Le site de l'histoire érotique
tendre.viril21
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
23-03-2022
80 Messages

Pour les êtres humains, on exige deux choses pour qu’une relation sexuelle soit moralement acceptable et légalement «non réprimable».
Être adulte (18 ans et plus), et en second lieu le consentement.
Ces deux conditions requises, personne n’a le droit de demander à quiconque le comment du pourquoi ?

Concernant la zoophilie, et loin de dresser un quelconque procès moral. L’animal, tant il est un être vivant, est-il consentant ? comment évoquer l’âge légal d’un chien ou d’une jument ?
Nier à l’animal, un droit au refus, revient à réprimer sa dimension psychologique, scientifiquement prouvée. Et de ce fait réduire cet «être vivant» en simple outil de plaisir de l’être humain, à l’image d’un gode qu’on peut jeter ou même bruler sans sentir la moindre culpabilité.
Encore, entrainer un animal dans une relation sexuelle avec un ou plusieurs humains, a-t-il une influence sur son droit à une sexualité «naturelle» avec le sexe opposé de sa race ?

NB : on n’est pas là pour juger/défendre la zoophilie en soi, mais évoquer les influences de cette pratique sur la stabilité psychologique de l’animal. (Ni plus, et ni moins)


Un plaisir s'offre, et se partage....
Si on l'arrache, il s'évapore, en cédant la place à la désolation...
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
28948 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

Je respecte les animaux au point de ne pas les manger (je suis végétarien depuis 1970).


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !
Pokaline
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-10-2020
2379 Messages
Genre : Homme
Age : 59 ans
Lieu: Val d'Oise

Lioubov :

Je respecte les animaux au point de ne pas les manger (je suis végétarien depuis 1970).

En imaginant que je mange uniquement de la viande. Je consommerais une vache par an, une vie.
Combien de rongeurs, d’insectes, d’oiseaux et d'écosystèmes sont détruits par l'agriculture, les récoltes ?
Je n'ai évidemment pas la réponse, mais sûrement beaucoup plus en nombre de vie animale.
Mais je comprends l'idée, même si je pense que nous ne sommes herbivores 😉


Même pseudo Pokaline sur Wyylde
Dans le sexe, on peut tout demander, mais rien n'est obligatoire...
Pizza is like sex, when it's good, it's very good. When it's bad, it's still pretty good smile
SAM81
Membre
15-02-2022
233 Messages
Age : 64 ans
Lieu: Sud ouest

Un sujet qui me fait vomir. Restons entre être humain


La vie est belle autant en profiter.
Cheval77
Membre
28-07-2010
560 Messages
Genre : Homme
Age : 42 ans
Lieu: Ile-de-France

Toujours la même rengaine sur le consentement de l'animal...

Et pourquoi le (non)consentement de l'animal ne fait aucun débat en ce qui concerne les pratiques de l’élevage intensif, et plus particulièrement de l’insémination artificielle ?

2 poids, 2 mesures : quand ça concerne les zoophiles c'est LA grande question, quand c'est pour maximiser les profits dans le cadre d'un élevage industriel, osef...

Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9379 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Cheval77 :

Toujours la même rengaine sur le consentement de l'animal...

Et pourquoi le (non)consentement de l'animal ne fait aucun débat en ce qui concerne les pratiques de l’élevage intensif, et plus particulièrement de l’insémination artificielle ?

2 poids, 2 mesures : quand ça concerne les zoophiles c'est LA grande question, quand c'est pour maximiser les profits dans le cadre d'un élevage industriel, osef...

Nan mais c’est clair. Bien que je trouve personnellement qu’il y ait un truc pas net dans le fait d’avoir des rapports avec d’autres espèces, on parle d’une pratique à la marge hein. Dans 99,9% des cas il semble que ce soit l’animal qui pénètre l’humain et pas l’inverse. Et quand je vois le nombre de fois que j’ai été mal à l’aise parce qu’un chien connu ou inconnu est venu me renifler le sexe ou tenter de se frotter sur ma jambe ; je doute qu’il faille forcer les animaux.

Alors quand je vois les horreurs qu’on fait aux animaux pour que je les mange et les vraies horreurs que les êtres humains s’infligent ; je crois que je n’ai pas le temps de militer contre une poignée d’illuminer qui se font lécher le sexe ou pénétrer par un chien qui faute de pouvoir consentir ne peut pas non plus y être forcé. Encore qu’il puisse être manipulé, on est d’accord, enfin bon…

Bref, le problème ici c’est les fantasmeurs de la zoophilie et la faune de beaufs que cette catégorie brasse plus que la zoophilie 🙄

Dernière modification par Duchesse (Le 07-05-2022 à 12h07)


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !
Tilia TV
Autrice
07-02-2013
6271 Messages
Genre : Non binaire
Age : 34 ans

Cheval77 :

Toujours la même rengaine sur le consentement de l'animal...

Et pourquoi le (non)consentement de l'animal ne fait aucun débat en ce qui concerne les pratiques de l’élevage intensif, et plus particulièrement de l’insémination artificielle ?

2 poids, 2 mesures : quand ça concerne les zoophiles c'est LA grande question, quand c'est pour maximiser les profits dans le cadre d'un élevage industriel, osef...

Et quand on massacre des millions de volaille, ou de cochon, en prévention d'épidémies qui sont directement causées par les pratiques d’élevage intensif, silence radio. On croise juste les doigts pour avoir du foie gras à Noël... Je te rejoins la dessus sur la surprenante dissonance cognitif que certains♦es développent.


Des photos de moi en lingerie coquine ici
Grande Détentrice du Titre de la Persévérance; Camarade Détentrice des Clefs de la Menuiserie; Chasseresse Intercontinentale de Crocodile et de Loup; Initiée Supérieure A++; Et j’ai deux fois vainqueuse traversée l’Achéron.
100etplus
Membre
02-05-2022
21 Messages
Genre : Homme
Age : 58 ans
Lieu: 78

J'aimerais poser une question n'étant pas au fait de cette pratique.
Peut on obliger un chien a lécher ou pénétrer le sexe de sa maîtresse et pour lui ne s'agit il pas d'un simple jeu sexuel ?


Amoureux des femmes rondes et tres rondes
Mais aussi grand amoureux des rousses
jeanmi1
Membre
11-06-2016
35 Messages

Lioubov :

Je respecte les animaux au point de ne pas les manger (je suis végétarien depuis 1970).

Félicitation Lioubov et bravo!

Max80
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
20-01-2021
2682 Messages
Genre : Homme

Il y a une différence entre manger les animaux et avoir des relations sexuelles.
Le sexe avec eux est répréhensible et est assimilé à de la maltraitance animale.
L'humanité mange de la viande depuis des temps anciens. Nos ancêtres utilisaient la totalité de la bête tuée. La viande pour se nourrir, la graisse pour se chauffer, les os pour servir d'outils et la peau pour se vêtir. Malgré tout des hommes ont fait du pur gaspillage alimentaire et continuent d'en faire. Par exemple les baleines pour leur graisse, et accessoirement de nos jours les requins que de grands navires de pêche capturent. Les pauvres requins sont délestés de leur ailerons et rejetés agonisant dans la mer. Tout ça pour ramener davantage de trophées et se faire plus de fric. Quel gâchis de bonne viande. Ce n'est pas un cas isolé si nous prenons en considération les poissons tués pour leurs oeufs.
Quand ce n'est pas ça, des espèces sont privées de leur habitat naturel car l'homme coupe les arbres pour cultiver encore plus de sa saloperie de soja.
Sans oublier les exactions commises dans les abattoirs. Ça pourrait être plus humain quand même.


Quel point commun y a t'il entre Julien D'Orcel et Marc Dorcel ?
Il font tout deux dans les bijoux de famille.
Cheval77
Membre
28-07-2010
560 Messages
Genre : Homme
Age : 42 ans
Lieu: Ile-de-France

Max80 :

Il y a une différence entre manger les animaux et avoir des relations sexuelles.
Le sexe avec eux est répréhensible et est assimilé à de la maltraitance animale.

Et les lois elles sont faites par qui a ton avis ?
Donc la question reste entière, pourquoi la zoophilie c'est assimilé à de la maltraitance et c'est interdit, mais que de fourrer son bras dans le cul d'une vache pour l’inséminer artificiellement c'est autorisé (voir encourager) ?
On a pas besoin de ça pour manger a ce que je sache, les animaux arrivent très bien à se reproduire sans nous...

Et d'un point de vue plus pragmatique, pour l'animal (vu que c'est soit disant pour son bien, sa protection et son bien être psychologique) concrètement il ne fait aucune différence entre les 2... ou faut me le prouver !

Donc qu'on interdise la zoophilie parce que quelques cul-bénis et/ou fachos et/ou coincé du cul ont décidé que c'était mal pourquoi pas, ça reste une décision culturelle, c'est une question philosophique et je peux l'entendre.
Mais qu'on dise les choses en face et qu'on ne se retranche pas derrière une soit disant protection et bien être des animaux, de consentement et autres prétextes bidon, quand à côté on organise des viols d'animaux de façon industrielle.

Max80
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
20-01-2021
2682 Messages
Genre : Homme

Cheval77 :

Max80 :

Il y a une différence entre manger les animaux et avoir des relations sexuelles.
Le sexe avec eux est répréhensible et est assimilé à de la maltraitance animale.

Et les lois elles sont faites par qui a ton avis ?
Donc la question reste entière, pourquoi la zoophilie c'est assimilé à de la maltraitance et c'est interdit, mais que de fourrer son bras dans le cul d'une vache pour l’inséminer artificiellement c'est autorisé (voir encourager) ?
On a pas besoin de ça pour manger a ce que je sache, les animaux arrivent très bien à se reproduire sans nous...

Et d'un point de vue plus pragmatique, pour l'animal (vu que c'est soit disant pour son bien, sa protection et son bien être psychologique) concrètement il ne fait aucune différence entre les 2... ou faut me le prouver !

Donc qu'on interdise la zoophilie parce que quelques cul-bénis et/ou fachos et/ou coincé du cul ont décidé que c'était mal pourquoi pas, ça reste une décision culturelle, c'est une question philosophique et je peux l'entendre.
Mais qu'on dise les choses en face et qu'on ne se retranche pas derrière une soit disant protection et bien être des animaux, de consentement et autres prétextes bidon, quand à côté on organise des viols d'animaux de façon industrielle.

Les femmes peuvent aussi être inséminés artificiellement.
Si on insémine artificiellement des animaux c'est peut-être par ce qu'on retrouve essentiellement les mâles dans nos assiettes. Un spermatozoïdes suffit. Prenons l'exemple de la filière bovine. Les femelles sont sauvegardé pour le côté reproduction pour générer du jeune bétail et également pour la production laitière.
De plus au rythme ou les espèces disparaissent on sera certainement amené à aider certaines d'entre elles en vue de leur sauvegarde ou de leur réintroduction dans la nature.


Quel point commun y a t'il entre Julien D'Orcel et Marc Dorcel ?
Il font tout deux dans les bijoux de famille.
toutendouceur
Auteur
05-03-2017
607 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: agglomération gastronomique

Mais...
Y'a pas de mééééh ma chèvre

Je l'aime bien celle là.

Quand il s'agit des chiens, qui prennent ton mollet pour un objet sexuel, ou ceux qui partent en lèche sans d'autres retenues que la beigne que tu vas leur coller. T'as déjà vu une chienne en chaleur ?
Tombe à poil dans la soue d'un verrat : tu verras bien qu'il va te défoncer le cul avant de te bouffer tout cru.

Si la morale s'installe dans nos rapports, il serait logique qu'elle aille dans les 2 sens.
Le cheval qui s’étale en longueur devant les enfants --> prison
Le chien qui te sent le cul --> amende
La chienne en chaleur qui cherche des truffes dans ton entrejambe --> insulte ???

Cherryy
Membre
28-01-2020
881 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: PACA

Pokaline :

Lioubov :

Je respecte les animaux au point de ne pas les manger (je suis végétarien depuis 1970).

En imaginant que je mange uniquement de la viande. Je consommerais une vache par an, une vie.
Combien de rongeurs, d’insectes, d’oiseaux et d'écosystèmes sont détruits par l'agriculture, les récoltes ?
Je n'ai évidemment pas la réponse, mais sûrement beaucoup plus en nombre de vie animale.
Mais je comprends l'idée, même si je pense que nous ne sommes herbivores 😉

Et tu sais tout ce que consomme en végétaux une vache ? 80% des terres agricoles aujourd'hui dans le monde servent à nourrir le bétail. C'est ceux qui mangent de la viande qui font le plus de mal hein pas les végétariens et végétaliens. Si ces terre agricoles étaient utilisées à nourrir directement la population, la famine n'existerait plus dans le monde.