Le site de l'histoire érotique

A l'initiave du créateur de ce sujet, les membres suivants ne peuvent pas accéder à cette discussion.

  • Conteuse
  • Lioubov
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9412 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Hello !

Quelques entreprises - peu nombreuses encore - ont décidé de permettre à toutes les femmes qui le souhaitent de poser une journée de congé mensuel en cas de règles douloureuses, fatigue, etc.

En l’occurrence l’entreprise Louis - qui vient d’adopter cette mesure - fabrique du mobilier de bureau et le personnel est amené à porter des charges lourdes.

Les femmes ne sont pas obligées de prendre ce congé, il ne leur fait pas perdre de salaire et elles n’ont pas à justifier du fait que leurs règles soient douloureuses.

Il s’agit d’un congé offert pour améliorer la qualité de vie des femmes et le bien-être au sein de l’entreprise.

Et vous ; qu’en pensez-vous ?



Bonne journée le fofo !


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
YumikoSakuma
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
13-02-2021
1025 Messages
Genre : Femme
Age : 20 ans
Lieu: Paris

C'est vrai que le forum était plutôt calme ces jours-ci. lol


My eyes are for the devils, my tongue the serpent's words, my hands a gift for Hades!
Slaanesh
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
03-03-2021
467 Messages
Lieu: DTC... bien au fond.

A voter smile...


Suivez la folie, Alice, vous le savez l'a fait un jour, Imaginurium, un emporium de rêve,
caressez les contes et ils vous rêveront en vrai. Le jeu d'un conteur, aux lèvres qui enivrent le cœur de toute vie, c' est un coffre illimité de contes
Cherryy
Membre
28-01-2020
881 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: PACA

Je trouve que c'est une belle initiative. Certaines femmes souffrent énormément, et cette douleur apporte nombre de symptômes avec elle (migraines, fatigue, courbatures, anémie, diarrhée, etc...) Ça peut donc être considéré comme une maladie. Sans compter toutes les femmes atteintes d'endométriose.

Le problème c'est qu'il se peut qu'il y ait des abus, ou que cela devienne un argument pour le refuser. Peut être qu'à la place de faire payer l'entreprise, on devrait le faire passer en congé maladie, sans délais de carence. Ou un truc du genre 🤷🏼‍♀️

sets
Auteur
29-03-2012
3919 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: Dans le bas de l’Aisne

Pour ma part: un peu un mix des propositions.
Si cette mesure se généralisant, il y aurait certainement des abus, certainement des cas où ce congés apporte un réel plus aux personnes concernées, certainement une certaine jalousie...
Je pense que c'est intéressant au niveau local, dans une petite boîte où le patron est proche de ses employés et en qui il a confiance.
C'est un beau geste qu'a fait ce patron, d'autres pourraient s'en inspirer et ce serait plutôt bien mais je ne pense pas que ce soit généralisable dans toutes les entreprises au risque de créer des tensions entre travailleurs et désorganiser l'entreprise elle-même (gestion des plannings).


Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.
Mais oui, je vous aime. Sauf toi, toi, toi et bien sûr toi.
Mais j’aime encore plus B…., S……, H……, C……, Y……, K……., D….. et A…….. .
Chaque matin qui se lève est une leçon de courage.
sets
Auteur
29-03-2012
3919 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: Dans le bas de l’Aisne

Cherryy :

Je trouve que c'est une belle initiative. Certaines femmes souffrent énormément, et cette douleur apporte nombre de symptômes avec elle (migraines, fatigue, courbatures, anémie, diarrhée, etc...) Ça peut donc être considéré comme une maladie. Sans compter toutes les femmes atteintes d'endométriose.

Le problème c'est qu'il se peut qu'il y ait des abus, ou que cela devienne un argument pour le refuser. Peut être qu'à la place de faire payer l'entreprise, on devrait le faire passer en congé maladie, sans délais de carence. Ou un truc du genre 🤷🏼‍♀️

Tu reportes le manque financier sur la Sécurité Sociale et tu génères encore plus de charge de travail sur celle-ci (qui a déjà du mal à suivre).


Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.
Mais oui, je vous aime. Sauf toi, toi, toi et bien sûr toi.
Mais j’aime encore plus B…., S……, H……, C……, Y……, K……., D….. et A…….. .
Chaque matin qui se lève est une leçon de courage.
Cherryy
Membre
28-01-2020
881 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: PACA

sets :

Cherryy :

Je trouve que c'est une belle initiative. Certaines femmes souffrent énormément, et cette douleur apporte nombre de symptômes avec elle (migraines, fatigue, courbatures, anémie, diarrhée, etc...) Ça peut donc être considéré comme une maladie. Sans compter toutes les femmes atteintes d'endométriose.

Le problème c'est qu'il se peut qu'il y ait des abus, ou que cela devienne un argument pour le refuser. Peut être qu'à la place de faire payer l'entreprise, on devrait le faire passer en congé maladie, sans délais de carence. Ou un truc du genre 🤷🏼‍♀️

Tu reportes le manque financier sur la Sécurité Sociale et tu génères encore plus de charge de travail sur celle-ci (qui a déjà du mal à suivre).

Elle a qu'à mieux gérer tout l'argent qu'on lui donne lol

On pourrait justement aider les petites entreprises avec ça. Et les grosses paieraient elles-mêmes ces journées là. C'est mieux comme ça ?

Dernière modification par Cherryy (Le 04-05-2022 à 10h59)

Sharhajar 8.0
Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
13-03-2022
201 Messages

Ca risque pas d'amplifier la discrimination à l'emploi le fait de forcer les entreprises à payer elles-mêmes pour des congés aussi réguliers ? Après on a toujours la solution des quotas pour empêcher la discrimination. Quel plaisir d'être embauchée parce que je suis une femme plutôt que d'être recalée parce que je suis une femme. La différence est tout de suite plus élogieuse.


Je déteste les hommes mais mon mépris pour l'intellect des femmes me pousse à coucher avec eux.
Je donne mon avis partout maintenant que les paumes de mon daron sont loin.
Ouvertement salope, mais moins que certains ici.
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9412 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Cherryy :

Je trouve que c'est une belle initiative. Certaines femmes souffrent énormément, et cette douleur apporte nombre de symptômes avec elle (migraines, fatigue, courbatures, anémie, diarrhée, etc...) Ça peut donc être considéré comme une maladie. Sans compter toutes les femmes atteintes d'endométriose.

Le problème c'est qu'il se peut qu'il y ait des abus, ou que cela devienne un argument pour le refuser. Peut être qu'à la place de faire payer l'entreprise, on devrait le faire passer en congé maladie, sans délais de carence. Ou un truc du genre 🤷🏼‍♀️

On pourrait arguer que pour les femmes qui ne souffrent pas c’est inutile et que pour celles qui sont atteintes d’endométriose c’est insuffisant. Donc à quoi bon ?


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
Ze Don
Membre
26-08-2021
887 Messages
Genre : Homme
Age : 33 ans

Duchesse :

On pourrait arguer que pour les femmes qui ne souffrent pas c’est inutile et que pour celles qui sont atteintes d’endométriose c’est insuffisant. Donc à quoi bon ?

Justement, ne serait-ce pas plus juste de le mettre en place au cas par cas, sur prescription médicale ? Sinon une femme qui n'a pas de règles, ou des règles non douloureuses, aurait une journée offerte alors qu'un homme souffrant de douleurs chroniques ne l'aurait pas par exemple.

En plus cela pourrait retarder le rattrapage en cours sur l'égalité salarial en arguant que, dans la mesure où les femmes travaillent moins, il est logique qu'elles soient payées moins. Sinon, ça reviendrait dans les faits à les payer plus (en taux horaire réel).

Et petite question con (avec une pensée pour J.K Rowling) : quid des femmes nées hommes, qui n'ont donc pas de règles ?

Je chipote parce que même s'il n'y a sans doute pas de solution idéale, en soi c'est un vrai sujet.

sets
Auteur
29-03-2012
3919 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: Dans le bas de l’Aisne

Sharhajar 8.0 :

Ca risque pas d'amplifier la discrimination à l'emploi le fait de forcer les entreprises à payer elles-mêmes pour des congés aussi réguliers ? Après on a toujours la solution des quotas pour empêcher la discrimination. Quel plaisir d'être embauchée parce que je suis une femme plutôt que d'être recalée parce que je suis une femme. La différence est tout de suite plus élogieuse.

C'est en effet tout le problème des quotas.


Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes.
Mais oui, je vous aime. Sauf toi, toi, toi et bien sûr toi.
Mais j’aime encore plus B…., S……, H……, C……, Y……, K……., D….. et A…….. .
Chaque matin qui se lève est une leçon de courage.
Ze Don
Membre
26-08-2021
887 Messages
Genre : Homme
Age : 33 ans

Sinon on abolie le travail, qu'on fait faire par des chinois robots, et le tour est joué !

Kiki vote pour moi ? big_smile

Ze Don
Membre
26-08-2021
887 Messages
Genre : Homme
Age : 33 ans

sets :

C'est en effet tout le problème des quotas.

Oui mais quotas pas d'autre solution...

Ok je crois que c'est temps que je me remette à bosser moi sad

Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9412 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Ze Don :

sets :

C'est en effet tout le problème des quotas.

Oui mais quotas pas d'autre solution...

Ok je crois que c'est temps que je me remette à bosser moi sad

C’est quota le nez bouché que t’as cet accent-là 😆 ?


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !