Le site de l'histoire érotique
Belladonna
Membre
25-06-2022
278 Messages
Genre : Femme
Age : 22 ans
Lieu: Entre Lugdunum et Penn ar Bed

Bon, allez, ce soir on va parler mst !
Non, plus sérieusement, j'ai remarqué que dans pas mal d'histoires les gens font l'amour avec des inconnus sans se protéger.
Est-ce que c'est un fantasme de ne pas mettre de capote ? Est-ce que c'est ce qu'ils font dans la vraie vie ? Est-ce que c'est un oubli ?
Bref, je me posais ces petites questions parce que quand même, où sont les femmes passées les belles morales des cours de svt : se protéger est très important...
On rigole (ou pas), mais il y a encore des gens qui meurent du sida et de mst diverses, surtout qu'avec le retour du covid on peut avoir la chatte (ou la bite) qui brûle et les poumons en vrac...
(toutes ressemblances avec une situation existante ou ayant existé serait purement fortuite)

Dernière modification par Belladonna (Le 03-07-2022 à 22h28)


Atropa belladonna, je rends belle mais je tue, je nourris mais j'empoisonne, je suis celle qui soigne et achève à la fois. Le revers de la médaille. Le couteau à double tranchant. Tu m'aimes mais tu me détestes.
Mais vous connaissez déjà la chanson ! I'm coming baaaaaack!
Angeliqueetflorian
Membre
02-03-2022
126 Messages

Toujours avec une protection pour nous.
Mais on préfère les histoire sans.

MaevaAimeCa
Membre
23-04-2022
44 Messages
Genre : Femme
Age : 27 ans
Lieu: Gironde

Évidement dans les fantasmes c’est toujours sans. Et dans le porno aussi je préfère sans. Mais dans la vraie si bien sûr que yen a


Mon premier récit:

https://www.xstory-fr.com/lire-histoire,sur-mon-balcon,46931.html
Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
10333 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Pourquoi j'ai pas voté et que je vois les résultats moi ?

Jusqu'à 25 ans ça a été très optionnelle la capote... Après j'ai été longtemps en couple.
Depuis 5 ans, je suis irréprochable. Capote sans latex dans mon sac, dans ma voiture et chez moi. Pas d'excuses. C'est tout, ça fait partie du deal. Est-ce que c'est mieux sans ? Oui bien sûr. Mais c'est mieux sans les MST. Après, je m'en passe pour les rapports oraux.

C'est déjà chiant de devoir en mettre mais en plus tomber sur des mecs qui tentent le coup sans et sans en avoir parlé et te font endosser le rôle de l'empêcheuse de tourner en rond qui fait le cours de prévention... c'est super chiant.

La capote c'est o-bli-ga-toire.

Dernière modification par Duchesse (Le 03-07-2022 à 22h53)


Comme Charles Gervais : elle est odieuse, mais c’est divin.
takashi_é
Membre
21-03-2022
521 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans

Bon étant marié et fidèle depuis vingt ans ce n'est pour moi qu'un vague souvenir. Cela dit si je le faisait avec une inconnue ce serait avec oui. Faire confiance à une personne qu'on ne connait pas me paraît un peu stupide.

Dernière modification par takashi_é (Le 04-07-2022 à 09h38)

HotPovo
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
11-06-2022
73 Messages
Genre : Homme
Age : 43 ans
Lieu: Porto vecchio

Toujours couvert ! Mais dans les récits j’en parle peu voire pas du tout à tord peut être !


Je ne mords pas, sauf si on me le demande, n'hésitez pas à venir discuter avec moi en MP... Je suis ouvert à toute conversation...
Sunstone
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
02-07-2022
442 Messages
Genre : Homme
Age : 31 ans

Je l'utilisais presque sans faute au début de ma vie sexuelle (presque, je l'admets u.u), et n'ai plus eu à le faire depuis longtemps, étant en couple exclusif depuis 8 ans.

Pour les histoires, c'est variable. Je trouve ça personnellement plus excitant d'amener mes personnages (fictifs) à une situation où iels pourront faire sans. Je pense qu’on peut se le permettre dans la fiction, même si c'est bon de rappeler son importance de temps en temps.

