Le site de l'histoire érotique
ThierryJ38
Membre
08-04-2022
22 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: Grenoble

Je dois jouer au tennis jeudi soir avec une femme de 58 ans que je n'ai jamais vu et je phantasme...


J'aime son désir, j'aimerai être cocu qu'elle me raconte ou regarder.
Lire des histoires érotique est mon petit plaisir solitaire.
Si vous avez envie de partager avec moi, c'est avec plaisir.
Jehanne
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
20-12-2021
453 Messages
Genre : Femme
Age : 20 ans

C'est bien normal, à 58 ans c'est sûrement une bombasse et une grosse chaudasse, propose-lui plutôt de jouer au pénis.

Par contre évite d'écrire fantasme avec "ph", ça fait plouc.


Française de souche
100% origine France
ThierryJ38
Membre
08-04-2022
22 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: Grenoble

Jehanne :

C'est bien normal, à 58 ans c'est sûrement une bombasse et une grosse chaudasse, propose-lui plutôt de jouer au pénis.

Par contre évite d'écrire fantasme avec "ph", ça fait plouc.

Je suis un plouc


J'aime son désir, j'aimerai être cocu qu'elle me raconte ou regarder.
Lire des histoires érotique est mon petit plaisir solitaire.
Si vous avez envie de partager avec moi, c'est avec plaisir.
bodyloveamour
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
27-01-2017
2108 Messages
Genre : Homme
Age : 41 ans

Jehanne :

Par contre évite d'écrire fantasme avec "ph", ça fait plouc.

🤣🤣🤣


Tu m'appartiens autant que je t'appartiens.
Cherryy
Membre
28-01-2020
881 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: PACA

Jehanne :

Par contre évite d'écrire fantasme avec "ph", ça fait plouc.

Non mais c'est une nouvelle lubie en ce moment.

megalosex
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
06-07-2017
4111 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans

ThierryJ38 :

Je dois jouer au tennis jeudi soir avec une femme de 58 ans que je n'ai jamais vu et je phantasme...

Toi, tu as déjà imaginé quelque chose après le match de tennis...     tongue


" Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots."     (Martin Luther King)
pl241995
Compte Supprimé

il va jouer les prolongations

ThierryJ38
Membre
08-04-2022
22 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: Grenoble

pl241995 :

il va jouer les prolongations

Ça c'est au foot big_smile


J'aime son désir, j'aimerai être cocu qu'elle me raconte ou regarder.
Lire des histoires érotique est mon petit plaisir solitaire.
Si vous avez envie de partager avec moi, c'est avec plaisir.
pl241995
Compte Supprimé

ThierryJ38 :

pl241995 :

il va jouer les prolongations

Ça c'est au foot big_smile

ah merde mdr :iol

megalosex
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
06-07-2017
4111 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans

Cela dépend de quel genre de prolongations il peut s'agir.


" Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots."     (Martin Luther King)
Juliette29
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
20-03-2022
367 Messages
Genre : Femme
Age : 43 ans
Lieu: Bretagne

Il va se faire un ass... Ah zut ! Ça s'écrit pas comme ça. Va falloir monter au filet. Avec un peu de chance elle portera des bas résilles...


Si vous fantasmez sur les petits hommes verts... N’oubliez pas ceci. Hulk vous collera une beigne. Le géant  vert vous glissera son épis de maïs. Seul Yoda vous apportera la force... De supporter les cons.
ThierryJ38
Membre
08-04-2022
22 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: Grenoble

Juliette29 :

Il va se faire un ass... Ah zut ! Ça s'écrit pas comme ça. Va falloir monter au filet. Avec un peu de chance elle portera des bas résilles...

Mini jupe et bas résille, Je suis impatient qu’elle ramasse les balles. :p


J'aime son désir, j'aimerai être cocu qu'elle me raconte ou regarder.
Lire des histoires érotique est mon petit plaisir solitaire.
Si vous avez envie de partager avec moi, c'est avec plaisir.
Cherryy
Membre
28-01-2020
881 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: PACA

ThierryJ38 :

Juliette29 :

Il va se faire un ass... Ah zut ! Ça s'écrit pas comme ça. Va falloir monter au filet. Avec un peu de chance elle portera des bas résilles...

Mini jupe et bas résille, Je suis impatient qu’elle ramasse les balles. :p

On ne fait pas tous du sport dans la même tenue visiblement lol

toutendouceur
Auteur
05-03-2017
602 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: agglomération gastronomique

Ouuuais mon TITI,
moi je le sens bien ton plan.

Presque 10 ans de plus que toi, elle a tout de suite craqué quand tu lui as parlé de faire une partie de PTennis pour votre première rencontre. A-t-elle des problèmes de vue ou d'audition, l'allusion lui a-t-elle échappée ? Peu importe, puisqu'elle est joueuse : à son âge pourquoi faire comme si la bonne réponse était importante, comme si le jeu des possibles pouvait encore lui échapper ?

T'es tombé sur la prof de sport qui ne pense qu'à la performance et l'éducation physique, mens sana in corpore sano. Tu t'es présenté comme un sportif déçu de ne pas trouver dans tes partenaires une femme(s) qui aime le sport, le bien être du corps soumis par plaisir, comme une réalisation d'un idéal esthétique, patiti patata  ... NE LIS PAS LA SUITE.

Bon donc, nous en étions à : oublions l'alibi de la rencontre sportive.
Oui et non, car la fausse justification est l'occasion d’approximativement se présenter, toucher ensemble l'ironie d'un match prétexte, flirter avec les faux-semblants, ajouter une note poétique, romantique, absurde. Bref, vous êtes de grands enfants qui ont une culture et savent sourire à un instant facile pour vivre la grande et belle vie.

La rencontre est prévue jeudi, demain, donc sans doute ce sera une salle éclairée (je parlais du cours de tennis). Tu auras pris soin de prendre ton 31 Lacoste, moule burnes printanier et élégant, ou bien ton survet Nike, sans slob, mais avec casquette. Elle sera en mini jupe, puisque ce n'est pas une prof d'EPS et comme ce sport n'aurait aucun intérêt pour ces dames s'il ne permettait pas de porter ces tenues absolument ridicules, pour ceux qui ont la vue basse. Gentleman ou bad boy, tu respires et inspires ce personnage ; ne t'inquiète pas, à son âge, on sait tout apprécier du moment que c'est bien fait.

Vous vous rejoignez devant la salle et regagnez le cours. Tu prends du temps pour enchaîner tes formules de politesse, tes phrases de présentation, tes déclarations d'intérêt pour sa personne autant que pour marquer et appuyer tes regards sur tout ce qu'elle a décidé de rendre aguichant. Par exemple, si elle est maquillée, ce qui est inadapté avant un simple match, c'est qu'elle veut que tu dévores ses yeux ou ses lèvres. Évidemment, comme une bête face à un éleveur professionnel, elle sent rapidement que tu es capable de poser sur un petit carnet, sa taille, son poids, son tour de hanche et son tour de poitrine, ... Bien sûr, tu es très tactile, pour l'instant pour les parties de son corps qui ne sont pas proprement des zones érogènes.

En même temps tu restes mystérieux, tu parais absorbé et tu réagis à chaque fois comme si on te sortait d'un rêve. C'est parce que tu craques ; tu fonds sous ses charmes. Tu réagis à ses regards et les prolongent pour lui montrer que tu la suis dans ses pensées. Mais comme elle te fait pas mal d'effet, exactement ce que tu avais fantasmé depuis lundi, tu as visiblement un problème avec ta bosse. C’est contraignant tout ça, tu es souvent obligé de reprendre le pli dans ton entrejambe. Un peu grossier, sans gêne et en même temps un peu prévenant quand tu vérifies que la main que tu dresses devant permet de masquer la proéminence du désir qu'elle t'inspire.

Les échanges de balles commencent, vous vous échauffez pour ne surtout pas vous blesser. Mais quand le jeu s'installe, tu ne portes pas souvent de coups puissants, sauf si ils ne peuvent pas la blesser. Il n'est pas question de jouer à la ba-balle non plus, elle a un bon petit niveau et tu lui fais comprendre dès que ses coups le montrent. L'objectif est quand même de vous faire transpirer un peu. De ton côté, tu avais pris soin de ne pas trop te savonner ce matin ; je crois que tu as même oublié de mettre du déo. Sous ton survet, ta demi-molle commence sérieusement à fouetter, ça te met des étincelles dans les yeux à chaque fois que tu te baisses pour ramasser les balles.

De son côté, elle aime montrer comme elle est en jambe. Elle aussi se retrouve naturellement en sueur, le corps dans une dynamique de ses vingts ans. Elle se sent bien, son sourire ne peut trahir son bonheur intérieur. Une première petite pause s'impose pour préserver votre endurance. C'est l'occasion de partager un petit truc technique, le petit geste plus-plus. Ou pourquoi pas lui demander si elle peut te montrer en décomposant, le mouvement de son magistral revers slicé.

L'occasion de contacts appuyés sur vos corps chauds. La bonne excuse entre complices pour vous contempler de près à nouveau. Un peu haletants, mouillés, dégoulinants, vous partagez vos souffles et vos effluves. Tes respirations appuyées agissent comme des caresses dans son cou tandis que tu la colles presque dans la pantonyme qui suivait le mouvement qu'elle prenait soin de chorégraphier pour toi.

Il te semble bien qu'elle relève les fesses un peu plus que le geste technique l'impose. Alors en posant une main interrogative dessus, tu lui demandes si il est nécessaire de se cambrer ainsi. Car tu n'es pas foutu pareil. Même si c'est l'une des choses les plus belle que Dieu t'es donné l'occasion de voir, tu lui dis que cet engagement qu'elle a dans le jeu, te donne l'impression qu'elle pourrait tenir et vaincre dans sixième set, bigrement excitant pour tout public connaisseur, amateur et passionné.

Loin d'être déconcertée ou insensible à ces propos qui la séduisent, à la sincérité innocente que tu as fini par emmancher, comme si c'était ta seconde raquette, elle se retourne pour mieux te contempler. Son regard de bas en haut, redessine l'odeur invisible, mais incontestablement suave, piquante et troublante, qui remonte de ta grandeur et qui illumine le ciel de vos yeux enfin réunis.
- Tu sais que tu me plais. Tu es un sacré engin toi ...

Malheureusement la suite, je ne peux pas la raconter ici. Car nous n’avons aucune preuve du consentement de ton futur Best Score. Une grosse traînée blanche devant, deux décharges derrière parce que, on est d'accord, elle le gueulait même : c'est ce qu'elle préfère. Elle a kiffé jusqu’à cinq heures du mat’, avant que tu lui accordes enfin un moment de répit.

Non !  On ne peut pas en parler comme ça ici, réduire une femme à une proie sexuelle, si facilement dépravée, alors que tu es peut-être en train de préméditer un adultère, ou je ne sais pas quoi qui paraît normal. Il n'y a rien de normal.
Non ! Fantasmer ici, c'est souvent blessant. C’est comme phantasmer, mais avec un f.

Dernière modification par toutendouceur (Le 13-04-2022 à 22h42)