Le site de l'histoire érotique
Conteuse
Super Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-08-2020
1654 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans
Lieu: Au bord de la piscine...

L'histoire «Thérapie familiale (73)» a été publiée. N'hésitez pas à en discuter ici !

Extrait :
Jade qui s'est elle aussi assoupie, se réveille avant sa mère. Ne voulant pas déranger cette dernière car elle se doute qu'elle doit être réellement fatiguée, elle descend du lit en prenant ses précautions pour ne pas la faire bouger, puis après avoir récupéré le double gode elle sort de sa Cabane, ...

Cliquez ici pour lire cette histoire


Notre plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever après chaque chute.
                                                                                                          Confucius.
julien66000
Membre
24-04-2016
2692 Messages
Genre : Homme
Age : 32 ans
Lieu: Perpignan

Bonjour conteuse,

Toujours aussi agréable à lire ton histoire j'aime toujours au temps et je crois que tu va souvent le voir dans mes commentaire mais cette complicité mère/fille me fascine énormément j'ai du mal à m'habituer et j'avoue ne pas savoir pourquoi d’ailleurs.

Je vois que Jade à un peu la pression sur ses épaule car pour beaucoup de chose de bon résulta à la fac sont requise pour les obtenir si tout ça ne la motive pas à réussir je ne vois pas ce qu'il lui faut de plus pour déclencher cette motivation.

Je suis plutôt surpris tout comme Jade pourquoi sa mère à était interpeler de savoir quel à fait des chose avec Aurélie tout en sachant que avec Cloé ça était pourtant la même chose peut être la différence d'age ou le tempérament des deux femme en tout cas j'ai plus une préférence pour aurélie avec sont coter maternel et posé que Cloé et sont coté fofol a tendance rebel là aussi je ne serai expliquer pourquoi.

vivement la suite en tout cas.

Conteuse
Super Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-08-2020
1654 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans
Lieu: Au bord de la piscine...

julien66000 :

Bonjour conteuse,

Toujours aussi agréable à lire ton histoire j'aime toujours au temps et je crois que tu va souvent le voir dans mes commentaire mais cette complicité mère/fille me fascine énormément j'ai du mal à m'habituer et j'avoue ne pas savoir pourquoi d’ailleurs.

Je vois que Jade à un peu la pression sur ses épaule car pour beaucoup de chose de bon résulta à la fac sont requise pour les obtenir si tout ça ne la motive pas à réussir je ne vois pas ce qu'il lui faut de plus pour déclencher cette motivation.

Je suis plutôt surpris tout comme Jade pourquoi sa mère à était interpeler de savoir quel à fait des chose avec Aurélie tout en sachant que avec Cloé ça était pourtant la même chose peut être la différence d'age ou le tempérament des deux femme en tout cas j'ai plus une préférence pour aurélie avec sont coter maternel et posé que Cloé et sont coté fofol a tendance rebel là aussi je ne serai expliquer pourquoi.

vivement la suite en tout cas.

Bonsoir Julien,

Merci pour votre retour cette fois encore très détaillé.

Anne-Lise ne met pas la pression à Jade comme vous avez l'air de le penser, mais en bonne maman, elle veut tout simplement s'assurer qu'après avoir vécu un mois en toute liberté, sa fille se réadaptera à la vie en société qui est pleine de barrières. Elle lui pose donc des jalons, et les récompenses ne sont là que pour la motiver.

Quant à l'intérêt que Anne-Lise porte à Aurélie, et bien je ne vous en dirai rien pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir la suite smile, qui arrivera bientôt.


Notre plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever après chaque chute.
                                                                                                          Confucius.
julien66000
Membre
24-04-2016
2692 Messages
Genre : Homme
Age : 32 ans
Lieu: Perpignan

Conteuse :

julien66000 :

Bonjour conteuse,

Toujours aussi agréable à lire ton histoire j'aime toujours au temps et je crois que tu va souvent le voir dans mes commentaire mais cette complicité mère/fille me fascine énormément j'ai du mal à m'habituer et j'avoue ne pas savoir pourquoi d’ailleurs.

Je vois que Jade à un peu la pression sur ses épaule car pour beaucoup de chose de bon résulta à la fac sont requise pour les obtenir si tout ça ne la motive pas à réussir je ne vois pas ce qu'il lui faut de plus pour déclencher cette motivation.

Je suis plutôt surpris tout comme Jade pourquoi sa mère à était interpeler de savoir quel à fait des chose avec Aurélie tout en sachant que avec Cloé ça était pourtant la même chose peut être la différence d'age ou le tempérament des deux femme en tout cas j'ai plus une préférence pour aurélie avec sont coter maternel et posé que Cloé et sont coté fofol a tendance rebel là aussi je ne serai expliquer pourquoi.

vivement la suite en tout cas.

Bonsoir Julien,

Merci pour votre retour cette fois encore très détaillé.

Anne-Lise ne met pas la pression à Jade comme vous avez l'air de le penser, mais en bonne maman, elle veut tout simplement s'assurer qu'après avoir vécu un mois en toute liberté, sa fille se réadaptera à la vie en société qui est pleine de barrières. Elle lui pose donc des jalons, et les récompenses ne sont là que pour la motiver.

Quant à l'intérêt que Anne-Lise porte à Aurélie, et bien je ne vous en dirai rien pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir la suite smile, qui arrivera bientôt.

je crois que je me suis mal exprimer j'ai bien compris que Anne-lise proposer des récompense pour motiver Jade à se réadapter a la vie en société mais quand je disait que jade à un peu de pression je fait allusion que ce sera elle qui se la mettra pour se motiver encore plus pour obtenir ses récompense car je suis un peu persuader que au fond elle les veut et non que se soit Anne-lise qui lui mette.

vivement la suite dans ce cas pour voir quel 'intérêt Anne-lise porte à Aurélie.

Dernière modification par julien66000 (Le 23-03-2022 à 17h48)

carlitou
Membre
20-05-2011
1086 Messages
Genre : Homme
Age : 69 ans

vivement la suite

Conteuse
Super Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-08-2020
1654 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans
Lieu: Au bord de la piscine...

carlitou :

vivement la suite

Elle arrivera bientôt, carlitou.


Notre plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever après chaque chute.
                                                                                                          Confucius.
nanar212121
Membre
22-08-2014
192 Messages

J'adore, tes histoires nous font partir dans l'imaginaire de notre tête, a imaginer les situations. Pour cela MERCI.

Conteuse
Super Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-08-2020
1654 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans
Lieu: Au bord de la piscine...

nanar212121 :

J'adore, tes histoires nous font partir dans l'imaginaire de notre tête, a imaginer les situations. Pour cela MERCI.

Eh bien, étant donné que mon but est de vous apporter un peu de rêve, je suis bien contente d'avoir réussi.

En tout cas en ce qui vous concerne, nanar212121 smile.


Notre plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever après chaque chute.
                                                                                                          Confucius.
Ced6782
Membre
13-12-2020
2695 Messages
Genre : Homme
Age : 40 ans

Bravo bravo toujours aussi génial bravo

Conteuse
Super Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-08-2020
1654 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans
Lieu: Au bord de la piscine...

Ced6782 :

Bravo bravo toujours aussi génial bravo

Merci merci, votre fidélité tout comme votre spontanéité sont pour moi une grande source de motivation. Alors surtout, n'arrêtez pas de continuer smile.


Notre plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever après chaque chute.
                                                                                                          Confucius.