Dans la vraie vie par contre, c'est évidemment indispensable dès qu'il y a le moindre risque, mais ai-je vraiment besoin de le préciser à mon tour? ^^


La fiction, c'est l'occasion de faire mieux que la réalité.
Neall69
Membre
04-06-2022
16 Messages

Sans parler de la monkeypox! Pour en avoir vu en vrai, je ne conseille pas wink

Pika54
Membre
26-07-2021
127 Messages
Genre : Homme
Age : 25 ans

Ba moi au début j’en mettais tous le temp et une fois une ex ma dit nan c pas la peine et sur le coup jai était un peux surpris voulant pas casser l’ambiance on a fait sans mais bon pas ouf ouf

Donatien A.F. de Sade
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
10-12-2017
1568 Messages
Genre : Homme
Age : 32 ans
Lieu: Canada, Qc

Je suis bien placé pour savoir ce que les MST causent comme ravage sur le globe et le nombre de victimes qui en meurent, ou qui voient leur vie changer et celle de leur entourage, étant donné mon emploi. Je ne puis que recommander la protection, dans la vraie vie, qui réduit fortement le risque de contamination sexuellement transmissible. Pour moi, je me suis toujours protégé depuis l'adolescence et je vais continuer à le faire, exception faite après un moment lorsque j'étais en couple et que ma copine de l'époque voulait essayer sans.

Dans les histoires, comme c'est de la fiction, la liberté est plus grande car les lecteurs ne recherchent pas un cours sur la protection à prendre et les risques encourus, bien que dans mes histoires je fais porter le préservatif, parfois, à mes personnages s'ils sont dans une époque moderne et non dans une époque antérieure.

Dernière modification par Donatien A.F. de Sade (Le 04-07-2022 à 05h48)


Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination.
- Donatien Alphonse François de Sade alias Le Marquis de Sade
Ce sont les écrivains qui manquent au peuple, ce ne sont pas les lecteurs qui manquent aux écrivains. - Alphonse de Lamartine
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
29711 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

Donatien A.F. de Sade :

[...] dans mes histoires je fais porter le préservatif, parfois, à mes personnages s'ils sont dans une époque moderne et non dans une époque antérieure.

Pourtant, le préservatif existe depuis fort longtemps :

- Les Chinois en fabriquaient avec du papier de soie huilé.

- Les Japonais se servaient du kabutogata, un étui pénien rigide fait d'écailles de tortue (sensations garanties pour leurs partenaires !), qui servait à la fois de contraceptif et, éventuellement, de prothèse pour les érections défaillantes.

- À l'époque romaine, des vessies d'animaux sont utilisées comme moyen de protection du pénis au cours de rapports sexuels.

- Le terme condum (condom) apparait au début du XVIIIe siècle dans des poèmes anglais. En 1709, le journal anglais Tatler évoque le préservatif, appelé « condom », comme ayant été conçu par un éminent médecin anglais éponyme.

- Casanova (1725-1798) lui donne le nom de « redingote anglaise » et fait un usage important de ce « petit sac de peau que les Anglais ont inventé pour éviter au beau sexe de s'inquiéter. » Les textes médicaux de l'époque signalent le peu d'efficacité (fragilité) et les inconvénients (sensations émoussées) du condom d'origine animale. Ce qui était déjà établi par Madame de Sévigné à propos du préservatif en baudruche : « Bouclier contre le plaisir et toile d'araignée contre le danger. »

- La fabrication des condoms, du XVIIIe siècle jusqu'au milieu du XIXe siècle, se fait à partir de membranes animales, et relève du domaine de la triperie.

Il faut aussi savoir que la publicité pour le préservatif a été interdite en France par la loi du 31 juillet 1920 ; elle n'est à nouveau autorisée qu'en janvier 1987 suite à l'épidémie de SIDA.


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
29711 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

Efficacité du préservatif

Il ne constitue pas une protection efficace contre certaines IST comme la syphilis (30% de protection seulement) ou encore le papillomavirus.

Sources : Haute autorité de santé - Commission nationale d'évaluation de dispositifs médicaux et des technologies de santé - Préservatif masculin lubrifié : « Efficacité sur la syphilis : 30 % »  / Stop HPV - Les papillomavirus humains : « Le préservatif ne protège pas efficacement des HPV, mais reste nécessaire contre les autres Infections Sexuellement Transmissibles.

Dernière modification par Lioubov (Le 04-07-2022 à 08h14)


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !
moi_777
Membre
20-02-2022
163 Messages
Genre : Homme

C'est sur que sans protection c'est meilleur mais jamais sans a moins de connaître la personne depuis longtemps et d'être sur qu'il n'y a aucun risque

Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
29711 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

Pour ma part, vu mon âge et le nombre important de partenaires sexuelles, j'ai utilisé le préservatif une seule fois ; utilisation vite abandonnée à cause du manque de sensations qu'il procure. Cette attitude a priori dangereuse, voire suicidaire, ne m'a occasionné qu'une blennorragie (chaude-pisse) sur une période d'une soixantaine d'années.

Et puis il est difficile d'en trouver à ma taille...


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !