Le site de l'histoire érotique
Cherryy
Membre
28-01-2020
1067 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: PACA

Max80 :

Les femmes peuvent aussi être inséminés artificiellement.
Si on insémine artificiellement des animaux c'est peut-être par ce qu'on retrouve essentiellement les mâles dans nos assiettes. Un spermatozoïdes suffit. Prenons l'exemple de la filière bovine. Les femelles sont sauvegardé pour le côté reproduction pour générer du jeune bétail et également pour la production laitière.
De plus au rythme ou les espèces disparaissent on sera certainement amené à aider certaines d'entre elles en vue de leur sauvegarde ou de leur réintroduction dans la nature.

Il n'empêche que pour inséminer la vache il faut y rentrer son bras 😬😬

Cheval77
Membre
28-07-2010
571 Messages
Genre : Homme
Age : 42 ans
Lieu: Ile-de-France

Max80 :

Les femmes peuvent aussi être inséminés artificiellement.

Sauf qu'elles le font en connaissance de cause, de leur propre initiative, avec un avis éclairé.
Les vaches (juments, autres...) ont ne leur donne pas le choix.
On parle de consentement à la base, non ?

Quant au fait qu'on retrouve essentiellement les mâles dans nos assiettes je pense que tu te fais de fausses idées sur la filière bovine.
Les vaches de reforme (laitière ou non) elles ne vont pas à équarrissage... Et je ne parle même pas des embryons sexés (coucou l'IA) pour justement privilégier la naissance de femelles.

Cheval77
Membre
28-07-2010
571 Messages
Genre : Homme
Age : 42 ans
Lieu: Ile-de-France

Cherryy :

Et tu sais tout ce que consomme en végétaux une vache ? 80% des terres agricoles aujourd'hui dans le monde servent à nourrir le bétail.

ça c'est des chiffres qui sont certainement exagérée et qui proviennent de lobby vegan.
Et même si c'est vrai il faut prendre en compte le fait que :
- 50% des céréales produites dans le monde seraient impropre à la consommation humaine, nourrir les animaux avec sert donc à leur "recyclage" et pouvoir ainsi fournir malgré tout de la nourriture (je dis "seraient" car je n'ai pas les sources et que ce taux de 50% me parait malgré tout sans doute exagéré)
- Il ne faut pas croire que 100% des terres agricoles disponibles sont en mesure de produire de façon rentable des céréales ou des légumes. Si des régions ou des pays dans le monde ont avant tout une tradition d’élevage, c'est avant tout parce que c'était le seul moyen de valoriser la surface et de produire de la nourriture. D'ailleurs certains régions françaises sont devenue céréalières uniquement a grand renfort d'engrais chimique et de mécanisation.
Sinon essaye donc de faire pousser du blé ou du maïs sur les plateaux du Cantal... tu comprendra pourquoi on y produit plutôt du fromage.
- Pour ce qui est de l'écologie et de la biodiversité, je pense (et je ne suis pas le seul) qu'il est préférable d'avoir des prairies naturelles de pâture et de fauche plutôt que de grande monocultures gavée d'engrais et de pesticides (conditions quasi indispensable pour avoir des rendements intéressants permettant de nourrir la population dans des régions qui ne permettent normalement pas la culture)

Alors ok, bouffer de la viande ( a plus forte raison de bœuf) à tous les repas est un aberration environnementale,  on ne peut plus l'ignorer, mais tous finir vegan je doute que ce soit la solution. (et moi j'aime bien les vaches, ça rend le paysage vivant... va donc faire un tour dans les pleines de Bauce ou de Brie ou de Marne, c'est d'un chiant à se pendre)

pascal76520
Membre
26-12-2019
150 Messages
Genre : Homme
Age : 58 ans
Lieu: boos 76520

moi mon chiot des son plus jeune Age et je ne sais pas sil été malheureux vu les résultats de mes caresses


le sexe virtuel me procure beaucoup de plaisir, j'adore me montrer
maman.cochonne
Compte Supprimé

L'on peut "dresser" un animal a avoir des relations avec des humains sans que ça ait une incidence sur leurs psychologie

Tilia TV
Autrice
07-02-2013
6271 Messages
Genre : Non binaire
Age : 34 ans

maman.cochonne :

L'on peut "dresser" un animal a avoir des relations avec des humains sans que ça ait une incidence sur leurs psychologie

source ?


Des photos de moi en lingerie coquine ici
Grande Détentrice du Titre de la Persévérance; Camarade Détentrice des Clefs de la Menuiserie; Chasseresse Intercontinentale de Crocodile et de Loup; Initiée Supérieure A++; Et j’ai deux fois vainqueuse traversée l’Achéron.
Max80
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
20-01-2021
2996 Messages
Genre : Homme

Cheval77 :

Cherryy :

Et tu sais tout ce que consomme en végétaux une vache ? 80% des terres agricoles aujourd'hui dans le monde servent à nourrir le bétail.

ça c'est des chiffres qui sont certainement exagérée et qui proviennent de lobby vegan.
Et même si c'est vrai il faut prendre en compte le fait que :
- 50% des céréales produites dans le monde seraient impropre à la consommation humaine, nourrir les animaux avec sert donc à leur "recyclage" et pouvoir ainsi fournir malgré tout de la nourriture (je dis "seraient" car je n'ai pas les sources et que ce taux de 50% me parait malgré tout sans doute exagéré)
- Il ne faut pas croire que 100% des terres agricoles disponibles sont en mesure de produire de façon rentable des céréales ou des légumes. Si des régions ou des pays dans le monde ont avant tout une tradition d’élevage, c'est avant tout parce que c'était le seul moyen de valoriser la surface et de produire de la nourriture. D'ailleurs certains régions françaises sont devenue céréalières uniquement a grand renfort d'engrais chimique et de mécanisation.
Sinon essaye donc de faire pousser du blé ou du maïs sur les plateaux du Cantal... tu comprendra pourquoi on y produit plutôt du fromage.
- Pour ce qui est de l'écologie et de la biodiversité, je pense (et je ne suis pas le seul) qu'il est préférable d'avoir des prairies naturelles de pâture et de fauche plutôt que de grande monocultures gavée d'engrais et de pesticides (conditions quasi indispensable pour avoir des rendements intéressants permettant de nourrir la population dans des régions qui ne permettent normalement pas la culture)

Alors ok, bouffer de la viande ( a plus forte raison de bœuf) à tous les repas est un aberration environnementale,  on ne peut plus l'ignorer, mais tous finir vegan je doute que ce soit la solution. (et moi j'aime bien les vaches, ça rend le paysage vivant... va donc faire un tour dans les pleines de Bauce ou de Brie ou de Marne, c'est d'un chiant à se pendre)

Autre problème si on abandonne l'élevage, on ne mangera plus de fromage, et plus de lait du tout.
En même temps on cultive bien un truc inutile qui se nomme le soja. De plus cette activité a un impact sur la faune et la flore locale. On abat des arbres pour avoir plus de soja et plus de pognon.


"Là où les oreilles du loup sont, les dents ne sont pas loin."
Proverbe Viking

Haut Commander Spartiate, fléau des carcasses fumantes, cavalier de l'apocalypse, dévastateur sans pitié, berserker. Un spartiate ne recule jamais.
maman.cochonne
Compte Supprimé

Tilia TV :

maman.cochonne :

L'on peut "dresser" un animal a avoir des relations avec des humains sans que ça ait une incidence sur leurs psychologie

source ?

Mon expérience

Jehanne
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
20-12-2021
453 Messages
Genre : Femme
Age : 20 ans

tendre.viril21 :

Nier à l’animal, un droit au refus, revient à réprimer sa dimension psychologique, scientifiquement prouvée.

Et mon cul, c'est du poulet consentant?
La "dimension psychologique" gnagnagna... Le genre de verbiage pseudo intellectuel de taré ami des bêtes qui me donne envie de leur dégueuler à la tronche après une bonne cuite.


Française de souche
100% origine France
Tilia TV
Autrice
07-02-2013
6271 Messages
Genre : Non binaire
Age : 34 ans

Jehanne :

tendre.viril21 :

Nier à l’animal, un droit au refus, revient à réprimer sa dimension psychologique, scientifiquement prouvée.

Et mon cul, c'est du poulet consentant?
La "dimension psychologique" gnagnagna... Le genre de verbiage pseudo intellectuel de taré ami des bêtes qui me donne envie de leur dégueuler à la tronche après une bonne cuite.

source ?


Des photos de moi en lingerie coquine ici
Grande Détentrice du Titre de la Persévérance; Camarade Détentrice des Clefs de la Menuiserie; Chasseresse Intercontinentale de Crocodile et de Loup; Initiée Supérieure A++; Et j’ai deux fois vainqueuse traversée l’Achéron.
Cheval77
Membre
28-07-2010
571 Messages
Genre : Homme
Age : 42 ans
Lieu: Ile-de-France

Max80 :

Autre problème si on abandonne l'élevage, on ne mangera plus de fromage, et plus de lait du tout.
En même temps on cultive bien un truc inutile qui se nomme le soja. De plus cette activité a un impact sur la faune et la flore locale. On abat des arbres pour avoir plus de soja et plus de pognon.

Alors les vegans vont sans doute te dire qu'il existe des substituts au lait animal, qu'on a pas besoin de lait pour vivre et que les nutriments qu'il apporte se retrouvent dans d'autres aliments, etc... et c'est sans doute vrai !
Mais perso, j'aurais quand même du mal à m'en passer (et comme je l'ai déjà dit, j'aime bien les vaches)

Après tu as raison pour le soja, il faudrait arrêter avec cette débilité d'importer du soja qui vient de l'autre bout du monde (et cultivé de manière plus que discutable) pour au final nourrir des vaches qui de base sont quand même faites pour brouter de l'herbe.
Le soja permet des gains de production mais vu tout ce qu'il coute en énergie et autre pour arriver dans l'auge de nos vaches, j'ai du mal à croire qu'au final la solution soit rentable.
Si on arrêtais cette aberration on supprimerait déjà une bonne partie des nuisances et gaspillages de l'élevage.

toutendouceur
Auteur
05-03-2017
641 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: agglomération gastronomique

maman.cochonne :

L'on peut "dresser" un animal a avoir des relations avec des humains sans que ça ait une incidence sur leurs psychologie

Je me suis toujours posé la question avec les chiens qui te harcèlent. Est-ce qu'ils ont une nature obscène, zoophile, ou est-ce que leur psychologie est façonnée par des rapports sexuels expérimentés avec le genre humain.
Ou bien si c'est l'habitude de lécher la gamelle, une façon de demander des croquettes.

De toute façon, un chien qui remue la queue et joue avec toi, c'est qu'il est heureux.

Il y a-t-il des psychologues pour animaux ici pour le confirmer ?

Cheval77
Membre
28-07-2010
571 Messages
Genre : Homme
Age : 42 ans
Lieu: Ile-de-France

Si ça ne se mange pas, si ça ne se baise pas, pisses dessus !
Dicton chien

Cherryy
Membre
28-01-2020
1067 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: PACA

Cheval77 :

Cherryy :

Et tu sais tout ce que consomme en végétaux une vache ? 80% des terres agricoles aujourd'hui dans le monde servent à nourrir le bétail.

ça c'est des chiffres qui sont certainement exagérée et qui proviennent de lobby vegan.

Je viens de vérifier sur plusieurs sites différents, notamment d'après la Commission européenne : 71% des terres agricoles européenne servent à nourrir du bétail.

Cheval77 :

Et même si c'est vrai il faut prendre en compte le fait que :
- 50% des céréales produites dans le monde seraient impropre à la consommation humaine, nourrir les animaux avec sert donc à leur "recyclage" et pouvoir ainsi fournir malgré tout de la nourriture (je dis "seraient" car je n'ai pas les sources et que ce taux de 50% me parait malgré tout sans doute exagéré)

Quelles céréales ?
Sachant qu'entre la plante et l'humain, en passant par l'animal, il y a énormément de perte d'énergie et de déchets.

Cheval77 :

- Il ne faut pas croire que 100% des terres agricoles disponibles sont en mesure de produire de façon rentable des céréales ou des légumes. Si des régions ou des pays dans le monde ont avant tout une tradition d’élevage, c'est avant tout parce que c'était le seul moyen de valoriser la surface et de produire de la nourriture. D'ailleurs certains régions françaises sont devenue céréalières uniquement a grand renfort d'engrais chimique et de mécanisation.
Sinon essaye donc de faire pousser du blé ou du maïs sur les plateaux du Cantal... tu comprendra pourquoi on y produit plutôt du fromage.
- Pour ce qui est de l'écologie et de la biodiversité, je pense (et je ne suis pas le seul) qu'il est préférable d'avoir des prairies naturelles de pâture et de fauche plutôt que de grande monocultures gavée d'engrais et de pesticides (conditions quasi indispensable pour avoir des rendements intéressants permettant de nourrir la population dans des régions qui ne permettent normalement pas la culture)

Pour ça on est d'accord, pas toutes les terres ne peuvent êtres cultivées sans arrêt. Les terres ont besoin de repos. Certaines terres ne sont pas adaptées pour certaines plantes. Ça demanderait effectivement une réorganisation, un autre mode de culture. Sans que cela ne favorise les pesticides et engrais. D'ailleurs ceux-ci sont autant utilisés pour nourrir les humains que les animaux hein...