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Didomorsay :

Bonjour Duchesse
Très bien écrit et a la manière des écrivains, texte envoutant même si une phrase ma fait un peu froncé les sourcils, j'ai lu " jamais robe de coton noire n'a été portée avec autant d'élégance " plutôt que Plus d'élégance que je trouve plus en harmonie avec l'écriture du texte ..
Mais ce n'est que l'avis d'un lecteur qui trouve que l'effort d'écriture est superbe et écrire en cinq jour ce texte chapeau bas

Bonsoir et bienvenue dans mes commentaires !

J’ai écrit « Jamais robe de coton noire n’a été portée avec plus d’élégance." Vous trouvez que le terme « autant » aurait mieux convenu c’est cela?
Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me faire un retour étayé et élogieux de surcroît. Chaque com m’incite à continuer et me fait très plaisir.
À bientôt,

Dernière modification par Duchesse (Le 28-12-2021 à 11h24)


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9313 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

yphos :

Encore une fois bravo !

Je te remercie, je suis vernie par vos commentaires. Je ne vais plus rien oser écrire de peur de vous décevoir après ça <3


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
Namenlos
Membre
11-11-2012
90 Messages
Genre : Homme
Age : 34 ans
Lieu: Rouen

J'ai plutôt tendance à commenter pour critiquer la qualité d'écriture des textes, mais il faut savoir aussi apprécier une nouvelle élégamment rédigée !

Bravo Duchesse, il est inutile d'en dire plus, votre texte est superbe et me réconcilie pour un temps avec ce site.
Il serait tentant de vous en demander plus souvent, mais la qualité se doit de rester rare !

Au plaisir de vous lire bientôt !

lolo66
Membre
13-09-2020
348 Messages
Genre : Homme
Age : 68 ans
Lieu: Pyrénées Orientales

Subjugué par ce texte érotique si bien rédigé et ... motivant
Merci

Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9313 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Namenlos :

J'ai plutôt tendance à commenter pour critiquer la qualité d'écriture des textes, mais il faut savoir aussi apprécier une nouvelle élégamment rédigée !

Bravo Duchesse, il est inutile d'en dire plus, votre texte est superbe et me réconcilie pour un temps avec ce site.
Il serait tentant de vous en demander plus souvent, mais la qualité se doit de rester rare !

Au plaisir de vous lire bientôt !

Enchantée Namenlos,

Je vous remercie pour votre commentaire à la fois sobre et très parlant dont je suis tout particulièrement fière.

J’aimerais écrire plus. J’ai essayé mais lorsque j’écris pour écrire, eh bien, sans être mauvais, le résultat ne présente aucun intérêt. Je jette d’ailleurs très rapidement ce que j’ai entrepris. J’ai besoin d’être animée par le texte que j’écris le temps de l’écriture pour que je sois fière du résultat et je ne peux plus me résoudre à publier du tout venant. 

Je mets la barre à la hauteur du texte précédent et en deçà je ne publie pas car je ne suis pas satisfaite de moi et je ne souhaite pas décevoir les lecteurs qui me suivent.

Ce fil de commentaires est un véritable livre d’or et je vous remercie d’y avoir laissé votre impression.

Au plaisir,

Duchesse


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9313 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

lolo66 :

Subjugué par ce texte érotique si bien rédigé et ... motivant
Merci

Merci Lolo,
J'ai vu passer votre commentaire non moins sympathique dans ma présentation il y a peu. Je suis ravie que vous ayez pris le temps de découvrir un de mes textes aussi.
Merci d'avoir pris le temps du commentaire.
Bonnes fêtes


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
Didomorsay
Membre
08-02-2019
82 Messages
Genre : Homme
Age : 65 ans
Lieu: Essonne

Duchesse :

Didomorsay :

Bonjour Duchesse
Très bien écrit et a la manière des écrivains, texte envoutant même si une phrase ma fait un peu froncé les sourcils, j'ai lu " jamais robe de coton noire n'a été portée avec autant d'élégance " plutôt que Plus d'élégance que je trouve plus en harmonie avec l'écriture du texte ..
Mais ce n'est que l'avis d'un lecteur qui trouve que l'effort d'écriture est superbe et écrire en cinq jour ce texte chapeau bas

Bonsoir et bienvenue dans mes commentaires !

J’ai écrit « Jamais robe de coton noire n’a été portée avec plus d’élégance." Vous trouvez que le terme « autant » aurait mieux convenu c’est cela?
Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me faire un retour étayé et élogieux de surcroît. Chaque com m’incite à continuer et me fait très plaisir.
À bientôt,

Bonsoir Duchesse ,
Tout à fait  Pour moi c'est autant qu'il aurait mieux valu utilisé c'est un peu plus Lyrique et correspondrait plus à ton texte..
Je ne regarde pas autant l'écriture si j'y ai prêté attention c'est que j'ai trouvé que l'effort d’écriture en valait la peine et donc je l'ai lu avec plus d'attention , là encore je vous dis bravo

Dernière modification par Didomorsay (Le 28-12-2021 à 21h11)


Respect des femmes avant tout
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9313 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Didomorsay :

Duchesse :

Didomorsay :

Bonjour Duchesse
Très bien écrit et a la manière des écrivains, texte envoutant même si une phrase ma fait un peu froncé les sourcils, j'ai lu " jamais robe de coton noire n'a été portée avec autant d'élégance " plutôt que Plus d'élégance que je trouve plus en harmonie avec l'écriture du texte ..
Mais ce n'est que l'avis d'un lecteur qui trouve que l'effort d'écriture est superbe et écrire en cinq jour ce texte chapeau bas

Bonsoir et bienvenue dans mes commentaires !

J’ai écrit « Jamais robe de coton noire n’a été portée avec plus d’élégance." Vous trouvez que le terme « autant » aurait mieux convenu c’est cela?
Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me faire un retour étayé et élogieux de surcroît. Chaque com m’incite à continuer et me fait très plaisir.
À bientôt,

Bonsoir Duchesse ,
Tout à fait  Pour moi c'est autant qu'il aurait mieux valu utilisé c'est un peu plus Lyrique et correspondrait plus à ton texte..
Je ne regarde pas autant l'écriture si j'y ai prêté attention c'est que j'ai trouvé que l'effort d’écriture en valait la peine et donc je l'ai lu avec plus d'attention , là encore je vous dis bravo

Maintenant que vous le dîtes, vous n'avez peut-être pas tout à fait tort hmm Merci d'avoir fait une lecture si minutieuse, c'est réjouissant de le savoir.
Bonne soirée


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
Donatien A.F. de Sade
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-12-2017
1402 Messages
Genre : Homme
Age : 32 ans
Lieu: Canada, Qc, Gatineau

Je crois que j'ai découvert le diamant de Noël. La perle des contes féériques de fin d'année. C'est une fin riche en bouleversement pour notre pauvre Santa mais ô combien ravi de ce qui a précédé sa rencontre avec la belle Miss Hudson.

Le vocabulaire riche, soutenu, concis, coloré, d'une précision d'orfèvre nous offre une dernière gourmandise de Noël. Les tons employés débutent tout en douceur tel un bon chocolat chaud sucré et ils progressent jusqu'à devenir légèrement piquant telle une canne de Noël à saveur de cannelle. La description de la fellation sur l'orteil de Santa avant de passer au plat de résistance est une idée rarement exploitée ici. Les amoureux du fétichisme des orteils et des pieds s'en régaleront. Il est vrai que cela dégage un érotisme unique mais non moins excitant. Je dirais même que cela rehausse le degré de désir exacerbé ressenti par la miss envers le manque de réponse de l'homme qu'elle désirait rencontrer. L'exacerbation du désir pousse parfois à une domination en douceur dans un jeu tacite entre deux êtres qui y trouvent leur compte.

L'apparence de Miss Hudson que vous décrivez diffère de l'habituelle femme âgée. Elle se rapproche plus de la seconde description qui est faite parfois, celle d'une jeune femme. Cela scie mieux à cette histoire pour chambouler les sens de ce bon vieux Claus.

J'ai bien aimé le clin d'œil à la fée Clochette de l'univers de Peter Pan.

L'allusion que Santa use de son corps comme d'un jouet transformé en un usage pour jeune femme est assez bien pensée.

Sans parler du passage expliquant la forme de l'orgasme de Miss Hudson, qualifié d'orgasme diluvien, c'est la première fois que je lis cette forme descriptive concernant un orgasme. Elle a le don de poser d'emblée à quel point l'orgasme de la miss a été puissant et ruisselant. Bonne trouvaille.

J'apprécie particulièrement que vous ayez gardé les profonds caractères de Miss Hudson et Holmes, sans omettre la bonhomie caractéristique de ce bon vieux Santa.

J'ai fort apprécié que vous relayâtes Mr Holmes au rang de voyeur, l'enquêteur qui a l'habitude de remarquer du coin de l'œil ce que dont les autres. Il est encore plus excitant, parfois, de se savoir observer. Je crois que pour Santa et Miss Hudson, cela a fait en sorte d'offrir une intimité plus rapprochée des deux personnages que si vous y aviez inclus Holmes en tant qu'acteur lui aussi. En cela, vous nous avez permis de lire une scène plus intime, plus personnelle, relayé au travers des yeux qui observent la passion, de désir d'une femme pour celle qu'elle veut depuis tant d'années.

D'ordinaire, je n'apprécie pas les desserts ni le sucré mais là, vous m'avez fait un cadeau très particulier. Je ne pouvais pas faire autrement que de déguster, bouchée après bouchée, cet exquis dessert littéraire saupoudré de sucre à la saveur des fêtes.

Cette transition vers l'érotisme a été accomplie avec brio. Vous avez amplement mérité cette seconde médaille.

À titre personnel, je trouve l'expression "Jamais robe de coton noire n'a été portée avec plus d'élégance" à propos. En remplaçant le mot "plus" par "autant", la phrase serait très bien mais il y a une différence entre les deux mots pour une même phrase.

Si on dit "avec autant d'élégance", cela suggère que la tenue et l'apparence de la personne pourraient se comparer (être égal) à une autre personne dont l'allure est au-dessus de bien des gens.

Si on dit "avec plus d'élégance", cela signifie que l'apparence surpasse tout ce qui a été fait et observé à l'œil des gens. En d'autres termes, l'élégance est au-dessus de tout ce qui a été déclaré le summum de l'élégance. Elle joue dans une catégorie au sommet des autres, là où personne n'est encore allé et n'a encore atteint si ce n'est elle.

Je crois, chère Duchesse, que c'est ce que vous prévîtes lorsque vous avez choisi ces termes. À moins que je ne me trompe.

Pour conclure, je suis très heureux d'avoir eu la chance de lire un texte de cette qualité, ils sont rares sur le site.

Au plaisir de lire de nouveau vos histoires.


Bien à vous,
Le Marquis


Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination.
- Donatien Alphonse François de Sade alias Le Marquis de Sade
Ce sont les écrivains qui manquent au peuple, ce ne sont pas les lecteurs qui manquent aux écrivains. - Alphonse de Lamartine
Mandrakke
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
30-09-2020
691 Messages
Genre : Homme
Age : 53 ans
Lieu: Lyon

Pufff !
Quelle leçon d'écriture tu nous offres là Duchesse.
Cette seconde partie est encore meilleure que la précédente qui avait déjà placée la barre très haut.

Merci pour ces deux merveilles de noël qui  ont du en enchanter plus d'un et plus d'une.
Que ce soit 100 mots ou 1000 mots peut importe, mais seul cet alignement si précis, si soigné, leur position peut creer cette atmosphère si feutrée, si intime et pourtant si prenante que l'espace d'un instant on se retrouve propulsé comme par magie observateur à la place de Holmes, ou acteur avece Santa ou Miss Hudson selon ses affinités. On en arrive presque a regretter que ce rendez-vous avec ces trois là soit pour un prochain noël si lointain et pas l'epiphanie...

Bravo Duchesse, et encore merci.


La seule limite des mots est notre imagination.
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9313 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Donatien A.F. de Sade :

Je crois que j'ai découvert le diamant de Noël. La perle des contes féériques de fin d'année. C'est une fin riche en bouleversement pour notre pauvre Santa mais ô combien ravi de ce qui a précédé sa rencontre avec la belle Miss Hudson.

Le vocabulaire riche, soutenu, concis, coloré, d'une précision d'orfèvre nous offre une dernière gourmandise de Noël. Les tons employés débutent tout en douceur tel un bon chocolat chaud sucré et ils progressent jusqu'à devenir légèrement piquant telle une canne de Noël à saveur de cannelle. La description de la fellation sur l'orteil de Santa avant de passer au plat de résistance est une idée rarement exploitée ici. Les amoureux du fétichisme des orteils et des pieds s'en régaleront. Il est vrai que cela dégage un érotisme unique mais non moins excitant. Je dirais même que cela rehausse le degré de désir exacerbé ressenti par la miss envers le manque de réponse de l'homme qu'elle désirait rencontrer. L'exacerbation du désir pousse parfois à une domination en douceur dans un jeu tacite entre deux êtres qui y trouvent leur compte.

L'apparence de Miss Hudson que vous décrivez diffère de l'habituelle femme âgée. Elle se rapproche plus de la seconde description qui est faite parfois, celle d'une jeune femme. Cela scie mieux à cette histoire pour chambouler les sens de ce bon vieux Claus.

J'ai bien aimé le clin d'œil à la fée Clochette de l'univers de Peter Pan.

L'allusion que Santa use de son corps comme d'un jouet transformé en un usage pour jeune femme est assez bien pensée.

Sans parler du passage expliquant la forme de l'orgasme de Miss Hudson, qualifié d'orgasme diluvien, c'est la première fois que je lis cette forme descriptive concernant un orgasme. Elle a le don de poser d'emblée à quel point l'orgasme de la miss a été puissant et ruisselant. Bonne trouvaille.

J'apprécie particulièrement que vous ayez gardé les profonds caractères de Miss Hudson et Holmes, sans omettre la bonhomie caractéristique de ce bon vieux Santa.

J'ai fort apprécié que vous relayâtes Mr Holmes au rang de voyeur, l'enquêteur qui a l'habitude de remarquer du coin de l'œil ce que dont les autres. Il est encore plus excitant, parfois, de se savoir observer. Je crois que pour Santa et Miss Hudson, cela a fait en sorte d'offrir une intimité plus rapprochée des deux personnages que si vous y aviez inclus Holmes en tant qu'acteur lui aussi. En cela, vous nous avez permis de lire une scène plus intime, plus personnelle, relayé au travers des yeux qui observent la passion, de désir d'une femme pour celle qu'elle veut depuis tant d'années.

D'ordinaire, je n'apprécie pas les desserts ni le sucré mais là, vous m'avez fait un cadeau très particulier. Je ne pouvais pas faire autrement que de déguster, bouchée après bouchée, cet exquis dessert littéraire saupoudré de sucre à la saveur des fêtes.

Cette transition vers l'érotisme a été accomplie avec brio. Vous avez amplement mérité cette seconde médaille.

À titre personnel, je trouve l'expression "Jamais robe de coton noire n'a été portée avec plus d'élégance" à propos. En remplaçant le mot "plus" par "autant", la phrase serait très bien mais il y a une différence entre les deux mots pour une même phrase.

Si on dit "avec autant d'élégance", cela suggère que la tenue et l'apparence de la personne pourraient se comparer (être égal) à une autre personne dont l'allure est au-dessus de bien des gens.

Si on dit "avec plus d'élégance", cela signifie que l'apparence surpasse tout ce qui a été fait et observé à l'œil des gens. En d'autres termes, l'élégance est au-dessus de tout ce qui a été déclaré le summum de l'élégance. Elle joue dans une catégorie au sommet des autres, là où personne n'est encore allé et n'a encore atteint si ce n'est elle.

Je crois, chère Duchesse, que c'est ce que vous prévîtes lorsque vous avez choisi ces termes. À moins que je ne me trompe.

Pour conclure, je suis très heureux d'avoir eu la chance de lire un texte de cette qualité, ils sont rares sur le site.

Au plaisir de lire de nouveau vos histoires.


Bien à vous,
Le Marquis

Cher Marquis,

Je vous remercie du temps que vous avez passé à rédiger un tel commentaire. Je n'ai pas les mots, mais  ça fait un moment que je ne les ai plus tant vous avez tous et toutes fait fleurir le Jardin des souvenirs de mon histoire. C'est ma plus belle récompense et ça ne me donne qu'une envie, c'est d'écrire et de continuer de partager avec vous.

Effectivement, j'ai choisi délibérément le superlatif au détriment de l'expression habituelle. Chacun son ressenti, je pense que les deux sont acceptables.

J'ai pris un malin plaisir à faire intervenir Holmes régulièrement, d'abord pour ne pas que l'on pense que j'ai fait disparaitre de manière incohérente le personnage dont je n'avais plus besoin et ensuite pour donner un caractère voyeuriste à la scène avec ses quelques interventions sarcastiques. J'ai même hésité entre érotique et voyeur pour la catégorie.

Un camarade auteur m'a dit qu'une histoire qui met en scène les pieds ne pouvait qu'être bonne ; je sais donc que certains n'y ont pas été insensibles.

Un peu de domination, un peu de voyeurisme, une peu de fétichisme et beaucoup d'érotisme ; c'est la recette de mon dessert.

Mille mercis <3

Duchesse


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
pulzer
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
12-03-2013
1369 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: Dans un coin de l'univers

Du grand Duchesse dans le texte, bravo.
Espérons la suite, l'an prochain avec Mme Santa.


Il est passé par ici.

Positif : (adj.) mot le plus négatif de 2020 et 2021
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9313 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Blueberry89 :

Merci pour cette fin délicieuse , aussi savoureuse que l'opus précédent.
Encore une fois, bravo pour ce joli présent de Noël dont le vocabulaire soigneusement recherché m'a régalé du début à la fin !

Merci Blue, ça a été un plaisir à imaginer, à rédiger, de lire vos commentaires. J'ai passé deux foutus journées beaucoup trop longues à mon gout en revanche : les jours de parution. Je devais avoir 18.10 de tension au calme héhé
Mon cœur est à la fête grâce à vous !

Edit : réponse rédigée hier au soir tsssss


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !