Le site de l'histoire érotique

A l'initiave du créateur de ce sujet, les membres suivants ne peuvent pas accéder à cette discussion.

  • Garagiste-3100
  • Lioubov
  • sets
Cataclope
Membre
10-08-2021
343 Messages
Age : 23 ans
Lieu: Bordeaux

je trouve ces infos dans mon experiences persos mais aussi dans des sources diverses de bouquins podcasts et tout ça. rien a voir avec du clivage j'essaye juste d'avoir l'avis d'un maximum de personne pour éviter de rester sur des préjugés

Hellangel
Super Auteur
02-09-2017
1622 Messages
Genre : Homme
Age : 25 ans
Lieu: Suisse

Je pense que Hajar a déjà résumé pas mal de points.

Est-ce qu'il y a une part biologique (même légère) pour que l'homme soit plus "dominant" (faudrait-il encore voir qu'est-ce qui est réellement dominant ou non)? Peut-être oui, c'est possible. La testostérone, même si on en a démenti beaucoup d'effets, reste une hormone associée parfois à des comportements violents, etc.

Est-ce qu'il y a plus de femmes soumises que dominantes? Absolument oui, c'est une certitude. Et c'est très fortement sociétal. On apprend aux femmes à être silencieuses et tranquilles (à la fermer et à obéir) dès leur jeune âge, et on apprend aux hommes à décider, à prendre les rênes, à diriger. Tout cela a un impact colossal. Sauf que ce qui me dérange dans ton propos Cataclope, c'est que tu le vois comme quelque chose de fondamentalement mal et du coup à éviter.

Je pense à titre personnel qu'il faut travailler dessus, faire de l'introspection, essayer de se détacher de ces acquis sociaux ancrés au maximum et découvrir son "vrai soi" profond, ce qu'il veut, etc. Mais ce processus a ses limites, et l'impact éducatif et sociétal peut/va forcément rester en partie. Une fois qu'on s'en rend compte, qu'on l'accepte, et qu'on joue autour, on se sent mieux. J'ai été condensé par la société à trouver tel type de corps sexy plutôt qu'un autre. C'est triste? Oui. Mais c'est comme ça. Je sens au niveau physique, hormonal, sexuel, que cela a un impact. Est-ce que je vais me flageller d'être comme ça et me forcer à sortir avec une personne qui ne me plait pas pour être raccord avec mes valeurs? Non. Je déplore ce que la société m'a fait, je combats ces effets chez les plus jeunes, et de mon côté je fais avec ce que j'ai et je m'éclate.

Pour en revenir à la soumission: je déteste tout ce qui touche de près ou de loin à la "virilité toxique". Je rejette tout ce qu'on attend des "hommes" au sens sociétal du terme. Être fort, ne pas pleurer, être un leader, etc. Je trouve que c'est un ramassis de conneries absolu. Dès lors, je me considère dans la vie comme quelqu'un de relativement "soumis" (en fait le rapport de causalité est inverse: j'ai toujours été tranquille/posé/effacé, et donc j'ai toujours haï et souffert du fait qu'on me demande d'être "un homme" que je n'étais pas). C'est à dire que je n'aime pas beaucoup prendre des tonnes de décisions, je trouve souvent cela plus confortable de suivre plutôt que de décider. J'ai donc cru qu'au lit, naturellement, j'étais soumis aussi. Alors qu'en fait non: je suis switch, avec plutôt une tendance dominant. Simplement, sociétalement, j'ai certaines barrières que je dois faire sauter encore. Il m'est encore relativement difficile de décocher une gifle au visage d'une femme tant mon implication dans certaines luttes/combats sociaux et ma connaissance des violences faites aux femmes est grande. Il faut juste réussir à dissocier ces choses-là, à accepter sa part de violence (c'est comme ça que je le nomme de mon côté, je sais que beaucoup rejettent la violence dans le rapport SM, ce n'est pas mon cas).

Je trouve un peu dangereux ton côté SJW. Tu lies le fait d'être incapable d'avoir un rapport tourné sur toi, et le fait que les femmes jouissent pas assez. Je vois vraiment pas le rapport avec la Bretagne. Le fait que t'aimes pas te faire sucer ne fait pas de toi un féministo-altruiste et c'est pas pour/grâce à ça que les femmes auront + d'orgasme. Ou alors j'ai raté une étape dans la réflexion.

Et +1 sur la jouissance. Je "jouis" relativement souvent, mais c'est une éjac' de confort plus qu'autre chose. Les orgasmes c'est pas tous les midis: ça aussi c'est un truc à déconstruire.


Par exemple, je prends un malin plaisir sadique à voir la peur chez la personne d'en face pendant un rapport de domination/soumission. Est-ce que je suis conditionné par la société? Je crois pas, vu comment j'ai rejeté/déconstruit tous ces mécanismes sur les autres plans de ma vie depuis tout petit. Est-ce que c'est un comportement potentiellement dangereux, toxique et révélateur d'un truc sous-jacent? Oui, si c'est pas pris avec des tonnes de précautions, beaucoup de recul et de communication. Est-ce que je vais m'interdire un truc qui me fait kiffer parce que je reproduis des schémas abusifs qui existent dans la vraie vie? Non. ça m'a pris des plombes de trouver ce qui me fait prendre mon pied, j'compte bien en profiter.

Dernière modification par Hellangel (Le 08-01-2022 à 13h35)

Animus.Anima
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
27-08-2018
3341 Messages
Genre : Homme
Age : 29 ans
Lieu: Loire-Atlantique

J'ai l'impression que bien souvent au lit on agit parfois à l'inverse de qui on est dans la vie de tous les jours, ce serait intéressant de faire une étude sociologique dessus, de voir les rapports entre milieux sociaux et pratiques sexuelles.

Pokaline
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-10-2020
2386 Messages
Genre : Homme
Age : 59 ans
Lieu: Val d'Oise

Pas forcément l'inverse, son vrai soit, pas l'image qu'on donne à la verticale.


Même pseudo Pokaline sur Wyylde
Dans le sexe, on peut tout demander, mais rien n'est obligatoire...
Pizza is like sex, when it's good, it's very good. When it's bad, it's still pretty good smile
Animus.Anima
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
27-08-2018
3341 Messages
Genre : Homme
Age : 29 ans
Lieu: Loire-Atlantique

Pokaline :

Pas forcément l'inverse, son vrai soit, pas l'image qu'on donne à la verticale.

Que sous-entends tu par verticale ? vie courante ? parce qu'on peut faire pas mal de chose à la verticale aussi tongue

Pokaline
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-10-2020
2386 Messages
Genre : Homme
Age : 59 ans
Lieu: Val d'Oise

Oui effectivement c'est bien aussi 😂


Même pseudo Pokaline sur Wyylde
Dans le sexe, on peut tout demander, mais rien n'est obligatoire...
Pizza is like sex, when it's good, it's very good. When it's bad, it's still pretty good smile
Animus.Anima
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
27-08-2018
3341 Messages
Genre : Homme
Age : 29 ans
Lieu: Loire-Atlantique

Pokaline :

Oui effectivement c'est bien aussi 😂

Tu n'as pas répondu lol

J'en déduis qu'on est sexuellement parlant à l'horizontale ce qu'on est à la verticale, et oui j'aime autant dominer et être dominer à l'horizontale qu'à la verticale lol

Pokaline
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-10-2020
2386 Messages
Genre : Homme
Age : 59 ans
Lieu: Val d'Oise

Oui bien sûr, je parlais de la vie courante, celle où tu as une image publique à vendre aux autres.
Quand tu es à l'horizontal, tu peux redevenir ce que tu es, dominant, soumis, versatile, câlin, bestial...


Même pseudo Pokaline sur Wyylde
Dans le sexe, on peut tout demander, mais rien n'est obligatoire...
Pizza is like sex, when it's good, it's very good. When it's bad, it's still pretty good smile